AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 VIE Caroline - Brioche

Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3952
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: VIE Caroline - Brioche   Jeu 23 Aoû - 17:10


Brioche
Caroline Vié
Quatrième de couverture:


« Il paraît que tu n'es pas très beau. Tout le monde me le dit et c'est sans doute un fait. Je le vois. Je le sais. Tu transpires un peu. Et j'ai rarement vu quelqu'un d'aussi mal fagoté. Quand tu marches, tu te dandines. Tes jambes sont arquées. Ta silhouette est un peu voûtée comme si ta tête était trop grosse, trop lourde pour le reste de ton corps. Tu as largement dix kilos de trop. J'ai bien vu tout ça. Mieux que personne. Mais j'aime chacun de tes défauts. Comme je suis seule à les chérir, tes faiblesses n'appartiennent qu'à moi.
Et puis, un jour, j'ai appris que tu étais marié. C'est là que j'aurais dû poser les armes, mais je ne l'ai pas fait parce qu'on ne change pas les rayures d'un zèbre. »

Elle croise à longueur de journée des stars de cinéma, enchaîne les voyages exotiques, est mariée à un homme formidable qui lui a donné un petit garçon modèle. Bien sûr, elle s ennuie.
Jusqu'au jour où elle le rencontre, au hasard d une interview. Avant lui, elle ne savait rien de l amour.
On ne soupçonne jamais les folies qui sommeillent en nous.
Acheter sur amazon
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3952
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: VIE Caroline - Brioche   Jeu 23 Aoû - 17:12

Un premier roman drôle et féroce à la fois, surprenant du début à la fin !

La narratrice, critique de cinéma, est coincée dans une vie qu’elle n’a pas vraiment choisi entre un mari et un enfant qu’elle subit plus qu’elle ne les aime. Elle interviewe les plus grandes stars aux quatre coins de la planète, de George Clooney à Julia Roberts, en passant par Jude Law ou Michael Fassbender, sans en ressentir un quelconque plaisir. Elle se sent étrangère, totalement décalée dans le milieu impitoyable du 7ème Art, entre les attachées de presse hystériques, les critiques obséquieux et un patron limite crétin. Pas vraiment folichon comme vie !
Un jour, elle rencontre « (…) » surnommé affectueusement « Brioche », « Tu es de ces brioches qu'on mange pour le goûter, sans autre valeur que celle d'un plaisir gourmand, pas de qualités nutritionnelles, des calories vides et des formes pleines. Un bonheur pour les yeux, les doigts et les narines avant même que l'on pense à y planter ses dents. » Un acteur français plutôt enrobé et moche, mal habillé et connu pour son caractère épouvantable mais à peine l’a-t-elle vu qu’elle ressent pour lui une folle attirance. De mois en mois, cet amour secret se transforme en une véritable obsession, conduisant la narratrice aux portes de la folie…

Caroline Vié, journaliste de cinéma comme son héroïne, porte un regard plutôt acide et acéré sur le milieu du cinéma côté backstage. Critiques, acteurs, attachées de presse, agents,… tout le monde en prend pour son grade avec un humour grinçant et des comparaisons qui font mouche. Le passage sur les stars masculines en interview est juste hilarant (Jude Law comparé à un salsifis, inoubliable) et il faut reconnaitre que ces étoiles adulées perdent un peu de leur superbe sous la plume de l’auteur. Elle décrit parfaitement la naissance d’une obsession qui prend par surprise, « l’amour » pour un être sans réelle raison et jusqu’où cela peut conduire. Si le récit semble léger, il laisse toutefois un sentiment de profond malaise mais aussi d’empathie pour la narratrice, une sorte de fascination morbide pour sa folie et ses conséquences.
A la fin du livre, on ne peut s’empêcher de se demander quelle est la part de réalité dans le récit (l’auteur brouille d’ailleurs les pistes en terminant par une date, 18 mai 2012, et la mention du festival de Cannes) mais aussi qui peut bien se cacher derrière « Brioche »…

Un roman original, rythmé et captivant qui ne peut laisser indifférent !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
VIE Caroline - Brioche
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kanelbullar (brioche Suèdoise à la cannelle)
» Matin en Caroline du Sud
» brioche en MAP
» Brioche de St Génix ou Brioche aux pralines roses
» Duel : Jane Austen n°6 - Caroline Bingley vs Elizabeth Elliot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Jean-Claude Lattès-
Sauter vers: