Au Boudoir Écarlate
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Au Boudoir Écarlate


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-41%
Le deal à ne pas rater :
-41% sur l’excellent casque nomade filaire Sony MDR-1AM2
129 € 220 €
Voir le deal

 

 Butch, descendant de Wrath, fils de Wrath

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Ecarlate

Ecarlate

Messages : 1607
Date d'inscription : 10/07/2011
Localisation : Paris

Butch, descendant de Wrath, fils de Wrath Empty
MessageSujet: Butch, descendant de Wrath, fils de Wrath   Butch, descendant de Wrath, fils de Wrath Icon_minitime1Dim 16 Oct - 17:14

Butch, descendant de Wrath, fils de Wrath 64019670

Questionnaires extrait de
The Black Dagger Brotherhood : An Insider's Guide


Butch, descendant de Wrath, fils de Wrath

Âge : 38
A rejoint la Confrérie : 2007
Taille: 1m98
Poids : 115 kg
Cheveux : Brun
Yeux : Noisette
Signes particuliers : tatouage en bas du dos représentant le nombre d’année qu’il a perdu sa soeur. Marque de la Confrérie sur le pectoral gauche. Nom : MARISSA gravé en travers des épaules en Langage Anciens.
NB : Est l’élu de la prophétie du destroyer de la Lessening Société, suite à son enlèvement par les lessers, l’Omega a voulu le transformer en cheval de Troie humain pour piéger les Frères, et ça s’est retourné contre lui. Il menace l’existence même de l’Omega par son don particulier à « aspirer » les lessers sans les renvoyer à leur créateur.
Arme préférée : 45mm Glock
Description : Il se regarda devant le miroir en pied ; il se faisait l’effet d’une tapette, mais il ne pouvait s’en empêcher. Le costume noir rayé lui allait bien. La chemise blanche au col ouvert faisait ressortir son bronzage. Quant à la paire de mocassins Ferragamo qu’il avait trouvée dans une boîte, elle apportait la petite touche tendance qu’il fallait. Marissa regarda les yeux noisette, repoussa en arrière les épais cheveux bruns. Puis traça les sourcils du bout des doigt. Descendit le long du nez cassé de trop nombreuses fois. Tapota la dent brisée.
— Je suis un peu cabossé, mais si tu veux, avec un peu de chirurgie plastique et quelques implants dentaires, je pourrais devenir aussi superbe que Rhage. Marissa jeta un coup d’oeil à sa statuette, et pensa à la vie. Et à Butch.
— Je ne veux rien changer à ce que tu es. Rien du tout.
Compagne : Marissa, fille de sang de Wallen.

Questionnaire
Dernier film : Fantômes en fête, avec Bill Murray, très marrant
Dernier livre lu : Des oeufs verts et du jambon, par Dr Seuss (pour Nalla).
Emission de TV préférée : Les vieux épisodes de l’inspecteur Columbo. En fait, je les connais tellement par coeur que je peux réciter les répliques.
Dernier jeu : Un babyfoot avec V
Plus grande peur : Ne pas être celui que Marissa voie en moi
Plus grande passion : Marissa
Citation favorite : La beauté est dans les yeux de celui qui regarde. (NdT : Butch est-il au courant que c’est d’Oscar WILDE ?)
Boxer ou caleçon : N’importe si ce sont des Armani
Montre : J’en ai plein— 49 la dernière fois que j’ai vérifié. Et c’est tout du super haut-de-gamme. Là, je porte une Corum en or que je trouve super chouette. Pas vous ?
Voiture : un 4x4 Escalade. En fait, au départ il était à V, mais maintenant, on le partage
Où es-tu : À la Piaule, sur le canapé en cuir. Il y a une chaîne de sport à la TV. Et du rap de Ludacris.
Et V est en train de regarder par-dessus mon épaule. Ce foutu salopard ne me croit pas quand je lui dis qu’apprendre par coeur mes réponses ne va pas l’aider pour son questionnaire— aie !
Ta tenue : Un jean Diesel, une chemise Vuitton, un cashmere noir de chez Brunello, de l’eau de toilette Acqua di Parma. Et des mocassins Gucci. Ma ceinture est une Martin Dingham
Dans ta penderie : J’en ai plusieurs. Je crois avoir une certaine addiction niveau fringues. Avant c’était au Scotch, mais les fringues c’est plus marrant, et ça donne meilleure haleine. Mais merde, ça coute bonbon. Bon, j’ai les trucs de base : Tom Ford, Gucci, Vuitton, Hermes, Zegna, Marc Jacobs, Prada, Isaac, Canali— l’essentiel quoi. Ensuite, niveau sportif, il ya pas mal de choix : Pal Zileri, Etro, Diesel, Nike, Ralph Lauren, Affliction— Je ne suis pas snob. J’ai des Loch Carron d’Écosse pour tout ce qui est tricoté. Fhurie et moi échangeons nos découvertes et nos adresses. Fritz nous aide bien aussi. Les doggens partent à Manhattan avec une camionnette histoire de récupérer tout ce qui se fait dans nos tailles, soit ce que nous avons déjà commandé, soit ce qu’ils pensent qu’on pourrait apprécier. Comme les chemises taillées mains, les costumes ou les futes. Bien sûr, on pourrait croire qu’aimer les fringues ça fait gonzesse mais je m’en fous. J’ai quand même une dent cassée, et je sors toutes les nuits massacrer quelques lessers. Donc ça compense.
Dernier repas : Des pancakes avec du sirop d’érable, un tasse de café. C’était avec Rhage. Niveau bouffe, je ne fais pas le poids à côté de lui. Il n’en a jamais assez ...
Dernier rêve : Il y avait un tunnel très noir et très long, et un train qui fonçait dedans. Encore et encore. Fais le calcul...
Boisson : Lagavulin. C’est le seul liquide en bouteille qui m’intéresse
La plus sexy partie d'une femelle : Ce serait vraiment vulgaire de l’exprimer à haute voix. Réfléchis un peu quoi !
Que préfères-tu chez ta shellane : J’adore sa peau, et ses cheveux, et la façon qu’elle a de croiser les jambes aux genoux avec les mains posées sur ses cuisses. J’aime sa façon de parler, ses yeux bleus ; et le fait qu’elle soit d’une distinction incroyable mais qu’elle me fasse un effet— bon, peu importe. Elle a du style, un goût parfait. Et puis elle… m’aime pour ce que je suis. Elle n’a jamais voulu que je change. C’était un ange à mes yeux.
Premiers mots que tu lui as dit : Non …/… N’y retournez pas. Je ne vous ferai aucun mal
Premiers mots qu'elle t'a dits : Comment puis-je en être sûre
Ton dernier cadeau : Un fauteuil de bureau. Il ya deux jours. Celui qu’elle avait avant couinait quand il pivotait, et il n’avait pas de renforcement lombaire. Je l’ai emmenée chez Office Depot pour qu’elle puisse faire son choix, et acheté celui qu’elle préférait.
Ce que vous avez fait de + romantique pour elle : Aucune idée. Je ne suis pas très versé dans ce truc...
Ce qu’elle a fait de + romantique pour toi : Elle me réveille tous les soirs avec un sourire. J’ai des goûts de luxe, mais ce sourire-là est sans prix...
Ce que tu voudrais changer chez elle : Parfois, j’aimerais qu’elle travaille moins. Pas niveau heures, mais niveau pression. Ce qu’elle voit tous les jours la fatigue nerveusement. On dirait qu’elle veut sauver tous ceux qui arrivent au refuge. Et certains cas sont sans espoir. Je fais de mon mieux pour l’aider, et elle me pose beaucoup de questions sur le monde humain aussi, pour mieux aider les familles après un drame.
Ton meilleur ami : V. Et puis Rhage. Et Fhurie
Dernier pleur : Je ne pleure jamais...
Dernier rire : Quand V a voulu essayer de changer la couche de Nalla. Je pense en prendre une pour ça mais c’était— aïîîe

Revenir en haut Aller en bas
http://auboudoirecarlate.forumgratuit.org
lee-Anne

lee-Anne

Messages : 202
Date d'inscription : 15/09/2011
Age : 33
Localisation : Très loin

Butch, descendant de Wrath, fils de Wrath Empty
MessageSujet: Re: Butch, descendant de Wrath, fils de Wrath   Butch, descendant de Wrath, fils de Wrath Icon_minitime1Dim 16 Oct - 22:57

Marissa, fille de sang de Wallen


Âge : Femelle vampire, transition en 1690 ; a eu son premier appel en 1700

A rejoint la Confrérie : en 2007, en tant qu’invitée personnelle de la Première famille

Taille : 1m75

Cheveux: blonds

Yeux : bleu pâle

CV : A un frère plus jeune, Havers, médecin de la race ; a été désignée durant son enfance comme compagne de sang du prince héritier, et a aidé Wrath durant sa transition ; a été répudiée en 2005 au profit de Beth Randall ; s’est de ce fait retrouvée exclue de la Glymera, et peu après reniée par son frère pour avoir aidé un humain à survivre…

A été nommée par le roi responsable du Refuge, une institution pour femelles vampires battues, seules, ou exclues du système, et leurs enfants

Description : Une femme d’une extraordinaire beauté se tenait dans l’embrasure de la porte. Élégante et racée, elle portait une robe vaporeuse et ses somptueux cheveux blonds lui descendaient jusqu’en bas du dos. Dans un visage d’une perfection remarquable, les yeux avaient la couleur bleu tendre de la pâte de verre.

Hellren : Le Dhestroyer, descendant de Wrath, fils de Wrath

***

Questionnaire

Dernier film vu ? On a regardé « Dirty Dancing », à la demande de l’Élue Cormia. C’était incroyable. Je n’aurais jamais imaginé que les humains vivaient de la sorte, ni que leurs jeunes femelles avaient autant de liberté et de…
(Elle rougit.) …plaisirs à découvrir. Leur vie est très différente de celle que j’ai connue, au foyer de mon père, puis sous la coupe de mon frère.

Dernier livre lu ? C’était un livre humain, sur la répartition des ressources pour les démunis. La société vampire ne connait pas encore la solidarité sociale et tout est à inventer. Une de mes employées s’occupe d’adapter un traité sur le sujet. Quand Wrath l’aura approuvé, il aura force de loi.

Émission de TV préférée ? Je regarde peu la télévision, mais mon hellren apprécie Columbo, aussi il m’arrive de voir quelques émissions avec lui. Cet inspecteur lui rappelle sans doute son travail dns le monde humain, mais Butch est bien mieux habillé.

Jeu préféré ? Je ne joue pas.

Votre plus grande peur ? Je l’ai vaincue en quittant le carcan que la Glymera m’avait imposé durant tant d’années, en affrontant la solitude, l’exclusion et la réprobation générale. Bien sûr, je m’inquiète pour la vie de mon hellren, qui risque tant chaque nuit pour notre race, mais j’ai confiance en l’avenir.

Votre grande passion ? Vivre… enfin, après avoir été emmurée vivante durant des siècles. J’ai l’impression que je n’aurai jamais assez de temps pour tout découvrir. Butch m’a révélé l’amour, la confiance, le respect, la vénération. Wrath m’a donné, avec le Refuge, un but à accomplir qui me permet de me sentir utile. Tous ceux du manoir m’ont accueillie sans me juger, et je suis libre de parler à ma guise. Une telle liberté… c’est enivrant.

Votre citation favorite ? Je ne crois pas en avoir, mais j’ai lu récemment la biographie d’un inventeur du siècle dernier, Charles F. Kettering, qui a été un humanitaire convaincu. Il a dit : « Je m'intéresse à l'avenir parce que c'est là que je vais passer le reste de ma vie. » Cette phrase m’a marquée…

Jean ou robe ? Je possède quelques jeans depuis que je vis au manoir, et j’ai abandonné mes robes comme l’uniforme de mon ancienne vie. Je préfère les tailleurs veste-pantalon, pratiques pour travailler, et élégants aussi. Mon hellren est très porté sur les vêtements, et il aime à me voir bien habillée. (Elle a un sourire à la Mona Lisa…)

Bijoux ? Oh, j’en ai tant que je ne pourrais tous vous les énumérer. Beaucoup me viennent de ma lignée, mais Butch m’en a offert aussi. Des créations modernes de Cartier ou Van Cleef, originales et audacieuses. J’aime beaucoup.

Votre voiture ? Je n’ai jamais appris à conduire. Je me dématérialise plutôt.

Où et quand remplissez-vous ce questionnaire ? Dans mon bureau, au Refuge.

Votre dernier repas ? Ce matin, Butch a voulu me faire un hot-dog dans la cuisine du manoir, parce que j’étais rentrée tard, et avais raté le dernier repas. Il m’a embrassée et… le pain a brûlé. Ça a déclenché les alarmes incendie et tout le monde a fait irruption dans la cuisine, les guerriers, les shellanes, et les doggens. La situation était un peu
gênante, parce que mes vêtements étaient… hum, en désordre. Mais ils ont tous ri en nous voyant, sauf Fritz. Le pauvre mâle a failli avoir une attaque, et du coup, Wrath s’est mis en colère contre Butch. Et lui a crié dessus, en disant qu’il était bordélique et… d’autres termes peu aimables. Mais ensuite, nous nous sommes tous retrouvés dans la salle de billard pour un en-cas. Servi par les doggens. Butch a promis de me refaire un hot-dog un de ces jours.

Votre dernier rêve ? Un rêve est trop personnel pour être raconté. Je m’en excuse.

Ce que vous préférez chez un mâle ? L’équilibre, entre sa force et sa douceur. Et l’écoute aussi, pour qu’une femelle ne se sente pas un objet mais une partenaire de valeur.

Que préférez-vous chez votre hellren ? Tout. Mais plus que tout, sa différence avec tous les mâles que j’ai connus avant lui. Aucun autre n’a jamais regardé derrière la façade. Ils ont vu en moi… une statue et un statut social, rien d’autre. Pour Butch, je suis un être de chair et de sang, avec un cerveau et des raisonnements. J’apprécie plus que je ne saurais l’exprimer d’être traitée comme une égale.

Les premiers mots d’amour que vous lui avez dits ? (Elle rit.) J’ai eu envie de lui à notre première rencontre, alors que je ne connaissais ni l’amour ni le désir. J’avais très chaud, et je me souviens avoir énoncé : « Je ne peux plus respirer. »

Les premiers mots d’amour qu’il vous a dits ? « Vous êtes vraiment parfaite. Une vraie professionnelle… »

Ce que vous voudriez changer à son sujet ? Rien. Il me demande souvent s’il doit faire rectifier son nez cassé, ou sa dent de travers, mais je refuse. J’avais tellement peur que la transition ne le change mais…. ce n’a pas été le cas. Que la Vierge Scribe en soit remerciée !

Qui est votre meilleure amie ? C’est difficile. J’aime beaucoup Rhym, une aide-sociale qui travaille au Refuge avec moi. Et Ehlena aussi, qui vient régulièrement donner des soins à mes protégées et à leurs enfants. Doc Jane est une femelle de valeur et un excellent médecin. Et toutes les autres shellanes sont gentilles et accueillantes. Beth, la reine, m’a beaucoup aidée à me libérer des idées préconçues ; Mary est toujours prête à écouter et à consoler ; Bella
et Cormia ont-elles aussi connu des enfances… particulières. Un peu comme moi. Mais l’amitié implique davantage— du moins, il me semble. Je crois ne pas avoir d’amies.

Votre dernier pleur ? Une femelle est arrivée la nuit passée au Refuge. Brisée. Je… je… (Elle a les yeux pleins de larmes.) Je n’arrive pas à m’y habituer.

Votre dernier rire ? C’est Butch… Oh ! La tête qu’il a fait en ouvrant le four et en regardant ses pains brûlés ! Oh ! (Elle éclate de rire.) Mon hellren m’appelle sa lumière, mais pour moi, il est toute la joie qui existe au monde ! Il est tout ce que j’ai de plus cher ! coeurheart


_________________

Butch, descendant de Wrath, fils de Wrath 3775567719
Revenir en haut Aller en bas
http://autourdelabdb.hautetfort.com/
 
Butch, descendant de Wrath, fils de Wrath
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Boudoir Écarlate :: Romance Paranormale :: Les Séries Incontournables :: La Confrérie de la Dague Noire / Black Dagger Brotherhood :: Autour de la BDB-
Sauter vers: