AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3962
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Jeu 1 Nov - 8:00



80 notes de jaune
Vina Jackson

Sortie le 25 janvier 2013

Quatrième de couverture:

Enfermée dans une relation peu épanouissante, Summer trouve refuge dans la musique et joue Les Quatre Saisons de Vivaldi dans le métro londonien. Lorsque son violon est détruit, la jeune femme reçoit une offre étonnante: Dominik, séduisant professeur d’université à la sensualité débordante, se propose de lui offrir un nouveau violon en échange d’un concert privé. C’est le début d’une relation tumultueuse, placée sous le signe de la soumission. Summer a tôt fait de découvrir de nouvelles formes de plaisir…

Vina Jackson est en fait le pseudonyme de deux auteurs qui ont collaboré dans l'écriture de ce roman.

Notre Interview des auteurs : http://www.auboudoirecarlate.com/t6304-rencontre-avec-vina-jackson-les-auteurs-d-eighty-days#51795

Avis de Karen :
Tout d’abord quelques précisions utiles qui ont déjà été dites mais qu’on ne perd rien à répéter :
1. Il ne s’agit absolument pas d’une romance érotique mais d’un pur roman érotique. Donc si vous cherchez une histoire d’amour classique passez votre chemin !
2. Les scènes de sexe sont très crues et assez trash. Si cela vous rebute en temps normal ce n’est même pas la peine d’essayer d’ouvrir le livre !
3. Air du temps oblige, la comparaison avec Fifty Shades of Grey d’EL James et Dévoile moi de Sylvia Day apparait souvent. Cela n’a rien à voir et aucune comparaison n’est possible : ce sont avant tout des romances et elles sont assez soft en matière de sexe… Ce que n’est pas Eighty Days Yellow, loin de là !

Passons au roman maintenant. Pour être honnête j’ai vraiment beaucoup aimé, et ce n'était pas gagné d'avance vu ce que j’ai pu lire par ailleurs. Sans doute parce que je savais à quoi m’attendre, et c’est essentiel pour ce genre de lectures. Pas de mauvaises surprises et juste la découverte. Très bonne pour ma part !

Le roman est écrit avec des points de vue alternés et des narrations différentes. L’héroïne s’exprime en effet à la première personne alors que notre héros le fait à la troisième personne, dans une narration plus classique.
Elle c’est Summer Zahova, une jeune Néo-Zélandaise venue s’installer récemment à Londres, en quête d’aventures et, qui sait, de succès. Car Summer est violoniste et espère bien pouvoir vivre de sa passion. En attendant, elle enchaîne les petits boulots, vit dans un appartement minable et sort avec Darren, un riche homme d’affaire davantage attiré par son talent que par elle. Il est tout ce que Summer n’est pas, policé, affreusement rigide et routinier. Mais Summer est pragmatique et reste avec lui à défaut de trouver mieux.
« Je m’étais retrouvée sous les draps d’un homme qui avait interrompu nos ébats pour suspendre sa veste et ranger ses chaussures côte à côté avant de me prendre. Finalement, comme il était bien membré et qu’il avait un bel appartement, et même si nous n’avions absolument pas les mêmes goûts musicaux, nous avons commencé à nous voir tous les week ends. »
Car Summer avoue sans fard ses besoins physiques. Elle aime le sexe, a besoin d’être satisfaite souvent et ne s’en cache pas. Cependant, le fossé qui la sépare de Darren ne cesse de se creuser et Summer décide malgré tout de mettre fin à sa relation.
Lui c’est Dominik, professeur de littérature à la fac, à la petite quarantaine. Comme tout célibataire séduisant et sûr de lui, il a une sexualité épanouie et ne rechigne pas à de nouvelles expériences. Un jour, en rentrant chez lui, il tombe en arrêt devant une magnifique rousse qui joue dans un couloir de métro Les Quatre Saisons de Vivaldi avec une telle passion qu’elle en devient complètement hermétique à son environnement. Les jours suivants il revient mais elle n’est pas là. Jusqu’à ce qu’il tombe sur un encart dans le journal faisant état d’une rixe de hooligans dans le métro au court de laquelle le violon d’une jeune musicienne avait été cassé, et ils donnent son nom. Il la retrouve ainsi sur Facebook et lui envoie ce message fou.
« Chère Summer,
J’ai été peiné d’apprendre ce qui vous était arrivé. Je suis un de vos grands admirateurs et, afin que vous puissiez continuez à jouer, je suis prêt à vous offrir un nouvel instrument. Accepterez-vous les conditions de mon défi ? »

Contre toute attente, elle accepte, et une relation étrange s’installe entre eux…

Le roman est clairement construit en deux parties plus ou moins égales qui chacune dure quarante jours. La première est centrée autour du couple Summer/Dominik. C’est celle où ils font connaissance et se lancent des défis. C’est cette partie que j’ai adoré. Elle est toute en séduction. C’est érotique et en même temps infiniment poétique, très beau et sensuel. Dominik est autant attiré par Summer que par sa musique et les deux sont donc inextricablement liés, même dans le vocabulaire.
Dans la seconde partie, on passe à un tout autre registre. C’est beaucoup plus trash et plus sexuel. Summer se cherche, explore ses envies et teste ses limites. Et ces dernières sont loin d’être restreintes. Scènes BDSM (des vraies !), clubs échangistes, fétichistes, voyeurisme, orgies… Tout y est, et de façon très détaillée. On pourrait presque qualifier cette partie davantage de pornographique – si ce n’est que les scènes de sexe sont très loin de n’avoir qu’une visée masturbatoire. Elles sont étroitement imbriquées à l’histoire, une vraie histoire, et ne sont jamais gratuites. Elles servent l’évolution des personnages et l’intrigue. Dans cette dernière partie, Summer est entraînée dans une folle spirale sexuelle par un dominant pervers et franchement peu sympathique. Mais elle en sort sans doute plus forte, parce qu'elle a exploré les côtés sombres de ses désirs et a su s'arrêter, de son propre chef, avant que ça n'aille encore plus loin, trop loin, même pour elle. Une manière d'exorciser sans doute ses démons, même si on se doute que ceux-ci sont encore là, tapie au fond de son être, prêt à sortir...
Summer et Dominik sont sur un vrai pied d’égalité. Ils intègrent tous deux un monde qu’ils ne connaissaient que par les livres et les magazines. Ils sont tous deux à la recherche de nouveaux plaisirs, de nouvelles expériences. Une égalité qui se perçoit même si Dominik intègre le rôle de Dominant et Summer celui de Soumise.
Ce roman n’est qu’un premier tome et la fin laisse présager une possible évolution vers une romance, mais une romance qui sera loin d’être traditionnelle et cousue de fil blanc, une union libre sans doute, peut-être dans un premier temps. En tout cas, je suis vraiment très curieuse de voir comment ça va évoluer !

Je m’attendais donc au pire et au final j’ai eu du bien, du très bien même, surtout dans la première partie. C’est un roman érotique qui s’assume comme tel et qui montre que le désir féminin existe indépendamment de l’amour et qu’il peut aller jusqu’à de telles extrémités. Et oui ce n’est pas l’apanage des hommes. Une très jolie découverte pour ma part !

Extraits qui donnent le ton (en restant soft ) :

« Darren ne pratiquait le cunnilingus que si je sortais de la douche, et même dans ces conditions, sa langue restait timide et il la remplaçait par un doigt dès qu’il pouvait se permettre de le faire sans être impoli. Il n’utilisait jamais qu’un doigt et l’unique fois où j’avais guidé sa main pour qu’il en mette deux de plus, il l’avait mal pris.
-Si tu continue comme ça Summer, tu ressembleras à une autoroute à trente ans.
Il s’était ensuite lavé les mains dans la cuisine avec du liquide vaisselle avant de regagner le lit et de s’endormir immédiatement en me tournant le dos. J’étais demeurées immobile, les yeux rivés au plafond. Si j’en croyais les bruits d’eau qui m’étaient parvenus, il s’était frotté jusqu’aux coudes, comme un vétérinaire sur le point de mettre au monde un veau ou un prêtre se préparant à un sacrifice. »

« Les marées du destin ont de bien curieuses manières. Il avait parfois l’impression que sa vie avait été un long fleuve tranquille, dont les méandres avaient trop souvent été gouvernés par le hasard : il ne l’avait jamais prise en main, se contentant de se laisser dériver depuis l’enfance, le long du littoral accidenté de l’adolescence et du début de l’âge adulte, jusqu’aux eaux sereines de la quarantaine, ballotté comme une embarcation sans but sur des mers étrangères. Mais après tout, n’était-ce pas la même chose pour tout le monde ? Il possédait de meilleurs talents de navigateurs que les autres, voilà tout, et les tempêtes l’avaient toujours épargné. »

« Si j’avais vu une photo ou lu un compte-rendu salace dans un journal, j’aurais sans doute été choquée. Je savais évidemment que ce genre de pratique existait mais ça me faisait le même effet que les histoires de gens se retrouvant aux urgences après avoir malencontreusement utilisé le tuyau de l’aspirateur à des fins non prévues par la notice. Je pensais que c’étaient des légendes urbaines ou à tout le moins, que ça ne concernait que des personnes plutôt étranges. Mais les gens que je voyaient là paraissaient tout à fait normaux et gentils, même s’ils arboraient des vêtements qui sortaient de l’ordinaire. »

« Dominik avait toujours eu la capacité de dissimuler ses émotions, en public comme en privé. Il avait assisté à la performance dans un état de dévotion silencieuse impassible, attentif aux moindres nuances de la musique. Il n’avait pas perdu une miette des mouvements des musiciens, tout de noir et blanc vêtus. Et de Summer. Nue.
Il avait eu l’impression d’assister à un rituel. Une symphonie de contrastes entre les vêtements de soirée sombres et l’audacieuse nudité du corps de la violoniste qui se colletait littéralement avec son instrument pour en extraire chaque note, chaque fragment de mélodie, la domptant, la dirigeant. Il avait même vu une minuscule goutte de sueur tomber de son nez, glisser sur son téton dressé et finir sa trajectoire sur le sol en pierre de la crypte, à quelques centimètres des talons hauts qu’il lui avait ordonné de garder. »


Acheter sur amazon


Dernière édition par Fariboles le Ven 30 Nov - 9:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
ellienoa

avatar

Messages : 1505
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 37
Localisation : perdue dans une bibliothèque

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Mer 7 Nov - 18:29

tiens milady se lance dans l'érotisme?
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11935
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Mer 7 Nov - 18:59

Oui à partir de février avec une nouvelle collection : romantica.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Founa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 4397
Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 31
Localisation : Perdue dans une histoire

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Jeu 8 Nov - 0:47

siffle
Revenir en haut Aller en bas
http://fou-na.blog4ever.com/
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3962
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Jeu 8 Nov - 8:15

Mon avis:

Quatre heures…
Quatre heures où j’ai mis mes pas dans ceux de Sumer, où j’ai soupiré avec elle, où j’ai laissé vagabonder mon esprit, où j’ai testé mes propres limites, mes propres désirs.
Quatre heures d’une expérience littéraire d’une rare intensité, d’une rare émotion, prise dans un maelström de sentiments fous car oui, 80 notes de jaune n’est pas un simple roman érotique, c’est un livre qui se ressent, qui se vit, qui nous embrase et ne peut laisser indifférent.

Je ne vais pas refaire un résumé de l’histoire, celui de Karen est excellent et suffi amplement !
J’ai pu lire çà et là que 80 notes de jaune était malsain, froid, dégoutant … Ce n’est en rien ce que j’ai pu ressentir, bien au contraire. Certes, c’est un roman érotique, flirtant parfois avec le pornographique, assez trash, cru et osé, très osé. Mais c’est surtout un voyage au pays des sens, une aventure érotique comme on en vit peu et un récit sous tension, qui déclenche des émotions plutôt violentes. Le roman se vit en deux temps, chacun de quarante jours, deux périodes de la vie de Sumer, deux rencontres marquantes qui vont peu à peu changer sa vie.
La première partie, celle que j’ai préféré, qui m’a le plus « parlé » aussi, c’est celle consacrée à notre héroïne et à Dominik. C’est la musique qui les réunit et qui va rythmer leur relation, donnant une note poétique, onirique, sublimée à celle-ci. L’alchimie et l’attirance que l’on sent entre les deux donnent lieu à des scènes d’une folle sensualité et d’un érotisme torride. C’est magnifiquement bien écrit, sans une once de vulgarité, tout en étant cru, visuel. Même sans le vouloir, sans en avoir pleinement conscience, les images jaillissent dans notre esprit et c’est troublant, très troublant de se voir ainsi kidnappé par nos sens, prisonniers de désirs, parfois jusque-là inconnus ou volontairement ignorés. L’un et l’autre ont des désirs, des envies bien particulières et c’est ensemble qu’ils vont les assouvir. Dominik trouve en Sumer, celle qu’il attendait, celle qui peut répondre à ses fantasmes et avec qui il peut laisser s’exprimer sa part sombre, violente. On est loin d’une relation Dominé/Soumise classique, chacun tâtonnant, débutant dans cet univers complexe et codifié.

La deuxième partie se joue à New-York, à des milliers de kilomètres de Londres et de Dominik. Elle est bien plus sexuelle, bien plus trash et dérangeante aussi. Si sa relation avec Dominik avait quelque chose de lumineux, d’ardent, celle-ci n’est que ténèbres. La musique, toujours présente, devient d’ailleurs non seulement une source de plaisir mais aussi de souffrance, la violoniste répétant sans relâche sous la direction d’un chef tyrannique. Sumer est sous la coupe d’un dominant, exigeant, pervers et on la voit alors presque embarquée dans cette histoire malgré elle. Loin de la maitresse adorée et révérée, elle devient ici un objet sexuel, un symbole de pouvoir, un corps utilisable et si elle prend toujours du plaisir, cela n’a rien à voir avec une quelconque relation sentimentale. Non, là, il s’agit de sexe brut, de tester ses limites, de voir jusqu’où elle peut aller. Elle va tout tenter, BDSM, exhibition, échangisme,… sans tabou ni restriction. A deux doigts de se perdre sur le chemin de ses désirs, elle va réussir à s’en sortir et c’est une nouvelle Sumer que l’on découvre alors, plus forte, plus solide, plus sûre de ses sentiments et de ses envies.

Loin d’être dénué de sentiments, 80 notes de jaune en est empli au contraire. Jalousie, désir, envie, doute, toute la partition des émotions humaines est bien présente et magnifiquement bien interprétée. J’ai été troublée par cette lecture, bousculée dans mes certitudes, attisant ma curiosité. j’ai hâte à présent de lire la suite, de voir jusqu’où Vina Jackson compte bien nous entrainer…

"C'est alors qu'elle se caressait, ses doigts délicats jouant une mélodie bien connue. Il y avait certainement des avantages à être musicienne. La musique qu'elle tirait de son propre corps se répandait comme un torrent dans la chambre vide, apportant avec elle plaisir et oubli, et faisant momentanément reculer la douleur lancinante qu'elle ressentait chaque fois qu'elle songeait à Dominik."

_________________


Dernière édition par Fariboles le Mer 30 Jan - 7:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11935
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Jeu 8 Nov - 8:20

Oui : en fait un roman érotique plus qu'une romance En gros des scènes de c** qui se suffisent à elles même mdr ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Founa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 4397
Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 31
Localisation : Perdue dans une histoire

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Jeu 8 Nov - 13:53

donc pas vraiment une histoire, mais des scenes de sexe?
Revenir en haut Aller en bas
http://fou-na.blog4ever.com/
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11935
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Jeu 8 Nov - 15:49

Si une histoire mais pas d'amour

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Glitter



Messages : 72
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Ven 9 Nov - 15:55

J'ai été jeter un oeil sur les avis outre-atlantique après avoir vu ce titre listé sur Amazon. Bon ben c'est pas jojo bof . Il semblerait que ce livre fasse plutôt dans le glauque que dans le glamour . Les avis sont plutôt mauvais. Bref, curieux ce choix de la part de Milady pour inaugurer leur nouvelle collection erotica. Et pas donné en plus nulbof . Bref me concernant je le zapperai allègrement !.

Je suis dans l'ensemble d'ailleurs assez déçue de leurs choix de titres pour leur section romance.
Revenir en haut Aller en bas
moustelle13/Magali

avatar

Messages : 810
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 48
Localisation : aix en provence

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Ven 9 Nov - 16:55

@ Karen a écrit : Si une histoire mais pas d'amour

Cela veux dire que c'est un histoire triste et sombre et que malgré le résumé c'est un livre différent de Dévoile moi et de 50 nuances de Grey?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11935
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Sam 10 Nov - 10:07

Très d'après ce que j'ai pu voir mais bon à découvrir, on ne sait jamais !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3962
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Sam 10 Nov - 18:28

Je l'ai lu en VO et effectivement, ce n'est pas une histoire d'amour mais un vrai roman érotique, cru et osé qui tourne autour du thème de la domination, du BDSM

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Founa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 4397
Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 31
Localisation : Perdue dans une histoire

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Dim 11 Nov - 1:04

je passsssssssssssseeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
http://fou-na.blog4ever.com/
CottonCandyNessa

avatar

Messages : 367
Date d'inscription : 18/11/2012
Age : 38
Localisation : Dans un petit pays ou il pleut souvent....

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Sam 24 Nov - 15:54

je suis curieuse!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://booknlove.weebly.com/index.html
filoute
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 3454
Date d'inscription : 26/04/2012
Age : 43

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Sam 24 Nov - 18:15

ben moi je me demande comment on peut écrire une histoire comme celle ci, sans qu'il y ait de l'amour???? dans ces cas là, ce n'est pas romantica??? si????
ça m'interpelle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
CottonCandyNessa

avatar

Messages : 367
Date d'inscription : 18/11/2012
Age : 38
Localisation : Dans un petit pays ou il pleut souvent....

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Sam 24 Nov - 18:28

filoute a écrit:
ben moi je me demande comment on peut écrire une histoire comme celle ci, sans qu'il y ait de l'amour???? dans ces cas là, ce n'est pas romantica??? si????
ça m'interpelle
oui c'est bien vrai....
Revenir en haut Aller en bas
http://booknlove.weebly.com/index.html
jessyk83
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 2015
Date d'inscription : 13/09/2011
Age : 32
Localisation : moselle

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Mer 28 Nov - 15:13

je vais suivre sa sortie maintenant si je l'achèterais je ne sais pas j'attendrais les premier avis ici sur le boudoir

_________________


lecture en cours

EN PAUSE....
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://plumesdelices.blogspot.fr/
Milka2B

avatar

Messages : 1081
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 39
Localisation : Sur une Ile

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Mer 28 Nov - 15:23

Je vais faire pareil, je vais attendre ca sortie et voir les avis...si il n'y a pas d'histoire d'amour...je pense que le BDSM va encore plus me deranger.
Revenir en haut Aller en bas
didilafana

avatar

Messages : 1850
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 29
Localisation : Saône et Loire

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Mer 28 Nov - 15:52

J'avoue aussi être septique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11935
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Mer 28 Nov - 16:05

La couv en jolie :

J'attends vraiment de le lire avant de me faire mon opinion. Si nous aviosn écouté les autres sur FSOG, nous l'aurions jamais lu...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RaiinbOow

avatar

Messages : 847
Date d'inscription : 11/09/2012
Age : 26
Localisation : Arkham City

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Mer 28 Nov - 16:06

Moi je dis pourquoi pas ... Mais un petit brin d'amour serais le bienvenue aussi. déclare sa flame
Par contre la couverture est jolie j'aime bien. Je verrais à sa sortie

_________________
Oo° // " Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison " °oO
L'Empire des Anges - B. Werber -
Revenir en haut Aller en bas
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Mer 28 Nov - 16:51

je le lirai, étant de nature curieuse sourie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/index.php
Tiphaine



Messages : 62
Date d'inscription : 25/09/2012
Age : 30
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Jeu 29 Nov - 16:10

Très curieuse de voir ça ! Vous en savez plus sur cette nouvelle collection justement ?
Revenir en haut Aller en bas
http://accroauxmots.blogspot.fr
Delphine
Admin
Admin
avatar

Messages : 2189
Date d'inscription : 27/06/2012
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Jeu 29 Nov - 23:10

Filoute c'est sûr, un Erotica aurait été plus dans le ton lol

Pareil, je trouve la couv très sympa!

Il m'intrigue, mais au point de l'acheter, je sais pas quoi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Glitter



Messages : 72
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   Ven 30 Nov - 18:09

La couv', le titre, tout fait tellement calqué sur Fifty Shades... On dirait un gag en fait se moque .

Le pire c'est que ce n'est que le commencement car à mon avis on a pas fini de bouffer les wagons d'ersatz de FSOG qui arrivent pour 2013 chez les éditeurs concurrents. Je suis curieuse de voir si tout ça va se vendre ou bien si ça va être un gros four sourie .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune   

Revenir en haut Aller en bas
 
JACKSON Vina - EIGHTY DAYS - Tome 1 : 80 notes de jaune
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Jackson, Vina] Eighty Days Tome 1: 80 notes de jaune
» EIGHTY DAYS (Tome 1) 80 NOTES DE JAUNE de Vina Jackson
» Percy Jackson, tome 3 : Le Sort du Titan - Rick Riordan
» [MANGA] Seven Days
» Shonen: GTO Shonan 14 Days - Tome 1 [Fujisawa, Tôru]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romance Erotique :: Milady Romantica-
Sauter vers: