AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ARTIGES Isabelle : La belle créole

Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3992
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: ARTIGES Isabelle : La belle créole   Mar 1 Juil - 22:01

La belle créole
Isabelle Artiges

Sortie le 3 octobre 2014

Quatrième de couverture:

Née en 1757 à Cayenne, la petite Rose-Gabrielle grandit choyée par Solitude, la plus fidèle servante de sa mère décédée peu après sa naissance. Envoyée dans un couvent à Toulouse dès l'âge de 8 ans, c'est pour elle un premier exil, loin sa chère nourrice et de sa terre natale.

Quand elle rentre en Guyane dix ans plus tard, Solitude est partie, son père s'est remarié et elle se voit forcée d'épouser le frère de sa belle-mère, un homme déjà vieux néanmoins conciliant. Son véritable amour, elle le voue au jeune Alexandre de Sérigny.. mais l'agitation grandissante qui secoue la colonie la pousse à quitter à nouveau la Guyane, cette fois pour Boston.

Pourra-t-elle enfin un jour retrouver ses racines et goûter à une vie paisible aux côtés de l'homme qu'elle aime ?


Dernière édition par Fariboles le Mer 14 Jan - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3992
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: ARTIGES Isabelle : La belle créole   Mer 14 Jan - 15:40

De la Guyane, je ne connaissais pas grand-chose et de son histoire encore moins. Mais ce n’est plus le cas grâce au joli livre d’Isabelle Artiges, La belle créole !

C’est au cours d’une nuit tragique qui voit mourir sa mère que vient au monde en 1757, à Cayenne, la jolie Rose-Gabrielle. Heureusement pour elle, Solitude, une esclave profondément attachée à sa maman la prend sous son aile et l’entoure d’amour. Pour parfaire son éducation, la petite fille est envoyée dans un couvent à Toulouse, loin de sa chère Guyane qu’elle adore plus tout. Un vrai déchirement pour cet enfant de huit ans et un départ qui brise le coeur de Solitude même si en récompense de son dévouement, elle se voit émancipée par le père de Rose-Gabrielle. Heureusement pour la jeune libérée, elle rencontre, aime et se marie avec Arnaud, un jeune colon, blanc, venu tenter sa chance dans cette terre hostile mais pleine de promesses pour les hommes courageux.
Dix ans plus tard, Rose-Gabrielle est dans le bateau de retour vers Cayenne. Belle et intelligente, elle attire tous les regards et tourne les têtes. Mais elle n’a d’yeux que pour Alexandre de Sérigny, un ethnologue épris de découvertes et de liberté. Un amour impossible, d’autant plus que la jeune femme doit épouser Michel-Ange, le frère de sa belle-mère, un homme plus âgé, pas vraiment séduisant mais qui laisse Rose-Gabrielle agir à sa guise sur son magnifique domaine, Petit Cayenne.
Mère et rapidement veuve, la jeune femme va devoir se battre pour conserver ses terres, d’autant plus que la révolte qui gronde en France et menace la monarchie semble gagner aussi les lointaines terres de Guyane. Heureusement pour l’aider, elle peut compter sur Solitude et Arnaud, propriétaires prospères d’un domaine orienté autour du café.

J’adore les romans historiques et celui-ci est vraiment très bon ! On apprend beaucoup de choses sur la Guyane et sur l’impact de la Révolution Française sur cette colonie. C’est une terre hostile, difficile à travailler, que les colons ont du mal à maitriser et à faire prospérer. Comme main d’œuvre bon marché, ils font appel à des esclaves dont le sort n’est pas vraiment enviable, encore moins depuis que les Jésuites ont été boutés hors de la colonie et contraints d’abandonner toutes leurs possessions. C’est un monde de profondes inégalités, un monde âpre et violent et l’on sent qu’il suffirait d’un rien pour que le pays s’embrase et explose. Cette étincelle, ce sera la Révolution Française et la Convention qui en découle. La liberté et la fin de l’esclavage arrivent en Guyane mais très vite, l’euphorie de l’instant fait place à la réalité d’une vie dans un territoire complexe. Noirs et Blancs ont besoin les uns des autres pour continuer non à prospérer mais à survivre. Mais les uns et les autres ont du mal à l’entendre, à le réaliser et comme bon nombre de colons que la violence contraint à fuir, Rose-Gabrielle et ses enfants trouvent refuge aux Etats-Unis, à Boston où elles doivent tout recommencer et découvrir la pauvreté, l’indigence… pas facile quand on était il y a peu une riche et respectée propriétaire, habituée à être obéie de ses esclaves.
En fil rouge de l’histoire, on suit l’histoire d’amour entre Rose-Gabrielle et Alexandre, son grand amour que l’Histoire s’acharne à séparer. Mais qu’importe le temps qui passe, ces deux-là s’aiment profondément et rien ne peut les séparer, pas même des milliers de kilomètres et un océan. C’est aussi grâce aux lettres d’Alexandre, au coeur des événements en France, que l’on voit le fil de l’Histoire se dérouler et les événements se précipitaient.

Un livre bien écrit et à l’intrigue bien menée qui nous plonge au coeur d’une lointaine colonie en des temps plus que troublés ! Une vraie découverte pour une lecture évasion garantie !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
ARTIGES Isabelle : La belle créole
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isabelle! belle! belle!
» Albert Cohen : Belle du Seigneur, Le livre de ma mère, etc.
» La belle andalouse
» un free d'Isabelle Vautier
» Quelle est pour toi la plus belle voiture qui existe,ou qui existait au monde?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romance Historique :: Romans Historiques-
Sauter vers: