AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LANDRESSIE Céline - ROSE MORTE - Tome 1 : La Floraison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3929
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: LANDRESSIE Céline - ROSE MORTE - Tome 1 : La Floraison    Sam 15 Déc - 19:30





La floraison[
Céline Landressie

Réédition le 20 mars 2015
Aux éditions Milady

Quatrième de couverture:

France, fin du XVIe siècle.
C’est dans ce pays en proie à de terribles dissensions religieuses que se réfugient les Greer, fuyant l’Angleterre élisabéthaine. Eileen, seule enfant du comte, est une jeune femme vive et au caractère bien tranché.
Mais son âge avance, et son père la met au pied du mur : elle doit se marier.
Et c’est en faisant tout pour se soustraire à cette obligation, avec l’aide de sa fidèle amie Charlotte, que Rose fera la connaissance d’Artus de Janlys.
Le séduisant et mystérieux comte l’entraînera dans un univers dont elle ne soupçonnait pas l’existence, où les crimes terribles qui secouent Paris trouveront une explication apparemment inconcevable, mais bel et bien réelle...
Pour en savoir plus sur la saga : Blog de Rose Morte et sa page Facebook

Acheter sur Amazon (version poche Milady)
Acheter sur amazon
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3929
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: LANDRESSIE Céline - ROSE MORTE - Tome 1 : La Floraison    Ven 18 Jan - 10:06

Mon Avis :


Maitrisé et passionnant du début à la fin, La Floraison est un vrai coup de cœur, un superbe moment de lecture !
Céline Landressie nous offre un grand livre, autant romance historique que paranormale, Rose Morte se savoure en prenant son temps, en laissant l’atmosphère du roman nous habiter, en marchant dans les pas de ses personnages, en vibrant pour Rose et d’Artus, en s’immergeant complètement dans cette histoire dense, complexe et merveilleusement écrite.

1570, la noble famille des Greer, catholique, fuit l’Angleterre protestante et ses persécutions pour trouver refuge en France, à Rouen précisément.
1598, Eileen de Greer, qui préfère qu’on l’appelle Rose, est à vingt-huit ans une jeune Lady hors du commun. Elle est vive, intelligente, ne croit pas en Dieu et porte un regard amusé sur les croyances populaires, rejetant bigoterie et fanatisme religieux. Mais surtout, elle refuse de se marier, préférant être seule mais libre des entraves d’une union malheureuse. A l’opposé, son amie Charlotte ne voit que le mariage pour échapper à un père qu’elle dérange et qui menace de l’enfermer dans un couvent. Rose accepte malgré tout de se rendre à Paris avec Charlotte pour y rencontrer de possibles fiancés. En réalité, les deux jeunes femmes ont déjà un plan en tête : Charlotte séduira le prétendant de Rose et si cela ne suffit pas, celle-ci est prête à prendre la fuite, peu importe le scandale et les conséquences dramatiques. Rose est éprise de liberté et prête à tout pour la conquérir… oui mais voilà, à un bal, elle fait la connaissance du séduisant Comte de Janlys. Inquiétant, mystérieux mais fascinant, Artus bouleverse Rose, bouscule ses certitudes et l’entraîne à sa suite dans un monde sombre, violent, sensuel aussi, dont elle ignore tout…

Dans un premier temps, La Floraison nous apparaît comme un roman historique foisonnant. Céline Landressie maîtrise son sujet et nous immerge complètement dans la France de la fin du XVIème siècle grâce à de fines descriptions et à ces petits détails qui font toute la différence. C’est remarquable, que l’on soit familier ou non de l’Histoire Moderne, on ne peut qu’apprécier et surtout, à aucun moment on ne se retrouve perdu dans le récit ou à la limite de l’overdose historique. Non ici, tout coule, tout se met en place avec aisance, les rouages de l’intrigue s’emboitent peu à peu et l’on savoure tout simplement ce bon moment de lecture. En situant l’intrigue de son roman en 1598, Céline Landressie nous plonge d’entrée de jeu dans une période complexe et trouble. C’est en effet le moment de la promulgation de l’Edit de Nantes qui voit certes la fin des guerres de religion qui ont mis le royaume à feu et à sang mais la France est loin d’être en paix . La haine, la méfiance et la violence entre catholiques Ligueurs et Huguenots sont toujours bien présentes et il suffit d’un étincelle pour que tout s’embrase… Étincelle qui pourrait être la découverte de cadavres atrocement mutilés.
Mais voilà que le roman devient plus fantastique avec la rencontre de Rose et Artus. Céline Landressie prend alors son temps, ne cédant pas à la facilité d’une histoire d’amour convenue. Elle ménage de nombreuses surprises à son lecteur et distille par petites touches des indices sur la vraie nature du Comte de Janlys. Le surnaturel jailli là où on ne l’attend pas forcément, c’est surprenant et réjouissant. Nous pénétrons à la suite de Rose dans un monde plus sombre mais des plus fascinants. Tout comme elle, j’ai été envoûtée par Artus. C’est un héros, un vrai, un personnage vibrant, intense, énigmatique, en un mot captivant. Il habite le roman mais n’écrase pas pour autant les autres héros. C’est là-aussi la magie de Rose Morte, un roman équilibré, où chaque personnage joue sa partition à la perfection pour former un bel ensemble. On s’attache à Rose, faisant nôtre son destin, ses doutes et ses espoirs. C’est une jeune femme de passions, d’émotions qui ne peut entrer dans le moule bien lisse de la jeune fille de son temps. Tant mieux, car elle n’en est que plus touchante et sincère ! Cela fait du bien aussi de sortir un peu de l’archétype de l’héroïne fragile, naïve, un brin stupide qui n’existe qu’à travers le regard d’un homme. Non, ici, Rose évolue, change, se rebelle avant d’accepter ce qu’elle est ou plutôt ce qu’elle devient mais elle reste profondément elle-même.

Roman à part, mélange réussi entre la romance historique et paranormale, La Floraison nous retient captifs de ses pages du début à la fin. Céline Landressie nous livre un récit d’une rare élégance, merveilleusement bien écrit et totalement maitrisé. Il ne me reste qu’à trépigner d’impatience en attendant la suite, Trois Épines, qui sortira au mois de mai…

Pour en savoir plus sur la saga : Blog de Rose Morte

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aelynah

avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 09/12/2013
Age : 43
Localisation : Penn Ar Bed

MessageSujet: Re: LANDRESSIE Céline - ROSE MORTE - Tome 1 : La Floraison    Mar 1 Avr - 11:11

Rose est une jeune femme de 28 ans toujours célibataire, ce qui à son époque défraie la chronique et pousse son père à vouloir la caser absolument. Sa dernière chance semble être à sa portée, si du moins elle le souhaite ce qui est loin d´être le cas. Elle, Charlotte(sa meilleure amie) et leurs pères respectifs doivent monter à Paris pour le bal donné par le marquis de Jouars, bal pendant lequel Rose va devoir rencontrer son fiancé.
Elles décident donc avec Charlotte de tenter une dernière fois la chance. Charlotte semble intéressée par la réputation d'être avenant du prétendant de Rose. Qu'à cela ne tienne, elles vont donc faire en sorte qu'il ne voit plus que par elle et oublie Rose.
Le destin est facétieux et semble-t-il favorable à Rose puisque leur séjour à Paris va s'avérer plein de surprises.

À lire les premiers chapitres de ce livre, je l'avoue, je me suis dit "oh une énième romance " et j'ai failli le reposer ce style n'étant pas ma tasse de thé. Les plans échafaudés par les jeunes femmes pour libérer l'une d'un prochain mariage tout en fournissant à l'autre un prétendant plus avenant n'offre pour moi pas plus d'intérêt que la description de leurs robes. Cependant les quelques petits points venus ensuite se greffer sur ces entrefaites ont retenu mon attention et m'ont poussé à poursuivre.
Le caractère de Rose se dévoile de plus en plus en plus comme celui d'une jeune femme plus à même de vivre dans notre temps de par sa franchise, sa fantaisie ou son besoin d'indépendance qu'en cette période trouble d'après Édit de Nantes.
Charlotte est plus fade à mon goût et plus dans le moule. J'apprécie leur complicité et cette tendresse que l'amitié leur fait partager mais ce n'est pas un personnage qui m'émeut ou me donne envie de m'y attacher.
Ça ressemble encore il est vrai à une romance pourtant les personnages qui apparaissent ensuite ainsi que les meurtres atroces commis dans Paris donnent une touche plus aventurière que passionnée.
La suite va me conforter dans cette vue car les mystères s'enchaînent autant autour de Rose et de sa famille que de celle du comte de Janlys.
Mystères, violence et complots semblent vouloir faire leur place dans ce récit et lui donner ainsi pour moi de plus en plus d'attraits.
Cette volonté farouche que possède Rose, ce caractère parfois indomptable mais pourtant fidèle à ses principes en font une superbe héroïne. On ne peut que vouloir suivre ses aventures et chaque nouvel événement nous pousse à nous plonger plus encore dans cette eau bourbeuse que devient sa vie. Elle est attachante dans sa force ou dans sa détresse, chaque sentiment chez elle semble exacerbé. C'est un être entier dans tout ce qu'elle entreprend tant dans son refus de se lier avec un homme que dans ses passions. Sa fragilité, ses peurs enfouies pourraient être les nôtres et du coup nous partageons plus facilement ses sentiments.
Parfois pourtant on pourrait croire que cela n'avance pas assez vite mais ce n'est du qu'à notre impatience car les pages défilent régulièrement, ni plus vite ni moins vite.

Artus de Janlys nous trouble assurément tout autant que Rose même si nous sommes plus à même qu'elle de nous poser des questions. Eh oui nous ne pouvons que l'imaginer alors qu'elle le voit, le touche. Cela nous donne un avantage mais qui nous amène à réfléchir un peu plus et apprécier de plus en plus la suite des événements.
Les sombres secrets qui semblent l'entourer et la manière dont l'auteur suggère plus qu'elle ne dit en font une lecture qui vous mène par le bout du nez.
Plus l'histoire avance, plus les secrets tombent le masque. De nombreux sentiments nous assaillent tout autant que Rose, l'amour, le chagrin, la trahison, la joie ou la peine, l'amitié, l'incompréhension aussi. Nous ne pouvons avancer dans le récit sans en éprouver aucun. Les découvertes nous transportent, ce qu'elles laissent présager de la suite à chaque fois nous font frémir. L'évolution des sentiments des protagonistes, ou leur absence nous font aller de l'avant pour mieux comprendre, mieux réfléchir aux conséquences et aux éventuelles retombées que tout acte peut avoir. Petit à petit nous en découvrons plus sur Artus et Adelphe, sur leur "famille", sur ce qui peut être dit ou ce qui doit être tu.
Rose découvre elle aussi de nouvelles possibilités à sa vie, de nouvelles ouvertures là où elle se croyait trahie.
Il n'y a pas à dire ce livre qui au départ m'a paru une nouvelle bluette insipide juste par son thème, m'a bluffée ensuite et retournée comme une crêpe.
J'ai hâte d'en lire la suite et d'en découvrir les aboutissements. Tant Rose, qu'Artus ou Adelphe m'ont transporté dans leur monde. Je ne peux donc les laisser dorénavant le parcourir sans moi.

_________________
"La vie c'est comme les chocolats... on ne sait jamais ce que l'on va trouver dedans" (Forrest Gump)
Revenir en haut Aller en bas
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5533
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 35

MessageSujet: Re: LANDRESSIE Céline - ROSE MORTE - Tome 1 : La Floraison    Mer 18 Fév - 16:22

Sortie le 20 mars 2015 aux éditions Milady !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/index.php
 
LANDRESSIE Céline - ROSE MORTE - Tome 1 : La Floraison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Landressie, Céline] Rose Morte - Tome 3: Flétrissures
» [Céline Landressie] Rose Morte, tome 3 : Flétrissures
» LA ROSE ECARLATE (Tome 1) de Patricia Lyfoung
» [BD] la rose ecarlate tome 1 a 6
» La Féline est morte.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fantasy / SF :: Milady :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: