AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MOYES Jojo : La Baie des Baleines

Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3952
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: MOYES Jojo : La Baie des Baleines   Mer 2 Mai - 7:18


La Baie des Baleines
Jojo Moyes


Quatrième de couverture:
Sur les plages préservées au sud de Sydney, Silver Bay est un véritable havre de paix. C'est ici que s'est réfugiée Liza McCullen avec sa fille Hannah pour échapper à sa vie passée. Mais l'arrivée de Mike Dormer va bouleverser la tranquillité de la petite communauté. Cet Anglais affable, trop curieux, menace d'anéantir tous les efforts de Liza pour sauver le petit hôtel familial et protéger les baleines. La Baie des baleines nous plonge avec délice dans la nature sauvage australienne, autour de personnages en quête de nouveau départ.

Acheter sur amazon




Dernière édition par Fariboles le Mer 4 Juil - 19:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3952
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: MOYES Jojo : La Baie des Baleines   Dim 10 Juin - 16:41

Mon avis:


Dépaysant, profond et touchant sont les premiers mots qui viennent à l’esprit une fois la dernière page de La Baie des Baleines tournée. C’est un livre qui s’ancre en nous pour longtemps et vers lequel on a une folle envie de revenir. Un véritable coup de cœur !

Liza McCullen est une jeune femme secrète, hantée par un passé que l’on pressent monstrueux et profondément douloureux. Elle a fui l’Angleterre et a trouvé refuge depuis cinq ans, avec sa fille Hannah, en Australie, au sud de Sydney dans le cadre préservé de Silver Bay. Elle habite dans le seul hôtel de la ville, plutôt une pension de famille d’ailleurs, tenu par sa tante Kathleen. Liza s’est prise de passion pour les baleines et les dauphins qu'on croise régulièrement le long des plages. Elle promène d’ailleurs des touristes sur son bateau pour les amener à la rencontre des cétacés menacés par l’homme moderne. Cet éco-tourisme est la seule ressource de Silver Bay et tous les habitants sont donc plus ou moins liés à la destinée des baleines. Mike Dormer est peut-être celui qui va faire voler en éclats le monde bien tranquille de la petite communauté. Ce jeune et séduisant londonien débarque un jour à l’hôtel dans son beau costume et prétend rester quelques temps, pour des vacances, pour se reposer. Il n’en est rien. Mike est en fait chargé par son patron et futur beau-père d’obtenir un permis de construire pour implanter un énorme complexe hôtelier de luxe à Silver Bay.
Il part donc peu à peu à la découverte des habitants, humains et aquatiques de la baie. Mais il se retrouve bientôt bien plus ému par la sauvegarde des baleines que ne devait l’être le prometteur sans pitié qu’il est et aussi, bien trop attiré par la troublante Liza, en oubliant totalement Vanessa, sa jolie fiancée…

La Baie des Baleines n’est pas un livre léger, drôle, de la catégorie «sitôt lu, sitôt oublié ». Au contraire, c’est un livre grave, profond et follement émouvant. Jojo Moyes nous installe dans un lieu enchanteur, loin du monde et de sa frénésie. Silver Bay est une bulle hors du monde, qui vit au rythme des baleines, les autres héroïnes de l’histoire. Sans faire de son livre un manifeste écologiste, l’auteur parvient tout de même à nous faire prendre conscience de la fragilité des océans et de la nécessité d’agir pour les sauvegarder. Silver Bay, c’est une petite communauté soudée, qui tient bon malgré tout où tout le monde se connaît et se respecte. On s’attache très vite aux personnages et on a la furieuse envie de les voir heureux, de les voir s’en sortir malgré les épreuves. De Kathleen, le pilier de Silver Bay qui malgré ses 76 ans déborde d’énergie et possède un caractère bien affirmé, en passant par Greg, le capitaine un brin à la dérive mais au grand cœur ou encore Hannah, adorable petite fille de onze ans dont le sourire cache parfois un grand désarroi. Mais surtout, il y a Liza et ses secrets. On ne sait que peu de choses sur elle et pourtant, elle habite tout le roman. Elle est belle, lumineuse mais profondément triste. Elle traverse la vie sans vraiment la vivre, s’accrochant pour sa fille et se débattant avec des souvenirs douloureux. Elle s’ouvre et s’adoucit progressivement au contact de Mike. Entre les deux, c’est beau, magique et touchant. Tout le roman est d’ailleurs ainsi : empreint de grâce et d’émotion, fragile, rare et magnifique. À cela s’ajoute l’écriture remarquable de Jojo Moyes : fluide, incisive et visuelle, qui prend aux tripes et nous retient prisonniers volontaires de l’histoire.
J’ai pleuré plus d’une fois, tant j'étais totalement embarquée dans le récit, que je vivais, que je ressentais, complètement bouleversée. Une magnifique découverte !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
MOYES Jojo : La Baie des Baleines
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Moyes, Jojo] La baie des baleines
» [Moyes, Jojo] Acadia Hôtel
» [Moyes, Jojo] Avant toi
» [Moyes, Jojo] La liste de Noël
» [Moyes, Jojo] Sous la pluie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Jean-Claude Lattès-
Sauter vers: