AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FLEWELLING Lynn - NIGHTRUNNER - Tome 2 : Les Traqueurs de la Nuit

Aller en bas 
AuteurMessage
MissJZB

avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 31
Localisation : Chez Barrons, Bouquins & Bibelots...

MessageSujet: FLEWELLING Lynn - NIGHTRUNNER - Tome 2 : Les Traqueurs de la Nuit   Jeu 28 Juin - 23:32



Les Traqueurs de la Nuit
Lynn FLEWELLING
Sortie : 21/01/2011
Sortie le 31 octobre 2013 aux éditions Milady
Quatrième de couverture :
Maître du subterfuge, voleur et noble à la fois, Seregil a transmis à son jeune protégé, Alec, toutes les ficelles du métier. Ensemble, ils ont déjà accompli des missions périlleuses, gagné des batailles et récolté autant d’amis que d’ennemis.
L’aventure les rattrape encore lorsque le magicien Nysander l’ancien confie à Seregil des informations très convoitées, et qui doivent rester secrètes… à tout prix. Mais bientôt propulsés au coeur d’une lutte acharnée contre le mal suprême, les deux compagnons n’ont jamais été si menacés ! La magie seule suffira-t-elle à les protéger ?
Revenir en haut Aller en bas
Sly

avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 31
Localisation : Perdue au milieu d'une pile de bouquins.....

MessageSujet: Re: FLEWELLING Lynn - NIGHTRUNNER - Tome 2 : Les Traqueurs de la Nuit   Mar 14 Aoû - 12:13

Mon avis

Tout comme le premier tome, ce second opus est un véritable coup de coeur !

Une intrigue et une histoire tout ce qu'il y a de plus prenant et addictif ! Dans ce tome-ci, nos deux héros vont devoir surmonter beaucoup d'épreuves auxquelles ils n'étaient pas du tout préparés et voir leur petite vie bien "tranquille" anéantie....

Ce deuxième tome regorge de suspense, mais aussi de tout plein d'autres émotions diverses et variées. Certains passages m'ont fait rire, d'autres pleurer et d'autres encore trépigner d'impatience. Un concentré d'émotions qui demande un cœur solide et bien accroché !

Les personnages sont toujours aussi attachants.
Alec prend (enfin !) conscience que les sentiments qu'il éprouve pour Seregil vont plus loin que la simple amitié. Lui qui, dans le premier tome était encore prisonnier de son éducation, où les relations entre hommes sont mal vues, il a finalement très bien accepté l'évidence, pour notre plus grand plaisir !
Vous souvenez-vous de mon avis sur le premier tome où je vous disais que l'auteur avait lâché un indice sur le passé d'Alec, ajoutant ainsi un mystère de plus ? Eh bien dans ce deuxième tome, la vérité éclate au grand jour, même si ce n'est que la partie visible de l'iceberg... Il reste encore bien des secrets sur lesquels Alec devra lever le voile pour connaitre le fin mot de ses origines....
Seregil quant à lui aura a traverser de rudes épreuves. Seul le soutient d'Alec et de ses amis pourra le sauver...

Le style d'écriture est toujours aussi plaisant et agréable à lire. C'est fluide, simple, plein d'humour, bref, un ravissement pour les yeux. De plus, l'auteur décrit merveilleusement bien les sentiments des personnages. Que ce soit la profondeur de la peur d'Alec, la détresse de Seregil ou l'intensité des sentiments qui les unis tout les deux... Ce qui donne droit à des scènes d'une intensité remarquable, et vraiment trop mignonnes !

En deux mots : à lire sans modération !! D'ailleurs, le tome 3 m'attend ! ^^



Ma note
bonhomme coeur
Revenir en haut Aller en bas
http://les-lectures-de-sly.blogspot.com/
Founa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 4397
Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 31
Localisation : Perdue dans une histoire

MessageSujet: Re: FLEWELLING Lynn - NIGHTRUNNER - Tome 2 : Les Traqueurs de la Nuit   Mar 10 Déc - 23:29

 coeurheart  coeur Mon avis coeur  coeurheart 

Une fois encore Lynn Flewelling m’a permis de plonger dans une histoire fantastique à couper le souffle. J’avais une toute petite appréhension à entamer ce deuxième tome, tant  je craignais qu’il ne puisse être aussi bon que le premier mais  dès les premières pages cette crainte s’est envolée. A un certain moment je me suis tellement plongée dans l’histoire que j’avais l’impression d’y être. C’est époustouflant et magnifique.

On retrouve Seregil et Alec après l’attaque de la place forte de Kassarie où nos deux veilleurs ont été grièvement blessés notre jeune Alec plus que Seregil, notre charmant Aurenfrëy. Des jours ont passé, Seregil continue de parfaire l’éducation d’Alec en tant qu’espion et les 2 ont repris les activités du Chat de Rhíminie : vols en tout genre et espionnage. Une relation particulière s’est instaurée entre eux : Seregil est devenu à la fois un père, un frère et un ami pour Alec comme l’avait prédit l’oracle dans le premier tome, bien qu’il se refuse à ce que la dernière partie de cette prédiction se réalise, ne voulant rien gâcher de ce qu’il y a entre eux. Nysander le grand Thaumaturge de la maison Orëska reste égal à lui-même en apparence, car il plie de plus en plus sous le poids de ses secrets et il essaie le plus que possible de se préparer à l’accomplissement d’une prophétie concernant le Mangeur de mort. Tous les signes semblent déclarer l’éminence de sa réalisation : les jours sont de plus en plus sombres, les Skaliens se préparent à la guerre contre les Plenimariens avec les Myceniens au milieu. Comme lors de la Grande Guerre, les Plenimariens ont à leur service des nécromants et espèrent un pouvoir plus grand, celui du dieu vide. Skalia est dans une situation qui peut vite devenir périlleuse, la magie se tarit de plus en plus avec l’affaiblissement du sang des Aurenfrëy chez leurs descendants, ce qui a pour conséquence très peu de nouveaux magiciens de grand pouvoir et le pays a peu d’espoir de compter sur ce peuple de magie, vu le contentieux qui les sépare. Mais il reste une petite lueur d’espoir car la prophétie dans son intégralité parle des quatre, symbole des dieux skaliens, mais aussi ceux qui pourraient combattre le Mangeur de mort. Faut-il seulement savoir qui ils sont et pourront-ils vraiment arrêter ce dont ils ne peuvent même pas envisager.

J’ai encore plus adoré ce second tome que le premier que j’avais lu avec beaucoup de plaisir. Ici aucune longueur, aucun ralentissement du rythme, bien que ce soit un pavé [virgule] tout est fluide. J’ai retrouvée l’univers de Lynn Flewelling avec beaucoup de plaisir, après un peu de temps pour retrouver mes repères je me suis coulée dans l’histoire sans problèmes.  On en apprend un peu plus sur les secrets de Nysander ainsi que sur la prophétie. On retrouve un Seregil plus détendue [détendu], taquin et amoureux. Et oui sa relation avec Alec se précise, toujours en douceur. Rien de dramatique, même si on ne peut qu’être touché par leurs sentiments, naissants pour l’un, plus épanouis pour l’autre. Ils se coulent toujours avec autant de facilité dans leurs différents rôles : noble, mendiant, voleur, simple gentilhomme, enfin ce dont ils ont besoin sur le moment. Toujours dans le registre des secrets, Alec en apprend un peu plus sur ses origines, ce dont on se doutait dans [espace]Les Maîtres de l’ombre, toutefois je crois bien qu’on n’est pas au bout de nos surprises sur le sujet. Mycum et sa petite famille ne sont pas en reste, il y a de nombreux passages à Eaudouce leur domaine et on suit l’évolution de Becca, la fille ainée de Mycum dans la Cavalerie de sa majesté. Entêtée, intelligente, perspicace et fine lame elle aura une place importante dans l’histoire.

Les principaux protagonistes sont vraiment attachants , et accessibles avec aussi bien des défauts que des qualités,  ils ne sont pas des supers héros. Il y a pas mal d’humour, vous vous surprenez vous-même avec un sourire aux lèvres. Surtout à cause d’Alec, des petites erreurs qu’il commet et de sa timidité ou sa trop grande pudeur de Dalnan, comme le dit si bien Seregil, face au sexe. De l’excitation découlant de l’aventure et des combats. Et il y a aussi de l’angoisse, dû à la séparation, au doute, à la douleur et à la mort qui pointe plutôt son vilain museau. Puis à un certain moment on laisse derrière nous l’angoisse pour ressentir la tristesse, la rage et la peur des protagonistes. Même si ce tome est plus doux dans un certain sens que le premier, il y a tout de même des passages vraiment durs.

Un véritable coup de cœur pour moi. Bien qu’à la fin on ne ressent pas cette frustration familière des séries, il n’en reste pas moins qu’il reste pas mal de secrets, sur l’exil de Seregil entre autres et la tournure que va prendre la guerre. Donc je dis vivement le troisième tome.

Je vous mets quelques passages qui ne révéleront en rien l’intrigue mais qui peut-être vous donneront une idée  de l’ambiance du roman.


Citation :
— L’invité dormira chez moi, ce soir, annonça Retak avec fierté, marquant la fin des festivités. Les nuits dans la montagne sont rudes pour les personnes comme toi, Meringil, mais j’ai beaucoup de filles en pleine santé pour te tenir chaud.
Au-dessus de leurs têtes, les enfants poussèrent des cris de ravissement tandis que les filles plus âgées tendaient le cou pour mieux voir Seregil.
Celui-ci cligna des y eux.
— Pardon ?
— Se faire engrosser par un invité confère à une jeune femme un statut de haut rang, expliqua Retak avec allégresse. Du sang neuf apporte une force nouvelle à tout le village. Mon grand-père était lui-même un Aurënfay au regard clair, comme tu peux le constater. Mais ce n’était pas un puissant magicien comme toi. Demain, le clan d’Ekrid t’offrira le gîte ; ensuite tu iras chez Ilgrid, puis chez…
— Euh, bien sûr.
Seregil regarda autour de lui et vit des m ères qui comptaient sur leurs doigts la place qui leur revenait dans la hiérarchie. À l’évidence, il avait tout oublié de certaines règles d’accueil dravniennes.
Nysander, grogna-t-il intérieurement en passant en revue le troupeau de jeunes filles aux visages lunaires, sur lesquels se lisaient clairement les lueurs d’envie derrière les sourires modestes. Ça a tout intérêt à être la bonne vallée !

Citation :
Il avait traversé cette rue à maintes reprises, lors de ses sorties au théâtre ou aux maisons de j eu qui s’y trouvaient. Seregil avait souvent dit en plaisantant qu’ils pourraient ensuite faire une halte dans l’un des bordels, mais à aucun moment ils n’étaient passés à l’acte. Alec n’avait jamais imaginé franchir le pas un jour. Jusqu’à ce soir.
Roses, ambrées, vertes et blanches, les lanternes colorées luisaient faiblement dans le brouillard. Chaque teinte indiquait le genre de prestations proposées. Un homme à la recherche de compagnie féminine opterait pour une lanterne rose, alors que s’il s’agissait d’une femme qui désirait d’autres femmes, elle choisirait du blanc. La couleur de l’ambre était aussi réservée aux femmes, mais les prostitués étaient alors des hommes. La lanterne verte déconcertait beaucoup Alec, car elle indiquait les endroits où des hommes offraient leurs services à d’autres hommes. Pire encore, certaines maisons étaient éclairées de lanternes multicolores.
Revenir en haut Aller en bas
http://fou-na.blog4ever.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FLEWELLING Lynn - NIGHTRUNNER - Tome 2 : Les Traqueurs de la Nuit   

Revenir en haut Aller en bas
 
FLEWELLING Lynn - NIGHTRUNNER - Tome 2 : Les Traqueurs de la Nuit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NIGHTRUNNER (Tome 3) LA LUNE DES TRAÎTRES de Lynn Flewelling
» NIGHTRUNNER (Tome 1) LES MAITRES DE L'OMBRE de Lynn Flewelling
» [Flewelling, Lynn] Nightunner - Tome 1: Les Maîtres de l'Ombre
» NIGHTRUNNER (Tome 2) LES TRAQUEURS DE LA NUIT de Lynn Flewelling
» [Flewelling, Lynn] Le Royaume de Tobin - Série

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fantasy / SF :: Bragelonne :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: