AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 EWING Amy - Le Joyau

Aller en bas 
AuteurMessage
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 36

MessageSujet: EWING Amy - Le Joyau   Mar 24 Juin - 13:54



Le joyau
Amy Ewing

Sortie le 18 septembre 2014

Quatrième de couverture :

Le Joyau est synonyme de richesse. Le Joyau est synonyme de beauté. Le Joyau est synonyme de Royauté. Mais pour les filles comme Violet, le Joyau est synonyme de servitude. Mais pas n'importe quelle servitude. Violet, née et élevée dans le Marais, a été entrainée pour devenir mère porteuse de la Royauté - parce que dans le Joyau, la seule chose plus importante que l'opulence est la descendance.

Achetée aux enchères de mère porteuses par la Duchesse Du Lac et accueillie par une gifle, Violet (connue à présent sous le nom n°197) apprends très vite la terrible vérité qui se cache sous les apparences brillantes du Joyau : la cruauté, les coups de couteaux dans le dos et le violence cachée, qui est devenue le mode de vie de la Royauté.

Violet doit accepter la triste réalité de son existence.. et essayer de rester en vie. Mais, naît ensuite une idylle interdite entre Violet et un beau gentleman, engagé comme compagnon de la détestable nièce de la Duchesse. Par sa présence, il rend la vie de Violet au sein du Joyau plus lumineuse, mais les conséquences de cette relation interdite leur coûtera bien plus qu'ils ne l'avaient imaginé.

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/index.php
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: EWING Amy - Le Joyau   Mar 16 Sep - 14:16

Mon avis

Arrivées à l'âge de la puberté toutes les jeunes filles vivant dans le marais se soumettent à un test sanguin afin de savoir si elles sont les mères porteuses. Les seules capables d'assurer la descendance et la pureté de la royauté grâce à leurs dons particuliers les Augures. Si tel est le cas elles sont immédiatement arrachées à leur famille et mises dans des camps pour les éduquer et les préparer à leur destin. Puis vient ensuite le grand jour, celui où on leur enlève toute liberté et humanité en les obligeant même à renoncer à leur prénom. Elles ne sont dorénavant que des numéros de lots prêts à être vendus aux enchères. Violet est le lot n°197, l'un des plus prestigieux, et est vendue à la Duchesse du Lac.
La jeune fille découvre sa nouvelle demeure où tout y est resplendissant mais aussi tellement froid. Violet est alors apprêtée, présentée et exposée tel un objet que l'on admire, ce qu'elle n'apprécie guère. Elle découvre aussi la face cachée du Joyau : Manipulations, meurtres et jalousies, tels sont les mots maîtres de son nouvel univers. Son seul moment de répit vient lorsqu'elle fait la connaissance de Ash, un compagnon pour demoiselles. Un jeune homme qu'il lui est interdit de fréquenter et même de parler. Mais ce que souhaite par dessus tout Violet c'est de se sauver un jour du Joyau...

Il est extrêmement difficile pour Violet de quitter sa famille même si elle ne les a pas beaucoup vus ces dernières années, car cette fois-ci elle sait qu'elle ne les reverra jamais. Elle ne supporte pas de vivre dans ce luxe sans la faim et avec tous les avantages alors que ses proches eux se battent au quotidien. Mais peu importe ce qu'elle pense ou ce qu'elle désire maintenant Violet n'a plus le choix. Son destin est de porter un enfant même si cela l'angoisse et lui déplaît au plus haut point. Tout comme Raven, sa meilleure amie qu'elle a connue au camp de formation, et c'est d'ailleurs avec une certaine angoisse qu'on suit les mésaventures de cette dernière à laquelle on s'attache rapidement.  
Ash est l'une des rares personnes dans le Joyau à considérer Violet comme une personne à part entière et non comme un objet, il la voit telle qu'elle est réellement. Lorsque ses yeux se posent pour la première fois sur la jeune fille, elle se sent enfin vivante et belle. Pourtant dès qu'il apprend qui elle est, Ash fait tout pour cacher ce qu'il ressent et tente de faire comme si de rien n'était. Mais l'audace et le désir d'être ensemble se font plus grands, irrésistibles. Ils bravent alors tous les interdits et s'aiment en secret à l'abri des regards sachant pertinemment que leur temps est compté. Tous les deux ont des devoirs qu'il semble impossible d'échapper...

Violet est un personnage sympathique mais pas forcément très attachant. Ce qu'elle vit en revanche nous touche forcément. Elle tente de tenir tête dès lors qu'elle le peut mais ne se rebelle pas vraiment. Sa personnalité ne se démarque pas plus que ça, il lui manque en fait un petit quelques chose. On attend avec impatience de voir comment la jeune fille va évoluer dans les prochains tomes
Et il en va de même pour Ash, bien que ce qu'il vit est différent des mères porteuses, les conditions n'en sont pas moins durs. C'est un jeune homme qu'on apprécie et qu'on hâte de retrouver.
Garnet le fils de la Duchesse quant à lui est le rebelle par excellence, j'ai tout simplement adoré ce personnage et sa désinvolture. Il n'apparaît que très peu mais cela suffit à nous séduire. Il ne cesse de provoquer sa mère la Duchesse et refuse de se plier à ses ordres au grand désarroi de celle-ci.
Au final je dirais que j'ai sincèrement apprécié tous les personnages (sauf les Duchesses évidemment) mais Raven et Garnet, les personnages secondaires, sont ceux qui m'ont tout de même le plus marqué.

L'histoire d'amour entre Violet et Ash est belle et douce, les sentiments évoluent très rapidement entre nos deux personnages mais elle ne nous touche pas forcément, celle-ci n'est pas assez approfondie et manque de piquant pour l'instant. Les moments entre eux manquent de complicité ou de ce petit truc qui nous donne des papillons au ventre. Pourtant ils nous attendrissent et nous donnent malgré tout envie de savoir comment tout cela va évoluer. Ce ressenti s'explique très facilement car les mères porteuses n'ont quasiment aucune liberté et ne doivent surtout pas mener leur propre vie. De fait les moments de solitude entre nos deux héros sont très brefs.

Plus on avance dans le livre et plus notre stupéfaction grandit, les conditions dans lesquelles vivent les mères porteuses sont tellement avilissantes que l'envie nous prend de les arracher de cet univers. Il est temps que les choses changent car ce monde ne tourne pas rond ! Alors oui bien sûr elles mangent à leur faim, sont habillées et maquillées comme de vraies poupées, elles vivent dans une cage dorée en somme. Mais elles ne sont que des jouets aux mains de capricieuses et manipulatrices qui n'hésitent pas à faire payer la moindre insubordination et/ou rébellion. Certaines familles paraissent assez souples et avenantes tandis que d'autres se montrent dès le départ méprisables. En réalité toutes sans exception sont égoïstes et font énormément de mal tant physiquement que psychologiquement. Toutes traitent les mères porteuses comme de vraies prisonnières qui doivent se soumettre (et le mot est faible) à leur bon vouloir.
C'est tout doucement que nous découvrons la dure réalité de cet univers très particulier. Le système mis en place est typique des dystopies Young-Adult. Le sujet abordé est dur, profond et assez différent de ce qu'on lit habituellement. On découvre comment les rangs sociaux sont organisés et séparés, pourquoi il existe dorénavant des mères porteuses, quelles sont leurs particularités. Tout cela nous est bien expliqué mais certaines choses ne sont pas encore totalement approfondies. Le rythme du livre peine un peu à décoller dans sa globalité puis un certain suspense s'installe tout doucement dans le récit nous maintenant en haleine. Plus on tourne les pages et plus les doutes s'installent, aussi l'évolution de l'histoire n'est pas forcément celle que l'on s'attendait au départ. La fin du roman en tout cas est de celles qui nous donnent envie hurler. Une fin en cliffhanger insoutenable...

Une nouvelle dystopie intéressante et prenante que j'ai pris plaisir à découvrir et qui laisse présager une suite encore meilleure et plus mouvementée !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/index.php
P_C

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 31/05/2013
Age : 33
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: EWING Amy - Le Joyau   Jeu 1 Jan - 23:24

Mon avis :

Le marais, la Ferme, la Fumée, le Commerce et enfin le Joyau. Lieu de richesse et d’opulence de la royauté.
La royauté ne pouvant plus avoir d'enfant, chaque fille du Marais agée de 12 ans est testée puis arrachée à sa famille pour intégrer un institut qui la formera à devenir mère porteuse.
Quatre longues années à s'entrainer aux augures, ces étranges pouvoirs que seules les mères porteuses possèdent, avant d'être vendues aux enchères.
A 16 ans, Violet est le lot 197, et son avenir est tout tracé : elle sera vendue à une riche famille afin de leur donner un enfant. Un avenir de servitude, où elle ne sera considérée que comme un objet, un article de luxe, bonne à jeter une fois le bébé livré.
Nous suivons ses premiers pas dans cette "arène", cette royauté où n'existent que cruauté, orgueil, jalousie. Violet ne doit pas parler, mais baisser les yeux et rester auprès de sa maitresse. Les sentiments de la jeune fille se bousculent dans sa tête : colère, tristesse, rébellion, optimisme, Violet veut agir et son domaine d'action est très restreint. Mais surtout le temps lui est compté, car une fois la grossesse commencée, comment s'échapper ?
Les choses vont se compliquer lorsqu'elle rencontre Ash, le compagnon choisit par la duchesse (l'acheteuse de Violet) pour sa nièce. Comme elle, il a été acheté, et doit se plier aux règles. Mais leur attirance mutuelle va venir compliquer les choses...

J'ai adoré ce premier tome, Violet est un personnage attachant, elle est intelligente, vive et sensible, elle rêve de liberté et la voilà qui tombe amoureuse. Elle hésite, doit-elle suivre son plan seule, inclure Ash, ou finalement laisser tomber ?
La Duchesse est ignoble, mais après tout en voyant ses "amies" j'ai trouvé que ce n'était pas la pire. Elle est lunatique, froide, calculatrice, et fonde tous ses espoirs sur Violet afin d'avoir la fille de ses rêves. Elle sait pourtant se montrer parfois "généreuse" mais seulement afin d'obtenir ce qu'elle désire.
Violet parviendra-t-elle à s'échapper ? La Duchesse l'en empêchera-t-elle ?
Hâte de lire la suite !

Revenir en haut Aller en bas
http://petite-cavalcade.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EWING Amy - Le Joyau   

Revenir en haut Aller en bas
 
EWING Amy - Le Joyau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pardon à tous et à toutes pour le sujet que j'ai emis sur LUC EWING TEMUNI!!!!!
» Ce doux joyau!
» Mon petit joyau
» Pot EWING HERRON & Co
» [RS] [DVDRiP] Pokemon Film 12 - Arceus et le Joyau De La Vie

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Young Adult / Jeunesse :: Collection R-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: