AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 THOMAS Rosie : Les brumes du Caire

Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3978
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: THOMAS Rosie : Les brumes du Caire   Mar 1 Juil - 21:39


Les brumes du Caire
Rosie Thomas

Sortie le 10 octobre 2014

Quatrième de couverture:

Trois femmes, trois générations, une histoire d'amour et de perte, tout en nuances.

L'arrivée inattendue de Ruby, une adolescente obstinée, apporte vie et désordre à la vieille maison du Caire d'Iris Black, sa grand-mère de 82 ans. Poussée par la relation tendue qu'elle entretient avec sa mère, Ruby a quitté l'Angleterre et cherche refuge chez cette vieille dame qu'elle n a pas vue depuis des années. Un lien étonnant s établit entre elles tandis que Ruby aide Iris à se remémorer ses souvenirs du Caire scintillant et cosmopolite de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que de son grand amour l'énigmatique Capitaine Xan Molyneux que les ravages du conflit lui ont arraché.

Cet ancien amour a déterminé la vie d'Iris, et celle de sa fille et de sa petite-fille. Et il va les affecter à nouveau, toutes les trois, d'une façon qu'elles n'auraient jamais imaginée.
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3978
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: THOMAS Rosie : Les brumes du Caire   Mer 15 Oct - 14:52

panneaucoeur

Je gardais un excellent souvenir du précédent ouvrage de Rosie Thomas, le châle de cachemire (une magnifique fresque familiale entre l’Angleterre contemporaine et l’Inde des années 40) et j’attendais beaucoup des Brumes du Caire. J’ai bien fait car ce roman est parfait ! Un vrai beau voyage oriental qui nous touche et nous invite à rêver, à soupirer aussi !

De nos jours, au Caire. Ruby, jeune femme plutôt rebelle et un brin perdue dans la vie, frappe à la porte de la maison d’Iris, sa grand-mère malade qu’elle connait à peine, lui demandant de l’héberger quelques temps car elle préfère fuir l’Angleterre et ses parents. D’abord réticente, Iris se laisse finalement convaincre d’autant que Ruby lui propose en l’échange du gite un drôle de marché. Iris voit peu à peu ses souvenirs s’étioler et Ruby s’engage à l’écouter, à remonter le fil du temps avec elle et à devenir en quelque sorte, la gardienne de son passé et ses secrets. Nous voilà alors au Caire, en pleine Seconde Guerre Mondiale, à la rencontrer de Xan Molyneux, le grand amour d’Iris …

La grande force des romans de Rosie Thomas, c’est qu’ils ont une âme et qu’ils parviennent en quelques lignes, en quelques mots, à nous plonger dans l’ambiance d’un pays, à humer l’atmosphère d’une époque. Et ici, le moins que l’on puisse dire, c’est que le Caire est tout simplement enivrant, grisant, que l’on soit de nos jours ou dans les années 40. Avec les personnages du livre, on arpente les ruelles de la Médina, on sent les épices nous chatouiller les narines, nous éveiller les sens, on entend le bruit incessant de cette mégalopole grouillante de monde, de gens en quête d’une vie meilleure. On perçoit aussi la pauvreté à la limite de l’indigence de certains Cairotes mais au-delà de cela, on sent aussi leurs espoirs, leurs rêves de fortune ou d’instruction. Si le Caire des années 2000 est intéressant, celui de la Seconde Guerre Mondiale est fascinant. Compte tenu de la période, on pourrait s’attendre à trouver un monde en panique, anxiogène. Il n’en est rien, bien au contraire, l’ambiance y est finalement légère, festive, propice aux rencontres et aux flirts assumés. Après tout, l’avenir est si incertain, pourquoi se priver et passer à côté du bonheur ? C’est ainsi que l’on perçoit Iris. C’est une jeune femme, secrétaire d’un général, plutôt frivole, qui fréquente la bonne société cairote, ne subit pas les privations ou si peu… Mais elle change peu à peu après sa rencontre avec Alexander, Xan, Molyneux, un officier des Forces Secrètes. Ils vont s’aimer, se fiancer, profiter l’un de l’autre avant le drame. Un drame qui va profondément changer Iris et impacter toute sa vie, jusqu’à ses relations difficiles avec sa fille, Lesley. Et c’est bien cela aussi qui est cœur du roman, les relations mères-filles, l’amour maternel confronté à la réalité, là aussi, c’est parfaitement maitrisé, émouvant juste ce qu’il faut sans tomber dans le mièvre !

Un livre touchant, qui fait la part belle aux femmes et aux amours tragiques, qui nous invite à un beau voyage au fil des souvenirs d’une femme hors du commun !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lilu60

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: THOMAS Rosie : Les brumes du Caire   Mer 15 Avr - 10:06

Mon avis:
Ruby, une adolescente tourmentée, quitte sa famille pour retrouver sa grand-mère Iris au Caire. Elle qui n'a jamais mis un pied en Egypte et ne connait presque pas Iris, va être confrontée à un autre monde. Iris a tendance à perdre la mémoire et il peut être difficile d'avoir une conversation suivie, pourtant Ruby et elles vont cohabiter et créer des liens inattendus, qui vont se révéler salvateurs pour chacune. Qu'est-ce qui peut rapprocher une femme de 82 ans et une adolescente?

Cela faisait un moment que les parutions des éditions Charleston me faisaient de l'oeil, que ce soit pour leurs belles couvertures ou leurs grandes sagas familiales. Je me suis donc laissée tenter par les Brumes du Caire, prête à partir au pays des Pyramides et à découvrir son histoire à travers celle d'Iris.
J'ai apprécié la plume de l'auteur qui est extrêmement précise. Chaque détail, chaque odeur, couleur, ressenti est décrit, ce qui nous offre des tableaux complets des paysages et des situations. Grâce à cela, on est rapidement transporté en Egypte et on a l'impression de découvrir le Caire en même temps que Ruby, avec les mêmes sensations qu'elle. L'auteur possède un style de qualité, qui rend la lecture agréable et finalement, bien que très détaillée, celle-ci n'est pas trop alourdie par cette quantité d'informations.
On alterne les passages qui se déroulent de nos jours avec ceux qui sont des souvenirs d'Iris et, à travers son passé, j'ai pu découvrir des pans de l'Histoire qui m'étaient inconnus, car si on apprend à l'école les grandes lignes des guerres passées, il est rare de connaitre le rôle de tous les pays qui ont œuvré et souffert de ces guerres. J'ai trouvé cela très intéressant.

Si je m'attendais à une place plus importante de l'histoire d'amour dans ce roman, j'ai finalement découvert que c'est davantage un roman sur une rencontre entre 2 générations, 3 si on compte la mère de Ruby, mais pour moi son rôle a été trop secondaire et ne lui a pas permis de prendre une réelle place dans cette histoire. Il y a tout de même une histoire d'amour, 2 mêmes puisqu'on apprend à connaitre le grand amour d'Iris, et Ruby de son côté va faire la rencontre d'un jeune égyptien qui ne la laissera pas insensible. Malgré cela j'ai éprouvé un manque dans ce roman et je n'ai pas été particulièrement touchée par les personnages. Iris est une vieille femme qui a passé sa vie à regretter son premier amour perdu, qui n'a pas su donner son amour à sa fille, et qui trouve du réconfort auprès de sa petite fille, qui est comme connectée avec sa grand -mère. Ruby est une adolescente perdue, qui a souffert et grandi trop vite. Une fois en Egypte, elle se responsabilise sans trop qu'on sache comment, et s'attache à sa grand-mère, qui n'attend rien d'elle. Et c'est probablement cela qui la libère de tout le poids qu'elle portait jusqu'ici. La relation qu'elle crée avec Iris est touchante, mais on regrette que sa mère ne puisse pas vraiment y participer.

Un roman qui propose une belle écriture, un voyage au cœur du Caire et une belle rencontre entre une grand-mère et sa petite-fille mais qui ne m'a pas emportée plus que cela malgré toutes ses qualités.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.les-lubies-de-ludi.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: THOMAS Rosie : Les brumes du Caire   

Revenir en haut Aller en bas
 
THOMAS Rosie : Les brumes du Caire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Thomas, Rosie] Le châle de Cachemire
» Les illustrations de Thomas Nast
» Thomas Mann
» La Bibliothécaire
» Consolation précaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Charleston-
Sauter vers: