AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 STROUD Jonathan - LOCKWOOD & CO - Tome 1 : L'escalier hurleur

Aller en bas 
AuteurMessage
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 37

MessageSujet: STROUD Jonathan - LOCKWOOD & CO - Tome 1 : L'escalier hurleur   Dim 24 Aoû - 11:22



L'escalier hurleur
Jonathan Stroud

Sortie le 10 septembre 2014

Quatrième de couverture :

Un terrible fardeau s abat sur Londres : des fantômes envahissent les rues de la ville, s introduisent dans les maisons et terrorisent leurs occupants... La jeune et talentueuse Lucy Carlyle, promise à une grande carrière de chasseuse de spectres, vient d intégrer la modeste agence du déjanté Anthony Lockwood. Mais leurs affaires vont mal. Les agences d extermination de fantômes fleurissent et la concurrence est rude. Impossible de refuser le moindre contrat, même si la mission s avère des plus dangereuses... C est ainsi que Lockwood et Lucy se retrouvent en pleine nuit dans la terrifiante demeure de la famille Hope, à traquer le fantôme du sanguinaire duc rouge.
Un escalier hurlant, une chambre de torture, des squelettes derrière toutes les portes... un seul mot d ordre : ressortir vivants !

Lockwood Agency vous gardera éveillé la nuit et vous dissuadera d éteindre la lumière. Un livre à vous procurer de toute urgence ! Rick Riordan
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/index.php
Aelynah

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 09/12/2013
Age : 44
Localisation : Penn Ar Bed

MessageSujet: Re: STROUD Jonathan - LOCKWOOD & CO - Tome 1 : L'escalier hurleur   Dim 2 Nov - 17:00

Mon avis :

Londres. Un terrible fléau s'abat sur la capitale depuis 50 ans. Le Problème : c'est le nom donné à l'Épidémie d'apparitions de fantômes dans toute la Grande Bretagne. D'où la création d'agences d'enquêtes psychiques. Dirigées généralement par des adultes, les plus grandes comptent des centaines d'agents mais celle qui nous intéresse Lockwood & Co n'en compte que trois, Lockwood, George et Lucy.
Les enfants étant les seuls à percevoir les fantômes, ils sont donc embauchés dans les patrouilles de nuit afin de surveiller et protéger les industries ou autres bâtiments importants.
Les agents, eux, sont des enfants doués d'importants Talents psychiques car les adultes semblent perdre cette faculté avec l'âge sauf rares exceptions. Il existe trois sortes de Talents : la Vision, l'Ouïe et le Toucher.

Vous trouverez toutes ces explications plus détaillées, si comme moi vous êtes curieux et que vous feuilletez le livre avant de le commencer. Car l'auteur nous a laissé en fin d'ouvrage un glossaire très complet et très bien expliqué sur les termes et autres particularités du métier d'agents.

Lockwood & Co est une petite agence siégeant 35 Portland Row, quartier ouest de Londres. C'est aussi la maison personnelle d'Anthony Lockwood depuis la disparition de ses parents. Sujet plutôt secret qui ne sera que peu abordé. Le côté surprenant de cette agence est, outre son peu de personnel, le fait qu'elle ne compte aucun superviseur adulte. Elle en est de fait jalousée ou dénigrée à souhait par les nombreux jeunes des autres agents des Agences plus connus.
Mais cela ne touche en rien notre jeune Monsieur Lockwood. Jeune homme atypique, dans son comportement, son flegme et surtout cette propension à ne sembler s'inquiéter de rien et à se jeter dans l'aventure sur un coup de tête, il est à la fois énervant et attachant. Doté d'un sens de la répartie plutôt cinglant il est aussi plein d'humour caustique. Cependant il se sent aussi responsable de ses associés et peu enclin à pardonner la trahison ou l'imbécilité.
Il semble aussi doté du talent de Vision même si au départ nous ne sommes pas encore au fait de ces distinctions entre les différents agents. Sauf si comme moi vous avez été faire un tour dans le glossaire.
Lucy est une jeune fille entreprenante, n'ayant pas froid aux yeux et au caractère plutôt bien affirmé. Elle entend les esprits ce que le glossaire nous annonce comme étant le cas des Sensibles possédant le don de l'Ouie. Sa venue dans l'équipe en remplacement d'un équipier décédé va leur amener un peu de fraîcheur mais aussi l'occasion de nombreuses joutes orales tant avec Lockwood qu'avec Georges. Car Lucy au départ ne le supporte pas. Vous aurez alors droit à une description assez loquace du personnage du point de vue de Lucy qui m'a bien fait rire.
Lockwood et Lucy forment donc une partie de la fine équipe de Lockwood & Co, la partie action pourrait-on dire. Alors que le troisième larron, George est de son côté la partie enquête et paperasserie à lui seul. Car Georges est physiquement l'archétype du mou perdu dans ses recherches. Toujours débraillé, décoiffé, les lacets dénoués il regarde les gens d'un regard vide, inexpressif mais avec insistance. Comme le dit Lucy, elle-même "Son postérieur réclamait à cor et à cri un coups de pied bien placé". Il reste cependant un fidèle associé et son expérience dans une grande agence leur est parfois d'un grand secours pour effectuer des recherches ou appréhender les problèmes d'une façon plus scientifique. Car lorsque l'action a trait à la recherche, Georges semble alors se transformer et le limier apparaît derrière ce physique ingrat.
A eux trois ils forment une équipe soudée et solidaire même s'il leur faut un peu de temps pour s'en rendre compte. Les qualités et défauts de chacun se complètent de façon très complémentaire. Lorsqu'une enquête où chacun n'en a fait qu'à sa tête finit par les mettre au pied du mur (on paie les pots cassés ou on ferme boutique) c'est cette solidarité naissante qui va leur donner l'idée à suivre pour essayer de s'en sortir. Il leur faut alors une enquête hors du commun s'ils veulent sauver les meubles et c'est des erreurs passées qu'ils vont peut être en retirer ce qui va les sauver. Alors lorsque qu'un personnage important de la société vient leur proposer une affaire risquée mais qui leur assure le rachat de leurs dettes, Lockwood ne fait ni une ni deux et accepte le défi. Sauront-ils réussir là où d'autres ont échoué parfois au péril de leur vie ? C'est la question que je me suis posée et qui m'a plongée dans l'aventure de façon encore plus attentive par la suite.

J'ai suivi ce roman les yeux pleins de fantômes et des frissons dans le dos. Les actions sont amenées avec brio et les situations parfois cocasses nous font régulièrement sourire malgré les dangers encourus. Je me suis sentie emportée par le récit dès le début mais lorsque l'Affaire leur est proposée j'ai alors été happée dans leur sillage. Car, malgré la jeunesse des protagonistes on les sent déjà matures et ce que l'on va apprendre de leur vie nous les rend vraiment attachants.
Les adultes n'ont pas la part belle dans ce roman car outre le fait qu'ils deviennent "infirmes" en grandissant c'est à dire qu'ils perdent leur sensibilité et leurs Talents, les quelques spécimens que nous rencontrons nous sont de suite antipathiques. Jacob le superviseur de Lucy dans son village, l'inspecteur Barnes du DERCOP (département de recherche et de contrôles psychiques) ou même les clients que nos agents vont croiser. Tout cela nous amène à apprécier de plus en plus nos héros et à les suivre avec encore plus d'attention dans cette enquête qu'ils ont décidé de mener à bien. Les risques qu'ils encourent, le suspens, l'action nous entraînent dans le courant comme une coquille de noix l'est sur un torrent. Nous sommes ballotés par les esprits, secoués par les découvertes et en même temps le cœur battant.

La plume de Jonathan Stroud n'a plus rien à prouver. Elle est géniale. Et lorsque la nuit tombe, que le brouillard spectral se transforme, que les sons deviennent plus que des murmures, que la température commence à chuter, des frissons vous parcourent. Le récit n'en devient plus un. Vous n'êtes plus spectateur mais acteur clandestin de l'action.
Les mots ont alors une vie propre. Et malgré cela l'auteur arrive à glisser dans ce suspens, cette ambiance lourde à couper au couteau, qui un mot d'humour, qui une situation cocasse ou même parfois quelques pages de calme. Votre tension se relâche alors pour mieux vous revenir en plein face tel un élastique au paragraphe suivant. Votre cœur manque alors un battement puis redémarre à toute allure. Vous êtes piégés, complètement tenus en haleine par le style de l'auteur et malgré le stress encouru vous êtes extatiques.

Je n'ai qu'une chose à dire : j'ai adoré m'imprégner de ce livre et je vais suivre avec un plaisir certain la suite des aventures de Lockwood & Co. Car le final laisse présumer des découvertes et des aventures encore plus fantastiques pour nos trois héros...
Revenir en haut Aller en bas
 
STROUD Jonathan - LOCKWOOD & CO - Tome 1 : L'escalier hurleur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stroud Jonathan - La Porte de Ptolémée - La trilogie de Bartimeus tome 3
» [Jonathan Stroud] L'amulette de Samarcande
» Stroud Jonathan - Bartimeus : L'Anneau de Salomon
» [Kellerman, Jonathan] Cycle Petra Connor - Tome 3: Tordu
» [Kellerman, Jonathan] Cycle Alex Delaware - Tome 25: Les tricheurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Young Adult / Jeunesse :: Albin Michel Wiz :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: