AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HESKA J. - Un monde idéal où c'est la fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Walkyrie



Messages : 3288
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 32
Localisation : Sud Clermont

MessageSujet: HESKA J. - Un monde idéal où c'est la fin   Dim 6 Oct - 17:51



Un monde idéal où c'est la fin
J. HESKA

Edition Seconde Chance

sortie en 2013

Quatrième de couverture :
Bienvenue dans un monde idéal !

Un monde idéal où la civilisation telle que nous la conaissons n'existe plus. Dérèglement du temps ? Avènement de la magie ? Crise climatique irréversible ? Épidémie mondiale de la mort subite ? Extra-terrestres maladroits ? Invasion de poireaux découpeurs de cervelles ? Crise de déprime globale ? Robots hors de contrôle ? Zombie entreprenants ?

Découvrez 100 histoires drôles, émouvantes, tragiques ou absurdes qui mènent à notre perte !

Mon avis :
Ce recueil de courtes nouvelles est, pour le moins que l'on puisse dire, très original et complètement décalé !

Les nouvelles, rédigées sur une page et demi en moyenne suffisent cependant à installer une intrigue et un dénouement toujours surprenant ! Elles sont agrémentées de petits paragraphes d'une dizaine de lignes qui sont, en général, en lien avec les nouvelles précédemment présentées. Personnellement, j'ai trouvé ce format très dynamique et plaisant.

L'écriture de J. HESKA est efficace et très rythmée par un vocabulaire simple, nous ne sommes pas là pour jouer les intellectuels mais pour entamer une réflexion sur la société actuelle à chaque fin de nouvelles. Les textes sont donc très accessibles et faciles de compréhension.

Je décrirais J. HESKA comme un auteur fantaisiste et plein d'humour dans ses écrits, on se demande à chaque fin de nouvelle « Mais où va t-il chercher tout ça ? » et bien sûr on en redemande.
Citation : « Et le Créateur dit. Tremblez ! Je suis Crousty, l'être originel ! Les humains ont depuis trop longtemps asservi l'être si parfait que j'avais construit à mon image : la patate […]. Mes amis, libérez vous ! La terre se mis à frémir, les soeurs patates brisèrent les chaînes de l'asservissement […] et les Hommes furent anéantis. Genèse selon Crousty la patate, chapitre 15, verset 8. »
Sous ces airs loufoques,  se cachent des textes profonds amenant à une réflexion sur différents thémes actuels structurant notre société : économie, politique, écologie, conquête spatiale, colonisation, surconsommation, ...  

L'auteur cherche à nous faire prendre conscience de certains paradoxes de nos décisions en temps qu'être humain en poussant les conséquences à l 'extrême : des poireaux dopés aux OGM prenant possession du monde et annihilant l'être humain, un canular de vente ebay de notre terre racheté par une extra terrestre...
Les conséquences sont toujours tragiques pour notre espèce malmenée dans ces écrits, on est réduit à des animaux dans un zoo, à être élevé en batterie pour nourrir des vampires, à être exterminer, à se suicider les un après les autres...
Par ailleurs, les textes sont ponctués de métaphores, plusieurs nouvelles ont par exemple pour conséquence des parents qui sacrifient leur enfants pour survivre, ça me fait penser aux conséquences des décisions de nos parents/ancêtres, de nous mêmes sur les générations futures qui en paieront les conséquences. Ces métaphores sont parfois même « gores » dans leur genre :
« Le trentième volcan se déchaîna, expulsant une bouillie de lave et de roches en fusion sur le nord de l'Europe, finissant de ravager une humanité exsangue sous une couche de feu et de cendres.
Gaïa s'admira dans le miroir, constata avec bonheur que tous ses boutons avaient été percés, et alla se recoucher. »


A cela l'auteur a rendu ces textes plus accessibles en utilisant des références culturelles et sociales actuelles :
« Il barbota cinq heures de plus dans la fange à la recherche d'un abri, croisa trois bisounours, une soucoupe volante craschée, Harry Potter en train de se faire dévorer par Cthulhu […], John McClane affrontant Batman […]. » ou encore une référence à Buffy ou aux forum sociaux (twitter, facebook), les générations des années 1980-2000 se retrouvent forcément dans ces références qui nous parlent, nous font sourire voire rire tant leur présence est improbable dans le contexte décrit !
Un autre exemple qui m'a fait mourir de rire :
« Morphéus se pencha l'air grave.
- Parce que la mort vaut mieux qu'une vie dans une chimère, aide nous à nous libérer du joug de Justin, même si cela signifie la fin du monde. Aide nous à tuer Justin Bieber.
Néo se mordit la lèvre inférieure. C'était tout de même très tentant. »


Bref c'est un roman exceptionnellement drôle sur des thèmes très sérieux, j'ai adoré cet humour noir avec parfois une touche de fantaisie (mage, lycan, vampire, zombie...). Le livre est vraiment fait pour parler au plus grand nombre car chacun y retrouvera des références cultes ! J'ai donc passé un bon moment en riant, souriant, m'interrogeant et doutant ! Un monde idéal...
Revenir en haut Aller en bas
http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
 
HESKA J. - Un monde idéal où c'est la fin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour du monde en voilier
» Le compteur du monde
» Les mentalistes du monde entier
» 400 km/h en avion Rc brushless record du monde !
» Glyos, le monde intergalactique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Autres éditions-
Sauter vers: