AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BEHAR Tonie : Grands Boulevards

Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3952
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: BEHAR Tonie : Grands Boulevards   Lun 29 Avr - 16:20



Grands Boulevards
Tonie Behar

Sortie le 5 juin 2013

Quatrième de couverture :

Suite à une rupture sentimentale, Doria, ravissante comédienne de 28 ans, toujours en attente d’un rôle mais sans cesse débordée, s’installe chez son père Max, amateur de poker et de femmes, irrésistible mais léger comme la fumée de ses cigares, locataire dans un immeuble des grands boulevards. C’est là, au 19 bis boulevard Montmartre, entre la Madeleine et la Bastille, près du Grand Rex, de l’Olympia, des théâtres et des bars, que tout se joue. La Banque Générale, propriétaire de l’immeuble, a décidé de le vendre à la découpe. Tous les locataires risquent l’expulsion. De Karim, sympathique patron du Broadway Boulevards, à Manuela, qui vend des sex-toys dans sa boutique nichée au fond de la cour, en passant par Sacha Bellamy, le beau gosse du 5e, Mira, la gardienne mélomane, ou Léo Klein, le mystérieux designer… une poignée de locataires atypiques vont s’unir contre la puissante Banque Générale. Avec sa cour carrée et ses appartements qui se font face, escalier A contre escalier B, l’immeuble se transforme en théâtre. On s’espionne d’une fenêtre à l’autre, on se fait la guerre et l’amour, on se cache dans les placards et on se met en scène sur la page Facebook de l’immeuble, dans l’espoir de faire plier la Banque…

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
Delphine
Admin
Admin
avatar

Messages : 2189
Date d'inscription : 27/06/2012
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: BEHAR Tonie : Grands Boulevards   Jeu 4 Juil - 23:38

Mon avis :

Avoir l'impression d'évoluer en compagnie de bonnes connaissances, avec qui on aime partager notre vie de tous les jours...c'est ce que dégage Grands Boulevards, à chaque moment de lecture.

Situer ce roman dans un lieu-dit aussi animé que cette belle avenue, de l'Olympia à la porte St-Denis en passant par le théâtre des comédies, est vraiment un plus. On ressent ce mouvement de la vie parisienne, tout en vivant au sein d'un petit groupe de résidents et de la famille Dahan. Les images et les émotions nous viennent facilement à l'esprit. Pour nous parisiens, c'est comme un retour dans un chez-soi. Ceux pour qui ces boulevards avaient perdus de l'intérêt les découvrent sous un autre jour. Et pour ceux qui ne les ont pas encore parcourus, Tonie Behar vous y emmène tout naturellement !

Tout au long du roman, c'est un jeu de relations toujours agréable et amusant à suivre qui s'installe.
Doria Dahan, notre héroïne au grand cœur, navigue entre les petits boulots et deux prétendants,  Sacha Bellamy et Léo Klein. Max, l'éternel charmeur et grand amateur de poker, retrouve sa fille et son petit-fils et lance l'association de voisins "I love my 19 bis, boulevard Montmartre". Simon, quant à lui, en premier lieu à Paris pour ses études, devient accro aux boulevards et ses résidents...

C'est léger, tendre, drôle. Ce Grands Boulevards se savoure, se lit pour donner le sourire et retrouver des personnes que l'on aimerait bien rencontrer finalement. On se sent proche de ces gens aux personnalités affirmées et investis dans leur mission. Malgré leurs petits soucis ou secrets familiaux, ce sont de vrais conquérants de la vie biiienn 

Quelques présentations :
Citation :
- Il est temps que tu arrêtes de sortir avec ce genre de séducteur toxique.
- Séducteur toxique ? Arrêtes, tu me fais rêver... C'est trop sexy ! ironisa Doria.
Citation :
- Relance de quarante ! déclara Joe Boubtoul.
- Et voilà, tout de suite dans la surenchère ! s'agaça Maurice avant d'allumer une cigarette.
- Tu n'es pas obligé de suivre,.
- Je suis, déclara Léo Klein en posant deux jetons de vingts.
Sur la platine de Max, Chuck Berry chantait You Never Can Tell, Klein but une gorgée de Whisky et n'importe qui aurait pu deviner qu'il était heureux d'être là.
Citation :
Elle noua ses bras autour de son cou. Autour d'eux, Paris tournoyait. Ils s’embrassaient sous le vaste ciel. Seuls au monde, comme dans une boule à neige.
C'est vraiment d'excellents moments que j'ai passé avec Grands Boulevards !

Pour aller lire la rencontre avec Tonie Behar du 23 juin, c'est par ici

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
BEHAR Tonie : Grands Boulevards
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Jean-Claude Lattès-
Sauter vers: