AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WESLEY Mary : La Resquilleuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3940
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: WESLEY Mary : La Resquilleuse    Ven 5 Juil - 21:47


La Resquilleuse
Mary Wesley


Quatrième de couverture:

Matilda Poliport s'apprête à filer à l'anglais, Plus rien ne la retient à la vie : son mari mort, son chien est mort, son chat aussi. Elle peut s'en aller pique-niquer au bord de la mer avec, dans son panier, une bouteille de beaujolais, une part de brie et des cachets pour tirer sa révérence. Malheureusement, un groupe de jeunes envahit la plage et ses plans tombent à l'eau. Elle se rend alors sur un pont et se heurte à un matricide maladroit qui va lui mettre de nouveaux bâtons dans les roues...

Acheter sur amazon
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3940
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: WESLEY Mary : La Resquilleuse    Ven 5 Juil - 21:50

panneaucoeur Mon avis:panneaucoeur 

On ne présente plus la délicieuse Mary Wesley et son humour So British, un peu grinçant, un poil absurde mais toujours délirant. La resquilleuse ne déroge pas à la règle: inclassable, totalement incongru, il est tout simplement délectable et hautement addictif, impossible de le lâcher avant d’en connaitre la fin !   
Maison propre et rangée, papiers importants bien en évidence, animaux de compagnie morts ou placés dans de bonnes maisons, … Tout est fin prêt, Matilda Poliport peut tirer sa révérence et s’offrir le pique-nique/suicide de ses rêves. Direction la plage et les falaises qu’elle aime tant et qui abrite les souvenirs de son mariage, de ses enfants... Mais ô déception, une bande de jeunes imbéciles heureux de vivre vient perturber son plan bien huilé. Qu’à cela ne tienne, il reste le petit pont, lieu idéal pour un plongeon vers l'éternité. Mais là-aussi, impossible de se jeter dans le vide, la place est déjà prise par un homme et par n’importe lequel : le matricide que toute l’Angleterre recherche. Pensez donc, il a assassiné sa mère à coup de plateau à thé en argent ! Contre toute attente, loin de s’effrayer, de fuir ou de dénoncer cet homme dangereux, Matilda décide de l’aider et de l’héberger quelques temps afin qu’il se refasse une santé. Quant à son suicide, ce n’est que partie remise, rien ne presse après tout !
C’est un petit bijou d’humour noir et 100% anglais que nous livre Mary Wesley. Elle a un talent fou pour nous conter des histoires ubuesques en leur insufflant suffisamment de réalisme et d’informations pour que l’on y adhère totalement. Mais surtout, elle sait croquer avec tendresse et ironie ses héros… pas si héroïques que cela d’ailleurs. Matilda et Hugh (le matricide) forme ainsi un couple aussi improbable que loufoque et cela donne lieu à des scènes délirantes et à des dialogues qui nous font pleurer de rire et grincer des dents avec bonheur ! Elle distille par petites touches, comme si de rien n’était, des détails qui viennent perturber le tableau idyllique qu’elle nous dresse. Le mariage si parfait en apparences de Matilda contient ainsi de nombreuses zones d’ombres et certaines révélations sont pour le moins dérangeantes, choquantes même ! Au fil des pages, on voit cette femme que rien ne retient dans le monde s’ouvrir, se libérer, s’affranchir d’un passé pesant et trouver enfin une importance à sa vie, un rôle à jouer. Alors oui, c’est en aidant un meurtrier qu’elle le fait mais Hugh est tellement attachant que finalement, cela ne pose de problèmes ni à Matilda ni à nous, lecteurs conquis !   
Un livre à déguster sans tarder, à glisser d’urgence dans sa valise estivale !

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
WESLEY Mary : La Resquilleuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Wesley, Mary] Rose, sainte nitouche
» Mary WESLEY (Royaume-Uni)
» Mary Wesley
» Mary C. Jane, auteur de la série Secret (Bibliothèque Rose)
» Mary Elizabeth BRADDON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Romans & Best Sellers-
Sauter vers: