AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DELLESTABLE Charles - Paradis 05-40

Aller en bas 
AuteurMessage
Founa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 4366
Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 30
Localisation : Perdue dans une histoire

MessageSujet: DELLESTABLE Charles - Paradis 05-40   Sam 22 Juin - 4:54


Paradis 05-40
Charles Dellestable


Quatrième de couverture :

Maurice a la mémoire qui défaille. Les souvenirs se désagrègent, les mots ne répondent plus, le passé s’éteint. Alors, Maurice préfère se taire. Nathalie est auxiliaire de vie. Des rondeurs appétissantes dans une tenue d’Audrey Hepburn, elle s'apprête à devenir une criminelle. Et rien ne la fera changer d’avis. 
Entre Maurice et Nathalie, daté de 1940, un journal : celui de Diane, abeille vive et joyeuse de dix-sept ans quand Maurice, son frère, n’était qu’un petit frelon de dix ans. Dans la solitude de leur grande maison, Le Paradis, les jours s’égrènent avec la lenteur d’une drôle de guerre qui n’est pas si drôle. Le père a été mobilisé, la mère se tue à l’attendre, et les deux enfants s’ennuient, s’inventent et se racontent pour faire passer le temps… Au mois de mai, enfin, l'irruption de quatre Parisiens jetés sur la route de l'exode va chambouler l’ordre tranquille du Paradis
Dans les ruines de la mémoire de Maurice, comme dans les murs délabrés de la maison, se cache le souvenir d’un moment hors du temps, rayon de soleil volé à une époque grise. Ces quatre cabotins parviendront-ils à faire revivre le 
Paradis perdu ?




Dernière édition par Founa le Sam 29 Juin - 2:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fou-na.blog4ever.com/
Founa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 4366
Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 30
Localisation : Perdue dans une histoire

MessageSujet: Re: DELLESTABLE Charles - Paradis 05-40   Sam 22 Juin - 18:45

Un roman que j’ai dévoré en une journée et dont la couverture m'a plut et m'a parue après ma lecture très approprié . J’ai aimé partir dans les souvenirs de Maurice, connaitre les événements d’avant et pendant le début de la guerre en France sans pour autant être frappé en plein fouet par toutes les horreurs qui la constituent. Vivre le quotidien de ceux restés en arrière surtout. Charles Dellestable manie avec brio les mots au point que chaque phrase est une histoire. On ne se perd pas pour autant en cours de route, le cheminement reste fluide et c’est captivant.
C’est une histoire racontée à trois voix. Tout d’abord celle de Maurice, le petit frelon de 10 ans, entrevue a travers le récit de l’homme de 80 ans qu’il est maintenant et qui couche sur le papier à l’aide de mots soigneusement choisis parce qu’il a peur d’oublier ses souvenirs d’enfance plus particulièrement la rencontre de mai 1940.
Il y aussi celle de Nathalie, cette jeune femme qui a connu la trahison et la désillusion des rêves qui se brisent. Elle est auxiliaire de vie, elle nettoie, fait à manger et écoute les souvenirs de ses vieux qui se déversent sur elle. Avec Maurice c’est autre chose, elle devient Lectrice de vie. Au fil des lectures se tisse entre eux une relation d’amitié et Nathalie va finir par s’investir dans ce qui deviendra pour elle plus qu’une obligation.
Et enfin il y a Diane, jeune fille de 17 ans, exilée loin de tout à la campagne avec sa famille qui nous livre de manière posthume le passage marquant des Insouciants à travers les pages de son journal.
Le roman mêle habilement deux périodes, celle d’aujourd’hui et celle de Mai 1940 , du début de la deuxième guerre mondiale en France. Et elles nous sont dévoilées à travers différents acteurs qui chacun revivent ou ressentent de diverse manière les évènements. Paul, Nathalie, Oscar et Gaby, deux couples, quatre amis qui fuient Paris à l’aube de la Seconde Guerre Mondiale. A la suite de malheureux concours de circonstance ils débarquent à Paradis et brisent la monotonie de l’attente d’un mari, d’un père parti à une drôle de guerre qui n'a de drôle que le nom. Ils apportent joie, aventure, liberté, bref l’Insouciance dans leurs sillages et vont durant leur bref mais marquant passage changer la vie de la famille Demazière. 
Tout comme Nathalie j’ai vécu cette histoire à travers sa lecture et égoïstement j’aurais voulu que les quatre amis ne partent jamais, que le temps reste figé à Paradis, qu’ils continuent à monter des pièces, à esquisser des croquis, à chanter et valser. Ou du moins les suivre durant le reste de leurs aventures et m’immiscer dans leurs vies quotidiennes. Ce fut un plaisir de découvrir ce petit Paradis et c’est avec regret que j’ai tourné la dernière page de ce roman.
 

 
Revenir en haut Aller en bas
http://fou-na.blog4ever.com/
 
DELLESTABLE Charles - Paradis 05-40
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paradis 05-40 - Charles Dellestable
» Paradis 05-40 - Charles Dellestable
» [Auteur] Royer Louis-Charles
» Charles VII ou VIII
» Cendrillon/Conte de Charles Perrault

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Jean-Claude Lattès-
Sauter vers: