Au Boudoir Écarlate
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Au Boudoir Écarlate


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
ASOS : -20% sur TOUT dès 30€ d’achat
Voir le deal
Le Deal du moment :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
Voir le deal
169.99 €

 

 HERBERT Franck - PRELUDE DE DUNE - Et l'homme créa un dieu

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



HERBERT Franck  - PRELUDE DE DUNE - Et l'homme créa un dieu Empty
MessageSujet: HERBERT Franck - PRELUDE DE DUNE - Et l'homme créa un dieu   HERBERT Franck  - PRELUDE DE DUNE - Et l'homme créa un dieu Icon_minitime1Sam 16 Juil - 10:47

HERBERT Franck  - PRELUDE DE DUNE - Et l'homme créa un dieu 1850_3304

Quatrième de couverture :

A peine sorti de l'Ecole de Paix, Lewis Orne est envoyé en mission sur une des planètes perdues, qu'on vient de redécouvrir. L'Empire galactique, démantelé par la guerre des Marches, est en voie de réunification, et il faut empêcher le développement de civilisations guerrières dans les humanités séparées. Les hommes sont marques par les horreurs de la guerre et la répression ne les aide pas à rééquilibrer leurs vies.

Mais Orne devine leurs problèmes et les résout comme par enchantement. Serait-il un foyer psi, un faiseur de miracles, un dieu en puissance ? Ceux qui le manipulent – le gouvernement, les prêtres du Surdieu, le contre-pouvoir secret des Nathians – jouent peut-être un jeu dangereux : créature devenue créateur, il peut causer douleur et souffrance. Sauf en trouvant le moyen d'apprivoiser la haine et la panique.

Deviendra-t-il maître de lui ? de l'univers ? des deux à la fois ?
Revenir en haut Aller en bas
 
HERBERT Franck - PRELUDE DE DUNE - Et l'homme créa un dieu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Boudoir Écarlate :: Fantasy / SF :: Auteurs Incontournables :: Franck HERBERT-
Sauter vers: