AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Collection R à son premier salon du livre jeunesse de Montreuil - 28 novembre - 3 décembre 2012

Aller en bas 
AuteurMessage
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11888
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: La Collection R à son premier salon du livre jeunesse de Montreuil - 28 novembre - 3 décembre 2012   Mar 4 Déc - 9:36


Un premier salon de Montreuil très réussi pour la Collection R



Ayant été créée en janvier 2012, la Collection R, collection jeunesse de Robert Laffont, participait cette année à son premier Salon du livre jeunesse à Montreuil. À l’heure des bilans, le moins que l’on puisse dire, c’est que le Salon a été un parfait révélateur de l’incroyable success story de ce nouveau venu sur le marché Young Adult. C’était hallucinant de voir le nombre de personnes qui prenaient la peine de venir au stand alors qu’ils n’avaient rien à acheter (vu qu’ils avaient déjà tous leurs titres), juste pour faire part de leur plaisir de lecture et féliciter l’équipe pour leur travail admirable et la qualité de leurs choix éditoriaux. Présents au salon tous les jours, nous avons pu en être témoins, et pas qu’une fois. Impressionnant et amplement mérité !
Le stand se situait de façon très logique au pôle ado, bien entouré par Castelmore-Bragelonne et Msk. Tous les livres de la collection étaient bien mis en valeur, ainsi que les sublimes couvertures qu’on retrouvait en décor sur les murs, entourées des auteurs.
Mercredi, à la soirée d’inauguration, nous avons eu le privilège de parler longuement avec Glenn Tavennec, le directeur de la collection, ainsi qu’avec le reste de l’équipe, adorable et toujours à notre écoute : Fabien, Christelle, Camille, Corine et tous les autres (notamment Stéphane-Laure que nous avons pu revoir samedi et dimanche).

Christelle, Camille, Glenn, Leo, Carina et Cécile
L’occasion aussi de découvrir ce qui nous attend dans les mois prochains : des suites très attendues et des nouveautés très prometteuses :

-Parallon, de Dee Shulman, en janvier (trilogie, thriller fantastique : Deux mondes. Deux millénaires. Un amour unique qui les traverse)
-Addict, de Jeanne Ryan, en février (Thriller. Un jeu sur internet sans règle ni pitié. Qu’êtes-vous prêts à perdre pour gagner ?)
-Kaleb, saison 2, de Myra Eljundir, en février
-Le Prince d’été, d’Alaya Dawn Johnson, en mars (Romance et anticipation. Dans un Brésil futuriste, ce sont les femmes qui dirigent la société. Et tous les cinq ans, un Prince d’été est choisi par la Reine…)
-Glitch 2, Résurrection, d’Heather Anastasiu, en mars
-Le Brasier des Souvenirs, Phaenix 2, de Carina Rozenfeld, en avril
-Elite, 2e tome de La Sélection de Kiera Cass en avril
-The 5th Wave, de Rick Yancey, en mai (Trilogie. SF et thriller post-apocalyptique. L’évènement international de 2013, prochainement adapté au cinéma par Tobey Maguire et Sony Pictures). Un titre qui nous donne énormément envie vu la manière enthousiaste et passionnée dont on nous l’a présenté au salon !
-Enders, le tome 2 de Starters de Lisa Price en mai
-Night School 3 de CJ Daugherty, vraisemblablement en septembre
-La couleur de l’âme des anges 2 de Sophie Audouin Mamikonian, en janvier 2014.

Les deux auteurs mis à l’honneur durant ce salon par leur présence étaient Carina Rozenfeld (Phaenix) et CJ Daugherty (Night School). Elles ont fait plusieurs séances de dédicaces qui ont attiré beaucoup de monde.
Et surtout, nous avons eu la chance de pouvoir discuter avec elles de façon informelle lors d’un petit déjeuner organisé le dimanche matin au Marco Polo à Nation.

Nous avons tout d’abord longuement discuté avec CJ Daugherty, venue en France à l’occasion du salon du livre jeunesse de Montreuil et de la sortie du tome 2 de Night School, Héritage. Nous avons eu le grand bonheur de partager avec elle et son époux, Jack, aux côtés d’autres bloggeurs, ce ptit déj' des plus convivial, placé sous le signe de la bonne humeur, des confidences et des grands éclats de rire. Merci la Collection R d’avoir rendu possible ce bon moment !

CJ a commencé par nous dire qu’elle était ravie d’être au salon, et que c’était une grande première pour elle d’être au centre de toutes les attentions, de voir autant de gens venir vers elle et pour elle. Elle a déjà vécu des rencontres bloggeurs, des séances de dédicaces, mais toujours avec d’autres auteurs et sans être autant mise en avant. Cela lui fait un grand plaisir et en même temps, c’est un peu déroutant ! Elle parle un peu français, car elle l’a étudié à l’école et elle a fait l’effort dès qu’elle le pouvait de nous parler en français, avec gentillesse, prenant son temps pour répondre avec sincérité à toutes nos questions, même les plus saugrenues et il en a été de même pour son mari, Jack. C’est d’ailleurs vraiment touchant de les voir tous les deux ensemble, l’un complétant les réponses de l’autre, l’aidant à se souvenir d’un détail, d’une anecdote… Un vrai duo !
C’est loin d’être leur premier voyage à Paris. Ils viennent, en effet, tous les ans en France, car ils ont des amis à Paris et sur Antibes
Nous avons la chance d’avoir une sortie en grande première mondiale pour Night School 2, Héritage. Christy (CJ) nous a confié que le tome 1 ayant été tellement bien accueilli, c’est une manière de remercier le public français. Profitons donc bien de ce joli cadeau comme il se doit !
Voilà ce qui s’est dit à cette occasion, complété par les propos de la conférence de l’après-midi au salon « Normal is the new Paranormal ».

CJ, Fabien et Glenn
Comment êtes-vous devenue écrivain ?
J’ai toujours écrit puisque j’étais journaliste d’investigation spécialisée en criminologie avant d’écrire des livres de voyages. J’ai aussi travaillé sur des sites en ligne pour le gouvernement, des œuvres de charité… Près de là où je vis, il y a une école privée très chic, que j’ai visitée, et dans un même temps, je suis tombée sur une photo où l’on voyait le Premier ministre anglais, David Cameron, le maire de Londres, des membres du gouvernement,… qui posaient tous ensemble à l’âge de 17 ans, en smoking. Ils étaient tous membres du Bullingdon Club, un club secret et élitiste d’Oxford. J’avais là les bases de Night School !



Pourquoi le choix d’une histoire sans paranormal ?
Au départ, c’était une histoire paranormale avec des vampires et des sorcières. Mais plus j’écrivais, plus je me rendais compte que même si c’était super sympa à écrire, cela ne fonctionnait pas. Du coup, j’ai tout arrêté et j’ai tout recommencé. De toute façon, parfois, la réalité est finalement bien plus effrayante que le surnaturel !
Sylvain … A-t-il vraiment changé ?
Les thèmes principaux de Night School sont la rédemption et la vérité. Mes personnages sont des adolescents, ils ont 16 ans et ont tous fait des choses douteuses, mais l’adolescence, c’est justement le temps où l’on peut faire des choses stupides, irresponsables,… On commet des erreurs et l’on s’en rend compte avant de demander pardon. C’est ça grandir. Tout est alors une question de confiance. Et qui sait, sylvain nous cache encore peut-être certains secrets…
Allie vous ressemble-t-elle ?
Jack pense que oui (il approuve par un vigoureux signe de tête) ! Pour moi, Allie me ressemble, oui, mais en bien meilleur !
Qu’en est-il du troisième tome ? Combien de tomes comptera la série ? Des idées pour l’après Night School ?
J’en ai écrit la moitié, mais c’est difficile après la fin du second tome. Allie sera bien moins dans l’émotion, elle sera plus forte. Vous allez aussi découvrir pourquoi il n’y a ni téléphone, ni télévision, et cela a une grande importance pour la série… On en apprendra plus aussi sur le passé de Carter. Comme tous les tomes, il débutera hors de Cimmeria, mais je ne peux pas vous dire où, c’est un secret. En revanche, le tome 4 devrait commencer … en France
J’avais commencé à l’écrire de plusieurs points de vue, mais je me suis rendue compte que cela ne fonctionnait pas vraiment. Du coup, il sera seulement du point de vue d’Allie, mais je vais poster sur mon site ces différents passages.
La série comptera en tout cinq tomes, et je dois les terminer en quatorze mois ! Mes éditeurs, et notamment mon éditeur français (elle pointe un doigt malicieux vers Glenn Tavennec), me mettent un peu la pression pour que l’on puisse sortir les livres rapidement. Le tome 1 va sortir en mai 2013 aux États-Unis, le deuxième en janvier en Angleterre, en mars en Allemagne et en avril en Espagne.
Je trouve les couvertures françaises magnifiques, elles ont une identité commune, et j’aime bien cela. Pour la couverture allemande, nous avions organisé un grand concours avec à la clé, un semestre dans une école privée anglaise. Nous avons dû choisir entre une centaine de couvertures, c’était difficile !
Elle nous a aussi montré la couverture américaine qui n’a vraiment rien à voir avec les autres et qui présente la série sous un jour très « paranormal ».


J’ai aussi l’idée d’un spin-off qui aurait pour héroïne, Lucinda, la grand-mère d’Allie. J’adore les années 20, le jazz, la mode de l’époque, l’état d’esprit joyeux et festif de ces années, et j’aimerais bien écrire une histoire qui se déroule à cette période. D’ailleurs, mon livre préféré de tous les temps est Gatsby le Magnifique. Je vais donc me régaler à l’écrire, si ce projet se concrétise !
Quand le premier tome est sorti, les lecteurs ont rapproché Cimmeria de Poudlard, qu’en pensez-vous ?
J’aime beaucoup Harry Potter et je m’en suis inspirée pour Night School. Je rêvais d’un Poudlard, mais dans une école normale, sans sorcellerie. C’est comme cela que j’ai eu l’idée de Cimmeria.
D’ailleurs, l’école est un personnage à part entière de l’histoire, elle a une grande importance, et c’est vraiment une volonté de ma part. Ce n’est pas juste un simple lieu.
Quels sont vos livres préférés ?
J’adore Cassandra Clare et la Cité des Ténèbres, George R Martin et le Trône de Fer…. J’ai découvert aussi Courtney Summers, une jeune auteure canadienne pas encore publiée en France. J’aime aussi les livres d’Amy Plum.
Une adaptation cinématographique ou télévisuelle est-elle en projet ?
J’ai un agent pour le cinéma et des discussions sont en cours… Avec la publication du tome 1 aux États-Unis, cela va peut-être faire bouger les choses. Je l’espère, en tout cas !
Que signifie le blason de Cimmeria ?

Toutes les écoles anglaises possèdent leur blason, qui est aussi cousu sur l’uniforme des élèves. Christy et son mari ont donc étudié l’héraldique (la science des blasons) pour en confectionner un spécialement pour Cimmeria. Les symboles dessinés désignent surtout le pouvoir, la puissance et la force, ainsi que le secret (la clé).




Ça a été ensuite au tour de Carina Rozenfeld de venir discuter à notre table. Elle nous a d’abord confié à quel point elle était ravie de ce salon de Montreuil. Cela fait des années qu’elle y vient, mais c’est la première fois qu’elle a vu autant de monde et signé autant de dédicaces. Il faut dire que 2012 a marqué incontestablement un tournant dans la carrière de Carina, la fin d’un cycle et le début d’un nouveau. Elle a, en effet, complètement fini ses deux sagas, Doregon et la Quête des Livres-Monde (dont le tome 3, très attendu, vient de sortir). Et si nous devrons attendre encore quelques mois avant de découvrir Phaenix 2, Carina vient aussi d’en achever l’écriture la semaine dernière. De même, Les Sentinelles du Futur, un roman SF qui va paraître chez Syros, est achevé. En tout, c’est plus de trois millions de signes qu’elle a écrit cette année. Un travail colossal qu’elle est ravie de voir s’achever. En tout cas, quoi qu’il arrive, elle est bien décidée à s’octroyer un mois complet de vacances avant de se mettre à nouveau à l’écriture. C’est que des dizaines de projets fourmillent dans sa tête. Elle aime à dire qu’elle est habitée en permanence, et que ses personnages naissent la nuit en rêve. Elle se réveille souvent en sursaut en se disant : je tiens un roman !
Nous avons aussi discuté de Léo, son fils, passionné de jeux vidéo et de dessin ; de ses visites dans les écoles et des questions parfois complètement loufoques posées par les élèves, du genre « avez-vous des problèmes psychologiques ? » en référence aux univers complètement dingues qu’elle crée…

Pour la Collection R, l’année 2012 fut donc une véritable réussite, et ce salon de Montreuil en a été un parfait révélateur. En tout cas, c'est une incroyable aventure à laquelle nous sommes enchantés de participer ! Vivement janvier 2013, maintenant, pour découvrir ce qui nous a été concocté…
Un énorme merci à toute l’équipe de la Collection R pour ces moments privilégiés et ces magnifiques heures de lecture !

Revenir en haut Aller en bas
lemondedallison

avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 21/11/2012
Localisation : Champagne-Ardennes

MessageSujet: Re: La Collection R à son premier salon du livre jeunesse de Montreuil - 28 novembre - 3 décembre 2012   Dim 30 Déc - 16:00

la chance . Pour une maison d'Edition qui ne va avoir que un ans est bien ils ont de super livre .
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondedallison.canalblog.com/
 
La Collection R à son premier salon du livre jeunesse de Montreuil - 28 novembre - 3 décembre 2012
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Evénements & Co :: Rencontres d'Auteurs / Dédicaces-
Sauter vers: