AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 HANA Fleur - R.O.S.E L'embaumeur de Montmartre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cindy_vw

avatar

Messages : 562
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: HANA Fleur - R.O.S.E L'embaumeur de Montmartre   Dim 2 Mar - 18:41



R.O.S.E - L'embaumeur de Montmartre

Fleur Hana

Edibitch


Quatrième de couverture


Quand Lord Spencer Fitzwilliam arrive à Paris pour résoudre une affaire de meurtre, il s’imagine expédier rapidement cette corvée. C’est sans compter Rosaline Leprince et son engin diabolique plus communément appelé bicyclette. Ce qui aurait dû être une mission en solo devient le pire cauchemar de l’anglais. Il en viendrait à se demander si un tête-à-tête avec la créature tueuse de danseuses de cabaret ne vaut pas mieux que la compagnie de la parisienne excentrique…


Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
http://cindyvanwilder.wordpress.com
Cindy_vw

avatar

Messages : 562
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: HANA Fleur - R.O.S.E L'embaumeur de Montmartre   Dim 2 Mar - 18:44

Mon avis

Ce mini-roman numérique nous entraîne dans le Paris de la Belle Epoque, quand, sur la butte Montmartre, le Moulin Rouge divertit ses concitoyens par ses danseuses et par ses numéros pour le moins… excentriques. Une ambiance festive, qui se voit soudain ternie par le meurtre de l’une des danseuses. Meurtre particulièrement horrible, car la malheureuse est retrouvée vidée de toute substance, son enveloppe corporelle ressemblant à celle d’une momie. Roseline Leprince, journaliste enrageant de ne pouvoir signer ses articles de presse de son nom vu son sexe et les conventions de l’époque, et s’intéressant à cette mystérieuse affaire, va croiser le chemin de Spencer Fitzwilliam, lord anglais pure souche et dépêché à Paris par l’énigmatique agence R.O.S.E. Car il se pourrait bien que le serial killer, qu’on ne va pas tarder à surnommer « L’embaumeur de Montmartre », n’en soit pas à son coup d’essai…

Une enquête criminelle avec un duo de fortes têtes s’entendant aussi bien que chien et chat, une bande-annonce alléchante, une jolie couverture aux accents rétro et steampunk, tous les éléments étaient donc réunis pour que j’apprécie ce roman. Est-ce le cas ? Oui et non. Je commencerai par ce qui m’a plu : une héroïne avec une forte personnalité – c’est le moins qu’on puisse dire ! – et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds ; un univers qu’on devine intriguant avec notamment l’agence R.O.S.E, dont la signification de l’acronyme m’a bien fait rire – so British, comme dirait Spencer ; le style de l’auteur, entraînant et engageant ; la personnalité de l’embaumeur, dont j’ai apprécié les passages écrits de son point de vue ; les illustrations intérieures croquant les personnages aussi bien que leurs inventions les plus loufoques !

Cependant, en dépit de mon enthousiasme de départ, j’ai trouvé qu’à un certain moment, l’intrigue aussi bien que les personnages souffraient d’un manque d’évolution. En témoignent certaines scènes répétitives, qui, à force, ne m’ont plus fait rire, ni sourire, par exemple le fait que Roseline relève sans cesse ses jupes pour mieux circuler en bicyclette et que le lord s’en trouve toujours offensé, voire choqué. Si leur antagonisme donne lieu à des passages savoureux – je pense particulièrement à l’un d’entre eux sur la fin – le fait qu’il n’y ait pas de développement dans cette relation, pourtant si prometteuse au départ, m’a refroidi. Je ne suis pas arrivée à m’attacher complètement aux personnages, sans doute parce que les émotions offertes au lecteur ne variaient guère.

Quant à l’intrigue, très introductive au début, elle ne m’a semblé prendre son envol qu’à la moitié du roman, quand on découvre les passages écrits du point de vue du meurtrier. Il y a là une belle originalité, que j’ai aimé poursuivre d’ailleurs plus que les réflexions de Roseline sur son compagnon d’investigation et vice versa. La fin m’a semblé un peu bousculée, avec l’irruption de plusieurs personnages qu’on n’attendait pas forcément, et si certaines confrontations restent savoureuses, je me serais attendue à plus de palpitant, plus de suspense. J’aurais aimé trembler avec le duo Spencer – Roseline et vivre plus d’émotions par leurs yeux.

En conclusion, un roman, frais et léger, qui me laisse sur ma faim mais avec lequel j’ai passé un agréable moment ! Il témoigne d’un beau potentiel d’imagination de la part de son auteur. Et en dépit des points qui m’ont moins plu, je pense que s’il y a un tome 2, comme en semble témoigner la toute fin de cet opus, je serai partante pour davantage d’aventures avec Spencer et Roseline !
Revenir en haut Aller en bas
http://cindyvanwilder.wordpress.com
Games Of Books

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 26/02/2014
Age : 26
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: HANA Fleur - R.O.S.E L'embaumeur de Montmartre   Mer 5 Nov - 18:05

Bonjour,

Savez-vous si on peut encore le trouver ? Je ne le trouve en vente nulle part :(

Merci.

_________________
Lecture en cours : Royal Saga #1 - Geneva Lee

Mon Blog Littéraire : Games Of Books

Mon Profil Goodreads : ICI

Revenir en haut Aller en bas
http://gamesofbooks.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HANA Fleur - R.O.S.E L'embaumeur de Montmartre   

Revenir en haut Aller en bas
 
HANA Fleur - R.O.S.E L'embaumeur de Montmartre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hana, Fleur - Feeling good, 1er mantra
» FEELING GOOD de Fleur Hana
» [MANGA/ANIME] Fleurs Bleues (Aoi Hana)
» Seule la fleur sait / Fleur et sens
» [MANGA] Seule la Fleur Sait

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Noirs / Fantastique :: Thriller / Policier :: Autres Auteurs / Autres éditeurs-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: