AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DUENAS Maria : Demain à Santa Cecilia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3929
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: DUENAS Maria : Demain à Santa Cecilia   Mer 20 Aoû - 10:43


Demain à Santa Cecilia
Maria Duenas

Quatrième de couverture:

Après le succès de L'Espionne de Tanger, le nouveau grand roman de María Dueñas.
Un mauvais tour du destin. Une fuite. Une seconde chance.

À quarante-cinq ans, Blanca Perea s'est construit une existence qu'elle croit solide : un mariage qui dure depuis vingt-cinq ans, deux grands fils bien dans leur peau et une carrière universitaire honorable. Mais son mari la quitte. Dévastée, elle n'a plus qu'une idée : fuir l'Espagne et ses souvenirs. Elle accepte un emploi temporaire à Santa Cecilia, une université californienne. Elle y est chargée du classement des archives d'Andrés Fontana, professeur réputé, mort depuis trente ans.
Peu à peu, Blanca découvre qu'Andrés Fontana se passionnait pour les missions construites par les Jésuites en Californie. Et notamment pour la dernière de ces missions, dont la trace semble être perdue. Quand elle fait part de ses trouvailles à son entourage, elle provoque une curieuse agitation. Pourquoi le président de l'université s'inquiète-t-il soudain de ces vieux papiers oubliés ? Que cherche le séduisant Daniel Carter, universitaire de renom, en lui proposant son aide ? Et quelles relations entretient-il avec l'énigmatique fondation qui finance les archives ?
Malgré elle, Blanca se trouve plongée dans les secrets d'un très lointain passé. Des secrets qui, livrés au grand jour, vont l'entraîner vers une renaissance qu'elle n'aurait pas crue possible.

Un portrait de femme subtil et émouvant, une intrigue menée avec maestria : après L'Espionne de Tanger, le deuxième roman tant attendu du nouvel auteur phénomène espagnol.

Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3929
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: DUENAS Maria : Demain à Santa Cecilia   Mer 20 Aoû - 11:29

Mon avis:
J’avais adoré L’Espionne de Tanger et j’attendais beaucoup du second opus de Maria Duenas… et bien, c’est une grosse déception ! Le roman est plutôt décousu et je me suis franchement ennuyée la plupart du temps. Dommage dommage dommage car il y a avait de quoi faire pourtant un roman passionnant.

Blanca Perea est une épouse meurtrie. Après vingt-cinq ans de mariage, son mari est partie avec une femme plus jeune dont il va même avoir un enfant. Seule solution pour Blanca : fuir l’Espagne, loin, très loin. C’est ainsi qu’elle accepte une mission de quelques mois à Santa Cecilia, une université de Californie. Son rôle: classer les archives d’Andrès Fontana, professeur émérite, qui dorment dans les sous-sols de l’école depuis près de trente ans. Au fil des jours, Blanca en apprend davantage sur cet homme mystérieux, solitaire et passionnant. Il s’intéressait notamment à la fin de sa carrière aux missions jésuites de Californie et surtout à celle Del Olvido qui tient plus de la légende car on en trouve aucune trace. Mais elle n’est pas la seule à s’intéresser à ces vieux papiers et à l’étrange mission et si certains veulent la retrouver, Daniel Carter notamment, séduisant professeur et ancien élève de Fontana, d’autres aimeraient bien l’enterrer à jamais …

Je suis d’autant plus déçue par ce livre que les premiers chapitres étaient alléchants. On découvre Blanca, cette femme en souffrance qui tente de se reconstruire et se retrouve dans un nouveau pays pour une mission mystérieuse et prometteuse. En même temps, à l’aide de flashbacks, on plonge dans le passé d'Andrès Fontana et Daniel Carter, on en apprend davantage sur leurs vies, leurs relations et les drames qui ont jalonné leurs existences. Mais malheureusement, comme un soufflé, notre intérêt retombe bien vite. L’intrigue tourne en rond, cela devient franchement lassant et pour être honnête, on ne voit pas où Maria Duenas veut en venir. On comprend tout très vite, trop vite, bien avant notre héroïne en tout cas ! Ensuite, les personnages ne sont pas franchement enthousiasmants, Daniel Carter en tête. Du début à la fin, c’est un personnage antipathique, artificiel et que l’on sent très trouble, fourbe. Pour ce qui est de la quête de la mission perdue, l’idée de départ était excellente, j’imaginais une sorte d’aventure à la Indiana Jones, palpitante, rythmée, pleine de surprises et rebondissements (et j’y ai cru jusqu’à la fin d’ailleurs), il n’en est rien ! C’est plat, désespérément plat. .. Et du coup, pas vraiment passionnant loin de là !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
DUENAS Maria : Demain à Santa Cecilia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roch Santa Maria
» DUENAS Maria (Espagne)
» La Santa Maria
» Le massacre de l'Ecole Santa Maria de Iquique
» Santa Maria del Mar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Robert Laffont-
Sauter vers: