AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TUCHOLKE April - Le jour où le diable m'a trouvée

Aller en bas 
AuteurMessage
marieliz
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 1564
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 35
Localisation : bordeaux

MessageSujet: TUCHOLKE April - Le jour où le diable m'a trouvée   Mer 11 Déc - 16:02


LE JOUR OU LE DIABLE M'A TROUVEE

April Tucholke
sortie le 12 Février 2014

Quatrième de couverture :
Vous cessez de craindre le diable lorsque vous lui tenez la main ...
Il ne se passe rien de bien excitant dans la ville endormie au bord de mer de Violet White… jusqu’à l’arrivée de River West. River loue la chambre d’hôtes qui se trouve derrière la propriété délabrée des White et comme surviennent d’étranges évènements aussi lugubres qu’inquiétants, Violet commence à se poser des questions sur ce garçon qui vit à l’arrière de son jardin. Est-ce que River n’est qu’un menteur au sourire en coin, aux beaux yeux et au passé mystérieux ? Ou pourrait-il être quelque chose de plus ?

La grand-mère de Violet l’a toujours mise en garde contre le diable, mais elle n’a jamais dit qu’il pourrait être un garçon aux cheveux bruns qui aime faire la sieste au soleil, le café, qui vous embrasse dans un cimetière… et vous donne envie de l’embrasser à votre tour. Violet est déjà éperdument amoureuse, elle n’a pas l’esprit clair. Mais c’est comme ça que River aime les choses.

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
Ally49

avatar

Messages : 1806
Date d'inscription : 11/09/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: TUCHOLKE April - Le jour où le diable m'a trouvée   Jeu 12 Déc - 6:06

Hum il a l'air bien celui la !

_________________
"Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites,orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées (...)mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux."

Alfred de Musset - On ne badine pas avec l’amour - Acte II, Scene 4, extrait



Mon livre en cours :Pas Sans Lui (Tome 3) de Katie McGarry
Revenir en haut Aller en bas
Founa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 4397
Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 30
Localisation : Perdue dans une histoire

MessageSujet: Re: TUCHOLKE April - Le jour où le diable m'a trouvée   Jeu 12 Déc - 6:08

j;aime bien le quatrième :)
Revenir en haut Aller en bas
http://fou-na.blog4ever.com/
Angel
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5026
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: TUCHOLKE April - Le jour où le diable m'a trouvée   Mer 12 Fév - 14:52

Mon avis:

"Le jour où le diable m'a trouvé" c'est le titre qui m'a tout de suite interpellée. J'ai donc assouvi ma curiosité assez rapidement et je suis ressortie de ma lecture avec un avis mitigé. L'idée générale était assez bonne mais les personnages un peu fades au final, malheureusement.

Violet habite une immense maison sur une falaise à proximité de la petite ville calme d'Echo. Son frère jumeau Luke vit avec elle. Leur relation est pour le moins chaotique, ils ne s'entendent pas du tout et sont totalement différents. L'amour pour la peinture est leur seul point commun bien qu'ils ne peignent plus. Et bien qu'ils soient issus d'une famille riche, ils ne leur restent bientôt plus assez d'argent pour se nourrir et encore moins pour entretenir la grande bâtisse. Leurs parents, des artistes peintres, sont partis depuis plusieurs mois en Europe à la recherche de l'inspiration et dépenser le peu qu'il reste de la fortune familiale. Ils ne donnent aucunes nouvelles et ne s'inquiètent même pas pour leurs enfants.
Violet a donc l'idée de prendre un locataire en louant la maison d'amis au fond du jardin. Et quand River se présente c'est sans se poser - et lui poser- de questions qu'elle accepte sa candidature. River est un beau garçon, très charmant quand il le souhaite. Le plus important : il soutient Violet face à Luke et Sunshine, la voisine la plus proche, qui prend un malin plaisir à lui pourrir la vie.
Mais depuis son arrivée, des évènements étranges se produisent. Le diable aurait été vu, des gens meurent... Que se passe-t-il dans la ville si calme d'Echo ? Et surtout qui est vraiment River ? Se peut-il que le diable existe vraiment comme la mettait en garde Freddie, la défunte grand-mère de Violet ?

Violet est une jeune fille assez solitaire. Elle passe ses étés avec Luke et Sunshine bien qu'ils n'aient pas grand chose en commun et ne s'entendent pas particulièrement. La jeune fille doit supporter continuellement leurs plaisanteries. C'est donc tout naturellement qu'elle se rapproche de River. Mais cela est beaucoup trop rapide pour moi ! Elle ne le connait absolument pas, ne lui pose pas spécialement de questions. Et quand c'est le cas, on ne sait pas si ses réponses sont sincères. Pourtant elle semble assez réfléchie et intelligente mais là c'est comme si le jeune homme occultait tout.
Et plus on avance dans le récit moins on comprend son comportement. Comment peut-elle laisser passer certaines choses, pardonner aussi facilement certaines actions ? Elle qui ne se laisse pas faire d'habitude devient fade. Je ne me suis pas attachée à elle, à aucun des personnages en particulier à part peut-être Freddie dont Violet nous parle si souvent.
River est très énigmatique, troublant et séducteur. On sent bien que quelque chose n'est pas normal avec lui. Il y a un côté malsain et je ne peux pas en toute logique cautionner certains de ses comportements même si je comprends plus ou moins sa situation.
Je n'ai pas compris l'attitude de Luke face à sa sœur. On ne sait pas pourquoi il agit comme il le fait avec Violet. Il joue les dragueurs et est totalement insouciant, heureusement qu'il évolue un peu.
Sunshine est complétement frivole, la seule chose qui l'intéresse est de séduire les garçons en particulier Luke qu'elle embrasse pour faire râler Violet.
Neely un jeune homme un peu trop bagarreur mais honnête et Jack l'un des enfants du cimetière sont en revanche deux autres personnages très plaisants que je vous laisse découvrir Je crois que c'est eux qui m'ont le plus plût!

Cependant, j'ai beaucoup aimé l'atmosphère dans laquelle on évolue. L'ambiance est à la fois mélancolique, ancienne, mystérieuse et sombre. C'est dû entre autre à la façon de raconter les souvenirs qui sont assez présents dans l'histoire. Des lieux, des évènements, des objets rattachés au passé. Et c'est tout bonnement captivant. J'avais l'impression d'être assise face à la mer sous ce soleil d'été, écrasée par la chaleur avec mon verre de citronnade à écouter une histoire, de faire une incursion lointaine. La peinture est très présente aussi vu que nous sommes dans une famille d'artiste. La plume de l'auteur est un brin poétique et on se laisse facilement happer par le récit. On avance doucement au départ sans toutefois s’ennuyer, des choses se mettent en place jusqu'au moment où tout devient clair. Et la fin du livre arrive déjà.

J'ai aimé l'idée de fond, l'atmosphère, même si certains points n'ont pas été assez approfondis à mon goût et que les personnages ne sont pas à la hauteur de mes espérances. Il n'en reste pas moins que j'ai trouvé un petit côté addictif à ce roman car je voulais savoir qui était River et connaitre la fin !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TUCHOLKE April - Le jour où le diable m'a trouvée   

Revenir en haut Aller en bas
 
TUCHOLKE April - Le jour où le diable m'a trouvée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [All GPS] Mise à jour des radars pour Tomtom et iGO8 et les autres ...
» [AIDE]Mise à jour Desire impossible.
» [INFO]Mise à jour OTA 2.10.405.2 disponible pour le Desire
» [ROM 2.2 RC OFFICIELLE][MISE A JOUR OTA FRF85B] Pour FRF83
» Mes trouvailles du jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Young Adult / Jeunesse :: Black Moon / Hachette Jeunesse :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: