Au Boudoir Écarlate
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Au Boudoir Écarlate


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
0.89 €
Voir le deal

 

 STRATTON Allan - Les chiens

Aller en bas 
AuteurMessage
coraline
Modérateurs
Modérateurs
coraline

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 39

STRATTON Allan - Les chiens Empty
MessageSujet: STRATTON Allan - Les chiens   STRATTON Allan - Les chiens Icon_minitime1Jeu 22 Oct - 11:48

STRATTON Allan - Les chiens 91zf7g10

Les chiens
Allan Sratton

Sortie le 21 octobre 2015

Quatrième de couverture :

Nouvelle ville, nouveau lycée et... nouvelle maison. Cameron a l'habitude. Dès que sa mère se sent suivie ,ils déménagent. Le père de Cameron .ex-mari violent, les traque depuis des années .Alors, sa mère fuit, et lui, Cameron, ne se pose pas de questions. Ou peu.
Cette fois-ci, c'est différent: Cameron n'aime pas cette nouvelle maison. Un mauvais pressentiment le pousse à explorer la vieille ferme de fond en comble. Il y trouve une étrange série de dessins. Approfondissant son enquête, Cameron apprend l'histoire de Jacky, disparu avec sa mère il y a une cinquantaine d'années. Puis Cameron entend une voix, celle de Jacky. Et son fantôme apparaît sceptique, Cameron s'interroge sur sa propre santé mentale. Entre l'histoire du fantôme et les informations collectées, le jeune homme découvre que le père de Jacky a, en réalité, assassiné sa mère et son amant ,les empêchant ainsi de fuir avec l'enfant. Enfermé dans un coffre pour échapper à la meute de chiens de son père, Jacky est mort, étouffé. Cameron qui a besoin d'un confident contacte son père. Homme violent. celui-ci sombre dans une folie meurtrière. L'histoire de Jacky est sur le point de se répéter. mais une bête se jette sur le père de Cameron et le tue.
Une nouvelle vie commence pour Cameron et sa mère.

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/index.php
Edwige

Edwige

Messages : 246
Date d'inscription : 24/03/2014
Age : 31
Localisation : Le Havre

STRATTON Allan - Les chiens Empty
MessageSujet: Re: STRATTON Allan - Les chiens   STRATTON Allan - Les chiens Icon_minitime1Lun 14 Déc - 19:56

Avant de lire ce roman, j'ai déjà été séduite par la couverture et la quatrième de couverture. Certains aspects du résumé m'ont beaucoup fait pensé à Shinning de Stephen King.

Dans ce roman, on suit Cameron, un jeune adolescent vivant avec sa mère et déménageant très régulièrement pour fuir un père et surtout un mari violent. Cameron et sa mère arrivent au Creu du loup pour emménagent dans une vieille ferme perdue au milieu de la campagne. Arrivé dans cette maison, Cameron a l'impression de sentir des présences, des fantômes.
Impossible d'en dévoiler davantage sans spoiler, ce qui serait vraiment dommage.


J'ai adoré ma lecture par bien des points. Dès les premières pages, on est plongé dans l'histoire avec Cameron et sa mère. On ressent l'état de panique et ce désir de fuite mais également l'habitude qu'ils ont de déménager dans l'urgence.
Dans ce livre, les actions s'enchainent très rapidement entre l'emménagement, la découverte du nouveau lycée mais aussi le début des rumeurs concernant la vieille ferme.
Cameron est un garçon très attachant. On comprend qu'il est très perturbé et aussi malheureux de vivre caché de tous (impossible de se rendre sur les réseaux sociaux par exemple) par peur que son père les retrouve. Arrivé dans la nouvelle maison, il se met à voir des ombres, à ressentir des présences de personnes ayant vécu dans cette maison auparavant. Et très vite, on en vient à s'interroger : est-ce réel ou l'imagination de Cameron est-elle tout simplement trop fertile ?
La mère de Cameron, par son attitude, ajoute un côté oppressant et angoissant à l'histoire. Elle est très protectrice et s'inquiète beaucoup pour son fils, avec toujours en filigrane, la peur que son mari les retrouve. Elle craint aussi pour la santé mentale de son fils quand elle le voit marmonner tout seul et ne peux s'empêcher de culpabiliser.
Le voisin, Monsieur Sinclair, est également un personnage très intriguant qui va beaucoup aider Cameron dans ses recherches. Très intrigué par ses visions, il va en effet chercher à connaitre l'histoire de la maison et de ses précédents occupants.

J'ai beaucoup aimé me plonger dans l'histoire de cette maison, très bien représentée par la couverture. Cameron est totalement obnubilé par ce passé et tout comme lui on se pose des questions et on cherche la vérité.

Ce livre est un vrai page-turner. Un roman Young Adult à l'atmosphère pesante et angoissante qui nous intrigue dès la première page et dont l'intérêt ne se relâche jamais.
Revenir en haut Aller en bas
http://lespassionsdedwige.blogspot.com
majanra
Modérateurs
Modérateurs
majanra

Messages : 1768
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 42

STRATTON Allan - Les chiens Empty
MessageSujet: Re: STRATTON Allan - Les chiens   STRATTON Allan - Les chiens Icon_minitime1Ven 12 Fév - 20:53

Mon avis

Cameron devait être à l'abri pour de bon, dans cette vieille ferme paumée au milieu de nulle part. Son père ne les dénicherait jamais dans un coin pareil, avait dit sa mère.
N'empêche, dès le premier jour, Cameron sent bien que quelqu'un est déjà là. Invisible, mais il le sent. Il l'entend même parfois. Quels secrets va t'il découvrir dans cette baraque?

Dès la quatrième de couverture, on sent la volonté de l'auteur de ne pas s’embarrasser de fioritures, le style est simple, franc, il ne veut pas rouler le lecteur.
Nous découvrons un petit garçon, que sa mère traite encore comme un enfant mais qui réfléchit clairement comme une grande personne, Cameron, qui fuit un père dont il ne se souvient pas mais dont sa maman a peur. A raison ou pas, cette terreur, elle l'a transmise à son fils, ils vivent dans l'angoisse et déménagent souvent parce qu'elle le "sent" quand il se rapproche trop d'eux.

Le climat pesant est là, bien présent dans la vie du petit Cameron. Il arrive dans le collège du Creu du Loup, il emménage dans une vieille ferme lugubre, le décor est posé. Les angoisses de sa mère le plonge dans une vie qu'il ne sait pas appréhender et on a l'impression qu'il se noie dans sa tête, dans ses pensées.

Le fait que l'on n'arrive pas à distinguer le vrai du faux, la véracité ou pas de la terreur des personnages (réalité ou rêve ?) est oppressant aussi pour le lecteur, c'est bien fait. On aimerait aider Cameron, on ne voit pas non plus venir les événements. Cette baraque est lugubre, elle cache un lourd secret et le petit garçon semble malin et curieux, il ne fait aucun doute qu'il comprendra ce qui s'est réellement passé, mais est-ce que ce sera à temps? Est-ce qu'il y aura un autre drame, deviendra-t-il fou avant de le savoir ?

On jongle avec les sentiments, on frôle la folie, on aime tourner les pages. Les personnages sont bien écrits, les descriptions simples et efficaces, on n'a pas l'impression de lourdeur dans le récit, au contraire c'est terriblement fluide et intéressant de se sentir à cette limite palpable entre le bien et le mal, le faire ou ne pas faire qui suit le personnage de Cameron, s'il le fait, y aura-t-il des conséquences et lesquelles? S"il ne le fait pas, cela sera-t-il pire? Le lecteur est dans la même incapacité que le personnage à dénouer le fil de l'intrigue jusqu'aux dernières pages où l'on se dit, évidemment...mais c'est trop tard.

La terreur inspirée par le père que cette maman fuit depuis tellement d'années est contagieuse, le personnage de Katerine est aussi vraiment bien fait, elle lutte pour ne pas perdre pied, pour ne pas perdre son fils et ne pas perdre la vie. C'est une femme courageuse comme on en voit quand même peu dans les romans de ce genre et j'ai beaucoup aimé que l'on parle d'elle aussi. De ses rapports difficiles avec Cameron, de la reconstruction difficile de cette femme meurtrie qui fuit mais qui ne veut pas dire le nom de la chose qu'elle fuit: la brutalité d'un homme qu'elle a aimé au point de lui donner un enfant, qu'elle est obligée de lui cacher pour le garder en vie.

C'est une histoire triste et en même temps, pleine d'espoir, un très bon livre Young Adult plein d'ingrédients efficaces et simples qui fonctionnement dès les premières pages. J'ai aimé sans aucun doute, excellente lecture et une révélation sur cet auteur.


_________________
STRATTON Allan - Les chiens Myban_10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




STRATTON Allan - Les chiens Empty
MessageSujet: Re: STRATTON Allan - Les chiens   STRATTON Allan - Les chiens Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
STRATTON Allan - Les chiens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Boudoir Écarlate :: Young Adult / Jeunesse :: Milan - collection Macadam-
Sauter vers: