AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BALOGH Mary - La maîtresse cachée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karen
Admin
Admin


Messages : 11454
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Paris

MessageSujet: BALOGH Mary - La maîtresse cachée   Lun 1 Déc - 10:50



La maîtresse cachée
Mary Balogh

Sortie le 7 janvier 2015

Quatrième de couverture :

Alors qu’elle se rend à Londres pour ses débuts dans le monde, Lady Angeline Dudley est accostée par un rustre, dans la salle commune d’une auberge. Heureusement un gentleman vole à sa rescousse. Il s’agit du comte de Heyward. Beau, viril, galant, il incarne l’homme parfait, et il n’en faut pas plus pour que la délicieuse Angeline voie en lui son futur époux. Un baiser au clair de lune enflamme ses espoirs… Pourtant, quand le comte demande sa main, Angeline se rend compte qu’il agit uniquement par devoir, parce qu’il estime l’avoir compromise. D’amour, il n’est pas question. Désespérée, elle décide alors de le séduire comme le ferait une maîtresse…

Lien J'ai Lu Pour Elle : http://www.jailupourelle.com/la-maitresse-cachee.html



Dernière édition par Karen le Mar 20 Jan - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin


Messages : 11454
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: BALOGH Mary - La maîtresse cachée   Mar 20 Jan - 16:12

Mon avis :

Un nouveau roman de Mary Balogh est toujours un événement et, si celui-ci n'est pas exceptionnel, il n'en reste pas moins très réussi !

Lady Angeline Dudley n'a jamais quitté le domaine de campagne de ses parents. La voilà désormais assez âgée pour débuter sa saison à Londres, et Angeline attend dans une auberge que son frère vienne la chercher pour la mener à Londres. Pendant que sa femme de chambre se repose, Angeline descend dans la salle commune attendre son frère. Elle sait qu'une lady respectable ne se rend nulle part seule, mais elle a soif d'aventure et de spectacle et refuse de rester confinée dans sa chambre. Admirant le paysage par la fenêtre de la salle, elle entend tout d'un coup un homme parler d'elle d'une manière vulgaire, avant qu'un autre homme ne s'interpose pour lui demander de cesser de l'importuner. Quand elle se retourne, c'est le coup de foudre. C'est l'homme de ses rêves, pas spécialement beau mais charismatique et surtout très à cheval sur les convenances et assez sûre de sa valeur pour refuser un duel stupide. Mais avant même qu'elle ne lui adresse la parole, l'homme quitte l'auberge.
Arrivée à Londres, la belle Angeline devient la coqueluche de la bonne société. Mais la jeune femme refuse tous ses prétendants, se languissant encore de son bel inconnu. Quelle surprise quand elle découvre qu'il n'est autre que le comte de Heyward et que ce dernier est poussé à lui faire la cour par sa famille. La jeune femme ne peut s'empêcher de rechercher sa compagnie mais veut avant tout qu'il finisse par l'aimer autant qu'elle l'aime. Aussi, quand après un baiser particulièrement passionné, Edward se sent obligé de lui demander de l'épouser, Angeline refuse, incertaine de ses sentiments…

Angeline a grandi toute sa vie auprès de personnes irresponsables, d'une mère frivole et cruelle et de frères séducteurs et puérils. Ce qu'elle cherche donc avant tout c'est un homme parfaitement respectable et mâture. Cet homme c'est Edward. Lui ne croit pas une seule seconde qu'une femme aussi belle qu'Angeline puisse s'intéresser à lui, si ennuyeux et à cheval sur les convenances. Et pourtant, auprès d'elle il sent percer cette carapace de respectabilité et désire la jeune femme comme jamais. Pour Angeline, cette nouvelle facette d'Edward ne rajoute qu'encore a sa perfection. En public il est celui que tout le monde connaît, sans grand intérêt pour la plupart ; en privé, juste pour elle, il se révèle être un homme passionné et soucieux du plaisir de sa compagne. Il ne reste donc plus qu'à le convaincre qu'elle est celle qu'il recherche aussi…
Angeline est vive, enjouée et parle beaucoup. Certains de ses discours sont interminables, et s'ils surprennent ses interlocuteurs, à commencer par Edward, ils nous suprennent aussi et, disons-le franchement, la jeune femme nous soûle par moments. On a juste envie de lui demander de se taire. Mais cela fait partie de sa personnalité et Mary Balogh s'est fait un plaisir de jouer sur ce trait pour montrer avec plus d'intensité les différences entre les deux jeunes gens.

Des personnages donc très originaux donc pour cette romance avec laquelle j'ai passé un excellent moment de lecture, même si Mary Balogh nous a déjà offert mieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
BALOGH Mary - La maîtresse cachée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mary Balogh
» [Balogh, Mary] Ces demoiselles de Bath - Tome 2: Inoubliable amour
» Mary C. Jane, auteur de la série Secret (Bibliothèque Rose)
» Mary Elizabeth BRADDON
» Tresse au saumon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romance Historique :: Aventures & Passions :: A -> B :: Mary BALOGH-
Sauter vers: