AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 MALERMAN Josh - Bird box

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5533
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 35

MessageSujet: MALERMAN Josh - Bird box    Dim 24 Aoû - 12:27



Bird box
Josh Malerman

Sortie le 17 septembre 2014
Aux éditions Calmann-Lévy

Quatrième de couverture :

Malorie élève ses enfants de la seule façon possible : barricadés chez eux. Dehors, il y a un danger terrible, sans nom. S’ils s’aventurent à l’extérieur, ce sera les yeux bandés pour rester en vie. S’ils ôtent leurs bandeaux, ils se donneront la mort avec une violence inouïe. Malorie a deux solutions : rester cachée avec ses enfants, isolée, ou bien entamer un terrifiant périple jusqu’au fleuve dans une tentative désespérée, presque vaine, pour rejoindre une hypothétique colonie de survivants. La maison est calme. Les portes sont verrouillées, les rideaux sont tirés, les matelas cloués aux fenêtres. Les enfants dorment dans la chambre de l’autre côté du couloir. Mais bientôt, elle devra les réveiller et leur bander les yeux. Aujourd’hui, ils doivent quitter la maison et jouer le tout pour le tout.  

Un tour de force psychologique oppressant au cœur de l’Amérique contemporaine, dans une atmosphère de fin des temps digne d’un livre de Barjavel, de La Route de Cormac McCarthy ou du Jour des Triffides de John Wyndham. Bird Box revisite le roman post-apocalyptique et hisse son jeune auteur Josh Malerman parmi les grands noms du genre.

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/index.php
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3929
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: MALERMAN Josh - Bird box    Mar 23 Sep - 12:12

coeurheart  coeur  coeurheart

Je l’attendais, je l’espérais, je l’ai enfin trouvé le livre qui, en 2014, me fait dire « waouh, oh mon Dieu, il est trop génial ce livre, il faut que tout le monde le lise ! (vraiment tout le monde)» Bird Box est énorme, à plus d’un titre. Il est angoissant, addictif, émouvant, il prend aux tripes, pendant quelques heures, on vit ce livre, on se glisse dans la peau, dans la tête de l’héroïne, on habite l’histoire et oh mon Dieu, quelle histoire, quelle aventure !!!! Parler de Bird Box n’est pas facile car c’est un livre qu’il faut lire pour bien le ressentir, pour vraiment le comprendre (et comprendre aussi l’engouement des lecteurs conquis par Josh Malerman).    

Dès les premières lignes, nous faisons connaissance avec Malorie, l’héroïne du roman, qui vit cloitrée dans une maison délabrée avec deux enfants de quatre ans, Garçon et Fille. Et comme si cet isolement ne suffisait pas, tous les jours, ils se bandent soigneusement les yeux et ne les ouvrent jamais. Ils ne s’aventurent dehors que pour chercher de l’eau, attentifs à tous les bruits qui les entourent, à la moindre feuille qui bruisse, au clapotis de l’eau, … Quelque chose rode dehors, quelque chose qui pousse les gens à commettre des actes monstrueux, à se mutiler, quelque chose qui rend fou et dangereux. Qui, quoi, pourquoi ? Nul ne le sait, ceux qui ont la réponse à ces questions ne vivant pas assez longtemps pour en témoigner… Malorie sait qu’à présent, le moment est venu de quitter la sécurité relative de sa maison pour tenter de rejoindre une colonie de rescapés. Quatre ans qu’elle prépare les enfants à cela, quatre ans qu’elle les forme, les entraine à obéir à ses ordres, sans poser de questions, sans hésiter, les habitue à voir avec leurs oreilles. Car le seul moyen de rejoindre cet eldorado, cet Eden merveilleux est aussi terrifiant que périlleux. Il faut descendre le fleuve tout proche, affronter les dangers qui l’habitent, les mains cramponnées aux rames et avancer, toujours avancer, quoi qu’il arrive, quoi qu’ils entendent… et surtout, bien garder les yeux bandés !

Jamais je n’avais été aussi angoissée pendant une lecture. Je crois même qu’à certains moments, j’ai carrément oublié de respirer, retenant mon souffle et regardant autour de moi légèrement (carrément oui) stressée. L’énorme force de ce roman, c’est qu’il joue avec nous, avec nos peurs les plus profondes, les plus viscérales sans jamais en dire trop, sans jamais nous abreuver de descriptions monstrueuses. Et c’est mille fois plus flippant de suggérer  les choses, de laisser le lecteur se confronter à son propre esprit et ses limites, à son imagination. Le récit est habilement construit, on alterne entre le présent de Malorie, sa fuite sur le fleuve avec les enfants et son passé, les débuts des événements tragiques, son arrivée, enceinte, dans la maison où elle vit, sa cohabitation avec un premier groupe de survivants. Je n’en dirai pas plus, ce livre mérite vraiment qu’on le découvre « vierge » d’informations, de détails. Si certains passages sont vraiment éprouvants pour nos nerfs, d’autres nous mettent le cœur en miettes, nous tirant même quelques larmes (ce qui n’est pas souvent le cas avec un thriller). C’est un livre oppressant, anxiogène et en même temps, plein d’espoir, qui nous redonne Foi en l’humanité et ses bontés. On sent chez notre héroïne, une vraie volonté de se battre, ne pas baisser les bras et d’offrir à Garçon et Fille une meilleure vie, une vie sereine, en paix, une vie insouciante, une enfance tout simplement.    

J’ai plus qu’adoré ce roman unique, terrifiant et magnifique, qui nous hante longtemps après avoir tourné la dernière page. Vite vite vite lisez-le !

PS : même la dédicace du livre est sublime :
J’aimerais parfois être architecte, pour pouvoir dédier une de mes réalisations à quelqu’un ; un gratte-ciel qui percerait les nuages, qui s’élèverait jusqu’aux cieux. Si Bird Box se composait de briques plutôt que de mots, j’organiserais certainement une cérémonie à laquelle j’inviterais tous les fantômes qui peuplent mes souvenirs  -  ils pourraient me regard couper le ruban avec une hache, et leur dévoiler pour la première fois le nom de l’immeuble. Qui à n’en pas douter s’appellerait « Debbie ».
Maman, c’est pour toi que j’ai écrit
Bird Box.

Une photo de Malorie, Garçon et Fille


Et une autre lors d'une séance de lecture et dédicace de Josh Malerman

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Walkyrie

avatar

Messages : 3346
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 33
Localisation : Sud Clermont

MessageSujet: Re: MALERMAN Josh - Bird box    Mar 23 Sep - 12:20

Oh je le note celui - là !
Revenir en haut Aller en bas
http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
 
MALERMAN Josh - Bird box
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Josh Groban : my vocal god !
» Forum Josh Hartnett
» Kanoko Sakurakouji - Black Bird T2
» Like a bird on a wire
» Bis : plus de capacité sur Hot Bird

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Noirs / Fantastique :: Fantastique et Epouvante :: Autres Auteurs / Autres Editeurs-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: