AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FLIEDER Laurent & LESBROS Dominique : La folle histoire de l'urinoir qui déclencha la guerre

Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3952
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: FLIEDER Laurent & LESBROS Dominique : La folle histoire de l'urinoir qui déclencha la guerre   Ven 13 Juin - 10:44


La folle histoire de l'urinoir qui déclencha la guerre
Laurent Flieder et Dominique Lesbros

Quatrième de couverture:

Le XXe siècle sera celui de la paix des peuples ou ne sera pas ! Tel est l'objectif de cette Exposition universelle prévue pour 1915, la plus fabuleuse et la plus novatrice qui aura jamais lieu. C'est compter sans les bruyants artistes de l'avant-garde, parmi lesquels l'iconoclaste Marcel Duchamp, Guillaume Apollinaire, Erik Satie, qui, réunis dans un café des Grands Boulevards, décident d'organiser une " Anti-Expo ", libertaire et foutraque, vitrine de leurs œuvres et inventions saugrenues.

Quand une bombe explose dans les locaux de la commission, les gros ennuis commencent. Il faudra les ressources de la fougueuse journaliste Jeanne Laguerre et des pensionnaires en dentelles du Bienveillant, fameux lupanar, pour déjouer le complot contre l'Expo contre la paix des nations, en somme. Un roman feuilleton burlesque et déjanté, où l'on croisera une lilliputienne au charme démesuré, quelques polyglottes, un urinoir qui n'en est pas un, cent seize pastilles Vichy, une De Dion-Bouton, le pont Royal avant le pont Mirabeau, et une Première Guerre mondiale qui sera, elle, inéluctable.
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3952
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: FLIEDER Laurent & LESBROS Dominique : La folle histoire de l'urinoir qui déclencha la guerre   Ven 13 Juin - 10:46

Mon avis :

Il y a quelques années, je piquais dans la bibliothèque de mes grands-parents un livre intriguant, Clochemerle de Gabriel Chevallier, où il était question d’un urinoir qui divisait un village imaginaire. Je garde un tellement bon souvenir de ce roman rocambolesque que lorsque j’ai vu le titre (à rallonge, cela me donne encore plus envie) du roman de Laurent Flieder et Dominique Lesbros, je n’ai pas résisté longtemps, il me le fallait… et j’ai bien fait ! J’ai passé un moment merveilleux avec cet ovni littéraire fantaisiste, déjanté et érudit, un vrai bonheur !

Nous voilà à Paris, en 1914. Branle-bas de combat à tous les étages des ministères car il y a une Exposition Universelle à organiser pour 1915. Et pas n’importe laquelle, mais la plus belle, la plus grandiose, la plus novatrice et sur un thème dans l’air du temps : « la paix entre les nations » (oui, rien que cela !). Un homme est en charge de ce beau projet, Jules Chiche-Portiche, polytechnicien à la fière moustache et accro aux pastilles Vichy. On recrute, on traduit, on se creuse les méninges, on cherche les meilleurs inventeurs, les idées les plus loufoques et les voyants les plus doués, en un mot, on s’agite. Mais voilà qu’une bombe explose dans l’enceinte même de la commission en charge de l’Exposition. Qui a osé ? La bande avant-gardiste du café Certà, Duchamp, Apollinaire et Satie à sa tête, bien décidée à organiser sa contre-Exposition, un peu à l’image du Salon des refusés de 1863 ? Il faudra l’aide conjuguée de Jeanne Laguerre, journaliste suffragette audacieuse et curieuse, de Mara Bijou, courtisane lilliputienne et à la tête d’une maison de plaisirs de qualité, d’un monte-en-l’air au grand coeur et d’un polyglotte amoureux pour parvenir à percer le mystère ! Et puis, il sera aussi question d’un urinoir (fort célèbre d’ailleurs) qui n’en est pas un.. mais cela, c’est encore une autre histoire !

Voilà un roman qui remet au goût du jour, pour notre plus grand plaisir, le burlesque, le rocambolesque, le croquignolesque, vous savez, ces mots un peu désuets mais qui sont souvent la promesse d’un moment enchanteur… et c’est bien le cas ici ! Pas de temps mort dans La folle histoire de l’urinoir qui déclencha la guerre, non tout est mené tambour battant. C’est un livre fantaisiste, complétement barré mais aussi ô combien intelligent. Il parvient à nous offrir la grande Histoire mais à travers mille petites histoires. Les auteurs nous plongent au coeur de la France des années 1914 et parviennent à en saisir l’atmosphère, la saveur. J’ai dans l’oreille la gouaille et l’accent de ses messieurs d’antan qui abordaient de fières moustaches, de mignons embonpoints et un sens exquis de l’élégance masculine, j’imagine l’effervescence des Grands Boulevards, je vois Apollinaire et ses discours exaltés au café Certà, j’entends les notes de Satie flotter dans la douceur du soir (compositeur que j’aime que j’adore d’ailleurs) et j’hume ce je-ne-sais-quoi dans l’air qui annonce déjà l’imminence d’une guerre. Car le monde est en train de changer : les femmes s’émancipent et revendiquent, la situation sociale est plus que tendue et la société toute entière aspire à plus de liberté, plus de modernité et cela est symbolisé par l’émergence du courant d’Avant-Garde qui est là pour surprendre, titiller, interloquer même le spectateur.
Voilà un roman unique, déjanté oui mais bien plus que cela. On apprend, on s’interroge, on fait même des recherches pour en savoir plus et surtout, on tourne la dernière page heureux de cette belle aventure. A savourer très vite !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
FLIEDER Laurent & LESBROS Dominique : La folle histoire de l'urinoir qui déclencha la guerre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Gaudé, Laurent] Eldorado
» La folle histoire de Max et Léon (Palmashow)
» Une folle histoire d'amour (Fable)
» [Touyarot, Jean] L'hôtel des ombres
» Le topic des histoire d'horreur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Jean-Claude Lattès-
Sauter vers: