AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 KENDALL Beverley - LES SEDUCTEURS - Tome 2 : Désir ardent

Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
Fariboles

Messages : 4054
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 38
Localisation : Eure et Loir

KENDALL Beverley - LES SEDUCTEURS - Tome 2 : Désir ardent Empty
MessageSujet: KENDALL Beverley - LES SEDUCTEURS - Tome 2 : Désir ardent   KENDALL Beverley - LES SEDUCTEURS - Tome 2 : Désir ardent Icon_minitime1Mar 10 Déc - 15:58

KENDALL Beverley - LES SEDUCTEURS - Tome 2 : Désir ardent 51j1rc10
Désir Ardent
Beverley Kendall

Sortie le 21 février 2014


Quatrième de couverture:

Lady Amelia Bertram a beau être connue comme la beauté la plus effrontée de la haute société, elle se scandalise elle-même lorsqu'elle dénigre les performances sexuelles de Thomas Armstrong, un célibataire très en vue, au beau milieu d'une salle de bal pleine à craquer. Mis au défi, le jeune homme n'a qu'une hâte :  prouver à la jeune femme qu'elle a été mal renseignée. Il propose à son père d'emmener l'insolente dans sa demeure à la campagne, afin de lui donner, sous la surveillance d'un chaperon, quelques leçons de savoir-vivre. Le père d'Amelia cherchait justement un bon parti susceptible de prendre sa fille en charge pendant son absence... 
Revenir en haut Aller en bas
coraline
Modérateurs
Modérateurs
coraline

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 38

KENDALL Beverley - LES SEDUCTEURS - Tome 2 : Désir ardent Empty
MessageSujet: Re: KENDALL Beverley - LES SEDUCTEURS - Tome 2 : Désir ardent   KENDALL Beverley - LES SEDUCTEURS - Tome 2 : Désir ardent Icon_minitime1Sam 22 Fév - 11:22

Mon avis

Les séducteurs sont trois hommes aux charmes irrésistibles, avec leurs petites fossettes craquantes et leurs nonchalances qui les caractérisent. Voici l'histoire de Thomas et de la si insupportable Lady Amelia, qu'on avait croisés à la fin du premier tome, et qui laissait présager une relation intense et ombrageuse.

Le Marquis Harold ne sait plus quoi faire d'Amelia, son unique fille âgée de 19 ans. C'est une petite effrontée, qui à deux reprises, a tenté de s'enfuir pour se marier contre son avis. Ce qu'elle manigance d'ailleurs de recommencer au plus vite. Seulement Harold doit partir pour gérer ses affaires en Amérique, et ne trouve pas d'autres solutions que de demander de l'aide à son petit protégé, Thomas, le Vicomte Amstrong. Il veut lui confier l'impétueuse Amelia, sous la surveillance d'un chaperon, parce que lui seul saura gérer son tempérament. Chose qu'il refuse, car cette jeune femme pourrie gâtée et irrévérencieuse a le don de le mettre hors de lui. Mais lorsqu'Amelia critique ses performances sexuelles en plein bal devant tout le monde, Thomas voit la proposition de la prendre sous son aile comme une bénédiction. Voilà l'occasion rêvée de donner une bonne leçon à cette petite pimbêche...

Thomas a la beauté de l'ange Gabriel, mais a une aura démoniaque, dangereuse et dévastatrice. Il est le genre d'homme arrogant, autoritaire, c'est un débauché et il l'assume avec un sourire en coin. Personne ne peut donc mettre en doute sa virilité sans en payer les conséquences, c'est pourquoi il rêve de mettre une véritable fessée à Amelia. C'est une petite insolente à la langue bien pendue, froide et placide, qui a en outre certainement été compromise. Mais il la désire intensément, au point d'être en rut en permanence. Et leurs disputes incessantes ne font qu'exacerber ses pulsions primitives. S'imaginer avoir une relation ou pire être marié à Amelia serait une lutte permanente, usante. Pourtant cette jeune femme qu'il surnomme la reine des glaces, n'est pas si froide qu'il n'y paraît. Car après la mort de sa mère, son père a simplement ignoré la souffrance et les besoins d'Amelia. Elle s'est alors forgée une carapace, et repousse toutes sortes de sentiments qui la feraient souffrir. Seulement Amelia ressent bien malgré elle une forte attirance pour Thomas, et être au contact de cet homme va finir par briser ses défenses petit à petit...

Notre couple se tourne autour, se cherche, ils s'embrassent ardemment (on jubile), puis se séparent brusquement, haletants, pour se détester l'instant d'après (et là on râle). Bien souvent ils s'imaginent se balancer tout et n'importe quoi au visage, les paroles acerbes et cinglantes fusent entre eux. Ils sont en fait complètement fous de l'un et de l'autre, mais hors de question de le reconnaître. Et lorsque des sentiments plus profonds naissent, ils préfèrent les ignorer tout bonnement. Ce qui amuse énormément leur entourage, en particulier Alex l'ami d'enfance de Thomas. Il se délecte de cette situation et n'hésite pas rendre fou de rage son meilleur ami. On a d'ailleurs vraiment hâte de retrouver Lord Alex avec sa nonchalance, mais il ne faut surtout pas se fier à son air angélique, car il est un véritable provocateur. Il nous charme complètement et il nous tarde de découvrir son histoire.

Le premier tome de cette série m'avait assez déçue, mais cette suite est un vrai délice. On retrouve encore quelques répétitions, mais elles sont cette fois-ci moins rébarbatives. Tout n'est pas totalement approfondi, en particulier le passé de nos personnages, il aurait été vraiment agréable de développer un peu plus cette partie. Tout comme dans le tome précédant l'histoire de Thomas et Amelia comporte quelques scènes érotiques et simples. Le vicomte s'avère être un amant parfois brusque, mais passionné et attentionné, pour notre plus grand plaisir. C'est clairement une relation en dents de scie, et n'étant pas friande habituellement de ce genre, j'ai contre toute attente, vraiment adoré suivre nos deux personnages. Et quand enfin ils s'avouent leurs sentiments, on soupire tellement c'est bon (d'accord on se dit aussi : ah enfin !). C'est léger sans prise de tête, il n'y a pas d'intrigue, on sait tous comment ça va se finir. Mais parfois on ne demande rien de plus. Le récit est en plus plein de petites métaphores sympathiques pour exprimer les sentiments et les ressentis, ce qui est très agréable à lire.

Une suite qui porte très bien son titre, Désir ardent nous plonge dans une lutte sentimentale, une passion dévorante et captivante entre deux vraies têtes de mules.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/index.php
 
KENDALL Beverley - LES SEDUCTEURS - Tome 2 : Désir ardent
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Cast, P.C. & Kristin] La Maison de la Nuit - Tome 3: Chosen
» [Robson, Mark] L'oeil du Dragon - tome 4: Aurore
» [Barker, Clive] Abarat - Tome 1
» [Loevenbruck, Henri] La Moïra - Tome 4: Le secret de Mont-Tombe
» Tendre banlieue - Tome 1: Virginie [Tito]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romance Historique :: Milady : Pemberley-
Sauter vers: