AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ALVARES-LEVY Danielle : La Réparation (aime médite et ose)

Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3952
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: ALVARES-LEVY Danielle : La Réparation (aime médite et ose)    Ven 27 Déc - 17:19


La Réparation
Danielle Alvarès-Lévy

Sortie le 3 janvier 2014

Quatrième de couverture:

Truculente, drôle, émouvante, libératrice, voici l'histoire d'une femme exceptionnelle. Au cours d'un périple qui la fera changer tour à tour de mari, de métier, de pays et de religion, elle connaîtra des métamorphoses successives qui vont peu à peu la réparer.

De Neuilly à Santa Barbara, Danielle, l’héroïne va avoir deux maris, trois religions, trois cancers, plusieurs métiers, des enfants et des petits-enfants. Sa soif de mieux comprendre le monde qui l’entoure et son insatiable appétit de vivre font la force de ce récit singulier.
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3952
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: ALVARES-LEVY Danielle : La Réparation (aime médite et ose)    Dim 5 Jan - 18:10

Mon avis :

Je m’attendais à un livre un peu New Age, très méditation zen, yoga and co… bref un livre de développement personnel. Mais pas du tout, La Réparation est plutôt un récit (autobiographique ?) sur une femme qui change, évolue au gré de ses rencontres, de ses découvertes, de ses expériences. C’est bien fait, quoiqu’un peu décousu parfois !

Le livre s’ouvre sur le récit d’une rencontre et d’une courte liaison qui pousse la narratrice à écrire son premier livre. Par la suite, nous allons remonter le fil des souvenirs de Florence, fille d’un pasteur né juif et d’une mère de la haute bourgeoisie protestante, d’un sanatorium des Alpes dans les années 50 au Los Angeles libéré des années 90, en passant par le Paris branché de la Nouvelle Vague. Florence va aimer des hommes très différents qui joueront chacun un rôle fondamental dans sa vie, elle aura des enfants, elle se battra plus d'une fois contre le maudit cancer mais surtout, elle s’ouvrira au monde, apprendra à en faire pleinement partie, à trouver sa juste place. Mille vies en une, des rencontres imprévues et enrichissantes, beaucoup de questionnements qui vont la mener sur les chemins de la méditation et du bouddhisme, l’aider à être en paix avec elle-même, réparée.   

La forme du récit de ce roman est assez déroutante et j’ai eu du mal à entrer dans le livre. Mais une fois habitué à ce style assez décousu, on comprend où veut en venir la narratrice et pourquoi elle décide de nous raconter tel ou tel événement. En tout cas, on sait dès le départ que sa vie ne peut pas être ordinaire. Son père, de confession juive mais né au sein d’une famille athée, s’est non seulement converti au protestantisme, mais il est même devenu pasteur à la veille de la Seconde Guerre Mondiale. Un pasteur Cohen qui officie en Allemagne à la fin des années 30 devant des officiers nazis, cela n’est pas banal, loin de là. Mais en plus, il est marié à une jeune, intelligente et riche héritière qui rêvait elle aussi d’être pasteur missionnaire et d’évangéliser les foules. Frustrée, pas vraiment à l’aise dans son rôle de mère et d’épouse de pasteur, elle n’a jamais su aimer ses enfants, encore moins la jeune Florence, atteinte de tuberculose qui passe de longs mois loin des siens dans un sanatorium. Heureusement, Florence va grandir avec du caractère, prête à croquer le monde (et les hommes  wink  ). Elle va découvrir un peu par hasard le yoga et cela va changer sa vie.
La vie de cette femme paraît complètement folle, surréaliste même, mais quand on se penche un peu sur la vie de l'auteur, on comprend que l’histoire de Florence est en fait la sienne. Elle ne nous livre aucune solution miracle, clef ou ligne de conduite pour être heureux, elle partage simplement son expérience. Elle ne joue pas les gourou New Age, mais nous explique son parcours, comment elle en est venue à être professeur de yoga et de méditation aux Etats-Unis. Un sacré chemin de vie vraiment intéressant à lire et qui nous pousse à nous interroger sur notre propre vie..    

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
ALVARES-LEVY Danielle : La Réparation (aime médite et ose)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Jean-Claude Lattès-
Sauter vers: