AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MORDEN Simon - METROZONE - Tome 1 : L'équation de la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5533
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 36

MessageSujet: MORDEN Simon - METROZONE - Tome 1 : L'équation de la vie    Mer 1 Jan - 20:17



L'équation de la vie
Simon Morden

Sortie le 15 janvier 2014
Aux Editions Panini Books - Collection Eclipse

Quatrième de couverture :

Samuil Petrovitch est un rescapé. Il a survécu aux retombées nucléaires de l’Armageddon, et se cache aujourd’hui dans la Metrozone londonienne, la dernière ville d’Angleterre. Il a survécu car c’est un homme de règles et de logique. L’une de ces règles est de ne jamais s’impliquer. Mais lorsqu’il sauve la vie de la fille d’un chef yakuza, Samuil se retrouve malgré lui au coeur d’une équation complexe. Et quand la mafia russe s’en mêle, et qu’une intelligence artificielle s’appelant la Nouvelle Machine du Jihad prend le contrôle de la Metrozone, il doit prouver que la survie n’est pas qu’une affaire de calcul. Car Samuil a toujours un plan, il n’est juste pas convaincu que ce soit le bon…

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/index.php
Founa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 4360
Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 30
Localisation : Perdue dans une histoire

MessageSujet: Re: MORDEN Simon - METROZONE - Tome 1 : L'équation de la vie    Ven 14 Fév - 16:00

Mon avis

C’est toujours difficile de trouver ses mots pour un roman que l’on a adoré, on trouve toujours que ce que l’on transmet n’est pas suffisant, qu’il manque de force d’impact et c’est exactement ce que je ressens.

Samuil Petrovitch vit dans un Londres post-Armageddon appelé "la Metrozone". Etudiant immigré russe, c’est un surdoué des chiffres, cependant son comportement n’est pas celui d’un simple étudiant, qui est-il exactement ? La Metrozone est l’endroit parfait pour se fondre dans la masse, Petrovitch fait profil bas et évolue dans l’ombre des centaines de milliers d’individus immigrés comme lui. Mais un beau jour, sans aucune raison particulière Petrovich sauve la princesse yakuza Sonja des mains de ses ravisseurs. D’un coup, il se retrouve sur le devant de la scène. Il a attiré l’attention du chef des Yakuza, de la mafia russe ainsi que celle de la police. Sa vie bien planifiée se retrouve chamboulée, mais un malheur n’arrivant pas seul, une intelligence artificielle s’appelant la Nouvelle Machine du Jihad prend le contrôle de la Metrozone et Petrovitch doit arrêter les dégâts. Tout cela avec un ennemi se trouvant dans son propre corps et pouvant le terrasser à tout moment. Le voilà engagé dans une course contre la montre, pour sauver la ville et sa vie.

Le quatrième de couverture laissait présager une histoire alléchante et le roman a tenu ses promesses.
Petrovitch est jeune, trop pour avoir vécu toutes ses horreurs mais en même temps le monde n’est plus pareil, du moins d’un point de vue climatique et géographique. Le Japon n’est plus, englouti comme l’Atlantide; De l’Angleterre, il ne reste que Londres qui a perdu tous ses repères. Petrovitch a l’allure d’un geek, mais très vite on se rend compte qu’il n’est pas seulement ce qu’il veut paraître. Puis au bout de quelques pages à peine, tout s’enchaîne en rythme, des courses poursuite à en perdre haleine, des tirs, des menaces et des morts. Et notre frêle étudiant jurant en russe se retrouve mêlé a tout cela sans qu’il l'ait voulu. Il m’a tout de suite plu. Sa manière de faire front avec ses plans, de répliquer avec les gros durs malgré ses craintes, sa manière de marquer la plupart de ses phrases par des mots en russe et son innocence sous cette couche de cynisme... Quand tout se déclenche à cause d’un stupide sentiment de jalousie comme souvent dans la plupart des histoires des hommes,  il ne se trouve pas tout seul. Les personnages secondaires sont tous intéressants, les méchants comme les gentils, et la ligne entre les deux est assez mince dans certains cas.

C’est la première fois que je suis totalement conquise par une dystopie. L’histoire est remplie d’actions à couper le souffle, les descriptions sont si pleines de vie que l’on arrive à se représenter la Metrozone et l’horreur de ce qui s’y passe. De plus l’auteur nous régale  de mots russes sans avoir la signification, même si le contexte peut aider et de termes et théories scientifiques. Bien sûr au début c’était vraiment déroutant, on essaie de comprendre, mais ensuite je me suis prise au jeu. On n’a pas le temps de s’ennuyer, dès les premières pages on plonge au cœur de la Metrozone pour n’en ressortir qu’a la dernière. De plus une romance pudique nous égaye et nous attendrit aussi bien par son déroulement que par ses protagonistes.

C’est un roman dystopique bourré d’action dans un Londres effrayant, tout à fait époustouflant j’ai adoré du début à la fin, et quelle fin ! On en ressort avec une seule envie: connaître la suite.
Revenir en haut Aller en bas
http://fou-na.blog4ever.com/
 
MORDEN Simon - METROZONE - Tome 1 : L'équation de la vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES ENQUETES DE SIMON BLOOMBERG (Tome 3) VIENNE LA NUIT, SONNE L'HEURE de Jean-Luc Bizien
» LES ENQUETES DE SIMON BLOOMBERG (Tome 2) LA MAIN DE GLOIRE de Jean-Luc Bizien
» LES ENQUETES DE SIMON BLOOMBERG (Tome 1) LA CHAMBRE MORTUAIRE de Jean Luc Bizien
» [Valérie Simon] Arkem, tome 1 : Yanis, déesse de la mort
» [Green, Simon R.] Darkwood - Tome 1: La Nuit de la Lune Bleue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fantasy / SF :: Autres Editions :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: