AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 HARAN Maeve - La Dame et le Poète

Aller en bas 
AuteurMessage
Karen
Admin
Admin
Karen

Messages : 12119
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 40
Localisation : Paris

HARAN Maeve - La Dame et le Poète Empty
MessageSujet: HARAN Maeve - La Dame et le Poète   HARAN Maeve - La Dame et le Poète Icon_minitime1Ven 30 Mar - 16:31

HARAN Maeve - La Dame et le Poète Dame_p10
La Dame et le Poète
Maeve Haran

Sortie le 22 juin 2012
Quatrième de couverture:
Dans l’Angleterre élisabéthaine, il ne fait pas bon être érudite lorsque l’on est une jeune fille de bonne famille. Pourtant, la jeune Ann More a reçu une solide éducation de la part de son grand-père. Conséquence de cette anomalie : la jeune fille refuse d’épouser un homme avec lequel elle n’aurait aucun plaisir à vivre. Un tel entêtement ne peut que lui créer des problèmes, surtout lorsqu’il se double d’un amour déraisonnable pour un jeune poète à la réputation sulfureuse… un certain John Donne.

Acheter sur amazonHARAN Maeve - La Dame et le Poète Ir?t=auboueca-21&l=as2&o=8&a=2811207678


Avis de Karen:

C’est un roman d’exception que nous offre là Milady ! Que dire si ce n’est que je ne m’attendais vraiment pas à ça, à être autant éblouie et charmée par cette histoire qui n’a rien de conventionnelle. Car, il faut le préciser d’emblée, ce n’est pas d’une romance historique qu’il s’agit mais plutôt d’un roman historique, d’un Grand roman qui mérite de trouver sa place au panthéon des classiques, aux côtés de ceux de Jane Austen ou Emily Brontë. C’est l’Histoire avec un grand H qui nous est contée ici à travers le tableau saisissant d’une Angleterre élisabéthaine au tournant des XVIe et XVIIe siècles, le portrait d’une femme exceptionnelle dont l’histoire mérite d’être connue. Car Ann More et John Donne ont vraiment existé. Maeve Haran se propose ici de leur redonner vie…
Ann More a 14 ans et sa sœur aînée vient de se marier. Elle sait qu’elle est la suivante sur la liste et cela l’angoisse. Car Ann n’a rien d’une jeune fille ordinaire. Depuis toujours, elle a étudié auprès de son érudit de grand-père et est devenue plus savante que bien des hommes. Mais en cette fin de XVIe siècle, comme lui répète sans cesse sa grand-mère, « quel homme voudrait d’une femme qui peut citer les philosophes mais dont les serviteurs se laissent aller à la paresse et dont la viande brûle sur le feu ? »
Sitôt le mariage de sa sœur célébré, elle se rend à Londres pour la première fois et loge chez sa tante qui a épousé le très honorable Sir Thomas Egerton, le Gardien du Grand Sceau de la Reine. C’est là qu’elle rencontre Maître John Donne, son secrétaire.
Durant trois ans, les deux jeunes gens se cherchent, multiplient des échanges savants et caustiques, mais leur différence de rang leur interdit de donner suite à leur amour, jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus se retenir…
L’histoire nous est narré à la première personne par Ann. Elle nous décrit dans le détail son quotidien qui est bien loin de se centrer uniquement sur John Donne. C’est un véritable tableau d’une époque qui nous est proposé ici, d’une incroyable justesse historique. Et la force de Maeve Hagan est d’avoir habilement inséré toutes les références historiques dans l’intrigue sans qu’on ait l’impression de faire un arrêt sur contexte. Les descriptions sont extrêmement précises et détaillées : les maisons, le mobilier, les vêtements, les usages domestiques, les habitudes culinaires, le contexte politique, littéraire et religieux… Tout nous donne l’impression d’une immersion totale dans cette période charnière de l’Histoire. Ces descriptions sont particulièrement présentes dans les premières pages du roman ce qui les rendent un peu lourdes mais on oublie assez vite ce désagrément.
C’est aussi un portrait de femme, raconté par une femme pour montrer la condition des femmes : le refus de leur instruction, les dangers de grossesses répétées et la forte probabilité de mourir en couche (comme la mère d’Ann, sa sœur, ou elle-même avec son treizième enfant), la soumission qu’elles doivent afficher envers les hommes et les subterfuges qu’elles utilisent pour s’imposer malgré tout subrepticement.
Et quelle plus belle histoire que celle d’Ann More et John Donne pour témoigner de cela. Tous les éléments connus de leur vie ont été fidèlement respectés et retranscrits, tandis que le reste a été romancé. John Donne fut l’un des plus célèbres poètes de son époque (c’est de lui notamment que nous vient le célèbre adage : « aucun homme n’est une île »). Il a composé essentiellement des poèmes religieux et amoureux qui lui ont valu une réputation sulfureuse. Poèmes que l’on peut découvrir dans le roman car ils égrènent le récit avec justesse. Lorsqu’il a épousé Ann, John a été destitué de son poste de secrétaire. Il a eu avec celle qu’il aimait douze enfants. A sa mort, inconsolable, il a préféré entrer dans les ordres et devenir un prédicateur zélé. Il a alors écris ces vers émouvants :
« Puisque celle que j’aimais sa dernière dette a payé
A la nature et qu’à elle toute bonté j’ai abandonné
Et son âme ravie aux cieux prématurée
Irrémédiablement, mon esprit vers le Paradis s’est tourné.
»
Ne vous attendez donc pas à une romance historique classique. Ce n’est absolument pas le cas. La romance commence assez tardivement dans le récit et est très diluée dans la narration. De même, ici, nulle scène de passion débridée. Tout est en pudeur et en retenue. C’est juste un beau roman historique et c’est déjà beaucoup. Je ne peux que vous conseiller avec ardeur de découvrir l’histoire merveilleuse de ce couple qui mérite à mes yeux de rentrer dans la légende aux côtés d’Héloïse et Abélard...
Et maintenant je n'attends qu'une chose : une adapatation de la BBC! HARAN Maeve - La Dame et le Poète 1412122241


Dernière édition par Karen le Dim 29 Avr - 20:47, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
AnZeLe42100

AnZeLe42100

Messages : 2255
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 34
Localisation : saint etienne

HARAN Maeve - La Dame et le Poète Empty
MessageSujet: Re: HARAN Maeve - La Dame et le Poète   HARAN Maeve - La Dame et le Poète Icon_minitime1Lun 16 Avr - 16:02

Il m'a l'air pas mal celui ci :D
Revenir en haut Aller en bas
Vozrozhdenyie

Vozrozhdenyie

Messages : 77
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 29
Localisation : Tournai - Be

HARAN Maeve - La Dame et le Poète Empty
MessageSujet: Re: HARAN Maeve - La Dame et le Poète   HARAN Maeve - La Dame et le Poète Icon_minitime1Lun 16 Avr - 16:08

Celui-là, il me le faut, il me tente beaucoup HARAN Maeve - La Dame et le Poète 2137517512

_________________
HARAN Maeve - La Dame et le Poète Bitlit11
Revenir en haut Aller en bas
http://worldofvoz.wordpress.com
Karen
Admin
Admin
Karen

Messages : 12119
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 40
Localisation : Paris

HARAN Maeve - La Dame et le Poète Empty
MessageSujet: Re: HARAN Maeve - La Dame et le Poète   HARAN Maeve - La Dame et le Poète Icon_minitime1Lun 16 Avr - 16:08

En tout cas la couv est très jolie!

_________________
HARAN Maeve - La Dame et le Poète Baniar11
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
Fariboles

Messages : 4034
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 38
Localisation : Eure et Loir

HARAN Maeve - La Dame et le Poète Empty
MessageSujet: Re: HARAN Maeve - La Dame et le Poète   HARAN Maeve - La Dame et le Poète Icon_minitime1Lun 16 Avr - 21:40

Moi, les poètes, ça me fait rêver... surtout s'ils sont sulfureux et maudits !!!!

_________________
HARAN Maeve - La Dame et le Poète Bannia11
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
Karen

Messages : 12119
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 40
Localisation : Paris

HARAN Maeve - La Dame et le Poète Empty
MessageSujet: Re: HARAN Maeve - La Dame et le Poète   HARAN Maeve - La Dame et le Poète Icon_minitime1Sam 28 Avr - 23:10

Ajout de mon avis en 1er post! j'ai adoré! HARAN Maeve - La Dame et le Poète 1692888010

Et voilà des portraits de John Donne et Ann More:


HARAN Maeve - La Dame et le Poète John-d10
HARAN Maeve - La Dame et le Poète John-d11
HARAN Maeve - La Dame et le Poète Anne_m10

_________________
HARAN Maeve - La Dame et le Poète Baniar11
Revenir en haut Aller en bas
Angel
Modérateurs
Modérateurs
Angel

Messages : 5026
Date d'inscription : 10/07/2011

HARAN Maeve - La Dame et le Poète Empty
MessageSujet: Re: HARAN Maeve - La Dame et le Poète   HARAN Maeve - La Dame et le Poète Icon_minitime1Dim 29 Avr - 19:52

Amettre sur ma liste!

_________________
HARAN Maeve - La Dame et le Poète 417434_10150529878787935_675757934_9045272_1698446021_n
Revenir en haut Aller en bas
Minos

Minos

Messages : 253
Date d'inscription : 04/11/2011
Age : 37
Localisation : quelque part avec un livre...

HARAN Maeve - La Dame et le Poète Empty
MessageSujet: Re: HARAN Maeve - La Dame et le Poète   HARAN Maeve - La Dame et le Poète Icon_minitime1Lun 20 Aoû - 14:24

J'ai beaucoup aimé aussi. En l'achetant, je n'avais même pas regardé le synopsis alors je ne savais pas que c'était inspiré d'une histoire vraie. Ça m'a charmé.
Revenir en haut Aller en bas
EloDesigns

EloDesigns

Messages : 206
Date d'inscription : 14/12/2011
Age : 31
Localisation : Alsace

HARAN Maeve - La Dame et le Poète Empty
MessageSujet: Re: HARAN Maeve - La Dame et le Poète   HARAN Maeve - La Dame et le Poète Icon_minitime1Mer 17 Oct - 17:34

La couverture de ce roman m’avait totalement séduite et plus encore, lorsque j’ai lu le synopsis! Lire une adaptation de la vie amoureuse de personnes ayant existé attisait ma curiosité. Le fait que l’histoire se déroule dans l’Angleterre élisabéthaine est un réel plus puisque c’est une époque que j’affectionne particulièrement. Après une recherche sur les personnage de John Donne et Ann More, j’ai été agréablement surprise par leur histoire et j’était impatiente de voir de quelle manière Maeve Haran avait narré leur amour qui avait fait scandale à leur époque!

Dans ce roman, nous rencontrons donc Ann More, jeune fille bien éduqué mais surtout très érudite! Passionné par la lecture de grands auteurs, elle est très intelligente et comme on le verra au fil des pages, son savoir dérange… Nous sommes plongé dans l’Angleterre élisabéthaine aux côtés de sa famille et comme c’était le cas à cette époque, son père va tout faire pour lui trouver un mari. Malheureusement pour lui, parmi ses quatre filles, Ann est la plus têtue de toutes et elle ne voit pas les choses de la même façon que lui. Pour elle, un mariage ne peut-avoir lieu sans amour. Lors de sa rencontre avec son promis, elle va être charmé par sa façon de parler, sa bonté et par son beau visage. Elle se rendra compte que les apparences peuvent être trompeuses… Ann fera la connaissance d’un gentilhomme poète et secrétaire du Gardien du Grand Sceau à la réputation des plus sulfureuse. Des débuts difficiles laisseront bientôt place à une alchimie profonde et sincère…

Le personnage d’Ann m’a conquise dès le départ grâce à son caractère bien trempé, à sa droiture et sa loyauté sans faille mais aussi au fait qu’elle soit plus cultivé que la plupart des femmes alors que la bienséance voudrait qu’elle apprenne à tenir une demeure. Son évolution tout au long du roman m’a énormément plu parce que malgré toutes les embûches qu’elle a pu rencontrer, elle est resté fidèle à elle-même quoi qu’il arrive. Pour John Donne, c’est une toute autre histoire… j’ai ressenti la même chose qu’Ann pour son côté libertin même si son côté poète et son visage m’ont charmé! J’ai là aussi adoré son évolution et les changements radicaux qui l’ont affecté. Il en est devenue que meilleur et plus attachant que jamais. Ce sont les deux personnages qui ont fait preuve d’une telle persévérance et d’une telle loyauté de coeur qu’on ne peut pas ne pas les aimer. Le père d’Ann, Sir Georges More est un des personnages que j’ai le plus haï, je n’avais jamais vu de personnages aussi entêté, aussi bourru et aussi intraitable que lui! Du début à la fin, je ne lui ai pas trouvé une seule qualité et il est resté intransigeant sans faire aucun effort jusqu’au bout. Quand à Maître Manners, les apparences sont trompeuses en effet, et plus on avançait dans la lecture, plus il en devenait détestable! Wat, m’a beaucoup touché ainsi que Hope et Stephen et les soeurs d’Ann avaient chacune un petit plus qui nous faisait les apprécier avec une mention spéciale pour l’extravagante Mary.

Le style d’écriture de l’auteur est juste totalement envoûtant et poétique à la fois! Le langage est plutôt soutenu tout comme l’exige l’époque et pourtant il reste accessible et simple de compréhension. On ne peut pas dire qu’il y ait énormément d’action dans ce roman, en revanche on y est totalement plongé dans l’époque et l’univers, on découvre la vie à la cour de la reine, les différentes strates sociales, on est plongé dans le décor de Londres à cette époque et surtout, l’auteur nous décrit tout cela de telle manière, qu’on s’y croirait aux côtés des personnages. L’histoire est touchante et émouvante et ce que j’ai le plus apprécié, c’est que l’héroïne ne soit pas tomber dans les bras de l’homme qu’elle aime dès les premières rencontres, au contraire! Le caractère des personnages, l’époque, les descriptions et l’histoire en elle même font de ce roman une excellente romance historique. J’ai aimé voyager et ressentir toutes sortes d’émotion aux côté d’Ann et dernier point mais pas des moindres: les différents poèmes de John Donne cité dans le livre avec les références du livres où les trouver m’ont beaucoup plu. Qui sait, peut-être qu’un jour je me déciderai à lire ses poèmes…

Pour conclure c’est un coup de coeur pour cette romance historique et la plume de l’auteure qui a vraiment su me séduire! Je vous recommande vivement cette lecture si vous êtes amateurs(trices) du genre!
Revenir en haut Aller en bas
http://elodesigns.wordpress.com
Contenu sponsorisé




HARAN Maeve - La Dame et le Poète Empty
MessageSujet: Re: HARAN Maeve - La Dame et le Poète   HARAN Maeve - La Dame et le Poète Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
HARAN Maeve - La Dame et le Poète
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Médaille N-Dame d'Einsiedeln - Suisse (1) - XVIIème
» [Connelly, Michael] Jack McEvoy - Tome 1: Le poète
» Quand Un Poète Meurt
» Lettre à un ami poète
» Un poète au coeur simple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romance Historique :: Milady : Pemberley-
Sauter vers: