AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Interview Angie Diaboline et son livre "Romain cherche sa robe"

Aller en bas 
AuteurMessage
Aelynah

avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 09/12/2013
Age : 44
Localisation : Penn Ar Bed

MessageSujet: Interview Angie Diaboline et son livre "Romain cherche sa robe"   Lun 13 Oct - 9:46



Bonjour Chers lecteurs et lectrices

Aujourd'hui est encore une première pour moi, eh oui ça en fait beaucoup ces derniers temps.
L'auteure Angie Diaboline a accepté de se soumettre à mes questions dans un petit interview.
Si vous ne la connaissez pas encore ni son livre c'est l'occasion de changer ce fait.




Alors commençons.

Aely: Bonjour Angie Diaboline,
Tout d'abord, est-ce que tu peux te présenter, nous dire quelques mots sur toi, sur ton parcours, tes passions, ton quotidien
Angie Diaboline : Bonjour, Aely !
Tout d'abord je tenais à te remercier de cette interview que tu me proposes ! Je vais essayer d'y répondre le plus explicitement possible. Alors qui suis-je ? Bonne question....j'essaie de trouver la réponse après 32 ans d’existence ! On va dire que je suis une jeune femme qui traîne souvent ses guêtres dans le monde du Théâtre. J'ai déjà écrit des pièces.
Professeur de théâtre et comédienne, j'aime changer de personnages aussi rapidement que possible.
Mes passions sont l'écriture, le cinéma, le théâtre, la bouffe et la musique ! Mon quotidien est rythmé par mes deux petites diabolines et partager mon temps entre l'écriture et le reste du monde réel !



A: D'où te vient ce nom d'auteure mi sage, mi coquin mais plein d'humour?
A.D :C'est un surnom que m'a trouvé mon amie Guénaëlle, car elle sait que les univers opposés m'attirent. Comme le yin et le yang, l'ombre et la lumière, le bien et le mal. Généralement je peux être aussi Angélique que démoniaque, elle a merveilleusement bien trouvé....

A:Comment en es-tu venue à l'écriture ? As-tu d'ailleurs des manies, des obsessions, des rituels quand tu écris ? Des auteurs que tu adores, qui t'inspirent ?
A.D : Étant précoce à la lecture, je me suis très vite intéressée à l'écriture lors de mon enfance. Mon rituel avant d'écrire, est de chausser à mes petites oreilles, un casque blanc.
Écouter ma musique, me couper un peu du monde et me laisser aller à mes délires !
Mes auteurs sont aussi divers que mes goûts musicaux.
J'aime Silverberg, G.Wells, Jules Verne, Ken Grimwood, Helen Fielding, Mathias Malzieu. Ainsi que les classiques, Hugo, Balzac, Baudelaire, Proust....


A: Peux tu nous présenter "Romain cherche sa robe" et nous parler de ses héros?
A.D :« Romain cherche sa robe » est une comédie fantastique burlesque.
Caroline jeune trentenaire grincheuse se résout à ignorer les hommes, lorsqu'il faut penser aux sentiments. Vient alors une parade d'aventures, menée par un ange gardien Timéo, sa sœur Sandrine et l'amie de Caroline, Corry.


A:Comment t'es venue cette idée farfelue du personnage "maudit" par sa sœur et de ses conséquences loufoques?
A.D :L'idée m'est venue quand autour de moi, j'avais des amies qui critiquaient avec une certaine haine....les hommes.
Pour elles, ils étaient responsables de tous leurs méfaits.
Il était alors inconcevable pour elles de tomber amoureuse d'un des leurs..
J'ai voulu exprimer le côté capricieux de cette double personnalité féminine. L'entre deux rives entre « Je voudrais.... » et « Je me refuse d'y croire ! ». D'où rentrer dans la peau d'un homme pour essayer de comprendre les choses.


A:T'es tu servi de tes connaissances pour créer tes personnages ou sortent ils seulement de ton imagination?
A.D :Mes personnages sont assez dispatchés entre la réalité et la fiction.
Sandrine et Corry sont inspirées de mes sœurs,
Timéo est un personnage que j'ai créé et identifié par son côté paternel et confident. Les autres sont inventés, même le beau Greg qui te plaît tant !


A:Quel est ton personnage préféré?
Moi Perso tu t'en es doutée, c'est Greg. D'où ma déception à la nouvelle de sa non-existence réelle.(soupir dépité)
Le côté bourru et pas subtil pour deux sous m'a fait craquée irrémédiablement.
A.D :J'aime assez les personnages « fragiles » les anti-héros. Caroline et Timéo sont pour moi des gens profondément humains, remplis de doutes, de colère. Les personnages trop parfaits me font penser aux « Block buster » Américain avec des effets spéciaux démentiels mais où les personnages sont creux et assommants.

A: Qui a choisi la couverture du roman? Ton éditeur ou toi ? Moi je la trouve personnellement très sympa.
A.D :Je n'ai pas encore d'éditeur, j'ai choisi cette couverture (malgré beaucoup d'avis divergents) car il correspondait avec l'univers du livre, des musiques des années 60-70. Ce livre est par ailleurs contemporain mais j'ai aimé lui donner un petit air « grunge » .

A: J'ai cru comprendre que tu aimerais en écrire une suite. Ce roman étant un pur délice n'as tu pas peur que le défi soit plutôt haut perché ?? A part cette suite as tu d'autres projets d'écriture?
A.D :J'aime la perspective de vivre dans le danger. Le choix d'écrire une suite fait partie intégrante de l'adrénaline que j'éprouve quand j'écris. Je n'aime pas les choses conventionnelles, je pense sans doute que le défi n'est pas si dur à relever tant que je ne déçois pas mes lectrices/ lecteurs.
Les mêmes personnages reviendront pour davantage d'aventures !
Des projets ? Oh oui ! J'en ai plein la tête !


A:Dans le même registre ou éventuellement quelque chose de différent?
A.D :Je peux écrire vraiment de tout , car je ne m'attache à aucun registre pré-établi. Je fonctionne par coup de cœur. Et bien des fois mes récits dépendent de mes humeurs tantôt rêveuses, dramatiques ou barges !

A:Et dans ce cas que préféres-tu écrire? Humour, romance, thriller, jeunesse...
A.D :J'aime les sujets qui sortent des sentiers battus... Si je m'écoutais j'essaierais bien tous les styles ! Non pas comme un défi mais comme un exercice de style, après tout Queneau nous a si bien montré l'exemple.....


Questions Originales :

A: Saucisse ou merguez? Ou en clair aimes-tu une vie calme et tranquille un peu pépère ou plus épicée et pleine d'imprévus?
A.D :J'ai toujours aimé un proverbe « Le courageux ne vit peut-être pas longtemps mais le prudent lui ne vit jamais.... » C'est une phrase qui me poursuit tous les jours, je suis vraiment dangereuse là dessus, à m'obstiner sur des projets qui m'auront valu des fois des portes fermées en plein visage !

A : Victime ou super-héros?
A.D :Je dirais les deux.....(si je peux émettre un joker) J'aime l'idée qu'une victime peut renverser la tendance et devenir le « sauveur » d'une situation. Après tous les héros ne réservent pas beaucoup de surprises ! Ils sont naturellement beaux, forts, musclés, riches, avec des pouvoirs . Mais les victimes peuvent derrière des lunettes à forte myopie ou dissimulées sous une chemise à carreaux, elles peuvent cacher un cœur vif et courageux et casser la tête aux méchants !

A: Si tu étais un personnage de tes romans lequel choisirais-tu?
A.D :Sans hésitations, je serais Caroline (même énervante soit elle).
Car je me refuse beaucoup de chose par peur de souffrir.


A: Brocolis ou bazooka? Si tu étais une arme? Ou un poison?
A.D :Généralement je suis plus Bazooka plutôt que la femme douce qui se détend dans son potager. Je suis très soupe au lait à démarrer au quart de tour !
Une arme ? Une chanson d'Arielle Dombasle (qui me donne de l'urticaire quand je l'entend)
Un poison ? Le chocolat, très bon sur le moment mais à la longue ça engraisse !


A: Lire ou voir? Si tu étais un film? Si tu étais un livre? Sachant que l'on peut aimer l'un sans aimer l'autre.
A.D :La lecture et le cinéma sont deux passions chez moi, j'éprouve autant de plaisir pour l'un comme pour l'autre. Film ? Oula....dure question.....je n'en citerais pas (car j'en aime beaucoup) mais plus un style mystique. Et le livre « L'histoire sans fin » de Mickael Ende.

A: Si tu étais une inscription sur un mur, quelle serait-elle?
A.D :"Si j'prendrais un air sérieux....j'aurais vraiment l'air con" !

A : Si tu pouvais réaliser un souhait, que choisirais tu?
A.D :Sûrement d'inventer une porte secrète qui pourrait s'ouvrir sur un monde après la mort, les défunts pourraient nous voir tant que l'on voudrait et il n'y aurait plus d'absence.

A:Dilemme: Si tu devais choisir et éliminer un de tes sens lequel choisirais-tu? Et pourquoi?
A.D :Si je dois en sacrifier un....se serait l'odorat.
Je ne pourrais pas enlever le plaisir des yeux comme l'art ou la vue de mes filles. L'oreille non plus trop de belles choses à écouter. Le toucher est bien trop important pour moi et le goût est essentiel..
Donc l'odorat.....


Je remercie encore Angie Diaboline pour s'être soumise avec gentillesse et franchise à mon interview et vous incite maintenant que vous la connaissez mieux à aller découvrir ou redécouvrir son livre.

En attendant et pour vous remercier Angie nous a déjà confié un de ses autographes.


Bonne journée à tous et bonne lecture!!
Revenir en haut Aller en bas
 
Interview Angie Diaboline et son livre "Romain cherche sa robe"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cherche illustrateur pour livre fantasy
» [Khadra, Yasmina] L'écrivain
» Livres sur la "Bretagne romaine"...
» Jonathan COE - La maison du sommeil
» Livre photo - cherche conseils

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Evénements & Co :: Rencontres d'Auteurs / Dédicaces-
Sauter vers: