AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 NOIREZ Jérôme - Féérie pour les ténèbres

Aller en bas 
AuteurMessage
Cindy_vw

Cindy_vw

Messages : 562
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 36
Localisation : Belgique

NOIREZ Jérôme - Féérie pour les ténèbres  Empty
MessageSujet: NOIREZ Jérôme - Féérie pour les ténèbres    NOIREZ Jérôme - Féérie pour les ténèbres  Icon_minitime1Ven 7 Mar - 14:11

NOIREZ Jérôme - Féérie pour les ténèbres  Feerie-pour-les-tenebres

Féérie pour les ténèbres (Livre premier)

Jérôme Noirez

Editions J'ai Lu

Quatrième de couverture

De partout, l’En-Dessous vomit la Technole. Sans que l’on sache pourquoi, sourd cette bouillie toxique et nauséabonde qui, en un autre temps, dans un univers bien différent, fit la fierté des hommes, le symbole même de leur domination sur le monde. Des hommes qui, aujourd’hui, exploitent les rebuts de cet univers disparu, mythique, dans des gisements à ciel ouvert aux allures de décharges en quête des oripeaux d’une gloire révolue…
Dans les rues de Caquehan la noire, capitale tentaculaire du royaume, Obicion enquête. Et l’officieur de justice a fort à faire. Le crime est odieux. Une jeune fille. Une adolescente. énucléée. Gorge tranchée ouverte en croix. Là où, précisément, pour la première fois, la Technole fit son apparition… Et à l’horreur s’ajoute l’étrangeté la plus absolue car très vite, il s’avère que les os de la victime sont en… plastique.

Acheter sur AmazonNOIREZ Jérôme - Féérie pour les ténèbres  Ir?t=auboueca-21&l=as2&o=8&a=2290072346
Revenir en haut Aller en bas
http://cindyvanwilder.wordpress.com
Cindy_vw

Cindy_vw

Messages : 562
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 36
Localisation : Belgique

NOIREZ Jérôme - Féérie pour les ténèbres  Empty
MessageSujet: Re: NOIREZ Jérôme - Féérie pour les ténèbres    NOIREZ Jérôme - Féérie pour les ténèbres  Icon_minitime1Ven 7 Mar - 14:14

Mon avis

Un vrai défi que de chroniquer ce roman, tant il se révèle dense, porteur d’un univers aux accents tragi-comiques, mettant en scène une mythologie foisonnante et intrigante ! Un challenge que je vais essayer de relever pour vous parler de ce premier tome de Féérie pour les Ténèbres, dans lequel l’auteur ne choisit pas la facilité : il nous balade entre les points de vue, les lieux de ce monde imaginaire, mais qui, par certains côtés, ressemble furieusement au nôtre. Un monde où les féeurs, croisement entre sorcières et shamans, côtoient des supermarchés issus de nulle part ; où les parkings et autres gares abritent des rioteux, descendants des victimes d’un roi fou ayant charcuté ses sujets ; où les rebuteux s’affairent sur la vaste étendue des déchets de la Technole, qui a peu à peu colonisé l’univers avec son plastique, son béton et son électricité.

Dans ce paysage hétéroclite, nous suivons donc plusieurs personnages : d’abord Obicion, enquêteur fatigué des jeux de pouvoir ayant lieu à Caquehan, et qui se retrouve avec un meurtre bien mystérieux sur les bras, puisque les os de la jeune victime sont… du plastique ; Malgasta, jeune femme au caractère vif et obstiné, qui se retrouve prise au piège de machinations politiques ; Estrec de Gourios, autrefois féeur royal, à présent contraint de vivre à côté de cette vaste plaine de déchets, où les rebuteux mènent une chasse sans pitié aux lutins ; Mesvolu, fraselé qui vit dans l’En-Dessous des rioteux – et si vous ne savez pas ce qu’est un fraselé, tentez d’imaginer un être avec plus d’une dizaine de bras, se terminant tous par des ongles acérés – et qui va tenter d’empêcher un complot mettant en péril l’univers entier.

Car, si l’intrigue peut paraître foisonnante au départ, elle possède bel et bien un fil rouge, celui de cette machination ourdie dans les souterrains de l’En-Dessous, et qui va peu à peu nouer ensemble différents destins, tels ceux de Gourgou et Grenotte, deux orphelins qui ne veulent surtout pas entendre parler de parents ! Une intrigue sans concession, qui peut nous faire rire autant que grimacer, car les personnages ici dépeints possèdent pas mal de zones d’ombre et de côtés sombres.

Ouvrir ce premier volume représente une formidable immersion dans un monde à la fois décalé et terriblement réel. L’auteur possède un grand talent pour nous conter les destinées de chacun et chacune, nous faisant prendre parti pour ces personnages étranges et attachants, même dans leurs côtés les plus répulsifs. Une imagination fertile, qui s’illustre jusque dans le style employé dans ce roman : mots inventés – dont on devine vite le sens – chansons & poèmes, qui renforcent encore la tangibilité de cet univers.

Si je n’ai qu’un seul regret, c’est l’absence de ce petit côté humain, qui m’a parfois empêchée de prendre totalement parti pour l’un ou l’autre personnage. Toutefois, j’ai pris un immense plaisir à découvrir ce roman-monde, la plume de l’auteur et l’inventivité dont ce premier tome de Féérie pour les ténèbres fait preuve. Vivement la suite de cette époustouflante saga !
Revenir en haut Aller en bas
http://cindyvanwilder.wordpress.com
 
NOIREZ Jérôme - Féérie pour les ténèbres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noirez Jérôme - Le chemin des ombres
» [Casting Terminé] Doublage Brickfilm _ Paul et Masbatt
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]
» Quizz : Les méchants de la littérature à l'honneur
» Les Disparus célèbres de 2009 ... snif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fantasy / SF :: J'ai Lu :: Autres séries / Autres auteurs-
Sauter vers: