Au Boudoir Écarlate
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Au Boudoir Écarlate


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Xiaomi Mi Days sur eBay : 15% de réduction
Voir le deal

 

 Wrath, fils de Wrath

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Ecarlate

Ecarlate

Messages : 1607
Date d'inscription : 10/07/2011
Localisation : Paris

Wrath, fils de Wrath Empty
MessageSujet: Wrath, fils de Wrath   Wrath, fils de Wrath Icon_minitime1Dim 16 Oct - 12:58

Wrath, fils de Wrath 64019670

Questionnaires extrait de
The Black Dagger Brotherhood : An Insider's Guide



Wrath, fils de Wrath

Âge : 343
A rejoint la Confrérie : C'est une longue histoire...
Taille: 2m02
Poids : 124 kg
Cheveux: Raides, noirs, jusqu'aux reins
Yeux: Vert pâle
Signes particuliers: tatouages sur les avant-bras détaillant son lignage. Cicatrice circulaire de la Confrérie sur le pectoral gauche ; Nom : ELIZABETH en Langage Anciens gravé dans le dos. Yeux hyper sensibles à la lumière suite à son sang trop pur. Porte des lunettes noires en permanence.
Arme préférée: Hira shuriken (étoile ninja)
Description : Wrath faisait plus de deux mètres de haut, un cauchemar revêtu de cuir noir. Ses cheveux noirs et longs tombaient raides en dessinant une pointe sur son front. D’épaisses lunettes noires recouvraient des yeux que personne n’avait jamais vus. Ses épaules étaient deux fois plus larges que celles de la plupart des autres hommes. Il avait un visage à la fois noble et brutal, celui du roi qu’il était de naissance et du soldat que la destinée l’avait forcé à devenir. L’auréole menaçante qui l’entourait était sa marque de fabrique.
Compagne : Elizabeth Anne Randall

Questionnaire
Dernier film : “Arrête de ramer, t'es sur le sable“ une idée de Rhage !!!
Dernier livre lu : Bonne nuit la lune de Margaret Wise Brown (pour Nalla.)
Émission de TV préférée : The Office
Jeu préféré : le Monopoly
Plus grande peur : Mourir
Plus grande passion : Beth
Citation favorite : Gouverner par le cœur et le poing
Boxer ou caleçon : boxer, noir
Montre : en braille
Voiture : Beth m'emmène dans son Audi ou Fritz dans la Mercedes
Tenue préférée : Pantalon cuir noir, tee-shirt noir Hanes, bottes de combat
Dans ta penderie : Pareil, plus des fakatas blancs pour les cérémonies de la Vierge Scribe ou des robes noires pour la Tombe
Dernier repas : Beth m'a fait un sandwich
Dernier rêve : Pas tes oignons
La plus sexy partie d'une femelle : La gorge de Beth
Que préfères-tu chez ta shellane : Tout. Ouais, je pense que ça correspond
Premiers mots que tu lui as dit : J’ai pensé qu’il fallait encore essayer...
Premiers mots qu'elle t'a dits : Qui êtes-vous ?
Ton dernier cadeau : Des boucles d'oreilles en diamant de chez Graff pour s'assortir à sa bague.
Ce que tu as fait de + romantique pour elle: demande-lui.
Ce qu'elle a fait de + romantique pour toi : La façon dont elle m'a réveillé il y une heure...
Ce que tu voudrais changer chez elle : J'aurais aimé la rencontrer quelques siècles plus tôt...
Revenir en haut Aller en bas
http://auboudoirecarlate.forumgratuit.org
lee-Anne

lee-Anne

Messages : 202
Date d'inscription : 15/09/2011
Age : 33
Localisation : Très loin

Wrath, fils de Wrath Empty
MessageSujet: Re: Wrath, fils de Wrath   Wrath, fils de Wrath Icon_minitime1Dim 16 Oct - 20:14

Wrath, fils de Wrath 64019670


The Black Dagger Brotherhood



Beth Randall, fille
du guerrier de la dague noire, Darius



Âge : née en 1980

A rejoint la Confrérie : en 2005, avant son union avec Wrath, fils de Wrath

Taille : 1m80

Cheveux: noirs

Yeux : bleu foncé

CV : Est née d’une mère humaine, décédée en couches ; est passée dans différents foyers d’accueil avant de se retrouver à l’orphelinat ; a fait des études de journalisme et travaillé au Courrier de Caldwell, avant de disparaître, à 25 ans, après sa transition, dans le monde vampire…

En tant que reine, sert de secrétaire particulière et de conseillère du roi.

Description : Beth Randall était superbe. Un vrai canon. Avec d’épais cheveux, longs et noirs, des yeux d’un bleu éclatant, une peau blanche comme l’ivoire et une bouche faite pour les baisers d’un homme. En plus, elle était bien foutue : De longues jambes, une taille fine, des seins parfaits.

Hellren : Wrath, fils de Wrath, Roi de la Race et des espèces

---

Questionnaire

Dernier film vu ? C’était une séance privée entre filles, Cormia tenait absolument à revoir « Dirty Dancing ». Elle a pleuré à la mort de Patrick Swayze et refusé de nous expliqué pourquoi.

Dernier livre lu ? Je lis parfois à voix haute pour Wrath le soir ; le dernier ? C’était « Pourquoi j’ai mangé mon
père » de Roy Lewis, un roman anthologique très drôle sur l’homme préhistorique. D’après Wrath, les humains ont à peine évolués depuis.

Émission de TV préférée ? Je regarde peu la TV… mais j’ai bien aimé la série Heroes.

Jeu préféré ? Le billard, parce que je gagne Butch et V, les
deux grands spécialistes et que ça les rend dingue. Je ne joue pas trop souvent, histoire de ne pas les traumatiser.

Votre plus grande peur ? De perdre Wrath. Il a d’énormes responsabilités, et parfois… je crains que ça ne l’éloigne de moi. Il n’est pas toujours facile de vivre dans l’ombre d’un tel mâle.

Votre grande passion ? Outre mon mec, bien sûr ?
Découvrir… après un quart de siècle à me trouver bizarre, j’ai maintenant la sensation de ne rien connaître. Tout est à découvrir. Heureusement que j’aime apprendre. J’ai la sensation de servir la race et les espèces, à ma manière.
J’utilise mes études (droit et journalisme), tous les jours en tant que reine.

Votre citation favorite ?
« Quand tu montes à l'échelle, souris à tous ceux que tu dépasses, car tu croiseras les mêmes en redescendant. »

Jean ou robe ? Jean sans hésiter. J’en ai des dizaines. Je ne porte que ça, avec des cols roulés. J’ai souvent froid, et j’aime être bien couverte.

Bijoux ? Ce n’est pas trop mon truc. Bien sûr, je porte l’anneau de saturne, parce que c’est important pour Wrath. Et il ne cesse de m’offrir des rubis et des diamants, mais je ne les porte pas très souvent.

Votre voiture ?
Une Audi rouge

Où et quand remplissez-vous ce questionnaire ? Dans le bureau de Wrath. Il est absent, et c’est tant mieux parce qu’il répondrait à la place !

Votre dernier repas ? Wrath et moi avons fait monter un plateau dans notre chambre, et il m’a nourrie à la main. Au toucher, vu qu’il est aveugle. Il y avait des petits sandwiches je crois, je n’ai pas trop fait
attention. Et des fraises aussi… oui, c’est sûr, il y avait des fraises. (Elle rit.)

Votre dernier rêve ? Il s’agissait de mon père. C’est un rêve récurrent sans doute parce que je ne ‘lai pas connu… J’étais cheerleader au lycée, et il applaudissait dans les gradins, en plein soleil… ouais, ce n’était qu’un rêve quoi.

Ce que vous préférez chez un mâle ? Son courage, sa franchise, sa fiabilité.
J’avoue qu’il soit beau à tomber ne gâte rien aussi.

Que préférez-vous chez votre hellren ? Qu’il soit fou de moi. C’est le seul et unique homme— mâle à m’avoir rendue dingue de désir au premier regard. Comme s’il m’avait hypnotisée. D’accord, mes hormones étaient
chamboulées par le change, mais quand même. L’attirance a été immédiate et fusionnelle, et ça ne m’était jamais arrivé auparavant.

Les premiers mots d’amour que vous lui avez dits ? « Embrasse-moi. Caresse-moi » C’était plutôt direct non ?

Les premiers mots qu’il a répondus ?
« Du calme. » Ou un truc du genre. Il était venu me parler de mon père, et je l’ai quasiment violé. Il ne s’est pas beaucoup défendu d’ailleurs.

Ce que vous voudriez changer à son sujet ? Qu’il sache davantage se détendre, et oublier ses responsabilités. J’arrive parfois à l’entraîner pour une soirée privée, mais c’est rare.

Qui est votre meilleure amie ?
Mary. Cette femelle est unique. J’aime bien Bella aussi, mais elle est très occupée avec sa fille. Cormia et Doc Jane sont plus lointaines. Mary est souvent ma confidente.

Votre dernier pleur ? Oh, j’ai la larme facile. Je suis rentrée tout à l’heure dans la chambre, et j’ai vu Wrath parler à George en lui caressant les oreilles, et ça m’a mis les larmes aux yeux… c’est bête non ?

Votre dernier rire ? C’était à cause de Rhage. Il a téléphoné à Mary, dans la bibliothèque, pour lui raconter un truc sexuel, mais j’étais descendue avec elle et c’est moi qui ai répondu. Waouh ! Ce mâle a réussi à me faire rougir. Mais ensuite, j’ai bien ri… Il m’a fait jurer de ne rien en dire à Wrath !

Wrath, fils de Wrath 299302470



_________________

Wrath, fils de Wrath 3775567719


Dernière édition par lee-Anne le Dim 16 Oct - 23:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://autourdelabdb.hautetfort.com/
Ecarlate

Ecarlate

Messages : 1607
Date d'inscription : 10/07/2011
Localisation : Paris

Wrath, fils de Wrath Empty
MessageSujet: Re: Wrath, fils de Wrath   Wrath, fils de Wrath Icon_minitime1Dim 16 Oct - 21:11


Oh génial Lee-Anne... Tu es un amour coeurheart
on se prosterne tous
Revenir en haut Aller en bas
http://auboudoirecarlate.forumgratuit.org
lee-Anne

lee-Anne

Messages : 202
Date d'inscription : 15/09/2011
Age : 33
Localisation : Très loin

Wrath, fils de Wrath Empty
MessageSujet: Re: Wrath, fils de Wrath   Wrath, fils de Wrath Icon_minitime1Dim 16 Oct - 22:41

Fritz Perlmutter, doggen


Âge : 370

A rejoint la Confrérie : en 1790

Taille: 1 m 70

Poids : 80 kg

Cheveux : gris

Yeux: gris

CV : doggen né dans la maison du noble Sampsone ; a quitté son maître en 1790, peu après la mort de la fille de la maison, pour entrer au service du princeps Darius, guerrier de la Dague Noire, qu’il a servi jusqu’à sa mort, en 2005, avant de passer au service de Wrath, fils de Wrath, compagnon de la fille de Darius, Beth Randall.

Description : Planté dans l’entrée, se trouvait un petit vieillard en livrée surannée. Qui portait un plateau d’argent. (Tome 1.)

Il s’avéra que Fritz était un type du genre honnête. Sa situation financière était irréprochable. Il respectait la loi. Et n’avait eu de problèmes ni avec le fisc ni avec la police. N’avait jamais été marié non plus. En outre, il appartenait au groupe des « clients privés » de la Banque Nationale de Caldwell— ce qui indiquait qu’il avait beaucoup d’argent. (Tome1.)

Un vieux monsieur vêtu d’un uniforme noir émergea (de la limousine) côté conducteur et s’approcha pour les saluer. C’était un peu étrange, mais il était du genre affable. Avec sa peau ridée, ses longues oreilles et ses bajoues, il avait l’air d’avoir fondu mais, vu son air radieux, il était parfaitement heureux de cet état de désintégration. (Tome 2.)

***

Questionnaire.

Dernier repas préparé ? C’est bien facile, le dernier repas. Voyons que je réfléchisse… De l’agneau rôti avec des herbes et de l’ail ; des pommes de terre nouvelles, des brocolis ; une tourte au fromage servie avec des poires et des noix; un crumble aux myrtilles avec de la glace vanille. Et un pain maison à l’huile d’olive.

Et au petit déjeuner ? Le premier repas ? Je sers toujours un buffet, avec thé et café ; viennoiseries, toasts ; un assortiment de confitures ; des fruits frais ; des œufs, mollets et brouillés ; des saucisses et du lard ; du fromage blanc à la crème. Parfois je fais aussi des muffins, des gaufres ou des pancakes, pour changer des croissants.

Combien d’autres doggens vous aident-ils ?
Quatre. Pour la cuisine, les pièces du bas et le centre, les jardins et la piscine. Mais je suis le seul à être autorisé à monter dans les étages.

Quelle est votre tenue habituelle ? Celle des doggens de caste supérieure. (Il se rengorge fièrement.) Ma livrée a été dessinée au XVII° siècle, et je n’ai jamais voulu changer de modèle.


Quel est votre guerrier préféré ? Oh… Douce Vierge Scribe… jamais… (Il bafouille, devient tout rouge, et doit interrompre son questionnaire le temps de récupérer.) jamais je ne m’aviserais de porter un jugement sur mes maîtres. Mais maître Darius a été le premier à me traiter comme un ami, et je ne l’oublierai jamais.

Quel est votre avis personnel sur les guerriers de la Confrérie ? Vous êtes bien certaine que le roi m’a autorisé à répondre ? Oui ? (Semble très gêné.) Très bien…

» Le roi est un mâle dominateur et exigeant, comme l’exige sa position. Mais il possède aussi un grand courage. Et ce n’est pas sur le champ de bataille qu’il l’a le plus prouvé, bien que je sache quel merveilleux combattant il était. Non. C’est… Je reverrai toujours sa première rencontre avec Georges. C’est moi qui avais été chargé par la reine et dame Mary de sélectionner ce chien, vous savez. Le roi a été… magnifique. Nous avions tous les larmes aux yeux. Récemment, après un orage, j’ai vu un des plus anciens chênes du parc déraciné par la violence des éléments. Oui, parfois, même les plus puissants sont abattus, en pleine jeunesse. Et rares sont ceux qui ont la
force morale de se relever pour avancer. Le Roi Aveugle a perdu ses yeux, mais malgré ça, il nous emporte vers un avenir meilleur qu’il est le seul à distinguer. Je suis fier d’être à son service.

» Maître Vishous est un guerrier farouche et solitaire. Il parle peu, mais ses ordres sont clairs. Le servir est un honneur et un plaisir.

» Maître Rhage a un appétit qui fait honneur à un doggen. Il se montre parfois un peu… facétieux, mais ce n’est pas une critique bien sûr. Simplement, je préfère me charger du travail et ne pas laisser mes maîtres se servir seuls. Maître Rhage ne le comprend pas toujours.

» Maître Zsadist ne réclame jamais rien pour lui. Il n’aurait jamais besoin de mes services sans sa shellane et l’enfant. Je sais qu’il souffre d’une réputation atroce, mais il a toujours été parfaitement courtois à mon égard. Même ses silences étaient de bon aloi.

» Maître Phury s’intéresse peu à la nourriture, mais je faisais pour lui de nombreux achats de vêtements, par Internet ou directement. J’en étais heureux, car ça me rappelais mes tâches pour maître Darius. Malheureusement, depuis qu’il a pris une compagne et déménagé dans le nord, le Primâle est moins préoccupé de sa garde-robe.

» Maître Butch, lui aussi m’envoie souvent faire des achats. Parfois, je ramène même des panoplies complètes pour le laisser choisir. Ce mâle a beaucoup changé depuis qu’il n’est plus humain, mais il lui reste quelques tares… hum, dues sans doute à sa génétique. Il est un véritable danger dans une cuisine. Quand il ne met pas le feu, il croupit tout, c’est invraisemblable d’arriver à un résultat pareil ! J’ai beaucoup de mal à l’empêcher d’intervenir, parce qu’il prend
un grand plaisir à faire la cuisine. (Gros soupir.) Aussi, bien entendu, j’endure mon supplice en silence.

» Maître Tohrment... ah, la disparition de dame Wellsie est un grand malheur. Je préfère respecter son deuil en n'évoquant pas ce grand guerrier qui cherche encore son chemin. Que la Vierge Scribe, dans sa grande
bonté, l'assiste dans cette tâche ardue !

» Les jeunes messires, Qhuinn, Blaylock, et John Matthew, sont de gentils mâles, bien polis et serviables. Leur seul défaut est de me croire sénile et incapable de porter ne serait-ce qu’un simple plateau de verres. J’ai parfois envie de leur rappeler que je travaillais déjà quand ils n’étaient qu’une lueur dans la prunelle de leurs géniteurs, mais je me tais. Vous savez, j’aime bien le vieux dicton : « Les jeunes pensent que les vieux sont fous, les vieux savent que les jeunes le sont. » (Il sourit timidement.)


Quelles sont les petites manies de chacun ?

» Le roi désire de l’agneau rôti à tous les repas. Certains s’en plaignent un peu. Je sers souvent deux plats de viande pour pallier ce… problème. Mais en fait, le second plat est de la dinde, car la plupart aiment autant la dinde que le roi l’agneau. Étrange non ? Sinon le roi veut aussi un traitement de faveur pour Georges. Ce chien dort dans du brocard dans la chambre royale, et mange la même chose que son maître. Il semble apprécier l’agneau.

» Maître Vishous veut avoir toujours de quoi faire du chocolat chaud. Et un stock de Grey Goose. Et du tabac turc.

» Maître Rhage réclame une provision de sucreries, des sucettes en particulier. Et tous les nouveaux films d’horreur qui sortent en blue-Ray.

» Maître Zsadist se fâcherait s’il n’y avait pas de pommes Granny à sa disposition.

» Maître Phury aime que j’achète pour lui les récents opéras qui sortent en CD-ROM.

» Maître Butch veut du Lagavulin, des chaussettes en soie noires neuves toutes les quinzaines (en double quantité). Et les magazines Sport illustrated. En double exemplaire.

» Messire Qhuinn exige que sa chambre ne soit jamais faite. et que je remplace les bouteilles vides de téquila.

» Messire Blaylock demande à ce que ses affaires soient rangées dans sa penderie selon un ordre précis. Et que je vérifie le niveau de son eau de toilette pour penser à la renouveler sans qu’ »il en manque.

» Messire John Matthew préfère que je ne touche pas à ses draps avant qu’il ne les enlève lui-même. Du moins, il m’avait réclamé ça, il y a quelques mois. Comme il n’a jamais pensé à annuler son ordre, je continue à
l’appliquer.

Où remplissez-vous ce questionnaire ? Dans la cuisine, sur le comptoir.

Racontez-nous quelques anecdotes qui vous ont particulièrement marqué ?

» Je me souviens de l’arrivée de maître Butch chez mon maître Darius, en ville, avec la reine dans les bras. Et de la façon dont il me regardait lorsque les autres guerriers parlaient de le mettre à mort. Ce n’était qu’un humain, vous savez, aussi ma seule inquiétude était qu’il ne tâche pas mes tapis…

» Je me souviens être allé chercher dame Bella, dame Mary et messire John Matthew un soir, aux alentours de Caldwell, sur ordre de maître tohrment. Je n’avais aucune idée de ce que représenterait bientôt ce trio pour
mes maîtres. Ni que je découvrais le propre fils de mon défunt princeps.

» Je me souviens avoir porté les bagages de dame Bella pour les emmener chez messire Havers, quand elle a quitté le manoir et maître Zsadist. Bien à contrecœur, je le savais.

» Je me souviens avoir vu un matin à l’aube arriver dame Marissa au manoir, sans être annoncée. Et la reine l’a accueillie à bras ouverts.

» Je me souviens avoir souvent été convoqué au Commodore pour ramener chez eux les… invités de maître Vishous. Dans un piteux état.

» Je me souviens avoir apporté à l’Élue Cormia des petits pois, des cure-dents et de l’eau pour lui faire construire des structures qui la distrayaient de sa solitude morale.

» Je me souviens avoir apporté à maître Tohrment de nombreux plateaux de nourriture qu’il vomissait à peine messire John sorti de sa chambre.

» Je me souviens du nombre de fois où j’ai ouvert la grande porte pour accueillir un nouveau-venu ; des innombrables mets préparés à la grande table ; de toutes les cérémonies d’union ; de la construction de ce manoir, au siècle passé ; des projets grandioses et futuristes de maître Darius. Je me souviens de tout…

Voyez-vous, en quelque sorte, je suis la mémoire cachée de la Confrérie. (Il sourit fièrement.)

Je vous salue, j’ai du travail à accomplir.

_________________

Wrath, fils de Wrath 3775567719
Revenir en haut Aller en bas
http://autourdelabdb.hautetfort.com/
Contenu sponsorisé




Wrath, fils de Wrath Empty
MessageSujet: Re: Wrath, fils de Wrath   Wrath, fils de Wrath Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
Wrath, fils de Wrath
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Boudoir Écarlate :: Romance Paranormale :: Les Séries Incontournables :: La Confrérie de la Dague Noire / Black Dagger Brotherhood :: Autour de la BDB-
Sauter vers: