AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 VAN LAERHOVEN Bob : Le mensonge d'Alejandro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Delphine
Admin
Admin
avatar

Messages : 2177
Date d'inscription : 27/06/2012
Localisation : Essonne

MessageSujet: VAN LAERHOVEN Bob : Le mensonge d'Alejandro   Mer 1 Oct - 21:28



Le mensonge d'Alejandro
Bob Van Laerhoven

mai 2014
chez MA éditions

Quatrième de couverture :

Terreno, Amérique du Sud, 1983. Après dix années de dictature, la junte du général Pelarón semble vaciller. Alejandro Maldiga, guitariste du poète et chanteur populaire Victor Pérez, exécuté par le régime, quitte la sinistre prison baptisée « La Cène ». La résistance cherche de nouveau à attirer Maldiga dans ses rangs, mais Alejandro a changé. Dévoré par la culpabilité – il se sent responsable de la mort de son ami Pérez –, Maldiga devient involontairement le centre d’un réseau d’intrigues dramatiques qui mèneront à une catastrophique rébellion populaire. Roman d’amour, thriller, analyse des mécanismes de la dictature, Le Mensonge d’Alejandro brasse tous ces thèmes. Le Terreno symbolise les régimes dictatoriaux d’Amérique latine dans les années 1970 et leurs méthodes de répression qui ont, hélas, toujours cours.
Revenir en haut Aller en bas
Delphine
Admin
Admin
avatar

Messages : 2177
Date d'inscription : 27/06/2012
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: VAN LAERHOVEN Bob : Le mensonge d'Alejandro   Mer 1 Oct - 21:31

Mon avis :

Nous avons ici un roman initiatique aux nombreux reliefs, où divers personnages en quête de rédemption ou d'ascension sociale se heurtent au régime totalitaire en pleine crise.

Bob Van Laerhoven nous emmène avec lui au cœur du Terreno, pays d'Amérique du sud dont le véritable nom est tu dans le roman. On navigue entre le quartier appauvri de la porqueriza et la cordillère des Andes. C'est avec beaucoup de détails que nous suivons le parcours d'Alejandro Maldiga, ancien chanteur protestataire à la solde d'un ami et chef de parti, Victor Perez. A peine sorti de prison, il doit prouver son bon cœur et son innocence aux habitants du Terreno qui militent pour leur liberté. Ce ne sera pas chose aisée et Alejandro le sait bien.

On parcourt ce roman comme une sorte de docu-fiction avec un réalisateur qui nous fait vivre les faits intimement. Alejandro est partagé entre sa relation amoureuse mais conflictuelle avec Beatriz Candalti, fille de haut fonctionnaire d'état, sa rencontre avec le musicien Joao, le prêtre Belge René Lafarge ou Cristovao, qui désire entrer au gouvernement. Notre chanteur se retrouve au cœur d'un maelström politique engagé pour faire tomber Pelaron, le dirigeant critiqué par la minorité affaiblie.

Ce n'est pas mon genre de prédilection, mais pour une première découverte, la plume effilée et entrainante de Bob Van Laerhoven mérite le détour. On est saisi par la tension qui règne au sein de la porqueriza, ainsi que par la peur omniprésente vis-à-vis de la milice d'Etat. Malgré les remords des uns et les désirs idéalistes des autres, Alejandro parvient à s'entourer quelques temps d'un groupe dynamique qui lui fera oublier son passé...

Je reste finalement réservée sur cette immersion dans le roman réaliste. Le tout est décrit avec justesse et sans excès, mais il manquera pour moi une part d'émotions. Il ne fait néanmoins pas de doute que cet auteur Flamand sera à suivre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
VAN LAERHOVEN Bob : Le mensonge d'Alejandro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le mensonge est toujours puni
» [FACEBOOK] Comment !? Apple serait meilleur que HTC !? Mensonge!!! et HTC DEV.FR
» UN TRES GROS MENSONGE de Lauren Baratz-Logsted
» [Roughan, Howard] Un mensonge presque parfait
» Le mensonge du siècle, Fabrice Colin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Romans & Best Sellers-
Sauter vers: