AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MALZIEU Mathias - La mécanique du coeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cindy_vw

avatar

Messages : 562
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: MALZIEU Mathias - La mécanique du coeur   Dim 12 Jan - 19:21



La mécanique du coeur
Mathias Malzieu

Edition J'ai Lu

Quatrième de couverture:

Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve. Depuis lors, il doit prendre soin d'en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d'une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve...

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
http://cindyvanwilder.wordpress.com
Cindy_vw

avatar

Messages : 562
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: MALZIEU Mathias - La mécanique du coeur   Dim 12 Jan - 19:22

Mon avis:

Edimbourg, fin du XIXe siècle. La nuit la plus froide que les hommes ont jamais vécu vient de s’abattre sur la ville. En dépit du vent et du gel, une jeune femme monte péniblement le chemin qui conduit chez le docteur Madeleine pour y accoucher. L’enfant se prénomme Jack, mais son avenir est plus que compromis, car le froid a pénétré jusqu’en son cœur. Le docteur Madeleine, personnage pour le moins atypique, décide donc de lui greffer un cœur mécanique, une vieille horloge de coucou. Contre toute attente, l’enfant survit et grandit. Madeleine, devenue sa tutrice depuis l’abandon de sa mère, le met cependant en garde : il ne devra jamais éprouver de sensations fortes, car son cœur n’y résisterait pas. Et surtout, il ne devra jamais tomber amoureux. Un avertissement que Jack s’empresse d’oublier quand il rencontre la délicieuse Miss Acacia, chanteuse des rues…

Livre à succès, bientôt l’objet d’une adaptation au ciné – elle sort le 5 février sur les écrans – la mécanique du cœur est un roman assez mince, qui se lit d’une traite. J’étais curieuse de découvrir ce qui ressemblait, selon le résumé, à un conte moderne. J’en ressors assez mitigée, en fin de compte.

Un des points forts de ce roman est sans conteste l’écriture de l’auteur, qui nous offre de très jolies images avec un style précis, parfois aérien dans ses descriptions. Les paysages de l’Ecosse, puis ensuite de l’Andalousie, en passant par Paris, sont très joliment évoqués. Pour ma part, j’ai beaucoup aimé ce voyage à travers l’Europe.

Paradoxalement, c’est aussi ce qui m’a gêné dans ma lecture. Car aucune trace d’une réalité historique : pourquoi donc situer cette histoire au XIXe siècle quand elle ne le nécessitait apparemment pas ? J’ai également trouvé que le personnage de Jack, surtout dans la première partie, souffrait d’une caractérisation incohérente. Il est clair dès les premières pages que, pour un enfant de dix ans, il a déjà des pensées d’adulte. D’ailleurs, au fur et à mesure, j’en suis venue à l’imaginer comme un jeune homme d’une vingtaine d’années, car c’était là le seul moyen pour ma part d’associer le personnage aux actions qu’il entreprend. Bref, vous l’aurez compris, j’ai eu du mal à accrocher à ce récit de prime abord. Si la poésie des mots m’a effectivement charmée, le manque de logique au niveau du cadre de l’action et des personnages m’a rebutée.

Je me suis réellement attachée à Jack qu’à la moitié du livre, quand il prend une décision importante qui va tout changer dans sa vie. Son combat quotidien, la relation qu’il noue avec Miss Acacia et les autres personnages, tout cela l’a rendu touchant, lui a donné une consistance qui n’existait pas au début du roman. C’est à ce moment que Jack se bat réellement, non seulement pour vivre, mais aussi pour exister, aux yeux de sa belle et des autres à son propre regard.

Hélas, cette phase d’attachement et même d’affection envers les personnages n’a pas duré pour moi, car la fin du roman se termine de manière abrupte. Si elle n’est pas dénuée d’un certain réalisme – l’éveil aux réalités de ce monde et à la conscience de soi-même, qui se déroule ici dans un cadre pour le moins désenchanteur – elle laisse effectivement de nombreuses portes ouvertes quant à l’évolution de Jack et des autres personnages. Je suis restée sur ma faim, j'aurais aimé en savoir davantage!

En conclusion, un roman qui est une demi-réussite pour moi. Si certains aspects comme le style et les descriptions des lieux visités m’ont fait rêver, d’autres, comme le manque de réalisme dans les personnages ainsi qu’en ce qui concerne le cadre, m’ont fait grincer des dents.
Revenir en haut Aller en bas
http://cindyvanwilder.wordpress.com
Walkyrie

avatar

Messages : 3346
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 33
Localisation : Sud Clermont

MessageSujet: Re: MALZIEU Mathias - La mécanique du coeur   Mar 18 Mar - 21:13

Décidément Mathias Malzieu est en train de conquérir mon coeur avec ses tendres histoires étranges mêlant amour, tragédie et fantastique.

Jack est né avec un coeur gelé. Pour le sauver, le docteur Madeleine lui a greffé une horloge coucou liée étroitement à ses émotions ; il doit donc résister à la colère et au sentiment amoureux. Le jour où son regard croise celui de la petite chanteuse, son coeur s’emballe et ses aiguilles s’affolent. Malgré les avertissements funestes de sa mère adoptive, il cherchera à retrouver celle qui l’a réveillé.

La mécanique du cœur c’est donc l’histoire de Jack, un garçon hors norme avec une horloge à la place du cœur qui fuit ses proches pour retrouver son unique amour qui pourrait cependant faire cesser son cœur de battre. On s’attache à ces personnages extravagants, un docteur aux airs de rebouteuse steampunk, Ana et Luna, deux prostituées habituées aux grossesses hivernales, Arthur un musicien SDF, un horloger prestidigitateur au cœur brisé, une petite chanteuse andalouse qui ne voit rien et se cogne partout et notre héros, Jack, abandonné à la naissance et mainte fois exclu pour ses différences. On suit l’histoire d’amour de Jack et Miss Acacia teintée de tendresse enfantine et d’érotisme savamment caché sous des métaphores poétiques. Le personnage de Joe, le méchant, viendra cependant ternir cette union.

Le style de l’auteur est plutôt unique, il crée un monde fantastique fait de bizarreries et de personnages étranges, où la poésie de l’écriture se mêle à une simplicité des sentiments. Un conte tragico-métaphorique au romantisme prononcé qui ne laisse pas indifférent, encore moins avec cette fin que l’on envisage pas.

Bref, un auteur à découvrir si ce n’est pas déjà fait et une histoire originale à savourer !
Revenir en haut Aller en bas
http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MALZIEU Mathias - La mécanique du coeur   

Revenir en haut Aller en bas
 
MALZIEU Mathias - La mécanique du coeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Malzieu, Mathias] La mécanique du coeur
» Mathias Malzieu - La Mécanique du Coeur (lecture commune)
» La Mécanique du Coeur - Mathias Malzieu
» [F] La mécanique du coeur de Mathias Malzieu
» Mathias Malzieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Romans & Best Sellers-
Sauter vers: