AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FREY Luc - Des larmes sur les draps

Aller en bas 
AuteurMessage
Founa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 4390
Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 30
Localisation : Perdue dans une histoire

MessageSujet: FREY Luc - Des larmes sur les draps   Jeu 13 Nov - 21:01



Des larmes sur les draps
Luc Frey

Quatrième de couverture :

« Je l’ai laissé me prendre la main et m’emmener chez lui. Marionnette désarticulée. Je le précède dans la cage d’escalier, ignorant à quel étage monter. Il me dit que c’est là. Toutes les portes se ressemblent. Le couloir me rappelle celui de Shining, et bizarrement, pour un mois d’août, j’ai un peu froid. Et la trouille. Pourtant j’ai l’habitude de rentrer chez des inconnus, mais lui c’est différent. Il doit avoir le triple de mon âge, un truc comme ça. Et a l’air d’avoir très envie de me baiser, à en juger ses manières. J’ignore depuis combien de temps il se retient. Moi, j'ai surtout envie de gerber, et je le fais d’ailleurs. »

Zach, 16 ans, famille à problèmes, presque déscolarisé, drogué. Il s'ennuie.
Il est prêt à tout, parfois, pour qu'on s'intéresse à lui. Les personnes qu'il rencontre ne sont pas toujours les bonnes, rarement.
Un récit d'un garçon à la dérive conscient de sa chute.

Préface de Nicolas Noguier, Président du Refuge
Luc Frey donne l'ensemble de ses droits d'auteur au Refuge. Cette association, reconnue par l'État, accueille les jeunes homosexuels en rupture familiale.
Revenir en haut Aller en bas
http://fou-na.blog4ever.com/
lena polskaia

avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 11/02/2014
Localisation : NICE

MessageSujet: Re: FREY Luc - Des larmes sur les draps   Ven 14 Nov - 21:51

Ceci n'est pas une romance MM, mais une autobiographie.

Voilà un livre surprenant, dérangeant, émouvant, sur le parcours d'un jeune lycéen gay à la dérive. Une tranche de vie, d'une vie privée de sens, de repères, où l'écriture est le seul et fragile rempart qui parfois sépare Zach du néant. Zach n'arrive pas à affronter la réalité sans s'étourdir, avec la musique, avec la drogue, avec la douleur parfois d'une lame de couteau sur sa peau. Il veut survivre, sans savoir pourquoi faire, cherche à se construire sans savoir comment faire. Il hurle, mais jamais personne ne l'entend. Il est seul, il ne veut pas le rester, il offre son corps dans une quête désespérée de l'amour, au vieux qui l'utilise et le transforme en poupée, à son tendre ami Hakim, qu'il fait souffrir, au beau Manu, qu'il ne sait pas aimer. C'est triste, douloureux et parfois pathétique, ce récit, à l'image de la vie de Zach. Cela met en colère aussi. Une colère énorme contre sa famille, sa prétendue famille, dont nous découvrons peu à peu la monstruosité, père violent, mère battue et complice à la fois, frère incestueux, sœur victime, silencieuse. A l'heure où les intégristes de tout bord, les abrutis, les mal informés, défilent dans nos rues en clamant qu'une famille, c'est une maman et un papa, on a d'autant plus envie de hurler, de leur crier que non, la famille, ce n'est pas le sexe des parents, ce sont des adultes qui aiment protègent et éduquent leurs enfants. Et que défendre la famille, c'est protéger tous les Zach de la terre contre leurs géniteurs ! Colère aussi contre le corps enseignant, le lycée, contre tous ces adultes qui regardent Zach sans le voir, son corps trop maigre, ses contusions, ses yeux rougis, ses malaises, ses absences à répétition, tout ces signaux d'un gosse à la dérive, qui vit quasiment dans la rue.
D'une certaine manière, ce livre m'a fait pensé à Le faire ou mourir. Même malaise de l'adolescence, même solitude. Mais pas la même fin, car ici, la vie de Zach ne bascule pas, ni dans un sens ni dans l'autre. Elle continue, toujours aussi vide, terriblement vide, et l'on ne peut qu'espérer, avec Zach, pour lui, qu'il trouvera un sens à sa vie, et quelqu'un à aimer.

4,5/5
Revenir en haut Aller en bas
Founa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 4390
Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 30
Localisation : Perdue dans une histoire

MessageSujet: Re: FREY Luc - Des larmes sur les draps   Dim 16 Nov - 17:53

rien qu'a lire ta chronique je ressent un chappe de plomb sur mon humeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://fou-na.blog4ever.com/
Ally49

avatar

Messages : 1806
Date d'inscription : 11/09/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: FREY Luc - Des larmes sur les draps   Lun 17 Nov - 19:30

Sujet un peu trop lourd a lire pour moi... Apres plus que realiste bien entendu.

_________________
"Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites,orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées (...)mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux."

Alfred de Musset - On ne badine pas avec l’amour - Acte II, Scene 4, extrait



Mon livre en cours :Pas Sans Lui (Tome 3) de Katie McGarry
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FREY Luc - Des larmes sur les draps   

Revenir en haut Aller en bas
 
FREY Luc - Des larmes sur les draps
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le coeur au bord des larmes..
» Ishanti, Danseuse sacrée, tome 1 : Les Larmes d'Isis - Crisse
» Rire aux larmes
» Couler des larmes d'obsidienne
» collier de perles, rivière de larmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: M/M Romances (Gay) :: M/M Romances VF :: Romances young adult-
Sauter vers: