AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 DUCHON-DORIS Jean-Christophe : La mort s'habille en crinoline

Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3992
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: DUCHON-DORIS Jean-Christophe : La mort s'habille en crinoline    Jeu 3 Avr - 18:06


La mort s'habille en crinoline
Jean-Christophe Duchon-Doris

Quatrième de couverture:

Meurtres en série au temps des crinolines, dans le Paris du Second Empire.
En 1856, la comtesse de Castiglione fait une entrée spectaculaire au grand bal des Tuileries, vêtue de la plus audacieuse robe à crinoline qu'on n'ait jamais vue. Devenue la maîtresse de Napoléon III, l'intrigante Florentine va, pendant trois ans, faire et défaire la mode féminine au gré de ses caprices. Quelques années plus tard, le jeune officier de police Dragan Vladeski découvre sur un chantier le corps d'une femme égorgée ressemblant à la Castiglione, puis un autre, portant une robe identique à celle de la comtesse le soir de son triomphe. Une robe, aussi mythique soit-elle, peut-elle être la cause de meurtres en série ?

Grâce à un admirable travail de reconstitution, Jean-Christophe Duchon-Doris nous offre un roman policier captivant, écrit dans une langue raffinée, doublé d'une somptueuse fresque sur les origines de la haute couture.
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3992
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: DUCHON-DORIS Jean-Christophe : La mort s'habille en crinoline    Jeu 3 Avr - 18:08

Mon avis sur ce petit bijou :

De livre en livre, Jean-Christophe Duchon-Doris nous entraine toujours dans un monde foisonnant, riche en détails où l’on ressent pleinement l’atmosphère des lieux, des temps. C’est étourdissant, fascinant et délectable, un vrai bonheur de lecture !

Après Louis XIV, nous voilà plongés en plein Second Empire et au cœur d’une enquête policière plutôt singulière. De belles jeunes femmes sont retrouvées, nues et égorgées, aux quatre coins de la capitale française. Pourquoi et par qui ont-elles été tuées ? Peu d’indices, encore moins de pistes pour le charmant officier de police Dragan Vladeski. Jusqu’à ce qu’il repêche de la Seine le cadavre d’une femme vêtue d’une robe extravagante. Bleu et argent, tissu magnifique, broderies somptueuses et crinoline de huit mètres, cela rappelle étrangement la toilette que portait la comtesse de Castiglione le jour de son triomphe, celui du bal où elle rencontrait Napoléon III qui fera d’elle sa maitresse. A y regarder de plus près, toutes les victimes ressemblent d’ailleurs à la belle italienne. Méprise, erreur sur la personne ? La vie de la Comtesse (tombée en disgrâce depuis quelques années) est-elle menacée ? Ou bien, s’agit-il du plan machiavélique d’un assassin particulièrement retors ?

Quelle plume ! Mais quelle plume ! C’est bien simple, on ouvre ce livre et on a la sensation de se retrouver immédiatement plongés dans une autre époque, un autre temps. Nous sommes dans le Paris du Second Empire, celui des grands travaux haussmanniens, celui des grands bouleversements, des grandes révolutions sociales, sanitaires ou vestimentaires. L’heure est aux crinolines et aux couleurs pastel, les couturières et petites mains règnent de main de maitre sur un univers féminin où tout n’est que secrets et artifices. Mais voilà qu’un homme, un anglais, Worth vient bouleverser tout cela et invente un nouveau concept, celui de la maison de couture, de la Haute-Couture, des mannequins et des collections. Il maitrise tout de a à z, de la confection des tissus aux patrons, des vendeuses aux modèles « sosie », … En peu de temps, il deviendra la coqueluche du Tout-Paris et restera célèbre pour avoir remplacé la crinoline, peu pratique et encombrante, par l’élégante tournure. C’est ce monde léger, frivole et sensuel que Jean-Christophe Duchon-Doris nous présente. C’est étourdissant, tourbillonnant et tout simplement réjouissant ! L’enquête policière est bien ficelée, menée avec une efficacité redoutable. Tout se met en place peu à peu et l’on se retrouve alors par moments dans un roman à l’atmosphère gothique, mystérieuse et angoissante. On frémit et on savoure cette friandise noire, on s’en délecte et on l’on tourne les pages sans pouvoir décrocher un instant !

J’ai adoré La mort s’habille en crinoline et je ne peux que vous le recommander vivement. Merveilleusement bien écrit, rondement mené, on passe avec ce livre un moment fabuleux !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
lilu60

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 06/09/2012

MessageSujet: Re: DUCHON-DORIS Jean-Christophe : La mort s'habille en crinoline    Jeu 3 Avr - 22:42

relu!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.les-lubies-de-ludi.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DUCHON-DORIS Jean-Christophe : La mort s'habille en crinoline    

Revenir en haut Aller en bas
 
DUCHON-DORIS Jean-Christophe : La mort s'habille en crinoline
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Christophe Duchon-Doris : Les enquêtes de Guillaume de Lautaret
» [Grangé, Jean-Christophe] Le vol des cigognes
» [Grangé, Jean-Christophe] Les rivières pourpres
» GRANGE, Jean-Christophe
» ASMARA ET LES CAUSES PERDUES de Jean-Christophe Rufin

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Noirs / Fantastique :: Thriller / Policier :: Policiers Historiques-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: