AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Prisoners

Aller en bas 
AuteurMessage
Delphine
Admin
Admin
Delphine

Messages : 2193
Date d'inscription : 27/06/2012
Localisation : Essonne

Prisoners Empty
MessageSujet: Prisoners   Prisoners Icon_minitime1Sam 5 Oct - 13:05

Prisoners 21028038_20130813155654441

Prisoners
de Denis Villeneuve
avec Hugh Jackman, Jack Gyllenhaal, Maria Bello, Melissa Leo

distribué par la SND
sortie le 9 octobre 2013


Synopsis :

Dans la banlieue de Boston, deux fillettes de 6 ans, Anna et Joy, ont disparu. Le détective Loki privilégie la thèse du kidnapping suite au témoignage de Keller, le père d’Anna. Le suspect numéro 1 est rapidement arrêté mais est relâché quelques jours plus tard faute de preuve, entrainant la fureur de Keller. Aveuglé par sa douleur, le père dévasté se lance alors dans une course contre la montre pour retrouver les enfants disparus. De son côté, Loki essaie de trouver des indices pour arrêter le coupable avant que Keller ne commette l’irréparable…
Prisoners 21036202_20130904173937174
Prisoners 21036199_20130904173936315
Prisoners 21038128_20130909125618474
Prisoners 21038117_20130909125514475
Prisoners 21038129_20130909125618896

Prisoners 21038111_20130909125510319

Mon avis :

Prisoners est le film du Québécois Denis Villeneuve, finaliste aux 83èmes Oscars et acclamé aux prix Jutra avec Incendies en 2011. C’est un thriller angoissant servi par les prestations magistrales de ses deux acteurs principaux : Hugh Jackman et Jake Gyllenhaal.

Tandis que les Dover sont invités chez les Birch à fêter Thanksgiving autour d’un repas traditionnel, les deux cadettes demandent à sortir dans la maison voisine pour retrouver un vieux sifflet appartenant à la petite  Ana. Leurs parents autorisent à y aller sous la surveillance de leurs aînés mais elles sont peu après introuvables, aussi bien dans les maisons respectives des deux familles que dans les rues du quartier. Commence alors un combat pour la vérité, la vengeance et la justice…

Le film est plutôt long (2h33) et comporte des scènes assez étendues dans le temps, mais ça n’enlève rien au pouvoir accrocheur des images et du scénario. L’intrigue en elle-même a beau être complètement dingue, c’est tellement bien posé et mis en scène que la sauce prend immédiatement, pour ne nous faire jamais décrocher.

Tous les personnages sont des écorchés vifs.
Keller Dover est à ce titre extrêmement touché par la disparition de sa petite fille. Il subit le poids du temps, savoir que chaque heure avance et plus les chances de les retrouver vivantes s’amenuisent… L’histoire s’arrête ainsi sur la colère, la rage et les actes ignobles qui peuvent découler de la tristesse et la détermination d’un homme désespéré. Son ami Franklin Birch, le papa de Joy, ne le reconnait plus, tout comme sa femme qui ne ferme pas les yeux depuis cette terrible soirée. Le spectateur oscille de ce fait entre effarement, horreur et compassion, vis-à-vis du comportement de Keller. Hugh Jackman a transposé ceci avec force et brio.
L’inspecteur Loki a la réputation d’être un chef de brigade hors pair, de n’avoir jamais échoué sur une enquête. C’est un homme réfléchi, patient, énormément impliqué dans son devoir. Mais lorsque le malheur de ces deux familles pèse sur ses épaules et qu’il voit l’affaire piétiner en ressentant la pression de son supérieur en plus de celle de Keller, il commence à perdre foi en lui. Jack Gyllenhaal a beaucoup approfondi son personnage sur les prises de tête et les conséquences qu’a l’enquête sur le moral de Loki et ça se voit.

Il y a des scènes dures moralement, et pourtant très bien amenées et imbriquées dans le reste du film. L’ensemble baigne également dans une atmosphère religieuse, renforcée par rapport au scénario original. Il y est question de péché, de pitié, de tolérance et d’acceptation. Keller est très pieu, récite et écoute souvent la parole divine, et ça le guide souvent dans ses actes.
Ajouté à cela un récit qui prend place en hiver avec des couleurs générales assez ternes et obscures, et nous sommes complètement immergés….

On a au final un panel d’émotions très vaste, avec des personnages charismatiques et atypiques. Et on s’aperçoit que la barrière entre bourreau et victime n’est pas simple à deviner.  Le final est vraiment ouvert, Denis Villeneuve ayant fait le choix de se concentrer plus sur le lien entre le drame et sa perception par la victime, plutôt que sur la résolution d’une enquête. C’est au spectateur de faire son cheminement personnel, et même si elle arrive de façon assez facile, cette fin est parfaitement pensée.
Une production à découvrir absolument donc, pour les fans de thriller, mais aussi pour les friands d’émotions fortes ! Un film intense qui fait indéniablement réagir.


Entretien avec Denis Villeneuve :

• Le cadreur et directeur de la photographie Roger A. Deakins est un maestro dans son domaine. Denis Villeneuve est très heureux d’avoir travaillé avec lui et en serait énormément satisfait si Prisoners devait être son dernier film tellement il admire cet homme.
• Il se sent beaucoup plus Américain que Canadien ou Français, c’est pourquoi le film a une vision et une portée carrément plus Américaine (le rêve Américain brisé, garder la foi quand survient le drame…)
• Le tournage de 60 jours a été le plus éprouvant qu'il ait connu, non seulement pour la durée du film mais aussi pour celle des scènes.
• Il est arrivé sur le projet en lisant les nombreux scripts qu’on lui proposait après les succès de Maëlstrom et Incendies. Prisoners était sur une pile de scripts et il se souvient ne l’avoir jamais oublié tellement il avait retenu son attention la première lecture.  Ils ont malheureusement dû pas mal couper, tellement le scénario était dense, et il a fait de bons choix. Il se dit être mauvais scénariste et ne pense pas se mettre à écrire. Il aime vraiment mettre en scène et est bien parti pour continuer longtemps dans cette direction!


Dernière édition par Delphine le Lun 14 Oct - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Walkyrie

Walkyrie

Messages : 3358
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 35
Localisation : Sud Clermont

Prisoners Empty
MessageSujet: Re: Prisoners   Prisoners Icon_minitime1Sam 5 Oct - 20:31

Il a l'air super bien !
Revenir en haut Aller en bas
http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
lolabulle

lolabulle

Messages : 653
Date d'inscription : 05/09/2013
Age : 36
Localisation : Orléans

Prisoners Empty
MessageSujet: Re: Prisoners   Prisoners Icon_minitime1Dim 13 Oct - 22:18

Je sors du cinéma, et si je devais résumer ce film en un mot: EXCEPTIONNEL! Pourtant je ne suis pas une grande fan de Thriller, mais alors là. Ce film vous tiens en haleine du début à la fin, on ne s'ennuie pas une seconde, et la fin on se dit: Quoi c'est déjà fini? non j'en veux encore!!!! Je ne peux que le conseiller, il est très dur, mais vraiment il vaut le détour. Et hugh Jackman est tout simplement démentiel dans ce rôle!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.little-lola.book.fr/
Delphine
Admin
Admin
Delphine

Messages : 2193
Date d'inscription : 27/06/2012
Localisation : Essonne

Prisoners Empty
MessageSujet: Re: Prisoners   Prisoners Icon_minitime1Lun 14 Oct - 18:41

Hiii exactement lolabulle!!! Extrêmement marquant panneaucoeur 

_________________
Prisoners Weddin10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Prisoners Empty
MessageSujet: Re: Prisoners   Prisoners Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
Prisoners
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Cinéma / Séries :: Cinéma-
Sauter vers: