AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand Sophie JOMAIN et Christy SAUBESTY se lancent dans la romance contemporaine... Interview !

Aller en bas 
AuteurMessage
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11954
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Quand Sophie JOMAIN et Christy SAUBESTY se lancent dans la romance contemporaine... Interview !   Lun 17 Mar - 16:55

INTERVIEW DE SOPHIE JOMAIN ET CHRISTY SAUBESTY



En ce mois de mars 2014, deux auteures Rebelle sortent de leur cadre « habituel » pour nous offrir chacune une romance contemporaine. Dans des styles complètement différents, mais toujours aussi dynamiques et modernes, Sophie Jomain et Christy Saubesty nous ont régalé avec pour la première, Cherche jeune femme avisée (chronique), et la seconde Laurette et les p'tits bonheurs de la vie (chronique). Mais ce qui frappe avant tout c’est que les deux romans ont pour héroïne des jeunes femmes qui vont se retrouver nounous de façon totalement imprévue et tomber amoureuse de leur patron. Alors simple coïncidence ? Concertation ou pari entre elles ? Nous avons tenu à en savoir plus sur la genèse de ces deux aventures…

Nous avons donc demandé à Christy et Sophie de nous dire pourquoi elles en sont venues à écrire de la romance contemporaine alors que ce n’était pas leur style d’origine (paranormal pour Sophie, érotique pour Christy) ?


Pourquoi de la romance contemporaine ?

Sophie : Je suis une adepte, une dévoreuse, une fan inconditionnelle de romances historiques. J’avoue sans honte que lorsque je n’écris pas, j’en lis une par jour ou deux. En français ou en anglais, pourvu que j’en ai une sous la main. Paradoxalement, je me sens absolument incapable d’en écrire une. Je me projette assez facilement dans l’époque, les mœurs, mais je ne sais pas. Je coince. Je ne manque pourtant pas d’idée de synopsis, mais… c’est un défi que je ne me sens pas encore prête à relever. En revanche, il en est un qui me faisait de l’œil depuis un bon bout de temps, c’était l’écriture d’une romance contemporaine. J’en crevais d’envie. Je me suis d’abord lancée dans la romance fantastique qui, finalement, est tout de même très proche de notre univers, mais ensuite, je voulais faire l’expérience d’un récit qui pourrait être un extrait de la vie de n’importe qui. L’un des gros défis de cette romance, a été d’aborder le sexe avec un peu plus de descriptions que d’habitude. C’a été empirique. Oh bien sûr, je sais ça fonctionne, mais… entre le savoir et le décrire, il y a un gouffre ! Au final, j’ai laissé faire l’inspiration, les personnages m’ont totalement matée, ils ont fait ce qu’ils ont voulu, et voilà. J’ai Lu a tenté l’aventure avec moi et à la fin, lorsque j’ai constaté la taille du bébé, et le temps que j’ai mis à l’écrire (un mois et de demi), je me suis dit que je venais vraiment de trouver un genre dans lequel je prenais un plaisir fou.

Christy : Je suis moi aussi une grande consommatrice de romances, tous genres confondus. Mon expérience dans le registre érotique m’a, en quelque sorte, amenée à aborder le thème de la romance sous un angle un peu plus standard, chose que j’avais déjà tentée il y a quelques années, mais qui, à ce moment-là, ne m’avait pas plus emballée que ça. Maintenant, avec mon bagage de lectrice, je sais ce que je veux écrire ou essayer d’écrire, et d’ailleurs, la romance historique me travaille beaucoup ces temps-ci. Pour en revenir à ce qui nous intéresse aujourd’hui, là où je m’amuse gentiment, c’est que, si Sophie a dû s’astreindre à détailler des scènes plus sensuelles que ce à quoi elle était habituée, eh bien pour moi, ç'a été carrément le défi inverse : écrire une romance light sans scène explicite, mais qui laisse quand même passer le message. Un vrai challenge !
Ma fille de 11 ans a été ma première lectrice pour cette romance. Et croyez-moi, c'était vraiment important pour moi qu'elle puisse la lire, parce que depuis que j'écris, je n'ai jamais pu lui faire découvrir mes textes. Que ce soit la romance para de Kolderick ou tout le panel de mes érotiques de la collection Sextasy de Numeriklivres… Pour elle, c'est simple, je n'étais pas encore une « vraie » auteure, contrairement à Sophie qu'elle adore, cela dit en passant. (sourire) Laurette et les p'tits bonheurs de la vie, je l'ai écrit pour ma Cassou. C'est un roman truffé de scènes de vie authentiques, d'anecdotes et de clins d'oeil. La romance contemporaine fait vivre bien plus qu'un aventure, ça peut être une projection de soi... et c'est aussi ça qui me plaît beaucoup dans ce registre.

Pourquoi un tel engouement pour les romances entre des nounous et leur patron ?

Sophie : Je ne sais pas si je peux vraiment parler d’engouement. C’était une idée qui me trottait dans la tête depuis un bon moment. Gabi est venue à moi comme une évidence. J’avais envie de décrire une héroïne qui aurait quelques points communs avec moi. J’ai été nourrice et archéologue, par exemple. Le reste s’est tissé de lui-même. Mais non, je n’ai jamais rencontré le sosie de Christian Bale. Et non, je n’ai jamais fait de bal masqué pour le 14 juillet !

Christy : C'est aussi pour moi, une histoire qui « dormait » depuis un moment. La nounou/employée et son patron fait partie de ces histoires clichés souvent rencontrées dans les bouquins ou à la télé. Je suis plus ou moins une habituée du cliché, celui-là attendait juste que je me décide. J'ai ressorti ce projet de texte quand Rebelle éditions a fait son appel à mini roman à thème. J'ai choisi celui de l'héroïne taille 44. Et voilà, comment Laurette est arrivée, avec son foulard à paillettes et ses boucles d'oreilles « perchoir à moineau ».

Connaissiez-vous les projets de chacune en vous lançant dans l’écriture de vos romans ?

Sophie : Pas du tout. Je me souviens que Christy était paniquée après avoir lu une interview qu'Au boudoir écarlate, justement, avait faite de moi. J’avais présenté Cherche jeune femme avisée. Christy m’a téléphoné pour me parler de son roman et m’a dit : « zut, ça vient de faire flop ». On a discuté de son idée, et je lui ai dit que ce serait vraiment dommage qu’elle ne termine pas son projet sous prétexte que je venais d’aborder un thème identique. Après tout, pour ceux qui lisent des romances historiques, le schéma est presque toujours le même. Parfois, les intrigues se regroupent carrément. Ce qui fait la différence, c’est le style et la manière dont sont traités les personnages.

Christy : Dire que j'étais en panique, c'est rien de le dire. Je me souviens avoir cogité dans mon coin après avoir lu cette interview, après les Imaginales 2013. Et puis, je n'ai pas pu m'en empêcher, j'ai envoyé un SMS à Sophie, on s'est ensuite appelées. Alors, sans m'en révéler trop, Sophie m'a donné certains détails de son roman. Si l'histoire n'avait strictement rien à voir, il y avait des éléments similaires comme la nounou et le patron, les jumeaux (oui, au départ, j'avais aussi des jumeaux) et, je l'avoue, j'ai eu un sérieux passage à blanc.

Sophie : Je ne doutais pas un seul instant que Christy ferait quelque chose qui serait non seulement excellent, mais qui se démarquerait complètement. Toutefois, lorsque j’ai eu son manuscrit entre les mains, j’en suis restée comme deux ronds de flans. Elle n’avait jamais lu Cherche jeune femme avisée, et pourtant, il existait dans son texte, Laurette et les p’tits bonheurs de la vie, une foule de petits détails, de situations, de scènes, existants dans Cherche jeune femme avisée.
J’ai trouvé ça extraordinaire. Christy un peu moins. Elle voulait tout changer. Même tout laisser tomber !

Christy : Même le prénom Gabriel était commun. Bon, chez moi, c'était le patron, mais bon... ça me perturbait sérieusement. Du coup oui, j'ai d'abord changé plein de choses, puis j'ai carrément pensé à tout arrêter, et à réinventer une histoire. Mais Sophie m'a dit : « Non, ce serait dommage, continue. » J'ai donc continué.

Sophie : J’ai catégoriquement refusé de lui dire « oui, tu as raison, change. » Ce qui venait de se passer était non seulement la preuve qu’elle et moi étions sur la même longueur d’onde, inspirées par les mêmes éléments, et aussi que nous étions en réelle connexion.
J’adore le travail de Christy, et j’ai adoré ce que j’ai lu. Tant de fraîcheur et de spontanéité, ça fait sacrément du bien aux zygomatiques ! Et mis à part quelques ressemblances de fond, la forme est totalement différente. Le lecteur ne devrait pas avoir l’impression de lire deux fois la même chose.

Christy : Quand j'ai à mon tour eu le plaisir de lire ce qui se tramait dans le cerveau fertile de Sophie, j'ai été sacrément scotchée, moi aussi. Cette connexion était presque effrayante. Nous avions commencé nos projets chacune de notre côté, et sans cette interview, je n'aurais peut-être pas su avant plusieurs mois ce que Sophie projetait. Il y a de nombreuses petites choses que nous avons en commun dans nos romances respectives, mais ça relève vraiment du « petit » détail. Le fond est tellement différent, l'ambiance, les enjeux... Sophie a exploité à merveille les bases d'un conte de Grimm, et j'ai adoré l'originalité de son texte, les émotions véhiculées, le pouvoir des mots. Avec le recul, je me sens un peu conne d'avoir flippé comme ça, Gabi et Laurette sont aussi différentes que leurs univers et, comme l'a dit Sophie, le lecteur saura voir cela aussi.

Karen : Je confirme ! Au final nous avons vraiment deux histoires complètement différentes, mais aussi sympa l’une que l’autre !!!

Christy, le roman est donc prévu en numérique pour fin mars (Laurette sera en avant-première epub au SDL et ensuite sur la boutique et les autres plateformes). Mais peut-on espérer une sortie papier ?

Oui, une version papier est également prévue soit pour le second semestre 2014, soit début 2015. Ce sera selon l'accueil réservé à Laurette dans sa version numérique. (sourire)

Est-ce que vous pourriez nous parler de vos projets à toutes les deux. Il m’a semblé voir passer de la romance historique…

Christy : Je travaille effectivement sur une romance historique en ce moment. L'intrigue se déroule à Londres, à l'ère victorienne. C'est mon tout premier projet dans ce registre, jusqu'ici, j'étais surtout une dévoreuse de RH, et puis j'ai eu envie de m'y plonger vraiment. J'avais une petite idée qui dormait depuis un bon bout de temps, idée qui, comme souvent, a été complètement remaniée pour partir dans une direction assez différente. J'ai eu du mal à trouver la bonne voie pour mon histoire, au début, mais Super-Sophie est passée par là, m'a aiguillée, donné quelques indices et conseils précieux, et voilà, les deux tiers du bouquin sont posés. Franchement, j’adore me balader dans cette époque-là. Je regrette même de ne pas avoir tenté cet univers plus tôt, mais sans doute n'avais-je pas encore le recul nécessaire pour me fondre dans le XIXe siècle, avec ses règles et ses codes.

Sophie : J’en ai parlé plus haut en ce qui me concerne. J’aime lire la romance historique, je la dévore, je suis même accro, mais je ne suis pas encore prête à en écrire une. Pour ma part, il s’agira de continuer dans ma lancée avec les aventures de Martin Legrand et Jane Stewart qu’on a découverts et détestés dans Cherche jeune femme avisée. Leur histoire d’amour sera plus sulfureuse, plus agressive, plus passionnée aussi, et reprendra quelques aspects du conte de Hans Christian Andersen, Le vaillant soldat de plomb qui devrait sortir fin 2014 chez J’ai lu. Ça, c’est dans un premier temps. Dans un deuxième, je ferai un focus sur Antoine Saint-Armand, le médecin de Paul de Bérail, qu’on a également croisé dans Cherche jeune femme avisée. Et pour lui, le conte repris sera La reine des neiges d’Andersen.
Sinon, concernant le projet de Christy, ai-je le droit de dire que j’ai la chance d’avoir accès à l’une des plus belles romances historiques que j’ai jamais lues ?
Christy, je te déteste pour me faire pleurer, vibrer et fantasmer autant !

Christy : Pfff, je t'aime aussi ♥ (mais je fais toujours cet effet-là *big rire*)

Karen : Whaouah ! Sacré challenge Sophie de transformer en héros Martin et Jane qu’on a pris tant de plaisir à détester dans Cherche jeune femme avisée !

Et enfin, rien à voir, mais Sophie, tu ramasserais vraiment un pigeon dans les rues de Paris ? Juste beurk quoi…

Tu veux la vérité ? À Paris, je ne sais pas, mais je l’ai déjà fait à Lyon. Mon oncle élevait des pigeons, il les adorait, et les chouchoutait. Du coup, je ne sais pas les détester. En fait, je crois que je pourrais ramasser tout ce qui traîne ! Saviez-vous que j’étais incapable de tuer une mouche ?

Christy : Je ne tue pas les mouches non plus, si ça intéresse quelqu'un... Par contre, les araignées...

Karen : Un énorme merci à toutes les deux pour cette interview ! On a qu’une seule hâte maintenant : découvrir au plus vite la romance historique de Christy et la transformation de Martin et Jane en héros de romance…

Et en attendant, précipitez-vous sur Cherche jeune femme avisée et Laurette et les p'tits bonheurs de la vie, vous ne le regretterez pas !
Revenir en haut Aller en bas
ellienoa

avatar

Messages : 1505
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 37
Localisation : perdue dans une bibliothèque

MessageSujet: Re: Quand Sophie JOMAIN et Christy SAUBESTY se lancent dans la romance contemporaine... Interview !   Lun 17 Mar - 18:42

merci pour cette interview, j'ai beaucoup aimé cherche jeune femme avisée et j'ai lu le 1° chapitre du livre de Christy et je pense que je vais me laisser tenter. en ce qui concerne l'histoire de Martin, je suis curieuse de voir comment ce sera car je ne l'ai pas trop apprécié  wink 
Revenir en haut Aller en bas
Fany Scarlett

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 25/02/2014
Age : 50

MessageSujet: Re: Quand Sophie JOMAIN et Christy SAUBESTY se lancent dans la romance contemporaine... Interview !   Lun 17 Mar - 23:29

Merci beaucoup pour cette interview, vous m'avez donné encore plus envie de découvrir les deux romans. biiienn 
Revenir en haut Aller en bas
Founa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 4397
Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 31
Localisation : Perdue dans une histoire

MessageSujet: Re: Quand Sophie JOMAIN et Christy SAUBESTY se lancent dans la romance contemporaine... Interview !   Mar 18 Mar - 4:28

Super intrview, et drôle en plus vous avez du passer un bon moment. Merci pour ces news :D
Revenir en haut Aller en bas
http://fou-na.blog4ever.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand Sophie JOMAIN et Christy SAUBESTY se lancent dans la romance contemporaine... Interview !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand Sophie JOMAIN et Christy SAUBESTY se lancent dans la romance contemporaine... Interview !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Etoiles de Noss Head • T3 Accomplissement • Sophie Jomain
» Jomain, Sophie - Les étoiles de Noss head tome 3 : Accomplissement
» [Manga/Anime] Black Butler
» Soul Eater !
» DarkDingo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Evénements & Co :: Rencontres d'Auteurs / Dédicaces-
Sauter vers: