AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 KALENGULA Catherine - Pierre, Feuille, Ciseaux

Aller en bas 
AuteurMessage
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 36

MessageSujet: KALENGULA Catherine - Pierre, Feuille, Ciseaux   Ven 26 Juil - 15:23



Pierre,Feuille,Ciseaux
Catherine Kalengula

Sortie le 7 août 2013

Quatrième de couverture :

Alice a perdu ses parents dans un accident de voiture. Accueillie par sa grand-mère qui vit à Oxford en Angleterre, elle s’enferme peu à peu dans une bulle de solitude et de souffrance. Shane est un jeune homme rebelle et torturé. Adopté par un couple d’Anglais lorsqu’il était petit, il sent que ses origines coréennes et la difficulté d’être différent l’éloignent de ses parents adoptifs. Artiste contrarié, il se console dans les bras de jeunes femmes qu’il rejette ensuite sans scrupules. Tout sépare donc Alice et Shane, qui vont se trouver pourtant être réunis, le temps d’une panne d’ascenseur. A la faveur de l’obscurité, les carapaces se fissurent, des liens se nouent, une étincelle naît. Alice parviendra-t-elle à apaiser la colère et la violence de Shane ? Shane pourra-t-il redonner à Alice le goût à la vie ?

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/index.php
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: KALENGULA Catherine - Pierre, Feuille, Ciseaux   Ven 26 Juil - 15:24

Lui c'est obligé : Il me le faut !!! banghead 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/index.php
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: KALENGULA Catherine - Pierre, Feuille, Ciseaux   Mar 6 Aoû - 14:58

Mon avis

C'est l'histoire d'une panne d'ascenseur qui va changer le destin de deux jeunes qui partaient à la dérive. Lui, c'est le bad boy en perfecto et rebelle, elle, c'est la jeune fille perdue, à l'allure négligée. C'est totalement cliché, mais alors qu'est ce qu'on s'en fiche, car c'est une belle rencontre, un beau combat, une très belle histoire que j'ai adoré.

Alice n'arrive pas à faire le deuil des ses parents, et est remplie d'angoisse. Sa grand-mère ne se sait plus comment faire, alors elle lui conseille d'en parler à un psy. Même si cette idée la rebute, elle est prête à le faire pour sa grand mère. Mais arrivée dans la salle d'attente, Alice est prise d'une énième crise de panique, et s'enfuie le souffle court, dans l’ascenseur. Au même moment Shane s'apprête à rendre visite à son père, il a besoin d'argent pour réparer sa moto, mais redoute la confrontation avec ce dernier. Il est nerveux, et se sent incapable de se contrôler, il sait que ça va encore se terminer en dispute. Puis les portes de l'ascenseur s'ouvre sur une jeune fille, à l'air paniqué. Ni l'un ni l'autre ne parle, puis les lumières et les interrupteurs s'éteignent. Alice, elle tente de refluer sa panique, lui, sert les poings, fulmine de rage. Le silence s'installe, pesant. Et là dans le noir, face à cette proximité inattendue, Alice tente alors d'amorcer une conversation. Ils sont des inconnus, et sont certains que ni l'un ni l'autre ne se reverront jamais, alors ils vont se livrer aux confidences. C'est donc le sourire aux lèvres qu'Alice se rappelle du temps où elle et son père jouaient à pierre, feuille, ciseaux. Elle partage ce souvenir avec Shane et ils décident eux aussi d'y jouer. Mais une bouffée de nostalgie l'atteint, la submerge, puissante et irrépressible. Les souvenirs refont surface, tel un  raz de marée, et elle craque, pleure de tout son saoul. L'instant d'après, elle se retrouve contre le torse rassurant de ce garçon. Ils ressentent alors une bouffée de plaisir, de bien être, un sentiment d'abandon et de plénitude. Puis les lumières se rallument, chacun part de son coté, perturbé, bouleversé et changé à jamais. Aucun des deux n'arrivera à oublier l'autre. Ils ne connaissent même pas leur nom, mais l'envie de se revoir va être plus fort que tout.

Depuis la mort de ses parents, Alice vit à Oxford avec sa grand-mère de 80 ans. On peut dire qu'elle survit, car elle ne sort plus, ne se passionne plus pour rien, et a carrément arrêter ses cours. Elle se renferme dans sa souffrance, et cela nous atteint de plein fouet. Il lui est impossible d'envisager l'avenir, et de parler de ses parents au passé. Alice ne s'intéresse à personne autour d'elle, au point d'en devenir par moment égoïste. Elle va tout de même se faire une amie, qui elle aussi à ses propres problèmes. On aimerait vraiment découvrir son histoire, car c'est un personnage très intéressant, et on ne fait que le survoler, c'est dommage.
Shane souffre lui aussi. Il a été adopté, et aimerait connaître cette mère qui l'a abandonné, mais celle ci ne veut pas entendre parler de lui. Les traits sur son visage lui rappelle inlassablement ses origines asiatique, et c'est pas toujours facile de vivre avec. La relation avec ses parents adoptifs s'est dégradée avec les années, tous les trois se sont éloignés des uns et des autres. Ils n'arrivent plus à se comprendre, à se parler, et pourtant il y a tellement de choses qu'ils souhaiteraient exprimer.

En fait tous les deux sont renfermés sur leurs malheurs, ils ne se confient et ne s'intéressent pas à leur entourage. Mais leur rencontre va tout changer, ils vont enfin ouvrir les yeux, et petit à petit s'ouvrirent aux autres, ils vont reprendre goût à la vie. Et c'est très beau à voir. Voir évoluer cette histoire d'amour et la reconstruction de soi est très touchante. Il y a des moments vraiment adorables et d'autres qui nous font mal (en particulier la souffrance d'Alice). On pourrait se dire qu'il y a pire qu'eux, en effet Shane et Alice ne viennent pas d'un quartier défavorisé, n'ont pas eu une enfance traumatisante, mais comme le dit si bien notre héroïne : Peut-on comparer les douleurs entre elles ? Chaque douleur est intime, personnelle. Peu importe ce que l'on doit affronter et le vécu, il faut savoir y faire face, aller de l'avant. Leur histoire d'amour est belle et franchement mignonne. Mais elle est aussi très sensuelle et passionnée, ils ont des désirs et l'expriment très bien, sans s'en cacher. On montre aujourd'hui aux jeunes la sexualité d'une manière débridée, parfois vulgaire, loin de la réalité des choses. Et bien dans ce livre ce thème est abordé avec franchise, avec des moments certes assez explicites, mais sans jamais aller trop loin non plus, en outre il y a de la douceur et du respect. On nous parle donc du désir, mais aussi du deuil, de la perte d'identité, des doutes que peuvent avoir tout adolescent et/ou adulte. C'est très réaliste et très mature, peu être un peu trop pour un jeune de moins de 16 ans, mais après tout certains sont plus précoces que d'autres, alors pourquoi pas ? On alterne entre le point de vue d'Alice, qui est narré à la première personne, et de Shane mais qui en revanche est narré à la troisième personne, c'est assez étonnant mais en rien dérangeant (pour moi).

Les mots sont justes, les personnages sont attachants, et c'est addictif, j'ai beaucoup aimé.



Voici trois extraits que j'ai trouvé très expressifs et beaux, mais il y en a beaucoup comme ceux là.

« Ressentant un besoin urgent de se détendre, Shane s'assoit à son bureau et attrape le bloc à dessin avec rage, comme si sa vie en dépendait. Heureusement, sa source d'inspiration semble inépuisable...Alice. Il revoit son image. Il commence par tracer les contours de sa silhouette et les traits de son visage, d'abord grossièrement. Ce n'est pas son étape préférée, mais elle est primordiale. Ses doigts deviennent fébriles tandis qu'il entre dans les détails. Très vite, il se retrouve plongé dans une sorte d'état second, où le monde pourrait bien s'écrouler autour de lui sans qu'il s'en aperçoive. Il crayonne les yeux, ces deux iris démesurés, obsédé par leur expression, ignorant encore s'il va lui donner vie sur le papier. Encore quelques traits...Shane regarde le dessin en le plaçant sous la lumière de sa lampe de bureau. Un frisson parcourt sa nuque. Cette lueur indéfinissable dans le regard, il sait enfin ce que c'était : du désir. Penché sur son bloc, il achève le nez retroussé en deux coups de crayon, peaufine les adorables fossettes. Quand il en arrive à la bouche, son crayon se met à trembler. D'impatience, sans doute...Il dessine ses lèvres, avant de fermer les yeux et de sourire... Mais ce sentiment de bonheur fugace s'estompe, et Shane se remet à broyer du noir. »

« Pédale...et oublie.
Pédale plus vite que ton angoisse...
Ne t'arrête pas ou elle te rattrapera...
Quand tu seras bien épuisée, elle s'en ira...jusqu'à demain matin.
»

« Tout ça à cause d'une panne d'ascenseur ! Une minute de plus à attendre dans le cabinet du psy, et je n'aurais jamais rencontré Shane. Mon corps serait resté le bloc de marbre qu'il était, au lieu de devenir un brasier pour lequel il n'existe qu'un seul et unique extincteur : Shane. »

Un passage aussi du livre du point de vue de Shane, qui fantasme sur ce qu'il aimerait faire à Alice, c'est à mon sens l'un des passage le plus explicite du livre, mais il y en a d'autre dans ce genre, je préfère prévenir. Le livre est à partir de 14 ans, (en revanche les protagonistes sont eux plus âgés, lui a 20 ans et Alice en a 18) mon avis est que : vu notre génération, je ne trouve pas cela  révoltant ou choquant (je pense qu'il voient et entendent malheureusement des choses bien plus frappantes …). Mais je préfère vous en mettre un extrait afin de vous laisser faire votre propre opinion :

cliquez pour lire la scène:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/index.php
Founa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 4397
Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 30
Localisation : Perdue dans une histoire

MessageSujet: Re: KALENGULA Catherine - Pierre, Feuille, Ciseaux   Mar 6 Aoû - 18:02

C'est superbe je trouve!
Revenir en haut Aller en bas
http://fou-na.blog4ever.com/
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: KALENGULA Catherine - Pierre, Feuille, Ciseaux   Mar 6 Aoû - 18:09

Ouais certains passages sont vraiment très beaux oh oui...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/index.php
Angel
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5026
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: KALENGULA Catherine - Pierre, Feuille, Ciseaux   Lun 16 Sep - 13:33

Alors mon avis sera plus mitigé, malgré un début assez prometteur. En effet la rencontre dans l'ascenseur est assez original, en plus tout au long du livre on a le point de vue des 2 personnages principaux.
On comprend très bien leur mal être, qui est assez détaillé.
En plus pour un Young Adult, certaines scènes sont assez sensuelles plutôt bien décrites, mais voilà pour moi le gros point noir c'est que ça va beaucoup trop vite entre les 2 protagonistes!
Autant l'auteure développe très bien leurs problèmes, leur vie de tous les jours, autant je trouve que ce n'est pas le cas en ce qui concerne les relations entre Alice et Shane.
Ok le coup de foudre pourquoi pas mais ici ça ne prend pas pour moi surtout vu l'état d'esprit dans lequel ils sont.
En fait ils se rencontrent quoi 4 fois, on ne peut pas dire qu'ils restent toujours ensemble pendant des heures et des heures,( je vais m'arrêter là pour ne pas spoiler). Et c'est ce qui m'a posé un gros problème, j'aurai aimé qu'ils partagent plus, qu'ils y aient plus d'échanges entre eux que leur attirance soit progressive..
Et c'est vraiment dommage car l'écriture est fluide, le livre se lit très vite. Et il y a de beaux passages (voir les extraits ci dessus). Et en général je suis assez friande de ce genre de livres!

Enfin voilà, je suis curieuse de lire d'autres avis!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
cookies72

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 46
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: KALENGULA Catherine - Pierre, Feuille, Ciseaux   Mar 14 Jan - 5:49

J'avais un peu peur je l'avoue de lire ce livre. Les romances et moi, c'est pas toujours évident! Mais Lily m'a encouragé à le lire, en me disant qu'il était magnifique. Et bien ... j'ai adoré ce livre! J'ai été émue, touchée, émerveillée, tout ça à la fois. Alice qui se retrouve sans ses parents qu'elle vient de perdre, sans cette petite soeur qui n'était pas encore née. Elle doit quitter son pays pour aller vivre chez sa grand-mère. On serait perturbé avec moins que ça non? Et Shane, enfant adopté par un couple monstrueusement riche, il ne manquera de rien non mais il lui manquera l'essentiel: ses origines. Origines marquées sur son visage coréen, il sera toujours montré du doigt, il sera toujours "l'adopté", le fils adopté de son père riche et si talentueux. Difficile de se faire une place, d'être soi. Et par un jeu "Pierre, feuille, ciseaux" lors d'une panne d'ascenseur, Alice et Shane vont se rencontrer. Ils ne le savent pas encore, mais ce jour-là sera décisif pour eux. La suite, sera d'éternels rendez-vous manqués, jusqu'au moment où l'inévitable révélation vient à eux: ils s'aiment! Une magnifique histoire d'amour!

_________________
Cookies72
http://chezcookies.blogspot.be/
Revenir en haut Aller en bas
http://chezcookies.blogspot.be/
Walkyrie

avatar

Messages : 3354
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 34
Localisation : Sud Clermont

MessageSujet: Re: KALENGULA Catherine - Pierre, Feuille, Ciseaux   Mar 14 Jan - 13:25

ok je le note !
Revenir en haut Aller en bas
http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
loly

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 07/01/2014

MessageSujet: Re: KALENGULA Catherine - Pierre, Feuille, Ciseaux   Mar 14 Jan - 17:58

hummm il me fait envie maintenant !!!

_________________
" quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire , j'ai la certitude d'etre encore heureux" Jules Renard
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: KALENGULA Catherine - Pierre, Feuille, Ciseaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
KALENGULA Catherine - Pierre, Feuille, Ciseaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle boutique de loisirs créatifs Pierre, Papier,Ciseaux
» [Société] Janken Pon ! Le Pierre, feuille, ciseaux au Japon
» Ken Games de Robledo et Tolenado
» Gai ou Kakashi
» Diamond is Unbreakable (JBA part 4) - Hirohiko Araki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Young Adult / Jeunesse :: Black Moon / Hachette Jeunesse :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: