AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ARPINO Giovanni : Giovanni le bienheureux

Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3972
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: ARPINO Giovanni : Giovanni le bienheureux   Mer 17 Sep - 11:58


Giovanni le bienheureux
Giovanni Arpino

Quatrième de couverture:

La découverte du premier roman inédit en France de Giovanni Arpino, auteur majeur de la littérature italienne. Un oeuvre initiatique lumineuse, une balade inoubliable dans les ruelles du vieux port de Gênes, le vibrant éloge d'une certaine jeunesse de l'immédiat après-guerre, éprise d'insouciance et de liberté.

Pour Giovanni, vingt-trois ans, chaque jour est une célébration des plaisirs fugaces : un réveil tardif dans une petite pension de Gênes, la première cigarette, la tournée des troquets avec les compagnons d'occasion, une poignée de fèves et un bout de pain à savourer face à la mer.
Parfois, un peu de castagne, un passage au mitard avec ses compères, Mario, le beau parleur, et Mange-Trous, saltimbanque avaleur de feu et de grenouilles ; de temps à autre, un petit boulot pour se remettre à flot avant la prochaine disette, voire de la contrebande quand la faim se fait pressante.
Quelquefois aussi, Giovanni donne son coeur, mais jamais tout à fait, à la sensuelle Olga, à l'intrigante Maria.
Car Giovanni n'a qu'une philosophie : n'être attaché qu'au soleil.

Mais dans un monde devenu trop sérieux, incessante est la lutte pour faire de la vie une fête...
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3972
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: ARPINO Giovanni : Giovanni le bienheureux   Mer 17 Sep - 15:13

Si j’ai beaucoup aimé les premières pages de ce Giovianni le bienheureux, j’ai malheureusement vite déchanté ! Le roman sonne un peu creux, cela tourne en rond et au final, on s’ennuie souvent.

Nous voilà à Gênes, dans les années 50. Giovanni, le « beau gosse » vient de débarquer dans le quartier populaire du Prè. Roi de l’oisiveté et des petites combines, il vivotte en compagnie de deux amis d’infortune, Mario et Mange-Trous. Dès qu’ils ont trois sous, ils les dépensent en alcool et autres bêtises, tentant de séduire les jolies filles, sans grand succès il est vrai !
Une vie de Bohème, sans réel but si ce n’est le plaisir.

J’ai vraiment eu du mal avec les personnages de ce livre. Non seulement ils ne sont pas attachants mais deviennent même parfois carrément détestables. Ils passent leur temps à boire, encore et toujours, n’envisagent jamais l’avenir d’une manière réfléchie, ils sont odieux avec les femmes, agressifs même et sincèrement, le livre vire un peu trop souvent à l’éloge de l’alcoolisme. On est bien loin de la Dolce Vita et de la douceur à l’Italienne. Là où cela devient vraiment lassant, c’est que toutes les discussions sont des discussions d’ivrognes, sans intérêt, décousues, inintéressantes. C’est un livre des années 50 et je pense qu’il faut le replacer dans son contexte pour l’apprécier mais je n’ai pas réussi à dépasser mon ressenti négatif et à entrer dans l’histoire. Seul point positif pour moi, l’auteur nous offre une vraie promenade dans la Gênes populaire, on vit dans les quartiers populaires du port avec les vrais Italiens, on ressent la chaleur, l’ambiance, les odeurs et bruits de la cité. C’est vivant, frais et ensoleillé. Au final, malgré cette belle immersion en Ligurie, je n'ai pas du tout aimé cet éloge de l'oisiveté et cette ode à la beuverie !  

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
ARPINO Giovanni : Giovanni le bienheureux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Giovanni ARPINO (Italie)
» Giovanni Ribisi
» Demain Don Giovanni *
» LES INVISIBLES (Tome 3) LE CHÂTEAU DE DOOM ROCK de Giovanni Del Ponte
» LES INVISIBLES (Tome 2) LA SORCIÈRE DE DARK FALLS de Giovanni Del Ponte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Belfond-
Sauter vers: