AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 STOCKETT Kathryn - La Couleur des Sentiments

Aller en bas 
AuteurMessage
MissJZB

avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 31
Localisation : Chez Barrons, Bouquins & Bibelots...

MessageSujet: STOCKETT Kathryn - La Couleur des Sentiments    Mer 14 Nov - 21:27



La Couleur des Sentiments
Kathryn Stockett

Quatrième de couverture :
Jackson, Mississippi, 1962. Dans quelques mois, Martin Luther King marchera sur Washington pour défendre les droits civiques. Mais dans le Sud, toutes les familles blanches ont encore une bonne noire, qui a le droit de s'occuper des enfants mais pas d'utiliser les toilettes de la maison. Quand deux domestiques, aidées par une journaliste, décident de raconter leur vie au service des Blancs dans un livre, elles ne se doutent pas que la petite histoire s'apprête à rejoindre la grande, et que leur vie ne sera plus jamais la même.

Acheter sur amazon
Revenir en haut Aller en bas
MissJZB

avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 31
Localisation : Chez Barrons, Bouquins & Bibelots...

MessageSujet: Re: STOCKETT Kathryn - La Couleur des Sentiments    Mer 14 Nov - 21:30

Alors, je suis en train de le lire. Je l'ai commencé ce soir, et j'en suis déjà à 50 pages.
Si vous avez vu le film, vous allez adorer le livre, car on retrouve la même dureté et à la fois la nature foncièrement bonne de Aibi, le personnage principal. Il y a également l'humour omniprésent des ces bonnes qui choisissent de plaisanter sur leurs maîtresses et leur propre condition. C'est un roman d'une grande profondeur. À lire absolument panneaucoeur

Si vous voulez d'abord vous faire une idée, regardez le film, c'est une adaptation très réussie, qui aura le mérite de vous imprégner de cette histoire, que vous aurez peut-être envie de découvrir plus intimement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MissJZB

avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 31
Localisation : Chez Barrons, Bouquins & Bibelots...

MessageSujet: Re: STOCKETT Kathryn - La Couleur des Sentiments    Sam 17 Nov - 22:57

Ma critique pour Place To Be panneaucoeur :

La Couleur des sentiments est un roman comme je les aime : facile à lire grâce à un style simple et authentique, qui délivre un message qui rampe entre les lignes au lieu d'être violemment brandi à la face du lecteur. Je crois qu’on peut dire qu’on ressort grandi de cette lecture, de laquelle j’ai eu du mal à m’extraire. Ce n’est pas tant le cadre historique et social — même s’il est parfaitement retranscrit — que l’on retient, que l’humanité des personnages. Nous écoutons trois voix bien distinctes qui nous racontent leurs vies, leurs doutes et qui hurlent en silence leur colère. Et il n’y en a aucune qu’on ait envie de faire taire.

Aibileen, cette bonne noire de 53 ans, est l’âme du texte. Très croyante, généreuse et raisonnable, on la voit se débattre avec le souvenir de son fils. Elle essaie de combler le vide créé par son absence grâce à l’amour qu’elle porte à sa Baby Girl, cette petite fille blanche rejetée par sa mère, à laquelle elle tente d’inculquer la tolérance. Minny, quant à elle, l’insolente Minny, est drôle comme ce n’est pas permis, mais on sent que derrière son côté grande gueule, il y a plus que cela. Sa rencontre avec Celia Floote, sa maîtresse naïve mais généreuse, donne lieu à des scènes cocasses, et parfois même poignantes. Et enfin, Eugenia/Skeeter, cette jeune femme blanche idéaliste, qui finit par ouvrir les yeux sur le racisme inhérent à la ségrégation, et qui se rend compte que le problème la touche de plus près qu’elle ne se l’était imaginé. Ces trois protagonistes nous livrent un récit intime, qui n’est pas exempt d’une certaine pudeur, compte tenu des pressions de l’époque.

L’histoire en elle-même peut paraître simple, mais ce n’est qu’une apparence. C’est bien plus que l’écriture d’un livre qui est narrée, c’est une aventure humaine angoissante, qui transgresse les tabous. Il y a un recul hallucinant dans ce texte, qui nous permet de saisir pleinement l’importance des risques pris et l’excitation de flirter avec l’interdit parce qu’on sait qu’on défend une juste cause.

Beaucoup diront que le livre souffre de longueurs, je ne suis pas d’accord. On suit ces femmes dans leur quotidien, elles ont des vies et des familles en dehors de ce but qu’elles se sont fixé, et toutes ces contraintes nous aident à prendre conscience des enjeux, du danger. Toutes les scènes de cet ouvrage sont éloquentes, en cela qu’elles apportent leur lot d’injustices, qui expliquent la rébellion progressive des personnages. Ce que j’ai le plus apprécié, c’est que l’idée de témoigner germe lentement mais sûrement jusqu’à ce qu’il y ait un déclic dans cette communauté de bonnes noires.

L’écriture de ce livre a dû être très éprouvante pour l’auteure, car on est soi-même un peu dégoûté de la nature humaine en lisant les discours si logiquement inhumains des méchantes de l’histoire, qui ne sont finalement que des pauvres femmes sans personnalité. En fin de livre, on comprend pourquoi le roman sonne aussi juste, car l’auteure nous avoue l’avoir écrit pour donner la parole à ces femmes de couleur, pour leur faire dire ce que sa propre bonne, qui l’a élevée, n’a jamais eu l’occasion de lui dire à elle.

C’est donc un récit qui parle d’amour, de tolérance et de solidarité. Il pointe du doigt le beau comme le laid, et réussit à faire naître en nous une sourde indignation, qui gronde jusqu’à l’explosion. La plume est impeccable, pleine d’un humour qui nous aide à gonfler les poumons quand l’air devient irrespirable.

J’ai vu le film, et je peux vous dire que malgré certaines libertés prises par les scénaristes — qui consistent surtout à rendre l’ensemble plus compact — on retrouve bien l’âme du livre. C’est donc une adaptation réussie, que je vous recommande de voir après lecture pour ne pas gâcher l’effet de suspense relatif à certains événements.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: STOCKETT Kathryn - La Couleur des Sentiments    

Revenir en haut Aller en bas
 
STOCKETT Kathryn - La Couleur des Sentiments
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Stockett, Kathryn] La couleur des sentiments
» The Help (La couleur des sentiments) de Kathryn Stockett
» La Couleur des Sentiments - Kathryn Stockett
» LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett
» La couleur des sentiments (The Help) de Kathryn Stockett

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romance Historique :: Romans Historiques-
Sauter vers: