AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SENATE Melissa - Célibataire a New-York

Aller en bas 
AuteurMessage
Founa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 4397
Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 31
Localisation : Perdue dans une histoire

MessageSujet: SENATE Melissa - Célibataire a New-York   Dim 1 Sep - 20:59

Célibataire a New-York
Melissa Senate

Quatrième de couverture :
Dure, dure, la vie d’une célibataire à New York… La mienne menace de virer carrément au désastre ! Voilà trois ans que je travaille à la Posh, une maison d’édition new-yorkaise, où je passe mes journées à travailler sur les biographies de pseudos-stars qui se croient tout permis. Ma vie sentimentale ? A presque trente ans, pas le moindre prince charmant en vue ! Enfin, il y a bien J-le-tombeur, accessoirement mon chef direct. Mais dès qu’il pointe son nez à moins de dix mètres de moi, je deviens rose-framboise ! Et je ne vous ai pas encore dit que ma famille, au lieu de compatir, a les yeux braqués sur ma chère cousine Dana, une peste invétérée qui, elle, s’apprête à vivre un vrai conte de fées en épousant (on se demande par quel miracle !), l’homme le plus beau et le plus riche de la terre… Au Plaza, s’il vous plaît. Pas facile d’être célibataire à New York ! Et encore, là ce n’est que le début de l’histoire… 
Revenir en haut Aller en bas
http://fou-na.blog4ever.com/
Founa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 4397
Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 31
Localisation : Perdue dans une histoire

MessageSujet: Re: SENATE Melissa - Célibataire a New-York   Dim 1 Sep - 21:00

Mon avis
Jane a 28 ans.  Assistante éditrice, elle a un appartement avec un voisin qui la réveille assez souvent avec ses deux amours : l’opéra et sa compagne bruyante. Et habiter la Grosse Pomme ne change rien à son statut de célibataire, malgré de nombreux rencarts plus catastrophiques les uns que les autres. Voulant être promue, elle accepte de travailler sur le livre d’une ancienne camarade de lycée. A l’école cette dernière menait par le bout du nez les garçons du lycée et du coup lui a volé l’amour de ses  17 ans. Devenue star du petit écran, elle veut écrire ses mémoires sur ses amours avec un acteur anonyme. Et pour couronner le tout cette pseudo diva est invitée au mariage de sa cousine dont elle est demoiselle d’honneur, avec son petit ami. Le mariage sera célébré au Plazza  ce qui était le rêve de Jane. Cela donnera suite a un enchainement de mensonges comme une carrière florissante d’éditrice senior, un bel appartement et cerise sur le gâteau l’invention d’un petit ami riche et superbe et cela malgré le fait que sa grand mère et sa tante veulent à tout pris lui présenter leur voisin. Mais enfin de compte Jane finira par découvrir ce qui vraiment a de l’importance et que tout ce pour quoi elle aurait tué n’est que faux semblant.
Jane est une boule de nerf pouvant fumer plus de 2 paquets de Marlboro par jour (ce qui n’est pas sans rappeler Bridget Jones). Elle est prête à tout faire pour se bien faire valoir face a ses proches et jusqu'à même enchainer des rendez vous avec des hommes pas possibles. Il y a ceux qui vous demandent de vous habiller sexy mais qui au final vous réservent vous et vos seins comme cadeau d’anniversaire pour leur neveu, et le gamin bien élevé de vous remercier pour la vue. Ceux qui vous laissent poireauter 20 à 30 mn tout en étant a l’intérieur du restaurant... Mais Jane finira par réaliser que ce qu’elle pense des autres peut se révéler faux et qu’il faut voir au-delà des apparences.

C’est une histoire assez banale et fade racontant le quotidien d’une jeune New-Yorkaise,  ses frustrations, ses incertitudes. Toutefois l’auteur arrive à un certain moment a nous intriguer avec Mister Opéra, qui met le son a fond surtout au moment de l’orgasme sans doute pour couvrir les cris effrénés de sa compagne. Avec qui je serais-je au mariage ? Aurait du être le titre du livre et ce qui au final en ressort c’est que même si l’herbe parait plus verte chez le voisin il y a toujours un hic qui peut ne pas rendre sa vie aussi fabuleuse qu’elle en a l’air.
Une histoire qui selon moi n’a rien d’extraordinaire mais qui se laisse lire.
Revenir en haut Aller en bas
http://fou-na.blog4ever.com/
 
SENATE Melissa - Célibataire a New-York
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CÉLIBATAIRE A NEW YORK de Melissa Senate
» J-30 de Melissa Senate
» [De la Cruz, Melissa] Les Vampires de Manhattan - Tome 1: Les vampires de Manhattan
» Toy Fair International New York 2010 - 14 au 17 Février 2010
» [Marr, Melissa] Ne jamais tomber amoureuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Harlequin :: Collections -> Red Dress Ink / &H-
Sauter vers: