AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre avec Simone ELKELES salon du livre mars 2012

Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3992
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Rencontre avec Simone ELKELES salon du livre mars 2012   Lun 19 Mar - 13:21


Une Rencontre extraordinaire avec Simone Elkeles
Une rencontre avec Simone Elkeles, nous sommes tous d’accord, cela ne se refuse pas. C’est déjà une joie, un plaisir par anticipation. Sans connaitre la femme derrière l’auteure, j’étais déjà sous le charme de ses livres, de ses histoires. Là, je suis séduite, définitivement conquise.
Merci La Martinière Jeunesse pour ce merveilleux moment et cette fabuleuse rencontre.
Avec Irrésistible Alchimie, Irrésistible Attraction et Paradise, Simone est entrée dans le cœur de son lectorat français, elle occupe une place à part, séduisant jeunes et moins jeunes et c’est unanime: tout le monde adore ses livres.
Samedi, direction le Salon de thé Angelina, à deux pas de la Place de la Concorde et du Louvre, pour un rendez-vous intime, chaleureux et ô combien enthousiasmant!
Simone Elkeles est arrivée, son sac sous le bras, un paquet à la main et surtout, un grand sourire aux lèvres. Elle a commencé à nous parler, nous mettant tout de suite à l’aise : on peut tout lui demander, elle a l’habitude des questions, même des plus ridicules.
Béatrice Decroix, éditrice et créatrice de La Martinière Jeunesse a pris la parole pour expliquer qu’elle était bien évidement ravie du succès de Simone en France, ravie aussi de promouvoir des livres d’une telle qualité et qui ne surfent pas sur la vague surnaturelle entre vampires et loups-garous. Elle a aussi remercié les forums et blogs pour avoir participé activement, avec enthousiasme, à la promotion des livres de Simone.
Jeune fille, Simone ne lisait pas ou peu. La faute aux romans déprimants, tristes, démoralisants au possible qu’elle lisait à son club de lecture au collège. Mais un jour, elle a découvert la romance, les belles histoires d’amour et les HEA, Happily Ever After. C’est une fan de Julia Quinn (cela tombe bien, nous aussi au Boudoir !), de Susan Elizabeth Phillips (Chicago stars) ou encore Nora Roberts. Grande amatrice de romances historiques, elle a commencé par en écrire une mais elle avait du mal à travailler, elle devait faire attention à ne pas commettre d’écueils historiques, cela ne venait pas naturellement,… bref elle n’était pas du tout satisfaite.
Ce qu’elle aime surtout, c’est écrire sur les premières fois, sur les premiers émois et toutes les émotions que l’on ressent à ces moments-là. C’est donc tout naturellement qu’elle s’est tournée vers la Young Adult. Elle avait en tête une histoire à la Roméo et Juliette mais plus moderne, plus originale. C’est comment cela qu’est né la trilogie d’Irrésistible Alchimie.
Insolite: Simone ne parle pas un mot d’espagnol (elle appris le français au collège), elle ne connaissait rien à la culture hispanique et encore moins à l’univers des gangs. Elle nous a alors expliqué comment elle était partie à leurs rencontres, entourée de policiers et vêtue d’un magnifique gilet pare-balles (on est loin de la vision de l’auteur isolé dans sa bulle, derrière sa machine à écrire dans le silence religieux de la création) et qu’elle faisait corriger ses livres par le laboratoire de langues de l’université près de chez elle. C’est bluffant car elle a vraiment réussi à retranscrire la culture des Latinos aux Etats-Unis, à nous faire pénétrer dans l’univers si particulier et violent des gangs , à écrire des histoires crédibles, réalistes.
Elle a eu du mal à trouver et convaincre un éditeur. Lorsqu’elle l’a trouvé, celui-ci a commencé par couper bon nombre de scènes de sexe, trop explicites, trop hot pour un public Young Adult. Une longue scène a d’ailleurs été pudiquement remplacée par un « And so he did » au moment-clé et depuis, son mari n’arrête pas de la railler avec cela, « Blablabla and so he did, really, just « and so he did » ? ».
Elle a ensuite longuement parlé des frères Fuentes, elle les aime, ils font partie d’elle, cela se sent.
Elle va s’éloigner un peu d’eux mais pour mieux y revenir, certainement avec un quatrième tome, peut-être sur la nouvelle génération. Alex, Carlos ou Luis en père d’adolescents, cela promet un sacré bon moment de lecture. Elle a adoré participer au casting pour les couvertures et les trailers des Fuentes.

Elle a flashé sur un jeune homme pour être Alex dans le clip de Katy Perry, Hot N Cold, elle s’est débrouillée pour contacter la chanteuse, obtenir le nom du jeune homme et son accord pour jouer le rôle. Il est son parfait Alex.
Pour Carlos, ils ont casté une trentaine de garçons. Ils ont choisi Giancarlo Vidrio pour son allure, sa démarche, son style à la fois bad-boy et sexy.
Pour Luis, elle l’avait remarqué dans le très beau film Ecrire pour exister (avec Hilary Swank et Patrick Dempsey),elle l’a contacté par mail pour lui proposé d’être Luis et il a tout de suite accepté ! Elle nous faisait rire en nous expliquant qu’en face d’eux, elle redevenait une adolescente complètement énamourée, une vraie midinette ! On la comprend, ils sont plutôt charmants les jeunes hommes !
Une série télévisée sur cette trilogie est en cours d’adaptation, elle vient d’ailleurs de terminer l’écriture du pilote. Elle sera un peu différente des livres, on en apprendra plus par exemple sur la vie dans les quartiers latinos, sur comment Alex a grandi malgré l’absence de son père, sur les différences d’éducation entre les familles blanches et mexicaines… Elle espère que les acteurs des trailers seront aussi ceux de la série, on va croiser les doigts alors !
Nous avons aussi parlé de Paradise. Pour l’écrire, elle s’est beaucoup documentée sur l’univers des centres de détention pour jeunes délinquants, elle est partie les rencontrer, sans les juger, simplement pour les connaitre, mieux les comprendre. En confiance, ils se sont livrés à elle et cela se ressent vraiment dans Paradise, comme pour Irrésistible Alchimie, on entre tout de suite dans le roman, on y croit, c’est complètement réaliste. Il ne devait y avoir qu’un seul tome malgré son envie d’un Happily Ever After, cela ne collait pas avec l’esprit du roman, il fallait cette fin. Elle a donc décidé en accord avec son éditeur de publier le livre avec cette fin horriblement frustrante et d’écrire un second tome avec une fin heureuse, ouf !
Comme Simone est une fan de sport (football américain, européen, basketball, hockey…), elle est en train d’écrire une série autour de l’univers du football américain dans un lycée. Le premier tome (la série devrait en compter quatre) ne sortira qu’en 2013 aux Etats-Unis, il nous faudra donc attendre avant de le découvrir.
Simone est très active sur les réseaux sociaux, on peut d’ailleurs facilement la contacter via ses pages facebook, elle répond rapidement aux questions, elle commente, parle de sa famille. Elle est vraiment proche de ses fans. Elle a aussi très vite compris la nécessité des blogs et forums pour assurer la promotion d’un livre. Elle n’a pas hésité à financer elle-même l’envoi d’Irrésistible Alchimie aux blogueurs, son éditeur n’estimant pas cela important ni nécessaire ! Lorsque l’on voit l’enthousiasme de la blogosphère pour ses livres, on se dit que c’était vraiment une très bonne initiative !

Nous avons conclu la rencontre par une séance de dédicaces de livres et de posters des Frères Fuentes, par de nombreuses photos et par continuer à discuter encore et encore avec elle .
Simone Elkeles est non seulement une auteure au talent rare mais aussi une femme merveilleuse, gentille et d’une grande disponibilité. Un grand merci à elle et à La Martinière pour ce moment chaleureux et amical, entre anecdotes et rires.
NB: toute la rencontre s’est déroulée en anglais, j’espère ne pas avoir commis d’erreurs, contre-sens… si c’est le cas, j’en suis désolée !
Pour plus de photos : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.316396295089582.75914.206926696036543&type=1




Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec Simone ELKELES salon du livre mars 2012
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salon du livre de Paris (18/21 mars 2011)
» Le Japon invité d'honneur du Salon du livre 2012
» Illustrer le carton de vernissage du salon du livre 2012
» Roman sympa sur les anges et les démons: Salon du Livre 2013
» Bourse/Salon de numismatique de Aucamville (31) : 10 mars 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Evénements & Co :: Rencontres d'Auteurs / Dédicaces-
Sauter vers: