AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Romantic Times Convention - Nouvelle Orléans, mai 2014

Aller en bas 
AuteurMessage
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11951
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: La Romantic Times Convention - Nouvelle Orléans, mai 2014   Mar 20 Mai - 11:02

Mon  incroyable aventure à la Romantic Times Convention
Nouvelle Orléans - 16-17 mai 2014



La RT, c’est comme les RWA en été, ça m’a toujours semblé être un rêve inaccessible. Une liste d’auteurs à n’en plus finir, des photos qui font baver… Aux Etats-Unis cependant, bien loin pour nos bourses et nos emplois du temps surchargés.
J’adore rencontrer des auteurs, discuter avec eux, pouvoir leur dire en face à quel point j’apprécie leurs livres, leur poser des questions, faire dédicacer mes livres, prendre des photos. Je me déplace donc dès que je peux en France lors des salons et des événements auxquels des auteurs que j’aime participent. Et en novembre, j’ai même été à Londres (aller-retour en voiture avec 4 copines pour limiter les frais) pour un salon consacré à la littérature New Adult et Adulte contemporaine. C’était juste génial. C’est à ce moment-là que copine Sofia (Vampire Academy France, une spécialiste du New Adult, qui en lit depuis des années) m’a dit que cette année, avec Stéphanie (Namasteworld, une lectrice passionnée de romances en tous genres, avec qui on partage les mêmes goûts), elles se sont résolues à se rendre aux RT à la Nouvelle Orléans et nous ont montré la liste des auteurs qui étaient déjà prévues. C’était une succession de cris hystériques  dans la voiture à la lecture de chaque nom : Lisa Kleypas, Kresley Cole, Darynda Jones, Ilona Andrews, Jeaniene Frost, Eloisa James, Lorraine Heath… et tant d’autres encore qu’on lit depuis des années et qu’on adore. Mais le budget reste cher pour si peu de temps passés aux Etats-Unis. Pour participer malgré tout à notre manière avec Sara (Loonybelle), nous avons eu l’idée toutes les quatre de réaliser un photobook avec chaque auteur à faire dédicacer sur place (les Anglaises en avaient et on a trouvé l’idée géniale !).
En février cependant, une extraordinaire opportunité s’est présentée : assurer un 2e boulot à la fac pour 2 mois, et donc une rentrée d’argent conséquente, juste ce qu’il fallait pour un voyage aux Etats-Unis, l’hôtel et les extras. A moi les RT donc ! Même si je me suis vraiment décidée à la dernière minute, quand j’ai vu le programme de la FAN-tastic Day le samedi de la convention. A vous de juger…  Idem pour les auteurs présents au Giant Book Fair...
J’ai appelé directement Sofia en lui disant que ça y est, je vais avec elles aux RT ! Dans la foulée, j’ai tout de suite pris mon billet d’avion (cher vu le court délai – un mois) et le FAN-tastic day pass (une chance incroyable : quelque jours avant que ce soit sold out !). Je me suis rendue compte que mon passeport n’avait pas 6 mois de validité, il a fallu le faire dans l’urgence également, beaucoup de stress quant aux délais, mais ouf j’ai pu le recevoir une semaine avant de partir.
Reste à organiser l’événement : avec Sara et Sofia, nous avons réalisé un photobook de près de 100 pages (le maximum) dont nous sommes très fières. Puis de nouveaux auteurs ont été annoncés, incontournables pour nous, on a donc décidé d’en faire un second d’une cinquantaine de pages, trop beau aussi. Stress aussi pour les délais de livraison à cause des ponts du 1er et du 8 mai, mais encore une fois ouf, on les a reçus le lundi avant de partir. Et le résultat était là : juste magnifiques, bien plus beaux que ceux que l’on a pu voir à Londres.
Stress aussi pour notre plan de bataille : 700 auteurs présents, 130 qu’on a listé à voir absolument. Impossible d’amener 130 livres, d’autant que pour certains auteurs, impossible de se résoudre à n’amener qu’un livre ! D’où le photobook : pour certains auteurs, on s’en contentera. J’avais malgré tout 115 livres avec moi, une grande malade, mais c’est trop dur de choisir et de se résoudre à ne pas faire dédicacer un livre d’un auteur qu’on aime. Lourde erreur de ma part….
* 1er photobook
* 2eme photobook

Avec le principal de mon collège, vu que je ne suis jamais absente et qu’en plus des activités diverses étaient prévus ces jours-là, j’ai pu négocier pour être absente le jeudi et le vendredi, en sachant qu’en prenant le 1er vol dimanche matin, j’arrive le lundi matin à 7h, je rate donc les premières heures de cours, mais j’enchaine direct avec les autres. Je rattraperais par la suite mes cours manqués.
Sofia et Stéphanie n’ont par contre pas d’impératifs de ce genre et peuvent prendre des congés à leur convenance. Elles ont donc décidé d’en profiter un maximum : elles sont parties à New York mardi et nous avons décidé de nous rejoindre le jeudi soir à la Nouvelle Orléans pour deux jours de folie.

1er jour marathon :


Arrivée à CDG à 6h du mat, départ à 11h, 9h de vol pour une arrivée à Charlotte (il n’y a pas de vols long courrier directs pour la Nouvelle Orléans), 4 heures d’escale à l’aéroport (avec wifi, donc j’ai pu faire les chroniques des deux derniers tomes de la Trilogie de Braises et de Ronces de Rae Carson, présente à NOLA), puis 2h de vol. Arrivée à NOLA à 19h30 après un voyage de plus de 15h. Les filles sont aussi arrivées très tard, mais pas question de se reposer quand on a un si court laps de temps. Le lendemain donc réveil à 6h, p’tit déj pantagruélique à l’hôtel puis arrivée en ville à 7h30. Durant toute la matinée, nous avons visité le quartier français, ses rues bariolées, son architecture typique, Bourbon Street, Jackson Square, les bords du Mississipi… avant de faire une halte obligée au Café du Monde où nous avons dégustés les meilleurs beignets que nous avons goûtés. On sentait malgré tout la présence des RT avec des groupes de lecteurs et d’auteurs qui portaient leur badge autour du cou. On passait notre temps à scruter les noms pour voir s’il y avait des auteurs connus. Nous avons ainsi eu la surprise de croiser Laura Kaye en compagnie d’amies auteurs au Café du Monde. J’avais déjà eu la chance de la croiser à Londres et elle se souvenait de moi et du Boudoir (elle a notamment raconté à ses amies que j’avais amené des livres à faire dédicacer pour des concours).




En début d’après-midi, nous avions fait le tour du quartier français et nous avons décidé d’aller au Marriott (lieu de la conférence) pour récupérer un plan du Giant Book Fair (la séance de dédicaces). Il ne dure en effet que 3 heures, et avec 130 auteurs à voir, il fallait absolument qu’on puisse organiser nos livres dans nos valises pour ne pas perdre de temps. On rentre dans l’hôtel et là, surprise ! Tout l’hôtel a été décoré aux couleurs de la romance avec bannières géantes, couvertures géantes aux plafonds, aux sols et même dans les ascenseurs. Et partout des lecteurs, des auteurs, un joyeux brouhaha. Pour les amoureux de la romance que nous sommes, c’était l’extase. Nous sommes montées au 1er étage où on nous a dit que se trouvait le staff de la convention et effectivement, nous avons trouvé la femme qui nous avait envoyé tous les mails de renseignement. Mais malheureusement, elle nous a répondu qu’aucun programme ne sera distribué avant le lendemain matin. Etant donné que nous avions visité tout ce que nous voulions, nous avons aussi voulu savoir s’il était possible de payer une participation qu’à un seul événement, sans prendre le pass à la journée (qui coûte 100 dollars). Nous avions notamment en tête une conférence sur la romance paranormale en présence entre autres de Kresley Cole. Mais non, impossible. Juste à côté de son bureau se trouvait une grande salle, accessible aux porteurs du pass, contenant une grande table centrale remplie de goodies. Juste fascinant. J’ai joué le tout pour le tout et j’ai demandé si nous pouvions malgré tout y entrer juste un court instant, histoire de prendre des photos pour notre « french blog ». On a du lui faire pitié, ou nos yeux d’enfants un soir de Noël ont dû la convaincre parce qu’elle a dit oui, en rajoutant : « prenez tout ce que vous voulez »… Oui c’était vraiment Noël !
Sur la table, plusieurs auteurs tenaient en effet des stands contenant goodies à profusion et en tous genres. Il y avait beaucoup d’auteurs que nous ne connaissions pas, aucun intérêt à prendre donc leurs goodies, sauf quand ils étaient très beaux ou drôles. Par contre, pour ceux qu’on connaissait (pas beaucoup), nous ne nous sommes pas gênés et avons pris plusieurs exemplaires. Et encore partout des couvertures, des panneaux géants de romances. Des auteurs se présentaient aussi parfois et sont venus nous parler (fascinés quand ils ont su que nous étions françaises, certains ont même demandé nos cartes). Nous ne les connaissions pas mais c’est toujours sympa de faire connaissance avec de nouveaux univers. Nous avons également croisés Damon Suede et Olivia Gates, adorables, avec qui nous avons discuté.
En sortant, qui vois-je déambuler dans le couloir ? CJ Hollenbach !!! Je lui ai sauté dessus et lui ai demandé si je pouvais le prendre en photo. Il a bien évidemment accepté vu qu’il est là pour ça. Il était en compagnie d’autres mannequins de couvertures, mais aucun vraiment intéressant.
Nous avons également squattés une autre salle où étaient vendus de nombreux accessoires romantiques et où étaient entreposés de nombreux paniers cadeaux à gagner en tirage au sort. Devant chaque panier, il y avait une boite où l’on pouvait déposer son nom et son mail. Malgré la beauté des lots, nous n’avons pas tenté notre chance vu que ça ne rentrerait jamais dans les valises.
En sortant, grosse surprise : Laura Wright et Alexandra Ivy. Elle a immédiatement poussé un cri de joie en me reconnaissant et m’a fait un gros câlin (les Américaines ne font pas la bise mais des câlins. Nous n’avons jamais eu autant de hugs-câlins que ce week end !!!). J’étais émue et hyper contente de la revoir. Je garde un si bon souvenir de son séjour aux Imaginales !
On avance dans le couloir et là Stéphanie pousse un énorme cri : Sylvia Day et Nalini Singh qui parlaient tranquillement avec des lectrices. On s’est évidemment rapprochées, on leur a dit à quel point nous étions heureuses de les voir et on a pris des photos. Sylvia Day m’a demandé où elle m’avait déjà vu : au Salon du Livre de Paris de 2013. J’en revenais pas qu’elle se souvienne de moi ! Elle a été encore une fois adorable, simple, profondément gentille. Une grande dame. Et il en a été de même pour Nalini Singh à qui nous avons dit que nous la verrons la semaine prochaine (non non ça ne fait pas psychopathes…).


Mary Calmes, Elizabeth North et Amy Lane


La salle de goodies


CJ Hollenbach


Sally MacKenzie


Damon Suede


Olivia Gates


Laura Wright (qu'on espère pouvoir bientôt découvrir en français) et Alexandra Ivy


Sylvia Day et Nalini Singh

On descend au lobby et…


Keri Arthur qui passait par là…


Kiera Cass qui se rendait à un panel déguisée en miss….


Melody Grace, Lexi Ryan et Monica Murphy, adorables…


Ariel Tachna, auteure et directrice de Dreamspinner Press qui édite de la MM Romance (gay). Elle nous a offert à chacune un livre… Tellement gentille ! Et sa gentillesse et sa générosité ne s’est que confirmée par la suite…


Jenn Leblanc, créatrice de couverture…


Rebecca Donovan, Cora Carmack et Jillian Dod. Et là nous étions folles de joie parce que Rebecca n’était inscrite nulle part et nous ne pensions pas la voir. En fait elle ne participe simplement pas au Book Fair.


Jennifer L. Armentrout, hyper sympa, qui a longuement discuté avec nous ! Elle était surexcitée et nous parlait de tout et n’importe quoi, des visites qu’elle a fait la veille, notamment la maison de Marie Laveau, la grande prêtresse du vaudou…

Sérieux, on s’en est voulu de ne pas avoir pensé à prendre nos photobooks (mais qui aurait imaginé ça !) et on l’a encore plus regretté le lendemain quand on n’a pas pu revoir tous les auteurs vus la veille !

Robin Schone, une auteure que j’affectionne tout particulièrement (si vous n’avez pas encore lus ses romans, foncez !!!) savait que je venais. Quand elle l’a su, elle m’avait écrit un mot qui m’avait émue aux larmes et me disant qu’il fallait absolument qu’on se voit en dehors des événements pour discuter entre nous. Elle a fait savoir via Facebook qu’elle était disponible et nous l’avons rejointe au Starbucks de l’hôtel, en compagnie de son mari. Purée j’ai enfin vu Robin Schone et pu parler avec elle. Elle est aussi géniale qu’en messages privés. C’est une très très grande dame qui respire la classe et la bonté. Comment ne pas aimer encore plus ses romans après ça. Elle était en compagnie de Don, son mari depuis 39 ans. C’était très émouvant de les voir ensemble. On sentait la complicité et l’amour entre eux. C’était très beau. Nous sommes restées en sa compagnie durant près de deux heures et Sofia a même eu la gentillesse de retourner à l’hôtel récupérer ses romans pour qu’elle puisse nous les dédicacer maintenant. Nous avons notamment discuté de Gabriel’s Woman qui va être ENFIN édité en fin d’année, des réticences de J’ai Lu à le publier. Réticences qu’elle ne comprend pas. Une fois, une lectrice après avoir lu un de ses romans lui a dit : « et quand est-ce que vous écrirez sur des personnages normaux ? ». Et ça l’a choqué. Et Don de rajouter : « mais ils sont normaux ». Ils ne sont juste pas très conventionnels, des torturés de la vie, souvent bien plus âgés que les héros traditionnels. Parmi les personnages qu’elle a créés, ses préférés sont ceux qu’on ne connaît pas encore. Espérons qu’on les ait bientôt !!! Deux heures d’émotions intenses et de pur bonheur. Que je l’aime cette femme !




Robin Schone et son mari, Don.

Alors qu’on était au Starbuck, Kiera Cass arrive pour se commander un truc à boire. Cette fois-ci nous avons pris le temps de discuter longuement, et notamment du succès de The One, sorti récemment. Elle ignorait d’ailleurs qu’il était sorti la veille en France (et vu que j’étais dans l’avion, je n’avais pas pu me le procurer pour l’amener). Elle se souvenait de moi au salon de Montreuil également. En même temps la pauvre, faut avouer que je l’avais mitraillé de photos. Elle est toujours aussi gentille, vive, enthousiaste et marrante. Une vraie bouffée d’oxygène et de joie !


Kiera Cass

Robin Schone a eu aussi la gentillesse de nous faire visiter toutes les installations destinées à la convention et notamment la salle des goodies. Elle était quasiment vide parce que les auteurs les ont récupérés pour la séance de dédicaces du lendemain. Mais on s’est servi à nouveau du coup.
Durant la visite, nous avons croisé Ashlyn MacNamara et alors que je lui sors mon anglais le plus médiocre, elle me répond en français. J’ignorais en effet qu’elle est Québécoise et parle donc en français. Enfin une vraie conversation sans frustration de ne pas pouvoir tout dire à un auteur qu’on apprécie.


Ashlyn MacNamara

Robin a également téléphoné à son amie Renée Bernard qui est descendue de sa chambre juste pour nous voir. J’ai adoré ses deux romans que j’ai d’ailleurs amenés avec moi et j’étais trop heureuse de la rencontrer. Elle est toute jeune, hyper enthousiaste et n’en revenait pas de rencontrer des lectrices françaises. Elle nous a offert à chacune une bague car ses romans en VO ont des bijoux sur leur couverture. Je n’ai malheureusement pas pu la revoir le lendemain et j’en suis trop dégoûtée !


Robin et Renée Bernard


Robin a signé tous nos livres...

Il est temps cependant de quitter l’hôtel pour continuer la visite de la ville. Nous ne sommes là en effet que pour 2 jours, et il était trop dommage de ne pas découvrir un minimum NOLA. Et puis mince c’est la ville des Dark Hunters et je voulais trop découvrir les lieux typiques présents dans la série, et qui sait croiser un Acheron au coin d’une rue. Et en descendant, qui voit-on : Kristen Ashley !!! Super gentille, qui a pris le temps de parler avec nous, surtout avec Sofia qui en est trop fan. On lui a dit qu’on espérait trop une traduction française. Durant la conversation, une femme portant exactement la même robe est passée. C’était trop drôle.
Suivant les conseils de Jennifer L. Armentrout nous sommes partis à la maison de Marie Laveau qui s’est en fait avéré être une échoppe de gris-gris en tous genres avec un décor bien poussé avec têtes de morts à profusion. Absolument pas notre truc. Crevées, nous avons décidées de nous poser un moment dans une jolie terrasse au fond d’une cour.


Kristen Ashley

Puis direction l’hôtel. Nous avions dormi 3 heures la veille et nous étions crevées, d’autant que les effets du décalage horaire commençaient vraiment à se ressentir. Pourtant, Robin nous avait proposé de nous faire rentrer à la soirée du vendredi, mais il fallait absolument qu’on aille dormir pour être en forme le lendemain. Surtout qu’on allait se lever très tôt pour être tout devant dans la queue du Book Fair.

Samedi : the FAN-tastic Day

Nous sommes arrivées à l’hôtel les premières et la seule chose que nous savions c’est que le book fair se déroulait au 3e étage. Il a été difficile d’obtenir des informations de l’endroit où nous devions attendre, chaque personne des RT croisée nous menant vers un endroit différent. Finalement, en croisant les informations, nous avons compris qu’il fallait attendre au 2e étage pour l’enregistrement et la remise du pass, avant de devoir poser un tampon transparent sur chaque livre apporté car tous les livres seront en libre service et il ne faudra les payer qu’en sortant. Un moyen pour eux de s’assurer qu’il n’y a aucun vol. Panique à bord : il va vraiment falloir que j’ouvre ma valise et qu’on pose un tampon sur mes 115 livres ?!? Surtout qu’ils sont classés par genre et par ordre alphabétique dans des sacs transparents et que j’avais mis longtemps à l’organiser. Et en plus quel intérêt vu que 99% de mes livres sont en français et qu’il n’y en aura pas en vente. Tous les organisateurs cependant m’ont dit qu’il fallait malgré-tout poser le tampon. Raison invoquée : parfois certains auteurs ont des services presse étrangers qu’ils donnent. Bah oui qu’ils donnent, pas vendent. Oui mais quand même, faut poser les tampons. Bonjour la logique et la simplicité !


Stéphanie, moi et Sofia avec nos valises de livres à dédicacer !
Le soir nous avions le double, en livres reçus gratuitement et goodies !

9h : ouverture des enregistrements. On nous a tout simplement remis un bracelet FAN-tastic à placer autour du poignet.
Passage ensuite à l’endroit des tampons. Quand le type a vu nos valises, il a eu peur. Rebelote, on lui a expliqué que nos livres étaient en français et demandé si cela était vraiment nécessaire. Pour lui non, du coup il a appelé une responsable qui lui a dit que oui il fallait mettre un tampon. Du coup, on s’y est mise à deux à chaque fois, pour sortir les livres sac par sac et les ranger ensuite correctement, tandis que le tamponneur tamponnait inlassablement. Et il lui a fallu enchaîner nos 3 valises comme ça.
On nous a ensuite dirigés vers la salle d’attente où nous étions les premiers. On nous a expliqué qu’il y avait deux salles. Dans la première seront parqués ceux qui ont un pass intégral pour toute la durée de la convention et qui seront donc prioritaires. Ensuite nous passeront, et enfin ceux venus uniquement pour le book fair (entrée : 5 dollars).
C’était reparti pour 2 heures d’attente, qu’on n’a pas vu passer puisqu’on nous a remis, enfin, le plan de disposition des auteurs et qu’il a fallu ranger à nouveau la valise en conséquence. Sur le côté, sera mise la rangée des auteurs à grand succès pour qui les files d’attente seront très longues : Maya Banks, Kresley Cole, Nalini Singh, Lisa Kleypas, Charlaine Harris, E.L. James, Debbie Macomber, Sylvia Day, Kristin Ashley… Pour elles, un système de tickets sera mis en place qui permettra d’aller voir d’autres auteurs en attendant son numéro. Il fallait donc absolument commencer par cette file. Ensuite chaque rangée était classée par ordre alphabétique et par thème, puisque venaient à la fin les auteurs New Adult, puis Young Adult, et enfin ceux qui ont voulu se mettre à côté quel que soit leur nom de famille. Nous avons donc réorganisé la valise en faisant des sacs tous les deux rangs, voire plus quand il y avait moins d’auteurs à voir. Le stress montait vraiment et on se demandait comment faire pour voir tous les auteurs en si peu de temps. D’autant que quand 11h a sonné, ils venaient seulement de commencer à faire rentrer l’autre salle, et franchement, vu la foule dans notre salle, nous étions bien contente d’avoir fait l’effort d’arriver à 6h du mat. Notre tour est enfin arrivée et il était déjà 11h30. Il ne restait donc que 2h30. Stress supplémentaire, transformé en mission impossible, même si du coup on a eu l’espoir que la séance de dédicaces dure plus longtemps que prévue.


La salle d'attente peu après notre arrivée


La salle d'attente à la fin...


Plan du Book Fair

Ça a été je pense l’expérience la plus HORRIBLE de ma vie, et aussi la plus merveilleuse. Nous avons commencé par les auteurs à succès mis dans une rangée à part, et malgré le système de tickets, il nous a fallu 1h30 pour voir : Eloisa James, Lisa Kleypas, Kresley Cole, Charlaine Harris, EL James, Sylvia Day…  laissant de côté les auteurs qui viendront en France la semaine prochaine comme Maya Banks et Nalini Singh. Elles ont toutes été adorables, hyper chaleureuses et accueillantes, acceptant de signer tous les romans que nous avons apportés alors que c’était censé être limités à deux. Nous n’avons pas exagéré non plus et n’avons pas dépassé les 3 romans. Elles ont pris le temps aussi de faire des photos avec nous et de discuter. Lisa Kleypas est une déesse pour tout amoureux de romance historique et pourtant elle est très humble, simple, acceptant avec gentillesse et même étonnement les compliments. Idem pour Kresley Cole. Ayant lu très récemment sa romance érotique, The Game Maker, je lui ai surtout parlé de Sevastyan et à quel point j’ai adoré son personnage. Elle a dit « Oh yes Sevastyan » en faisant mine de s’éventer, et c’est vraiment trop ça. Son personnage est si Hot… Bonne nouvelle : il y a de grandes chances pour qu’elle vienne à Paris en 2015…
Par contre, quand je suis arrivée à la table de Debbie Macomber, elle n’y était pas, sans doute en pause, et je savais que je n’aurais pas le temps de revenir à elle. Trop dégoutée…


La salle du Book Fair


Maya Banks


Sylvia Day


Eloisa James


Lisa Kleypas


Kresley Cole


Charlaine Harris


EL James


Kim Harrisson

Il a fallu ensuite prendre 5 minutes pour trouver un coin, ouvrir la valise, ranger la première session de livres dédicacés et de goodies amassés, et sortir les suivants…
A commencé le passage des auteurs par ordre alphabétique : Lara Adrian, gentille mais un peu froide ; Toni Blake (Lacey Alexander) et Rosanne Bittner, assises côte à côte, qui se sont longuement arrêtées sur le photobook qu’on a préparé. Elles en ont adoré l’idée et ont pris en photo leur page. A commencé aussi le moment des surprises. Ces grands auteurs, que l’on adore, n’avaient personne et ont même semblé étonné que des lecteurs français apprécient autant leurs romans et aient fait l’effort de venir les voir. Elles ont été juste adorables (oui je sais, le mot revient souvent, et je n’ai pas fini de l’employer !). Ensuite Allisson Brennan, Tessa Dare, Victoria Dahl, archi gentilles (j’essaye de varier mon vocabulaire, j’espère que vous appréciez !), Ilona et Gordon Andrews qui ont signé les 4 livres et ont été trop sympas (malheureusement, aucune nouvelle pour une éventuelle traduction indépendante des tomes inédits en français). Jaci Burton, Sarah Fawkes, Jacquelyn Frank, Jeaniene Frost… Et je me répète encore mais tous ces auteurs n’avaient PERSONNE, ça paraît juste incroyable et pourtant c’est vrai !


Gordon et Ilona Andrews


Rosanne Bittner et Toni Blake


Allison Brennan


Tessa Dare


Victoria Dahl


Jaci Burton


Sarah Fawkes


Jacquelyn Frank


Jeaniene Frost
(A ce stade, je n'en pouvais plus et je n'ai pris que 3 photos d'elle et pas tops en plus...  crying )

Il ne restait qu’une demi-heure, la panique montait et surtout la fatigue. Sérieusement, c’est juste merveilleux de se trouver devant ces auteurs, de parler avec elles, mais on gardait à l’esprit l’heure qui tournait et les 100 autres qui restaient. Certains voulaient vraiment discuter, feuilletaient tous le photobook, et on avait juste envie de leur dire ‘s’il vous plait faites vite c’est la panique !’.
Tracey Garvis Graves n’avaient personne non plus (sérieux ça me dépasse !) et a été fascinée par sa page dans le photobook. Je l’avais sorti en cartes à faire dédicacer, je lui en ai donc donné la moitié parce que ça se sentait trop que c’était ce qu’elle voulait sans oser demander. Son enthousiasme et son sourire faisaient vraiment plaisir à voir. Encore une auteure merveilleuse !


Tracey Garvis Graves

Arrive enfin le tour de Lorraine Heath, une de mes auteurs chouchous. Idem personne, et c’est sans doute celle qui a paru la plus étonnée qu’on puisse l’aimer à ce point. Avec Sofia, je lui ai dit à quel point j’adorais ses livres, que j’ai relu des dizaines de fois en retrouvant chaque fois la même émotion, que c’était des livres que je conseillais à tout le monde. On la sentait abasourdi, un peu gênée et surtout très émue. Ça m’a énormément émue à mon tour. Je regrette de ne pas avoir pris le temps de lui faire dédicacer les cartes que j’avais préparé, mais il ne restait qu’un quart d’heure et j’étais à la lettre H sans avoir fait aucun New Adult, ni Young Adult ! A ce stade, j’avais juste envie de pleurer, j’avais les larmes aux yeux et la gorge nouée face à ce monstrueux gâchis : tous ces auteurs présents, tant de livres dans ma valise, et plus le temps de rien ! J’avais envie de me mettre dans un coin et d’abandonner. Heureusement, à ce moment Sofia et Steph m’ont rejoint pour continuer. Elles étaient dans le même cas, mais pas question de gâcher de précieuses minutes.
On continue alors : Alexandra Ivy que j’aime et que j’adore, Lisa Renée Jones, Marjorie M. Liu, sublime comme tout et adorable. Jeannie Lin, à côté, était déjà partie. 14h venait juste de sonner et certains auteurs avaient déjà désertés… Sans commentaires…
Heather Snow, un amour de gentillesse, qui a adoré voir son roman en français…
Damon Suede, toujours aussi adorable…
Cora Carmack, que je reverrais cet été à Edinbourgh avec son roman cette fois-ci…
Jay Crownover, qui est restée malgré le temps fini…
Lisa Desrochers, à qui j’ai acheté le premier tome de sa série New Adult que j’espère voir traduite bientôt…


Lorraine Heath


Alexandra Ivy


Lisa Renée Jones


Marjorie M. Liu


Heather Snow


Damon Suede


Cora Carmack


Jay Crownover


Lisa Desrochers

Après il ne restait plus aucun auteur. Tous étaient partis et la queue pour la vérification des tampons commençait à s’allonger et nous étions quasiment les derniers. Juste envie de pleurer, complètement démoralisés, envie d’hurler et de tout balancer.
On commence à faire la queue et surtout on commence à comprendre que rebelotte, ils vont rouvrir les valises et vérifier livre par livre et qu’obligatoirement on allait rater l’atelier suivant : la penguin’s lemonade Social : une rencontre des auteurs penguin autour d’une limonade : Ilona Andrews, Maya Banks, Jaci Burton, Sylvia Day, Marie Force, Yasmine Galenorn, A. L. Jackson, Julie James, Beth Kery, M. Leighton, Nalini Singh... Encore envie de pleurer.
Il nous a fallu une heure pour passer et encore une fois je leur ai fait souligner la stupidité de devoir vérifier des livres français qui n’étaient pas en vente dans la salle. Quelle débilité !
J’ai acheté 6 livres en tout. Et il a fallu une heure encore pour payer ! Je crois que j’aurais pu tuer quelqu’un à la fin. Et quand la fille qui était à deux places devant moi a sorti une trentaine de bouquins et cinq cartes bleues, j’ai abandonné et je suis partie voir la fille qui était en premier dans le rang à côté et je lui ai demandé si elle pouvait m’acheter mes livres en lui donnant l’argent. Elle a tout de suite accepté. Ouf !
En attendant, il était 16h, et l’atelier « Get your Tiara On » avec Lisa Kleypas et Eloisa James avait déjà commencé depuis 15 mn. J’ai couru et quand je suis rentré tout le monde était déjà installé avec sa tiare et pleins d’accessoires devant. J’ai trouvé une place et j’ai commencé à préparer ma tiare, alors que les auteurs faisaient le tour des tables tout en préparant elle-même leur tiare. Complètement surréaliste ! J’avais l’impression de revenir en maternelle dans un atelier gomettes et paillettes, et toutes les filles autour de moi prenaient leur tâche très à cœur. J’étais encore dans l’énervement et le découragement consécutifs au Book fair et j’avoue que ça m’a fait du bien de me poser. Et surtout me retrouver en présence de ces deux monstres sacrés (je ne connais pas Julianna Gray malheureusement) a recadré les choses et m’a rappelé pourquoi j’étais là. Malgré le caractère complètement déjanté de cette rencontre, j’ai passé un excellent moment ! Et j’ai adoré l’idée des biscuits avec les couvertures des romans des auteurs. J'ai papoté également avec les filles à ma table et je devait avoir une salle tête parce qu'une m'a demandé si ça allait. Je lui ai dit que le Book Fair m'avait tuée et que j'avais détesté ce moment. Elle m'a répondu qu'elle ne le faisait jamais, que c'était juste la folie et qu'elle se contentait d'apprécier les auteurs lors des autres événements. Elle a bien raison ! La seule différence c'est qu'elle est Américaine et qu'elle a donc l'occasion de les rencontrer assez souvent...






Alors que j’allais me diriger vers l’atelier suivant, « A chat with Nalini Singh », j’ai retrouvé les filles dans le couloir principal, à faire la queue pour la FAN-tastic day party où de nombreux auteurs étaient attendus et où les 500 premiers devaient recevoir un sac cadeau. Nous étions encore une fois les premières. Je suis malgré tout passé à la salle de conférence de Nalini Singh, mais j’étais trop crevé pour suivre une discussion en anglais et au bout de 20 mn je suis partie. J’en retiens malgré tout qu’elle est aussi adorable et simple que les autres auteurs rencontrés jusqu’alors. Ce qui m’a étonné aussi c’est que toute la discussion ne tournait qu’autour de Psy-Changeling, laissant de côté son autre série, Chasseuse de Vampires.
On s’est posé un moment du coup, en attendant 18h et le début de la « party ». 15 minutes avant le début certains auteurs ont commencé à venir et je les ai interceptés avant qu’elles ne rentrent. Nalini Singh qui sait qu’on la reverra à Paris, Sally MacKenzie, déjà rencontrée la veille, a signé notre photobook. Marie Sexton ensuite et surtout Darynda Jones. Je n’avais pu la voir au Book Fair mais Steph si. Elle savait que nous venions aux RT et nous avait envoyé un mot adorable. Elle s’est assise à côté de nous, a dédicacé tous mes romans, le photobook, a pris des photos et le temps de discuter avant de devoir rentrer dans la salle.


Marie Sexton


Darynda Jones

Et la party commence ! Là encore, complètement surréaliste ! On s’attendait à une espèce de soirée dansante et pas du tout. Il y avait certes un buffet mais surtout des livres de partout. D’énormes piles de livres en libre service. Nous n’avions qu’à nous servir. Etant limitées en place, nous avons vraiment choisis ceux qui nous intéressaient et ceux des auteurs connus. Ensuite les auteurs se sont mis à des coins différents et ont dédicacés leurs romans qu’ils offraient. Juste dément !!! Et étant donné le nombre d’auteurs, elles se sont relayées sans relâche entre 18 et 20h ! Nous n’avons pas pu voir tout le monde, mais cela a rattrapé en partie le désastre du book fair. Certaines personnes étaient trop dégoûtées de voir offerts des romans qu’elles avaient achetés juste avant. Quant à nous, nous étions au paradis.
Et le défilé commence : Aslyn McNammara, Abbi Glines, Gina L. Maxwell (que j’avais vu en panique lors du book fair et qui m’avait dit avec gentillesse de revenir tranquille avec mon livre la voir lors de la party).


Abbi Glines


Gina L. Maxwell

Mary Calmes et Amy Lane, sans doute les deux auteures les plus gentilles que j’ai rencontré, d’une générosité sans borne, elles m’ont énormément touchées, alors merci, merci, merci !!! Et il en est de même d’ailleurs pour toute l’équipe Dreamspinner qui organisait la soirée. C’est Damon Suede qui l’animait et il l’a fait avec brio ! Un vrai show man ! Ariel Tachna nous a offert encore de nombreux livres, tellement gentille et généreuse. Et enfin Wade Kelly, sans doute la rencontre qui m’a le plus émue. Elle a pleuré quand elle a vu qu’on lui avait préparé une page dans le photobook et qu’on la considérait du coup comme une auteure à part entière, au même titre que les autres auteurs présents. L’instant était tellement chargé en émotions que nous avons pleurées à notre tour. Elle nous a dit que son fils lui répète sans cesse qu’elle est une auteure et qu’il faut qu’elle ait confiance en elle. Mais elle a conscience de l’ostracisme que subit encore la littérature gay et elle a reçu des remarques pas très sympathiques à ce sujet, notamment sur l’un de ses romans qui évoque le suicide chez les jeunes gays. C’est une femme remarquable, une rencontre merveilleuse.


Amy Lane


Mary Calmes


Wade Kelly


Jade Lee et Damon Suede

Et on a continué notre tour… Megan Hart, qui a été désolée d’apprendre que je n’ai pas pu faire dédicacer le livre que j’avais apporté et qui a pris mon adresse pour m’en envoyer, et en français. C’est tellement gentil et généreux. Rien ne l’y obligeait !


Megan Hart

Jennifer L. Armentrout, moins accessible que la veille. On la sentait épuisée et sur les nerfs même si elle est restée souriante et avenante, et franchement on la comprend. Nous en avons profité pour la féliciter pour le prix reçu la veille de meilleure romance New Adult avec Jeu de Patience. Entièrement mérité !


Jennifer Armentrout

Julie James, trop belle et trop sympa !


Laura Kaye, que j’ai pris tellement de plaisir à revoir…


Jamie McGuire qui a maigri d’une façon impressionnante ! Très sympa, elle a aussi signé toutes les cartes que j’avais préparées en reprenant l’image de notre photobook. Elle se souvenait également de notre rencontre à Paris.


Jennifer Probst, une vraie révélation tellement elle gentille et enthousiaste. Elle nous a aussi scotché quand on lui a passé le photobook et qu’elle nous a dit : « Yes, j’y suis ! je le voyais passer sur twitter et j’étais vexée de ne pas y être ».  Un amour de femme encore.


D’ailleurs pour le photobook, la rumeur a commencé à courir et une cinquantaine de personnes nous ont arrêtés pour nous demander si on en vendait et nous conseiller d’en faire commerce. Beaucoup nous ont dit aussi à quel point l’idée était brillante (on l’a piqué aux Anglaises, mais il faut avouer que le nôtre était vraiment sublime !) et enfin beaucoup nous ont dit également que nous avions lancé un courant et que l’année prochaine, à Dallas, tout le monde aura son photobook ! Les auteurs aussi ont adoré l’idée !

Et repetite photo avec Jeaniene Frost et Jamie McGuire.




En rentrant à la party, on nous avait donné des numéros, et il y avait continuellement des tirages au sort pour gagner de nombreux lots Dreamspinner. Mais nous étions tellement concentrées sur les auteurs que nous n’écoutions pas. L’une d’entre nous a surement gagné quelque chose mais tant pis.
Nous avions une demi heure de battement avec la soirée Harlequin et on en a profité pour aller déposer dans la voiture la dizaine de sacs remplis de livres que nous avions chacune. Et en descendant, énorme surprise : Sarah J. Mass !!!! Purée j’étais trop heureuse de la voir. J’avais été trop dégoutée de la rater au book fair (au même titre que Rae Carson : je ne m’en remets toujours pas !). Elle a signé nos photobooks (tous les livres étaient dans la valise), a pris le temps de discuter avec nous et de faire des photos. Adorable !!!


Sarah J. Mass

La soirée Harlequin était par contre une vraie soirée dansante, avec salle de bal aménagée et décorée aux couleurs d’Harlequin, buffet, DJ et piste de danse. Nous étions cependant tellement crevées que nous n’en avons pas vraiment profité. Nous y avons surtout été pour retrouver Robin Schone et son mari, et passer un dernier moment avec eux avant le grand départ.
La journée est passée comme dans un rêve, à la fois interminable et incroyablement rapide.

J’en ressors émerveillée par cette fabuleuse expérience mais aussi dégoutée de l’incroyable fiasco du book fair. Je préfère donc le voir comme une répétition pour les prochaines sessions que j’espère pouvoir réitérer  un jour : il ne faut pas prendre de livres avec nous, sauf peut-être une dizaine de nos auteurs phares, pas plus, et privilégier un photobook qui nous permettra de voir un maximum d’auteurs tout en conservant un souvenir tangible ! Et il faudra constamment avoir soi le photobook parce qu’on peut rencontrer des auteurs à m’importe quel moment !

Cela a été aussi l’occasion de voir un éditeur en action. Stéphane Marsan (directeur de Bragelonne) et Isabelle Varange (éditrice de Milady/Milady romance) étaient en effet présents et la rumeur est vite passée auprès des auteurs qui nous parlaient d’eux quand ils apprenaient que nous étions françaises. Nous les avons vus discuter avec des auteurs, participer à des panels pour détecter de nouveaux auteurs, comme celui sur le Romantic Suspense du samedi. C’était passionnant à regarder, on a pu ainsi assister à tout ce travail obligatoire en amont des publications.

Je n’en reviens toujours pas d’avoir rencontré de si fabuleux auteurs et je ne regrette pas un seul instant l’argent et l’énergie dépensés, malgré le couac du book fair. C’est une expérience unique à faire absolument. C’est tellement éloigné de la culture littéraire française. Jamais nous n’aurons d’événement analogue en France, ne nous leurrons pas…

Les prochains RT sont déjà annoncés : Dallas pour 2015, Las Vegas pour 2016… On va rêver à nouveau…

Je tiens à remercier tout particulièrement Sofia qui m’a montré que ces événements ne sont pas forcément des rêves inaccessibles…  kissssjoue 

Pour un compte rendu du photo et livresque :
- Photos de la convention
- Livres, goodies et dédicaces  


Dernière édition par Karen le Dim 22 Juin - 8:32, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
fantine73

avatar

Messages : 779
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 56
Localisation : savoie

MessageSujet: Re: La Romantic Times Convention - Nouvelle Orléans, mai 2014   Mar 20 Mai - 11:16

Quel voyage fantastique et que de belles rencontres !
Revenir en haut Aller en bas
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: La Romantic Times Convention - Nouvelle Orléans, mai 2014   Mar 20 Mai - 12:11

ouah ouah ouah, magnifique compte rendu, voyage époustouflant, rencontres incroyables et un énorme merci pour toutes les émotions que tu nous fais partager.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/index.php
Tiphaine



Messages : 62
Date d'inscription : 25/09/2012
Age : 30
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: La Romantic Times Convention - Nouvelle Orléans, mai 2014   Mar 20 Mai - 12:47

Juste wao Karen ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://accroauxmots.blogspot.fr
Aury

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 31

MessageSujet: Re: La Romantic Times Convention - Nouvelle Orléans, mai 2014   Mar 20 Mai - 13:26

WOW ! je suis subjuguée par ce compte rendu de ton weekend ! :) Tu m'as vendu du rêve... cela devait vraiment magnifique !!!  sourie 
Revenir en haut Aller en bas
moustelle13/Magali

avatar

Messages : 810
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 48
Localisation : aix en provence

MessageSujet: Re: La Romantic Times Convention - Nouvelle Orléans, mai 2014   Mar 20 Mai - 14:01

Merci Karen d'avoir partager cette expérience et surtout les photos. Tu m'a permis d'être à la Nouvelle Orléans à travers ton récit.
Encore merci

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Walkyrie

avatar

Messages : 3358
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 34
Localisation : Sud Clermont

MessageSujet: Re: La Romantic Times Convention - Nouvelle Orléans, mai 2014   Mar 20 Mai - 21:14

WAouh super voyage Karen !  génial 
Revenir en haut Aller en bas
http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Ally49

avatar

Messages : 1806
Date d'inscription : 11/09/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: La Romantic Times Convention - Nouvelle Orléans, mai 2014   Mer 21 Mai - 4:15

Karen juste un mot : magique ! Peut être 2 lol ... Extraordinaire ! Rien que de lire ton CR et de regarder les photos j'en ai des étoiles pleins les yeux ... Tu as vécu quelque chose de superbe ! Merci de nous le faire partager  kissssjoue 

_________________
"Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites,orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées (...)mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux."

Alfred de Musset - On ne badine pas avec l’amour - Acte II, Scene 4, extrait



Mon livre en cours :Pas Sans Lui (Tome 3) de Katie McGarry
Revenir en haut Aller en bas
Vozrozhdenyie

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 28
Localisation : Tournai - Be

MessageSujet: Re: La Romantic Times Convention - Nouvelle Orléans, mai 2014   Mer 21 Mai - 13:45

Quel compte-rendu!  crying 
Merci de partager cela avec nous.
Faut vraiment que la France organise des évènements ainsi, ce serait tellement génial! (Mais bon ce n'est pas demain la veille)  boulet 

Sinon l'idée du Book est super biiienn Vous avez utilisé quel logiciel/site pour le créer?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://worldofvoz.wordpress.com
lolabulle

avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 05/09/2013
Age : 35
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: La Romantic Times Convention - Nouvelle Orléans, mai 2014   Jeu 22 Mai - 10:10

Vozrozhdenyie a écrit:

Faut vraiment que la France organise des évènements ainsi, ce serait tellement génial! (Mais bon ce n'est pas demain la veille)  boulet 

ça c'est sur que c'est pas prés d'arriver!!

En tout cas merci beaucoup de nous faire partager votre experience!!! Quelle chance d'avoir rencontrée tous ses grand auteurs!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.little-lola.book.fr/
Rinne

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 29
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: La Romantic Times Convention - Nouvelle Orléans, mai 2014   Jeu 22 Mai - 14:53

Wow ça avait l'air génial ! * . * (et en même temps je comprends ta frustration !)
Mais ça a du être un super moment en tout cas =)
Revenir en haut Aller en bas
http://tempsdemots.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Romantic Times Convention - Nouvelle Orléans, mai 2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Romantic Times Convention - Nouvelle Orléans, mai 2014
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SciFi Convention - Badwolf Convention 4&5 octobre 2014 (Convention Dr Who)
» Nouvelle Convention de la BD de Paris
» La convention Star Wars Reunion II
» Eclipse 2 - Convention Heroes (14 au 16/11/08)
» nouvelle position amoureuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Evénements & Co :: Salons-
Sauter vers: