AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MORO Javier : L'Empereur aux mille conquêtes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3929
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: MORO Javier : L'Empereur aux mille conquêtes   Mer 20 Aoû - 10:35


L'Empereur aux mille conquêtes
Javier Moro

Quatrième de couverture:

L'histoire vraie et rocambolesque de Pedro Ier, père fondateur du Brésil, par Javier Moro, maître du roman historique.

Sous ses airs de mauvais garçon, le prince Pedro descend d'une longue lignée : les Bragance. Il a vécu à Lisbonne jusqu'à l'âge de huit ans, en 1807, date à laquelle les armées de Napoléon marchèrent sur la capitale portugaise et ou son père décida d'embarquer la Cour vers la principale colonie du royaume, le Brésil, pour sauver la monarchie. Pedro se souvient encore de cette nuit-là, tandis que les matelots chargeaient à la hâte les caisses sauvées de la débâcle – et qui, pour la plupart, resteraient à quai. Il revoit les membres de sa famille monter à bord du navire, sous le regard accusateur de la foule...
Rio de Janeiro devint ainsi la capitale de l'empire portugais et, pour Pedro, le royaume de son enfance. Ce garçon qui n'aime rien tant que sa liberté, qui grandit comme un faune heureux entouré de serviteurs, de maîtresses et d'esclaves attentifs à ses moindres désirs, ne peut imaginer qu'un jour il sera appelé à devenir un héros. Pourtant, au côté de Leopoldine, sa femme, il changera non seulement le destin du Brésil mais aussi celui du Portugal, et fera de leurs deux peuples deux nations libres et modernes.

Dans un roman à couper le souffle, digne des meilleurs scénarios hollywoodiens, Javier Moro raconte un personnage hors du commun.
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3929
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: MORO Javier : L'Empereur aux mille conquêtes   Mer 20 Aoû - 10:37

Mon avis:

Quand on pense au Brésil, il nous vient des images de plages de sable fin mythiques, d’un Pain de Sucre au Christ triomphant, de corps pris dans la frénésie de la samba, de plumes, de rythmes endiablés, de cariocas souriants, de favelas misérables et dangereuses, de l’exotisme de la jungle, de perroquets aux couleurs chatoyantes,… Mais de l’histoire de ce grand et métissé pays d’Amérique du Sud, on ne sait rien ou si peu. Javier Moro, l’homme à qui l’on doit Une passion indienne et Le Sari rose (deux livres fantastiques sur l’Inde), vient nous éclairer et nous apprendre davantage sur la fondation de Terra do pau-brasil (Terre des Bois de braise) devenu le Brésil. Et comme toujours avec cet auteur, on passe un merveilleux moment et l’on découvre mille et un petits détails qui ont fait la Grande et la Petite Histoire de ce beau pays !

A l’origine de ce pays, il y a d’abord une monarchie en fuite, chassée de son trône par un petit caporal corse devenu Empereur. Les Bragance ont abandonné le Portugal et choisi l’exil dans l’une de leurs colonies, la plus vaste, la plus exotique aussi, le Brésil. C’est un pays où tout est à construire, à mille lieux des sociétés européennes bien lisses et codifiées que vont découvrir les portugais. Un pays qui fascine le jeune prince Pedro. Épris de liberté, amoureux des femmes, séducteur, excessif, passionné, c’est l’homme qui changera la destinée du Brésil. Avec son épouse Léopoldine (fille de François II, Empereur d’Autriche), il va réformer le pays, proclamer son indépendance et en faire un royaume libre de la tutelle portugaise, régnant sous le nom de Pedro Ier du Brésil. Pedro est un homme fascinant et plein de contradictions que Javier Moro retranscrit à merveille. D’un côté, il y a un homme ouvert, éclairé, libéral pour son temps qui veut amener son pays vers la liberté mais d’un autre côté, il veut aussi régner en maitre absolu, faisant fi parfois des aspirations profondes de ses sujets, notamment sur la question de l’esclavage. Sincèrement attaché à son épouse (il faut dire que Léopoldine est une femme attachante, intelligente, éclairée, amoureuse de son mari…), père de famille dévoué, attentif au bonheur de ses enfants (et il en a beaucoup, légitimes ou pas), c’est aussi un séducteur né qui multiplie les conquêtes sur un simple coup de cœur. Ce que Pedro Ier ne parvient pas à mener à bien, c’est son fils, Pedro II qui le fera. Le grand Empereur du Brésil, le père du Brésil moderne, ce sera lui. D’un Empire exsangue, au bord de l’explosion,  il va faire une monarchie constitutionnelle dynamique, stable, libre, le fer de lance de l’Amérique du Sud.

Une fresque fascinante et romancée sur ce pays méconnu et gigantesque. On en prend plein les yeux, on apprend mille et une choses sur le Brésil et les hommes qui l‘on fait ! Absolument génial !    



_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
MORO Javier : L'Empereur aux mille conquêtes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Moro, Javier] L'empereur aux mille conquêtes
» [Moro, Javier] Le sari rose
» Les dix mille désirs de l'Empereur - José Frèches
» Javier MORO (Inde/Espagne)
» Mille et une nuits aux comores

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Robert Laffont-
Sauter vers: