AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TOWNSEND Sue : La Femme qui décida de passer une année au lit

Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3978
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: TOWNSEND Sue : La Femme qui décida de passer une année au lit   Lun 5 Nov - 18:12


La Femme qui décida de passer une année au lit
Sue Townsend

Quatrième de couverture:

Le jour où ses jumeaux quittent la maison pour entrer à l’université, Eva se met au lit… et elle y reste. Depuis dix-sept ans que le train de la vie l’entraîne dans une course effrénée, elle a envie de hurler : « Stop ! Je veux descendre ! » Voilà enfin l’occasion.

Son mari, Brian, astronome empêtré dans une liaison extraconjugale peu satisfaisante, est contrarié. Qui lui préparera son dîner ? Eva ne cherche qu’à attirer l’attention, prétend-il. Mais la rumeur se répand et des admirateurs par centaines, voyant dans le geste d’Eva une forme de protestation, se pressent sous la fenêtre de sa chambre, tandis que son nouvel ami, Alexander, l’homme à tout faire, lui apporte du thé, des toasts, et une sollicitude inattendue. Depuis son étrange prison, Eva va-t-elle trouver (enfin) le sens de la vie ?

Acheter sur amazon


Dernière édition par Fariboles le Ven 12 Avr - 12:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3978
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: TOWNSEND Sue : La Femme qui décida de passer une année au lit   Ven 12 Avr - 12:47

Mon avis :

Véritable OVNI littéraire, La Femme qui décida de passer une année au lit ne ressemble à rien de ce que l’on a pu lire jusque-là… Dans un esprit totalement So British, mélange d’humour noir et absurde qui fait grincer des dents et comédie de mœurs aigre-douce, ce livre se dévore et nous pousse à nous interroger sur notre vie, notre place dans le monde. Une vraie réussite, un livre 100% jubilatoire, inspiré et inspirant !

Entre un mari brillant astronome (plus doué avec les étoiles que les êtres humains) qui la trompe avec une collègue, des jumeaux de dix-sept ans surdoués (et pas mal fatigants) et une vie sociale, sentimentale et sexuelle proche du néant, Eva n’aborde pas le virage de la cinquantaine avec une mine réjouie et l’envie de croquer la vie à pleine dents. Au contraire, elle est épuisée, à bout de nerfs et n’aspire qu’à peu de choses : un bon lit, du silence, du repos et personne pour la déranger. Mais lorsqu’elle se met au lit en cette après-midi de septembre, elle ignore alors qu’elle va y rester près d’un an ! Certains y verront une forme de militantisme, de protestation, d’autres un simple caprice mais une chose est certaine : la vie d’Eva et de sa famille va s’en trouver complétement chamboulée…

J’avais découvert Sue Townsend avec le génialissime et drolissime La Reine et Moi. Cette déesse de la comédie anglaise manie les mots comme des couteaux : vifs, acérés, ils font mouche à chaque fois et elle nous offre toujours des livres originaux, complétement déjantés. Et c’est bien le cas ici ! A partir d’une situation banale, ordinaire, elle nous entraine au cœur d’un roman complétement inédit. Et là où c’est magique, c’est que tout le roman tourne autour d’Eva, de la chambre d’Eva, du lit d’Eva et pourtant, loin d’un livre-monologue, égocentrique, c’est un livre ouvert sur le monde, les gens, la vie en somme ! En effet, la décision de notre héroïne va pousser tout son entourage à s’interroger, à chercher le pourquoi d’une telle attitude et va surtout les renvoyer à leurs propres envies, peurs ou doutes. Chacun va enfin dire tout haut ce qu’il pense en secret depuis longtemps et attention, personne n’est à l’abri d’une révélation fracassante. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Eva n’est pas seule dans la vie, loin de là. Les proches vont défiler dans sa chambre pour lui confier leurs angoisses (dont elle se moque totalement pour être honnête !) et tout un tas d’inconnus va débouler dans sa vie sans y être forcément invité d’ailleurs. Mention spéciale à Poppy, un des personnages parmi les plus cinglés que j’ai pu rencontrer (cela donne lieu à des situations et dialogues ubuesques, cette fille est totalement barrée). Sue Townsend croque avec malice tous les travers et autres manies de ses personnages mais elle le fait avec autant de tendresse que d’humour et cela ne les rend que plus attachants, terriblement humains surtout !

Je ne sais si on trouve le sens de la vie en lisant La Femme qui décida de passer une année au lit mais une chose est sûre, c’est que l’on passe un merveilleux moment de lecture. On rit aux éclats, on sourit avec tendresse et l’on se laisse embarquer dans cette histoire drôle et touchante. A lire très vite !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
TOWNSEND Sue : La Femme qui décida de passer une année au lit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fabrice Martin
» TATOUEURS TATOUES
» Lulu Femme Nue de Davodeau
» La clarté naît femme
» des fesses de femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Charleston-
Sauter vers: