AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 KERYMER Françoise : Seuls les poissons

Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3952
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: KERYMER Françoise : Seuls les poissons   Dim 4 Nov - 18:49


Seuls les poissons
Françoise Kerymer


Quatrième de couverture:

« Depuis mes seize ans, tous les jours de ma vie, je les ai traversés avec du vernis à ongles. Rouge, crème, transparent, c’était selon, en fonction des modes et des époques. (…) Un de ces deniers matins, je me suis levée avec la certitude que le vernis, c’était fini pour moi. »
Marie se sent seule, inutile et dépassée. Alex, son mari pianiste, est parti en Grèce pour composer, et leurs deux filles vivent leur vie : Elsa, jeune chercheuse en médecine, habite à New York, et Sarah élève seule son enfant depuis la disparition de son compagnon Gabriel. La famille dispersée rencontre la solitude, le doute et cherche son équilibre. Mais lorsque le passé refait brusquement surface dans l'existence d'Elsa, tout bascule. Les événements les projettent les uns vers les autres, troublant leur volonté de se frayer un chemin individuel.
De Paris à New York, de Corfou à la Bretagne, un récit polyphonique en quatre saisons. Deux générations qui se cherchent, partagées entre les impératifs familiaux, leurs propres aspirations et un puissant désir de liberté.

Acheter sur amazon

Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3952
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: KERYMER Françoise : Seuls les poissons   Dim 4 Nov - 19:53

Mon avis :

Un très joli roman qui nous embarque au fil des mots pour un voyage aux quatre coins du monde et nous permet de rencontrer des personnages forts et attachants, terriblement humains surtout !

Dans ce livre à la forme particulière, nous allons alterner les lieux et les points de vue. Françoise Kreymer permet à chacun de ses personnages de s’exprimer avec sa propre voix, son propre style et ses propres mots. Cela ajoute une saveur incomparable au roman, le rendant tour à tour drôle ou émouvant, très touchant en tout cas.

Elsa, jeune médecin, vient de partir pour les États-Unis où elle intègre un prestigieux programme de recherche. Elle fuit aussi l’ambiance pesante qui règne dans sa famille depuis la disparition tragique en mer de Gabriel, le compagnon de sa sœur Sarah. Jeune femme pleine de courage, Sarah élève seule son fils PG, Petit Gabriel, et tente de sauver l’entreprise familiale de construction nautique. Marie, leur mère, est libraire à Paris, à la limite de la dépression depuis que son mari, Alex, pianiste et compositeur, est parti à Corfou à la recherche de l’inspiration qui le déserte depuis quelques temps. Et il y a Anne, la sœur de Marie, une sculptrice qui s’est installée au bord de l’océan en Bretagne. Elle a monté, avec son compagnon Carlos, un atelier qui accueille des jeunes de quartiers difficiles pour les initier aux activités artistiques. Tout le monde tente, tant bien que mal, de se reconstruire après le terrible drame. Mais le fragile équilibre retrouvé menace d’exploser lorsqu’Elsa reçoit aux urgences d’un hôpital new-yorkais un Gabriel méconnaissable, amaigri, sale, mutique, choqué … Que lui est-il donc arrivé ? Comment annoncer son retour ? Désemparée, Elsa ne sait comment réagir ni même comment l’aider …

J’avais adoré le premier roman de Françoise Kerymer, Il faut laisser les cactus dans le placard, qui parlait déjà de Marie et ses sœurs. J’ai un gros faible pour les romans qui traitent de familles en reconstruction, des relations parents-enfants, qui nous dressent le portrait de femmes qui doutent et tentent malgré les épreuves de s’en sortir, de garder la tête hors de l’eau. C’est tout à fait le cas avec Seuls les poissons. Mais là, on s’intéresse à la jeune génération, celle des deux sœurs qui se débattent avec leurs peurs et leurs espoirs. Toutes deux très différentes, elles mènent des vies radicalement opposées et pourtant, malgré tout, elles ont un point commun : Gabriel. Comme dans le premier opus, il est le fil conducteur, le lien entre tous les personnages. Même absent, il habite le roman, tout comme il hante les membres de cette famille éprouvée.

On retrouve avec plaisir l’écriture fluide, élégante de Françoise Kerymer. On a l’impression d’embarquer clandestinement dans les valises de ses personnages, de littéralement partir en voyage avec eux et c’est vraiment très agréable. Les passages à Corfou avec les hommes du roman sont savoureux, lumineux, un vrai régal. L'auteure écrit avec tendresse, douceur sur les drames de la vie sans jamais en faire trop, laissant la justesse des sentiments nous envahir. Un pur bonheur !

Une auteure que je vous recommande vivement !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
KERYMER Françoise : Seuls les poissons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Kerymer, Françoise] Il faut laisser les cactus dans le placard
» SEULS LES POISSONS de Françoise Kerymer
» [Jay, françoise] Les Enfants rats
» [Chandernagor, Françoise] La chambre
» Françoise Sagan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Jean-Claude Lattès-
Sauter vers: