AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GEE Sue : Lire au lit

Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3978
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: GEE Sue : Lire au lit   Mar 1 Juil - 21:44


Lire au lit
Sue Gee

Sortie le 10 octobre 2014

Quatrième de couverture:

Dido et Georgia s'imaginaient profiter de leur retraite en remplissant leurs journées de lectures, de promenades et de sorties, de longues conversations et de détente. Hélas : la vie est rarement telle qu'on la souhaite, et toutes deux affrontent des drames inattendus. Dido, pour la première fois, doute de son mari ; Georgia, récemment veuve, a la certitude que le sien lui reviendra. À quoi s ajoutent une vieille cousine excentrique qui perd les pédales, des enfants malheureux en amour, et une santé qu'on croyait parfaite brutalement menacée.

Les deux femmes devraient tout naturellement se tourner l'une vers l'autre, mais même une amitié aussi ancienne n'échappe pas à pareille tempête. On ferme les écoutilles, le silence s'installe. Il leur faudra mobiliser toute leur loyauté et leur humour pour retrouver la confiance qui les liait autrefois.
Revenir en haut Aller en bas
Founa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 4397
Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 31
Localisation : Perdue dans une histoire

MessageSujet: Re: GEE Sue : Lire au lit   Mer 2 Juil - 20:58

Avec un résumé pareil on n'a qu'une envie, l'avoir en main!!
Revenir en haut Aller en bas
http://fou-na.blog4ever.com/
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3978
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: GEE Sue : Lire au lit   Lun 22 Sep - 14:31


Un roman atypique, au charme so british, un brin loufoque et délicieusement suranné. Véritable éloge de l’amitié qui dure dans le temps, qui tisse un lien au fil des jours, le message de Sue Gee est très simple : peu importe les épreuves et la distance, les amis sont toujours là les uns pour les autres !

Georgia et Dido ont la soixantaine et sont amies depuis des décennies. Folles de livres, elles courent les salons littéraires, l’occasion pour elles de s’offrir une parenthèse, loin de leurs familles. Mais depuis quelques mois, ce n’est plus tout à fait pareil. C’est désormais dans une maison vide que Georgia rentre tous les jours, enfin presque vide, il lui reste bien Tristan et Isolde, ses chats. L’amour de sa vie, Henry, son mari est mort depuis près d’un an. Elle a une fille, Chloé, qui a trente ans passés se cherche encore et rêve du grand amour et elle doit aussi s’occuper d’une cousine d’Henry, Maud, une vieille dame excentrique et solitaire, au caractère bien trempé et qui perd peu à peu la tête. Dido de son côté est heureuse, toujours aussi amoureuse de son époux Jeffrey et mère de deux grands enfants Kate et Nick, malheureux et mal mariés. Mais elle n’est pas parvenue à faire totalement le deuil de sa petite Ella, morte en bas âge. Une plaie à vif, qu’elle ne veut surtout pas refermer. Et voilà que depuis quelques temps Jeffrey s’enferme dans son bureau pour passer ou recevoir des appels, il consulte sans cesse son portable, lui ment, a des secrets… Aurait-il une aventure ? Et ces malaises qui la prennent de plus en plus souvent, que peuvent-ils bien cacher ? Serait-elle malade ? Non, rien ne va plus dans la vie idyllique de nos deux amies … heureusement, il reste l’amitié et les livres !

J’ai beaucoup aimé cette histoire parce qu’elle a un côté simple et universel. Certes, nos héroïnes sont des Golden Girls en retraite et pas des jeunes filles en fleurs rêvant du grand amour, de mariage et de bébés, bref de l’éternel « ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants » mais ce n’est en rien gênant. Cela nous parle d’une amitié vraie et sincère qui dure dans le temps et qui résiste à toutes les épreuves même à celles qui arrivent sur le tard. J’ai beaucoup aimé le personnage de Georgia. Elle lutte jour après jour pour se tenir droite, pour continuer à avancer dans la vie malgré la perte de son complice de tous les jours. Elle tente aussi d’être proche de sa fille mais ce n’est pas évident. Chloé est particulière, sa dyslexie la complexe depuis des années même si elle s’épanouit dans son travail, qu’elle a un cercle d’amis fidèles… Rien n’y fait, elle se dévalorise, se sent inférieure et surtout, pense être une déception pour ses parents. J’ai eu plus de mal avec Dido, plus froide moins attachante qui finalement s’invente des problèmes et ne prend jamais les bonnes décisions. De même, le happy end du roman est un peu trop facile et rapide, il ne colle pas vraiment à l’esprit du livre. Mais ce n’est pas trop grave, on pardonne aisément à Sue Gee car elle a su nous offrir une histoire qui nous parle et nous touche vraiment.

Que serions-nous sans nos familles, nos amis et nos livres ? Pas grand-chose et on le comprend facilement en tournant les pages de Lire au lit, un livre parfait pour occuper un dimanche pluvieux, quand on a juste envie de se lover sous un plaid bien chaud, une tasse de thé dans une main, un bon livre dans l’autre et le besoin de s’évader, de rêver...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GEE Sue : Lire au lit   

Revenir en haut Aller en bas
 
GEE Sue : Lire au lit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avez-vous réussi à lire Proust ?
» La vie est trop courte pour lire de mauvais livres
» Lire en anglais : mots, expressions difficiles à comprendre
» [AIDE] LIRE FICHIERS VOLUMINEUX
» Petites règles à lire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Charleston-
Sauter vers: