AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre autour de la Romance - samedi 26 avril 2014

Aller en bas 
AuteurMessage
Delphine
Admin
Admin
avatar

Messages : 2189
Date d'inscription : 27/06/2012
Localisation : Essonne

MessageSujet: Rencontre autour de la Romance - samedi 26 avril 2014   Jeu 1 Mai - 0:52

Rencontre autour de la Romance

organisée par Chapitre 32


C'est au Café Bibliothèque à Paris que nous nous sommes réunis entre lecteurs et amoureux de la romance, lors d'une après-midi riche de questions-réponses avec les cinq auteures présentes, suivis d'une séance de dédicaces et de jeux. Nous avons donc pu échanger avec Eléonore Fernaye, auteur de La famille d'Arsac chez Milady Romance ; Sklaerenn Baron pour la série Ryan Blakechez Nergäl et Le lys pourpre à venir chez J'ai lu ; Sophie Jomain qui a sorti dernièrement Cherche jeune femme avisée; Emily Blaine avec Pourquoi choisir ? et Dear Youchez Harlequin HQN et Christy Saubesty qui après des nouvelles érotiques chez Sextasy et Kolderick, a publié chez Rebelle Laurette et les petits bonheurs de la vie.


Voici un résumé de ce qui s'est dit...

Tout d'abord, sachez que Barrons, des Chroniques de MacKayla Lane, n'a pas été pris par Emily Blaine. Non, elle a son propre Barrons, mais elle n'en dit pas autant d'Henry Cavill !

Concernant le processus d'écriture, même s'il reste très personnel, nous avons appris qu'il se démarque entre les organisées et les free-style.
Eléonore commence à remplir 1 à 3 pages Word avec un synopsis afin de l'envoyer à son éditeur. Elle établit alors un chapitrage selon les événements du roman et s'arrête plus particulièrement sur les fins de chapitre. Evidemment, il arrive souvent que les personnages fassent leur vie en cours de route.
Pour Sklaerenn, il y a un fil conducteur, mais elle se laisse ensuite complétement prendre par l'histoire. Elle fait ses choix en cours de route selon son imagination.
C'est un peu comme Emily, qui a une idée principale, puis laisse la main au free-style complet ! Elle a en fait un beau plan au départ mais elle arrive difficilement à s'y tenir, il devient stressant. Une chose est sûre, elle savait  déjà comment se terminait Dear Youet avait déjà prévu les chapitres à cet effet.
Sophie est plus stricte et organisée, même si elle se prend au jeu des idées qui surgissent quand on s'y attend le moins. Par exemple, sa prochaine série fantastique à paraître chez J'ai Lu en 2015 ( trop la classe ), est née à partir de la pub des opticiens Attol sur Google. Elle a passé ensuite l'après-midi à rédiger le synopsis. Pour Les étoiles de Noss Head, elle savait qu'il y aurait 4 tomes voire peut-être 5, et ce sont les lecteurs qui l'on poussé à continuer quand la série devait se terminer au quatrième. Il y a eu alors bien trop de matière pour faire un seul tome et Les origines s'est ainsi divisé en deux parties. Quant à Cherche jeune femme avisée, on sait que ce sera finalement une trilogie ! Elle travaille avec un plan et des entrées Google, tout en laissant les personnages s'emparer de l'histoire et de refaire la trame à leur sauce de temps en temps.


Mais alors, pourquoi passer du fantastique à la romance ?
Sophie lit énormément de romance, et plus d'historique que de contemporain. Pourtant, elle se sent incapable d'écrire de la romance historique surtout en tant qu'ancienne archéologue. La romance historique demande beaucoup de cohérence, vis-à-vis des événements et des mœurs qui caractérisent la période. Ecrire de la romance contemporaine, c'était plus un défi, où il fallait trouver des explications réelles au lieu de s'en remettre à des pirouettes surnaturelles.
Sklaerenn a en fait commencé à écrire de la romance, et historique plus exactement puisque qu'elle en lit depuis ses 12 ans. Elle a d'ailleurs gardé des manuscrits de romance qu'elle écrivait adolescente. Et c'est bien possible que l'un d'eux voit le jour... Elle a choisi le XVIIIe siècle pour Le lys pourpre car elle adore la période de la Révolution Française. Et elle envisage également de travailler un jour sur le XIXe siècle, en mettant l'accent sur les révolutions ouvrières et tout ce qui en a fait une période de chamboulements.
Eléonore a étudié l'histoire et a une grande préférence pour la Régence et il a été donc logique d'écrire de la romance historique. Mais elle a choisi au final le XVIIIème siècle et les relations franco-américaines plus originales et très intéressantes.

Justement, comment se fait-il que la majeure partie des romances se déroulent dans des périodes fastueuses ? Pourquoi des personnages de basse condition, des pouilleux quoi, n'auraient-ils pas leur place ? Car il faut être honnête c'est ce qu'on trouve de manière systématique dans les romances historiques.
Sklaeren a avoué cependant que le héros du Lys pourpre est d'ailleurs un contrebandier. En New Adult, il a aussi une très belle histoire avec un sans-abri, Poughkeepsie de Debra Anastacia. Eléonore conseille en historique Une saison à Longbourn de Jo Baker, où les protagonistes sont les domestiques de la famille Bennett.
Sinon, la plupart des personnes présentes ont justifié ce fait en disant que ce sont les nantis qui font rêver et qu'il ne faut pas se voiler la face, la classe paysanne ou ouvrière il y a plusieurs siècles ne vivait pas dans des conditions d'hygiène très glamours...


Retour sur les auteures : comment Emily est-elle arrivée chez Harlequin ?
Par un monstrueux coup de chance ! Il y avait un concours d'écriture avec un nombre de signe limité et elle s'y est lancé sans trop y croire et en dépassant largement cette limitation. Quand elle apprend sa sélection et sa prochaine publication papier dans un recueil, c'est la grosse surprise. C'est ainsi qu'est édité Passion sous contrat, qui revient après chez HQN en numérique. Pour le découpage en actes de Dear You, ça permet de garder un rythme proche d'une série TV et ça ne prend pas des airs religieux comme avec les chapitres.
En revanche si le luxueux Peninsula a été préféré au romantisme de Paris, ce n'est pas un hasard. En tant que Parisienne, Emily a dû mal à dénicher le glamour dans la ligne 13 du métro quand les usagers sont collés les uns aux autres, sans parler de certains bâtiments Haussmanien qui ont besoin d'un ravalement, tandis qu'ils font rêver les Américains.

Même question pour Christy et Sophie chez Rebelle :
Laurette et les petits bonheurs de la vie a été écrit suite a un appel à texte qui sonnait comme un challenge pour Christy. Ecrire une romance sage, avec une héroïne taille 44, et qui n'a pas des airs de bimbo. Le ton était donné ! Et puis c'était avant tout l'occasion d'écrire pour sa fille qui n'avait pas pu lire ses histoires et elle a d'ailleurs beaucoup aimé. Laurette est en effet une héroïne frivole, déjanté et décalé qui sort du lot.
Pour Sophie, ça s'est naturellement fait quand Astrid Lafleur qui en était à la création de Rebelle, lui a demandé si elle avait des manuscrits à proposer. Noss Head avait débuté chez Elzévir et a pu continuer la route chez Rebelle en compagnie de Pamphlet contre un vampireet Felicity Atcock.


Des idées d'interprètes s'il y avait des adaptations TV ou ciné ?
Pour Emily c'est sans conteste Henry Cavill (qui n'aime pas Henry!?) voir Robert Pattinson.
Sophie n'a pas vraiment d'acteurs en tête hormis Simon Pegg dont Felicity n'arrête pas de lui seriner le nom. Il n'y a pas longtemps, une lectrice lui a suggéré Christian Bale pour Adrien de Bérail et ça lui colle plutôt bien ! Gabi serait alors Meg Ryan de You've got mail.
Sklaerenn non plus de puise pas dans les personnalités mais plutôt dans des personnages blonds aux yeux verts à l'image de son mari, et elle s'efforce de les faire varier sinon ils auraient tous à peu près la même apparence  wink 
Reste Hugh Jackman pour Eléonore, même si elle a plus d'inspiration avec son entourage où elle s'amuse à modifier les personnalités.


Quelles sont leurs influences, leurs livres préférés ?
S'il a une série que Sophie aime beaucoup c'est Les Chicago Stars de Susan Elizabeth Philipps, avec une écriture bourrée d'humour, pleine de justesse et d'émotion. Elle a peut-être été guidée par certaines choses de ces tomes, mais elle ne serait pas dire en quoi.
Emily ne lit pas beaucoup de romance et s'inspire tout simplement de la vie quotidienne avec son mari et ses enfants. Elle adore les dialogues et quand les héros se prennent la tête, alors que les scènes de sexe deviennent une toute autre affaire... C'est tellement compliqué qu'elle en vient parfois à faire des grilles afin de poser le lieu, le moment, la position etc  pleurer de rire 
D'un autre côté, ce sont tout plein d'auteurs qui inspirent Sklaerenn, en souvenirs des romances qu'elle stockait par pile dans son garage. Elle se souvient des Harlequin et des Nicole de Buron, qui est un peu la pionnière de la Chick-Lit aujour'hui. Et avec une maman bibliothécaire, elle avait de quoi choisir. Patricia Briggs et Nora Roberts, qu'on ne présente plus, restent aussi pour elle des références. En ce moment elle se régale avec l'intégrale des Arsène Lupin qui n'a pas pris une ride.
Eléonore s'appuie plus sur des auteurs marquants. Stefan Zweig est un de ses auteurs préférés avec Le voyage dans le passé et ses mémoires, tout comme Emile Zola. En romance historique, elle fait une belle place à Julia Quinn, Eloïsa James et Lisa Kleypas  oh oui... Si elle en tire des influences, ce serait plus dans la manière de concevoir l'histoire que dans l'écriture.

Elle nous parle ensuite de La famille d'Arsac, qu'elle a voulu situé au XVIII car elle aime particulièrement cette partie de l'histoire, qui voit se dérouler la révolution Américaine. Les deux tomes se passent en partie aux Etats-Unis. A cette période, les héroïnes étaient plus féministes qu'elles ne le devraient. La Fayette et son épouse s'installent en Louisiane et achètent leur propriété tandis que Washington milite contre l'esclavage.

Une petite présentation également du Lys pourpre, qui raconte, durant la période troublée de la Révolution Française, l'histoire d'une jeune fille garçon manqué qui sort à peine d'un couvent où on l'a placé pour son éducation. Sur le chemin, elle se retrouve face à une embuscade où elle tire d'affaire celui qui se fait attaquer. Elle s'enfuit avec lui et l'emmène chez elle, mais découvre bien vite qu'il s'est enfui. Elle habite les Alpes à la zone frontalière avec l'Italie, ce qui aura un rôle important puisque celui qu'elle a sauvé se révèle être un contrebandier... On a hâte d'être la fin de l'année pour le découvrir !


Avec tout ça, qu'est ce que qu'on attend d'une romance ? Qu'est ce qui fait une bonne romance ? Pour la recette parfaite, tout le monde y va de son point de vue. Il nous faut donc :
- une fin heureuse ou Happy Ever After (règle n°1 pour toute romance en somme !  biiienn )
- rêver sans tomber dans la surenchère de l'argent, des sentiments...
- une bonne écriture
- une part de réalité et de fantasmes
- une cohérence des sentiments
- une alchimie entre les personnages où ils se cherchent, se réconcilient etc
- les émotions suscitées par l'écriture comme la colère, la peur, l'appréhension
- des rebondissements, et sans tomber dans la facilité. Où lorsque avec les romans des années 80, les personnages luttaient pour leur romance. On se rend compte que l'on aime "souffrir" avec eux et découvrir les héros de cette façon, apprendre la vérité en même temps que l'héroïne.

Les invitées nous ont ensuite fait part de leurs conseils pour jeunes auteurs:
- mettre son idée sur papier et la tenir, se mettre dans sa bulle
- persévérer et se donner du temps, sans forcément avoir un but impossible à réaliser
- ne pas s'arrêter de lire pour se forger une écriture
- avoir de la confiance en soi
- bien s'entourer (des premiers lecteurs avec des avis objectifs)
- travailler un réseau de contacts qui est toujours utile.


Enfin pour les projets de chacune, le calendrier semble bien rempli !
Dear You sera divisé en 3 parties qui sortiront courant octobre, novembre et décembre en format semi-poche. Arrive également une nouveauté en octobre qui n'a pour l'instant pas de titre. Le pitch : ce sont deux amis fêtards et dragueurs qui se connaissent depuis tout petits et se font la promesse de ne pas toucher à la sœur de l'autre. L'une d'elle va arriver et s'insérer entre les deux personnages, et tente de faire comprendre son attirance pour l'ami de son frère. Et lui va être alors partagé entre se laisser aller à une relation avec elle et sa promesse.

Christy n'a pas d'autres Sextasy de prévu pour le moment mais une romance érotique à venir chez J'ai Lu l'année prochaine, dont elle rend le manuscrit courant septembre. Il s'agit de Ce qui m'attise qui comptera trois tomes. C'est l'histoire d'un couple marié qui essaie de se retrouver autant dans leur cœur, que leur corps. Sophie qui en a été la lectrice nous a d'ailleurs tous donné envie car elle a été très touchée par la justesse et la sincérité des émotions, la dualité des sentiments. Si avec ça on ne se précipite pas dessus à sa sortie ! Pas de format papier prévu pour les Sextasy car ce n'est pas dans l'intention de Numériklivres, mais il est toujours possible de les commander sur la plateforme lulu.com. Nous aurons la suite de Kolderick en janvier 2015, puis le 1er tome d'une série se passant à l'ère Victorienne est plus précisément en 1853 à Londres.

Cherche jeune femme avisée qui devait être un roman unique devient une trilogie. il sera suivit d'un tome inspiré du vaillant soldat de plomb d'Andersen, où le petit soldat n'a qu'une jambe et est amoureux d'une ballerine qui quand il la voit réaliser sa figure, croit qu'elle n'a qu'une jambe. Dans cette suite l'ami de Gabi, Martin, est amputé d'une jambe. L'écriture a demandé un vrai travail de réflexion sur l'injustice. Ce tome a été en plus bien plus compliqué pour Sophie car il est plus lourd de sentiments, moins humoristique.

Pour plus d'informations, notre interview de Sophie Jomain et Christy Saubesty.

Ryan Blake est prévu pour tout début 2015 chez J'ai Lu et le tome 2 sera un préquel situé au XVe siècle avec de méchants vampires  vampire chauve souri . Elle prévoit aussi une romance contemporaine teintée de surnaturel où une femme mariée d'un milieu modeste et la trentaine, rencontre un jeune homme de douze ans de moins qu'elle au club de sport.

Eleonore travaille en ce moment sur le tome 3 de La famille d'Arsac, qu'elle doit rendre pour septembre. Elle a un projet de nouvelles qui s'inscrit dans la série, ainsi qu'une autre série de romance historique !



Un grand merci à Aurélie pour la mise en place de l'événement, à chacune des invitées présentes et évidemment à tout ceux qui ont fait le déplacement pour cette très belle après-midi !
 

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre autour de la Romance - samedi 26 avril 2014
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SORTIES LIBRAIRIES PANINI AVRIL 2014
» Sondage "une" d'avril 2014
» Calendrier MM - avril 2014
» [Lille] Croisades d'Unnord - construit le lundi 21 avril 2014
» tuto avril 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Evénements & Co :: Rencontres d'Auteurs / Dédicaces-
Sauter vers: