AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HIGSON Charlie - ENNEMIS - Tome 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ecarlate



Messages : 1607
Date d'inscription : 10/07/2011
Localisation : Paris

MessageSujet: HIGSON Charlie - ENNEMIS - Tome 1    Lun 30 Avr - 14:16

[/url]

Ennemis
Charlie Higson
Pocket – 17,50€

Quatrième de couverture :
Zombis, Morts-Vivants, Crevards, Revenants, Ectoplasmes, Spectres...?
Non, pire! Des Adultes!

L'épidémie a frappé tous ceux qui avaient quatorze ans passés.

D'abord elle les a rendus fous.
Ensuite elle a ravagé leurs corps.
Et les a transformés en zombis terrifiants.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.auboudoirecarlate.com
Cheshire Cat



Messages : 455
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: HIGSON Charlie - ENNEMIS - Tome 1    Mar 1 Juil - 0:08

Mon avis:

Et si les adultes étaient victimes d'une maladie les transformant en zombies ? Et qu'ils s'attaquaient aux enfants qui constituent désormais leur nourriture ? Que ces derniers devaient se regrouper et lutter pour survivre ?
C'est par ce scénario catastrophe que commence le livre. L'épidémie a frappé tous les gens de plus de quatorze ans, à quelques exceptions près, et les enfants se sont regroupés en clans pour survivre.
Nous suivons les aventures d'un groupe d'enfants qui se sont réfugiés dans les locaux de Waitrose, supermarché local qu'ils ont transformé en forteresse. Structuré autour d'Arran, leur chef, et de Maxie, son second, ce groupe a une vie centrée sur la protection des plus jeunes, qui vivent en relative sécurité au sein de l'enceinte du supermarché et les expéditions de grands qui partent à l'extérieur pour trouver de la nourriture. Expéditions au cours desquelles ils croisent parfois une autre bande d'enfants qui se sont réfugiés au sein de Morrisons, un autre supermarché.
Mais plus le temps s'écoule plus les expéditions les emmènent loin de leur base et plus les zombies, surnommés « les croulants », se rapprochent. Ainsi P'tit Sam se fait enlever par des zombies qui ont réussi à s'introduire sur le parking du supermarché et la nourriture se raréfie de plus en plus, conduisant les grands à envisager de « déménager ».
Puis tout s’accélère à l'arrivée de Jester, un garçon qui dit venir de Buckingham Palace, où la vie serait nettement plus tranquille, les zombies plus rares et moins agressifs... Il cherche à les convaincre de le suivre pour renforcer la sécurité et la main d’œuvre du groupe qui s'est installé dans le château.
Les Waitrose ainsi que les Morrisons décident finalement de le suivre et ils partent, groupés, pour rejoindre Buckingham. Mais y arriveront-ils ? Car ils doivent traverser les rues de Londres envahies de zombies... Et puis, ont-ils eu raison de faire confiance à Jester ? Ce dernier ne leur cache-t-il pas quelque chose ?

Âmes sensibles, s'abstenir ! Ce livre, bien qu'édité par Pocket Jeunesse, n'est pas à mettre entre toutes les mains. En effet, et comme le prévient la quatrième de couverture, certaines scènes peuvent choquer. Bien que les héros soient des enfants et que leurs dialogues s'en ressentent, ils vont devoir faire preuve d'un instinct de survie surdéveloppé qui va les conduire à adopter un comportement intransigeant et violent. Et avec les zombies qui les poursuivent pour les manger, les scènes gores sont fréquentes et décrites de manière précise et réaliste, avec leur lot d'hémoglobine, de boyaux... qui peuvent perturber certains lecteurs. Nous nous rendons très vite compte que les choses ne vont pas se dérouler de manière idéale et que tous ne vont pas en ressortir indemnes ou même vivants.

Bien que nous ne connaissions pas la genèse de l'histoire ni la cause de la maladie, nous ne pouvons nous empêcher d'admirer la réaction des enfants même si nous pouvons être étonnés par la maturité dont ils ont fait preuve : ils ont réussi à se structurer en groupes luttant pour leur survie, tout en protégeant les plus jeunes, un peu comme une sorte de mimétisme avec la situation qu'ils ont connues avec leurs parents lorsque la maladie n'avait pas encore frappé. C'est pourquoi je ne qualifierai pas ces groupes de gangs, même si la manière de faire de certains pourrait y faire penser.

Dès le début du livre, l'auteur nous entraîne immédiatement dans le vif du sujet... Nous n'avons pas le temps de réfléchir ! Nous faisons connaissance avec les personnages alors qu'ils vivent des événements dramatiques : d'un côté, l'enlèvement de l'un des leurs, de l'autre, avec un combat contre des chiens puis une scène dramatique dans une piscine. Le ton est donné. Et le reste de l'histoire ne déparera pas avec ces premiers moments. Nous sommes en permanence confrontés à la dure réalité du vécu des personnages !

L'ensemble du récit est extrêmement sombre, avec quelques rares moments heureux, de douceur... et même un peu de romance en filigrane.

Mais les héros ne vont pas connaître de moment de répit ! Et en même temps, c'est aussi pour ça, que nous ne pouvons nous empêcher de nous attacher à eux, même ceux qui autrement nous auraient parus haïssables. Car somme toute, au vu de ce qu'ils vivent/ont vécus, nous en arrivons à les comprendre et presque les pardonner. Pas tous cependant car comme vous le verrez si vous vous laissez tenter par ce livre, certains sont fondamentalement égoïstes (Callum par exemple) ou sont des dictateurs en puissance (vous verrez pourquoi je vous dis ceci quand vous ferez la connaissance de David)... Et puis, il y a les personnages attachants comme P'tit Sam et Ella, sa petite sœur, Joël et son chiot Godzilla, Maxie qui est un peu une « voix de la raison » quand les autres s'emportent... mais ils ne seront pas pour autant épargnés par les événements.

De l'autre côté, nous avons des zombies de différentes catégories : certains simplement violents, d'autres « amorphes » ou d'autres encore qui sont extrêmement intelligents (ils gardent des enfants vivants comme réserve de nourriture, tendent des pièges, organisent les attaques...) et en cela ils diffèrent de la majorité des zombies que nous avons l'occasion de voir et c'est appréciable. Ils sont très présents dans la première partie du livre, moins dans la seconde où il va plus s'agir de rivalités entre bandes, de conflits sur la manière de diriger, sur le but poursuivi, de tentative de prise de pouvoir... Mais ils restent toujours très présents.

J'ai donc énormément apprécié ce livre qui est intéressant dans sa conception des zombies, de l'intelligence dont ils peuvent faire preuve, et dans sa description de la vie des divers groupes d'enfants. Il est assez perturbant pour un jeunesse et je ne le mettrai pas dans les mains des enfants, mais plutôt d'adolescents appréciant le gore et l'horreur.

Un défaut : je n'ai pas du tout compris au soixante-dixième et dernier chapitre. Je suppose que je le comprendrais en lisant la suite mais pour l'instant, j'aurai préféré que le livre s'arrête au chapitre 69.
Revenir en haut Aller en bas
 
HIGSON Charlie - ENNEMIS - Tome 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Charlie Higson] Ennemis tome 4 : le sacrifice
» [Charlie Higson] Ennemis, Tome 1
» [Charlie Higson]Ennemis, tome 3 : La peur
» CHARLIE MADIGAN (Tome 1) MA PART DE TENEBRES de Kelly Gay
» [Charlie Higson] Ennemis, tome 5 : Les Déchus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Young Adult / Jeunesse :: Pocket jeunesse :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: