AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GEORGE Nina - La Lettre oubliée

Aller en bas 
AuteurMessage
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 36

MessageSujet: GEORGE Nina - La Lettre oubliée   Ven 30 Mai - 16:46



La Lettre oubliée
Nina George

Sortie le 10 juin 2014

Quatrième de couverture :

Il a toujours un livre en tête pour soulager les maux de l’âme : dans sa « Pharmacie littéraire » installée sur une péniche, le libraire Jean Perdu vend des romans comme on vendrait des remèdes pour vivre mieux. Il sait soigner tout le monde – à l’exception de lui-même.
Cela fait vingt-et-un an, déjà, que Manon, la belle Provençale, s’est éclipsée pendant qu’il dormait en lui laissant pour tout adieu une lettre qu’il n’a jamais osé ouvrir. Mais voilà qu’arrive l’été, un été pas comme les autres qui verra Jean Perdu s’échapper de la rue Montagnard pour s’engager dans un voyage au pays des souvenirs, en plein cœur de la Provence, avant de revenir à la vie.
Une histoire pleine de chaleur, de réflexion et de drôlerie, racontée avec beaucoup de finesse, qui va tout droit au cœur du lecteur.

Un roman sur le pouvoir des livres, sur l’amour et sur la magie de la lumière du sud.

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/index.php
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3978
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: GEORGE Nina - La Lettre oubliée   Lun 21 Juil - 14:43

Mon avis  étoiles dans les yeu 

Ce qu’il y a de magique avec certains livres, c’est que l’on a l’impression qu’ils nous prennent par la main et nous invitent à les suivre, à partir avec eux pour un voyage au long cours dont nous sortons souvent heureux, grandis aussi. C’est tout à fait le cas avec La lettre oubliée. J’ai vécu une aventure, une belle aventure, avec les héros de ce livre atypique et qui fait un bien fou au moral… et puis, un roman qui nous parle d’amour, de livres et d’amoureux des livres, ça ne peut être qu’un chouette ouvrage !

Jean Perdu est un libraire d’un genre à part. Déjà, sa librairie est installée sur une péniche des quais de Seine et elle porte un nom bien singulier, La Pharmacie Littéraire. Mais surtout, il ne vend pas des livres, il les prescrit à ses clients/patients comme autant de remèdes à leurs petits et grands maux. Mais depuis vingt et un ans, Jean est comme son nom de famille, perdu. Il survit plus qu’il ne vit, se contentant d’une vie quasi monacale. La raison de tout cela : la perte de son grand amour, Manon,  qui a choisi de le quitter brutalement, un beau matin sans lui donner d’explications… Enfin si, elle a laissé une lettre, une lettre que Jean a choisie, par lâcheté, par rancœur, de ne pas lire. Elle est restée là, bien à l’abri dans la pièce de leurs amours, fermée sur les souvenirs de son passé heureux. Mais lorsqu’une mystérieuse femme, Catherine, emménage dans son immeuble après un divorce douloureux qui la laisse sans rien et qu’il décide de l’aider en lui offrant une table, la lettre oubliée refait surface et confronte Jean a un passé bien plus complexe qu’il ne le soupçonnait. Résolu à réparer les torts passés, Jean largue les amarres et remonte autant le fil de l’eau que celui de ses souvenirs. Dans son périple, il n’est pas seul. Passager volontaire fuyant la presse et la page blanche, Maximilian Jordan, jeune prodige littéraire, est du voyage ainsi que Kafka et Lindgren, chats errants à l’âme littéraire…        

Qu’est-ce que j’ai aimé ce livre ! Terminé en quelques heures, je n’ai pas pu le lâcher. J’ai eu la sensation d’être portée par les très jolis mots de Nina George, d’être un passager clandestin sur la Pharmacie Littéraire et de vivre vraiment avec les personnages. C’est un roman vivant, très humain, chaleureux qui nous laisse avec un beau sourire. Certains passages sont très émouvants, d’autres rocambolesques, il y a un rythme comme un appel à aller de l’avant, à sortir de sa routine et à se tourner vers les autres sous peine de se murer, d’étouffer dans sa solitude. Avec Jean Perdu, Nina George nous offre un personnage terriblement attachant. Jean, c’est un peu un humaniste des temps modernes, un homme qui voit dans les livres un remède plus qu'un simple passe-le-temps. Derrière son apparence terne, son austérité (on peut même parler d’ascétisme à ce niveau-là), on ne soupçonne pas l’homme de passion, de folie amoureuse qui a pu, a su aimé de tout son coeur, de toute son âme une femme au point de « mourir » vivant lorsqu’il la perd. La lettre oubliée, c’est presque un roman initiatique, un retour à la vie d’un homme à la dérive. C’est simple, c’est fort, c’est beau !
Un livre à prescrire à tous ceux et celles qui ont besoin de croire en la vie, en l’amour, à l’arc-en-ciel derrière les orages… un livre qui fait un bien fou !          

_________________


Dernière édition par Fariboles le Mar 5 Aoû - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
loly

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 07/01/2014

MessageSujet: Re: GEORGE Nina - La Lettre oubliée   Lun 21 Juil - 16:17

ah ah , me fait bien envie  bave 

_________________
" quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire , j'ai la certitude d'etre encore heureux" Jules Renard
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GEORGE Nina - La Lettre oubliée   

Revenir en haut Aller en bas
 
GEORGE Nina - La Lettre oubliée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [George, Nina] La lettre oubliée
» La lettre de George Sand
» lettre liée
» Elizabeth George - The Inspector Lynley Mysteries et autres romans
» Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Charleston-
Sauter vers: