AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1

Aller en bas 
AuteurMessage
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11954
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Sam 10 Mar - 11:15




Kaleb
Myra Eljundir

Sortie le 14 juin 2012
Quatrième de couverture:
C'est si bon d'être mauvais...

SAISON 1.
À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu'on ne peut s'empêcher de l'aimer. À la folie. À la mort.
Sachez que ce qu'il vous fera, il n'en sera pas désolé. Ce don qu'il tient d'une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu'au jour ou sa propre puissance le dépasse et ou tout bascule... Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller ?
Le premier tome d'une trilogie qui, à l'instar de la série Dexter, offre aux jeunes adultes l'un de leurs fantasmes : être dans la peau du méchant.
Auteur : Sous le pseudo de Myra Eljundir se cache un auteur et scénariste francophone de talent.
Déconseillé aux âmes sensibles et aux moins de 15 ans
Avis de Karen :
Kaleb est la preuve que chaque personne ressent ses lectures différemment et que, malgré toutes les chroniques que l’on peut parcourir au sujet d’un livre, impossible de savoir ce qu’on va en penser avant de le lire. J’ai pu voir ainsi assez souvent dans les premières chroniques que Kaleb était un anti-héros, un méchant par excellence, et c’est donc avec cette idée à l’esprit que j’ai commencé la lecture du roman. Or, il n’en n’est rien. Ce n’est à mon sens absolument pas le cas. J’ai donc été quelque peu déroutée au début parce que j’attendais ce « méchant » et je l’ai attendu longtemps avant de me résoudre à me reformater et me dire : ok on recommence tu ne sais rien sur Kaleb, à toi de le découvrir…. Et là c’était parti !
Là où je rejoins les premiers avis c’est que c’est un excellent roman, déroutant et profondément original tant dans le sujet, les thèmes abordés que le style d’écriture. Comme toutes ses conquêtes –ses victimes consentantes ?-, j’ai été séduite par Kaleb et une nuit ne me suffit pas. Je veux la saison 2. Ce sera pour début 2013 et parait-il que l’attente décuple le plaisir, alors attendons…
Kaleb Helgusson a 19 ans et sa vie n’a pas été un long fleuve tranquille. Orphelin de mère, il a sans cesse déménagé avec son père jusqu’à revenir à Paris, sa ville natale. Depuis quelque temps, il se sent comme étranger à lui-même. Il est sans cesse envahi par des émotions violentes – peur, volonté de faire mal, désir, espoir…- qui prennent le contrôle de son être. Kaleb découvre qu’il est empathe et qu’il possède ce don parce qu’il est un EDV, un Enfant du Volcan. Ses pouvoirs, jusque-là latents, se sont épanouis et décuplés lorsqu’il a été exposé aux émanations du volcan Eyjafjöll. Car tous les EDV ont des origines islandaises. En attendant, Kaleb est de plus en plus en proie à des accès de rage qui le laissent pantelant, faible, malade et surtout qui l’obligent à faire des choses qu’il réprouve même si sur le coup il en éprouve un plaisir malsain. Kaleb va donc devoir apprendre à ne pas se laisser dominer par les émotions, à apprendre à séparer ses propres émotions de celles des autres, en bref à ne pas se laisser gagner par le mal. D’autant qu’il découvre qu’un groupe de Sentinelles censé protégé l’humanité des EDV est à ses trousses. Tout se joue donc maintenant pour Kaleb qui doit décider s’il doit se laisser dominer par le bien ou le mal et comment être maître de cette décision…
Tout le roman est centré sur le personnage de Kaleb. Il est beau, il le sait et en joue. Il adore séduire et trouve dans le sexe un exutoire bienvenu au trop plein d’émotions qui l’assaillent de toute part. Son charisme et son charme agissent aussi bien auprès des autres personnages que du lecteur. Son empathie lui donne une impression de puissance parfaitement compréhensible. Il a l’impression de pouvoir tout maîtriser, de parvenir à influer les actions des autres à son avantage, et ça l’excite. Il y a clairement quelque chose de jouissif dans son don et il entend bien en profiter. Du moins jusqu’à ce qu’il rende compte que ce faisant il se perd lui-même. On est alors touché par sa détresse, par sa volonté de se maîtriser et de s’accrocher à ce qui pourrait être sa planche de salut : l’amour inconditionnel de son père.
Dans sa quête de vérité, Kaleb est accompagné par d’autres personnages aussi charismatiques et énigmatiques. Son père – Franck Astier-, son ami rasta Robin Moreau, Lucille sa sexfriend dont il n’arrive pas à se débarrasser, ses cyber contacts, Survivor et Vulcan, Abigail la femme de ses rêves, un mystérieux vieux noir qui apparaît comme une sorte de projection mentale pour le conseiller, et enfin le vrai méchant de l’histoire, le Colonel Bergson, qui dirige entre autres le projet Sentinel. Chacun aura un rôle particulier dans le parcours de Kaleb et pour certains on aura droit à des révélations surprenantes.
Myra Eljundir, on le sait, n’est qu’un pseudonyme. Ce qui m’a sauté aux yeux, et ce dès le début du roman, c’est qu’on a affaire à une plume incontestablement masculine. La manière d’appréhender les relations humaines, les rapports filles-garçons, le sexe, et tout simplement la vie, est très masculine. Et cela n’en est que mieux vu que le héros principal est un homme. Le style est efficace et dynamique avec une préférence pour les successions de phrases courtes. Les émotions et les sensations sont parfaitement décrites, de leur apparition jusqu’à leur paroxysme dans une ascension crescendo. Le vocabulaire pour les décrire est riche, varié et tellement bien ciblé que l’on arrive nous-mêmes, par un retour d’empathie, à ressentir avec force ce que les personnages ressentent. En tout cas, si c’est une femme, je ne peux que lui tirer mon chapeau, parce qu’elle sera alors parvenue à l'empathie parfaite.
L’auteur a réussi le tour de force de pousser très loin la réflexion sur le Bien et le Mal en évitant les écueils d’une réflexion purement manichéenne. Les frontières entre ces deux notions ont été complètement effacées et au final aucun des personnages n’est réellement ce qu’il semble être. Difficile dans ce cas de porter un jugement et de classer les personnages dans des cases. Cela n’en est que plus troublant.
Vous l’aurez compris, Kaleb est un vrai bon roman qui tranche nettement avec ce qu’on lit habituellement. C’est sombre, violent, énigmatique, sensuel et malsain par moments, mais Dieu que c’est bon.


Acheter sur amazon





Dernière édition par Karen le Mer 20 Mar - 21:25, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Angel
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5026
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Sam 10 Mar - 14:00

Humm encore un livre qui va me faire succomber!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3972
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Sam 10 Mar - 17:52

oui, je vais attendre quelques avis, je me ruine un peu trop avec les YA !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marissa

avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 03/03/2012
Localisation : Le Sud! ;)

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Sam 10 Mar - 21:49

Il a l'air bien en effet!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11954
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Sam 10 Mar - 21:52

J'accroche vraiment avec la Collection R! On a un livre par mois (ce qui n'est pas plus mal pour nos bourses) mais c'est pour l'instant du premier choix et surtout ce sont des genres très différents!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Angel
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5026
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Dim 11 Mar - 12:48

Et vraiment à la quatrième de couverture me donne vraiment envie!!!
C'est vrai qu'au niveau budget les YA ne sont pas forcément donné malheureusement!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11954
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Sam 12 Mai - 11:05

Nouvelle couv dévoilée! elle est très belle mais elle fait froid dans le dos! je comprends mieux l'avertissement! et en même temps ça ne fait que titiller davantage ma curiosité!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Angel
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5026
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Sam 12 Mai - 18:33

Oui mais vraiment il me plait celui ci ça donne encore plus envie de le découvrir!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Andyflo

avatar

Messages : 620
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 33
Localisation : Fourques

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Sam 12 Mai - 20:11

ça a l'air génial j'ai hâte de la recevoir

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11954
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Sam 23 Juin - 23:01

Mon avis en 1er post! Un excellent roman que je vous conseille vraiment!
Et voici l'interview de l'auteur réalisée par la Collection R elle-même :
Bonjour Myra, pouvez-vous nous raconter votre parcours ?
« Je peux difficilement raconter mon parcours sans casser mon anonymat... mais disons que j'ai (trop) côtoyé ce que la nature humaine a de pire. C'est, sans aucun doute, ce qui m'a conduite où j'en suis aujourd'hui. »
- Comment vous est venue votre passion pour la littérature ?
« Plus qu'une passion, c'est un mode de communication à part entière. Peut-être le plus évident pour moi qui ai un peu de mal en public. Le seul dans lequel je me sente parfaitement libre. J'écris ce que je ne peux pas crier. »
- Pourquoi avoir choisi d'écrire sur le thème de l'empathie ?
« Parce que c'est un don sublime qui permet à l'humain de se transcender, mais c'est aussi une malédiction, un handicap dont on parle peu mais qui existe, surtout dans nos cultures hyperviolentes et individualistes. Hélas, on n'en guérit pas... Je pense aussi qu'il est intéressant de se demander ce qui, dans nos réactions, nos émotions, nous appartient vraiment. Dans quelle mesure nous ne sommes pas conditionnés, manipulés par les autres ou par la société... »
- Pourquoi avoir choisi un anti-héros pour héros ?
« Parce que les héros parfaits et pétris de bonnes intentions m'ennuient ! Ce n'est pas crédible et, si j'avais choisi un de ces héros parfaits, j'aurais eu l'impression de me moquer de mes lecteurs !Tout héros a sa part d'ombre, ses ambivalences. Dans la vraie vie, rien n'est tout noir ou tout blanc et peu d'actes héroïques sont intentionnels. Un parfait salaud peut sauver le monde par hasard, et un gentil garçon peut se conduire en lâche. Kaleb est certes violent et manipulateur, mais il n'est pas QUE ça. Et c'est précisément ce qui m'intéresse. La fêlure. Les tourments. »
- Quels sont pour vous les livres à lire en matière de Dystopie ?
« Je hais toute forme d'oppression et d'aliénation, alors, La servante écarlate m'a particulièrement interpellée. Hunger Games a aussi été une belle révélation pour moi... d'ailleurs je me suis même débrouillée pour aller à l'avant-première du film, ce qui est un exploit étant donné que je fuis la foule ! Beaucoup plus ancien, mais une référence indétrôndable et effrayante en matière de dystopie : 1984 de George Orwell. Je trouve cette idée de manipulation de la pensée par un appauvrissement du langage tout simplement génial et, hélas, visionnaire. C'est pourquoi je ne chercherai jamais à écrire en simplifiant : notre liberté de pensée est trop précieuse ! Enfin, Starters, dans la Collection R, qui pose ici encore une question d'actualité : que reste-t-il à la jeunesse quand on lui a tout pris ? »
- Que pouvez-vous nous dire de cette couverture très énigmatique ? Kaleb, on l'a dans la peau ?
« On peut voir ça comme ça, en effet, et se demander aussi quelle part de Mal on a en soi, ou ce que le sang de Kaleb charrie de secrets... Mais ce n'est pas la seule explication. Cette peau, ce tatouage vont évoluer au fil des couvertures. Devenir terrifiants. Parce que (attention, spoiler tome 2) Kaleb VA se faire tatouer. Pas avec n'importe quoi. Pas n'importe comment. Et que ces quelques lettres gravées dans sa chair, c'est ce qui va tout faire basculer. Ce qui va faire que les choses vont lui échapper. S'il savait l'éruption que ce tatouage va provoquer... il ne le ferait pas. Ces quelques lettres vont sceller son destin. »
- Et enfin, pourquoi avoir choisi de vous isoler en Islande ?
« Parce que là-bas, je suis en paix, au calme. Loin des tumultes et de la malveillance. Parce que je me sens vulnérable : le moindre mot un peu dur me plonge dans des affres pendant des semaines... J'ai essayé de lutter mais je n'y arrive pas : je suis comme ça. Alors je préfère m'isoler.
Parce que l'Islande est une terre sauvage et bouillonnante. Qu'une force de vie incroyable y côtoie la nature souvent mortelle. Parce que les ondes et les forces telluriques y sont surpuissantes. Parce que c'est là que veut être Kaleb... »
- Certains comparent déjà Kaleb à la série Dexter, qu'en pensez-vous ?
« Je suis d'autant plus flattée que je suis une grande fan de Dexter... et que Kaleb n'en est qu'aux prémices de ses possibilités, dans le premier tome! Dexter fait le mal pour faire le bien, puisqu'il punit seulement des méchants... à suivre pour Kaleb. Ce que je peux néanmoins en dire, c'est que les scalpels de Kaleb sont ses pensées... ce qui nous promet de beaux duels ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Dim 24 Juin - 1:19

Ben, moi il m'attire pas du tout...
Revenir en haut Aller en bas
AnZeLe42100

avatar

Messages : 2255
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 33
Localisation : saint etienne

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Dim 24 Juin - 8:00

Bah je verrai :s il a l'air bien bizarre comme livre
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11954
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Dim 24 Juin - 10:11

Il l'est ! mais de façon positive dans le sens où ça change agréablement des histoires que l'on lit d'habitude ! C'est bien écrit et l'histoire est vraiment intéressante et originale. J'ai vraiment beaucoup aimé en tout cas pour ma part !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Andyflo

avatar

Messages : 620
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 33
Localisation : Fourques

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Dim 24 Juin - 10:43

Whaouuu ! J’avais été prévenue que Kaleb sortait de l’ordinaire mais je ne m’attendais pas à cela, j’ai pris une grande claque !

Je vais faire le choix de ne rien vous révéler sur l’intrigue, la quatrième de couverture en dit déjà trop. Je pense que Kaleb se découvre, s’apprécie, même le plus infime détail se doit d'être découvert par les soins du lecteur. Je ne voudrais pas gâcher le plaisir de votre lecture, c’est un livre dont il faut se délecter.

L’histoire est d’une originalité rare. La Collection R se vante de ne publier que les coups de coup de cœur, et bien que cela s’avère une tâche ardue, le contrat est relevé haut la main. Kaleb va sans nul doute se détacher de ce qui se fait en Yound Adult. D’ailleurs ici, ce que l’on va retenir c’est Adult, Kaleb n’est clairement pas destiné à un jeune public comme la mention « Déconseillé aux âmes sensibles et aux moins de 15 ans » au dos du livre le mentionne. C’est un récit franc, parfois choquant et d’une maturité étonnante.

Kaleb est un personnage atypique. Pour une fois, ce n’est pas le gentil le héros de l’histoire même si en creusant un peu plus profond sa personnalité complexe, on découvre qu’il n’est pas si mauvais que ça. On entrevoit sous cette façade du beau gosse sûr de lui et qui se sert de son pouvoir pour séduire et obtenir ce qu’il désire, un garçon qui souffre de son changement d’état et qui ne veut pas blesser les gens qu’il aime. Mais son don l’y pousse, le séduit et l’emmène sur des chemins sombres qui vont le dépasser. Son don va faire basculer sa vie et le changer au plus profond de son âme.

L’intrigue est menée d’une main de maître, je dirais même d’une main experte. Tout s’imbrique de manière parfaite sans fioritures ni superflu. L’auteur a l’art et la manière de tenir son lecteur en haleine du début à la fin. Les rebondissements sont nombreux et imprévisibles, et l’intrigue de base pourrait bien cacher un dessein beaucoup plus compliqué que ce que l’on peut croire de prime abord. Chaque détail, même infime, est la preuve que l’auteure maîtrise parfaitement bien son sujet est sait nous mener par là où elle le désire. Elle est le marionnettiste et on est ses choses, pendues au moindre de ses mots. Son histoire nous subjugue et on finit par ne penser plus qu’à ça à chaque pause que l’on s’octroie et ma nuit blanche pour le terminer en atteste.

Kaleb est un livre qui prend aux tripes. Le commencer, c’est le dévorer jusqu’à la dernière miette. Kaleb est le genre d’histoire qui reste tatouée dans nos mémoires à jamais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Angel
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5026
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Dim 24 Juin - 17:16

Bientôt, très bientôt entre mes mains!!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Delphine
Admin
Admin
avatar

Messages : 2189
Date d'inscription : 27/06/2012
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Dim 15 Juil - 20:05

Tadaaaaaaaaa !!!! je l'ai, enfin je l'ai !! lui, il va pas rester longtemps dans la PAL
(en cadeau de bac, quoi de mieux !??)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11954
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Dim 15 Juil - 20:10

Félicitations pour ton bac ! Et pour le livre!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Angel
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5026
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Dim 15 Juil - 21:14

Félicitations Delphine!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Delphine
Admin
Admin
avatar

Messages : 2189
Date d'inscription : 27/06/2012
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Dim 15 Juil - 22:18

Merci !!!


Pour résumé, Kaleb, qui m'a fait à peine trois jours est troublant et unique.
C'est d'ailleurs le but recherché par Myra Eljundir qui disait* ne vouloir laisser personne indifférent, en bon ou en mauvais : pari réussi donc.
Kaleb est un écorché vif, un jeune homme en quête d'identité et j'ai accepté assez facilement en fait, les faits et gestes haineux qu'il a envers certaines personnes. Son don d'empathie peut le desservir comme il peut le faire devenir puissant. La plupart de ses actions son gouvernées par des pulsions, que lui-même a du mal à maîtriser. Oui, mais est-ce façon de se montrer aussi irascible envers son père ou son ami Robin, dira t-on... Car Kaleb est tellement sous pression qu'il se comporte de façon totalement désintéressée, je-m’en-foutiste, il doit faire le vide dans son esprit. D'une certaine façon, c'est lui que je prend en pitié au lieu des personnes auxquelles il fait du mal. Je ne pouvais pas être contre lui, j'étais contre ce qui lui avait transmis cette empathie, car aussi dangereux soit-il, ceux qui le traquent le sont tout autant.
Car ce qui fait la complexité de Kaleb est l’affrontement qui se joue dans l'ombre, entre les Enfants du Volcan (EDV, ce qu'est Kaleb) et les Sentinels. Que sont exactement les EDV, quel est but des Sentinels et pourquoi... la boîte à spoilers est fermée héhé ;)
Toujours est-il que les questions ne cessent de croître au fil de la lecture et le suspens s'installe. Les personnages sont tous plus énigmatiques les uns que les autres et ça devient vraiment addictif.
Il y a des événements vraiment poignants et le tout sonne juste. En plus, ça se lit très bien. Myra Eljundir fait passer des ressentis vivaces et forts en quelques mots (par rapport à la viande chez Mathilde, au concert .....).
J'ai frôlé le coup de cœur, car il y a beaucoup de partie de livres qui sont des explications et des mises en place pour plus tard. Aussi, Kaleb, n'est pas au summum de son pouvoir. Au vu des révélations en dernière partie du roman, j'en attends pas mal de la saison 2, intitulée Abigail, et qui sortira en Janvier prochain.

Spoiler:
 


*IW par Les Chroniques de Mordor

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Walkyrie

avatar

Messages : 3358
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 34
Localisation : Sud Clermont

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Mer 15 Mai - 19:51

Je l'ai découvert en surfant sur le net, et hop il entre en pôle position de ma wishlist !
Revenir en haut Aller en bas
http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Walkyrie

avatar

Messages : 3358
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 34
Localisation : Sud Clermont

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Lun 11 Nov - 13:28

Attention lecture atypique et au combien addictive !!!

Kaleb, jeune homme de 19 ans, se découvre un don d'empathe qu'il ne sait pas comment contrôler. Entre les révélations de son voisin Robin, souvent stone et les secrets non révélés par son père sur son origine, Kaleb devra faire face à toutes les émotions humaines dans leur intensité les plus profondes. Il sera tiraillé entre la facilité de se perdre dans ses émotions souvent violentes ou la difficulté de tenter d'y résister...

Tout comme Karen et les nombreuses filles ayant croiser le regard de Kaleb dans ce roman, j'ai été rapidement happée par le charme de ce personnage. D'origine islandaise, les cheveux d'un noir de jais, légèrement ébouriffés, les yeux bleu clair et une attitude nonchalante légèrement rebelle, Kaleb est un beau jeune homme à la séduction irrésistible. Mais Kaleb n'est pas seulement cela, il est bien plus, son don d'empathe, le conduit à gérer des émotions si fortes qu'il sombre dans cette perte de contrôle de lui - même et de ses propres sentiments. Il a cette impression que tout le monde lui veut du mal et souhaite le trahir et qu'il ne peut faire confiance à personne. Cela l'amène a des actes sombres et violents, souvent indépendant de sa volonté, mais pour moi cela ne fait pas de lui un être mauvais. Tout au long du roman, il se reprend régulièrement en main en ayant des réminiscences de la personne bienfaisante qu'il était avant de découvrir son don. On le sent triste et en grand manque d'amour, la seule émotion qui agit sur son bien être et instaure en lui un contrôle des émotions des autres en atténuant leur effet sur lui. Il recherche ce sentiment auprès de son père qu'il l'a élevé seul et auprès de Robin, un voisin fumant du cannabis et dont il perçoit très difficilement les émotions. Il cherche ses origines afin de tenter de trouver une solution pour contrôler son don. Il découvrira via un forum et deux membres, Survivor et Vulcan, entre autre chose qu'il est un EDV, un enfant du volcan.
Le personnage du Colonel Bergson, fait partie de SENTINEL, un groupuscule multicentenaire aux méthodes douteuses qui cherche les EDV potentiellement mauvais pour instaurer le bien et éviter les drames et massacres que ces derniers peuvent créer. Il est particulièrement vicieux dans la torture qu'il inflige au EDV qu'il a capturé. La soixantaine, très bien conservée puisqu'il en paraît 40 ! Il est très droit, inflexible et intransigeant, un protagoniste qu'il n'est pas bon de se mettre à dos et pour qui la chasse au EDV les plus puissants est jouissive. Il attend impatiemment de « rencontrer » Kaleb et semble avoir en tête, d'assouvir une vengeance et de concrétiser une prophétie en croyant faire le bien.
La jeune fille, assistante du colonel, est très énigmatique et les révélations vont bon train au fil du roman à son sujet. On la sent prise entre son envie de plaire et satisfaire le colonel et son empathie à l'égard des EDV qu'il torture, ne cautionnant pas toujours les méthodes de celui-ci. On peut difficilement en dire davantage sans spoiler le livre. Mais c'est un personnage très intéressant qui évolue de manière surprenante.

Par ailleurs la richesse des personnages, bien travaillés et profondément intéressants, l'intrigue de l'histoire est soutenue de rebondissements et pleine de révélations qui nous surprennent et nous invitent à continuer, sans nous arrêter, notre lecture afin d'en savoir davantage. L'auteur est vraiment très doué, jouant avec nos sensations et nos émotions, la psychologie fine des personnages nous entraîne et nous sommes incontestablement pris dans la tourmente de cet excellentissime roman. L'écriture est simple et concise, sans fioritures, les chapitres sont courts, on passe les pages les unes après les autres, rendus passionnés par cette histoire.

Les thèmes des émotions humaines et de l'influence de la psychologie rendent ce roman d'autant plus réalistes. Il y a cependant une touche de fantastique et de magie islandaise où les croyances de ce peuple sont intégrés malicieusement par l'auteur dans son texte. Il me tarde le tome 2 pour en savoir davantage, en espérant que cet axe du roman soit plus étoffé.

Dire que j'ai aimé est un euphémisme, enfin un roman où le héros n'est pas forcément un gentil, mais un être tourmenté entre le mal et le bien. J'ai le tome 2 dans ma PAL et il va très vite en sortir ! Si vous n'avez pas succombé, je vous invite vraiment à le faire, vous ne serez pas déçus !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Ally49

avatar

Messages : 1806
Date d'inscription : 11/09/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Mar 12 Nov - 1:23

Allez celui ci aussi il vient d'integrer ma PAL !

_________________
"Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites,orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées (...)mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux."

Alfred de Musset - On ne badine pas avec l’amour - Acte II, Scene 4, extrait



Mon livre en cours :Pas Sans Lui (Tome 3) de Katie McGarry
Revenir en haut Aller en bas
noisette2011

avatar

Messages : 2652
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 30
Localisation : Dans la tanière des SnowDancer ...

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Sam 15 Fév - 12:59

Mon avis :

J'ai lu pas mal d'avis sur cette trilogie. Il y en avait des bons, comme des moins bons. Je me suis dit que j'allais quand même tenter l'expérience, mais pour cela j'ai attendu que toute la trilogie soit sortie. Et j'ai bien fait, car j'ai eu un coup de cœur pour ce premier tome. Donc, je suis très contente d'avoir déjà la suite dans ma PAL. ^^

Le personnage de Kaleb est vraiment hors norme, on ne sait pas dire si on l'aime ou si on le déteste. Et c'est ça qui fait tout son charme, car il est angélique et démoniaque tout à la fois. Il se trouve à la frontière entre le mal et le bien, et on ne sait vraiment de quels côtés il va tomber, car l'auteure nous met vraiment en plein doute durant cette lecture. C'est vraiment un personnage a l'attraction inquiétante, on tremble devant et pour lui. Je ne sais vraiment pas quoi penser de lui, car je me suis posée de nombreuses questions face à ses agissements : doit-on le sauver ou bien l'empêcher de nuire ?... J'ai rarement rencontré un personnage qui m'intrigue de cette façon.
Les autres personnages sont aussi intéressants et intriguants. Leurs personnalités est très complexe et on ne sait pas toujours sur quel pied danser face aux nombreuses révélations sur eux.
Le personnage d'Abigail est mystérieux, et j'avoue avoir été surprise par sa personnalité et ce qu'elle est. J'attend vraiment d'en savoir plus sur elle afin de me faire un opinion plus poussée.

Kaleb est vraiment un coup de coeur, car l'auteur maîtrise son sujet d'une main de maître. L'écriture est très agréable et le rythme soutenu. Les pages se tournent avec rapidité, face aux scènes d'actions, rebondissements et révélations qui peuplent tout le premier tome de cette trilogie. Je crois bien n'avoir rencontré aucun temps mort durant cette lecture. J'avoue même avoir eu du mal à refermer le livre, lorsque l'heure était venue de se coucher.
Généralement les premiers tomes sont plutôt lents à se mettre en place, mais pas celui-ci. Et cela m'a beaucoup plu.
J'ai beaucoup aimé découvrir l'histoire des enfants du Volcan, notamment pourquoi Sentinel s'est décidé à traquer ces enfants. J'avoue avoir été étonnée par cette découverte, car je ne pensais pas à cela. Les choses se sont révélées beaucoup plus complexes que prévu.
Et c'set ça qui fait la force de ce roman, car a aucun moment je n'ai deviné ce qui pouvait se passer. Et ça c'est vraiment bien, car rare sont les romans qui parviennent à surprendre totalement leurs lecteurs.

C'est vraiment un roman surprenant, car je ne pensais pas plonger dans un univers aussi fantastique et sombre. Ce fût véritablement une surprise de ce côté-là.
J'ai vraiment été happée par cette histoire.

Bref, vous l'aurez compris, Kaleb est un coup de coeur du début à la fin et je n'ai plus qu'une envie me plonger dans la suite !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rinne

avatar

Messages : 511
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 29
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Dim 2 Nov - 18:58

Ayant lu la quatrième de couverture il y a déjà un moment et évitant en général de lire trop d’avis avant d’entamer le roman, je ne m’attendais pas du tout à ça en ouvrant ce livre. Puisqu’il est déconseillé aux âmes sensibles et au moins de quinze ans, je pensais tomber directement dans la peau du grand méchant de l’histoire.

Et bien pas du tout.

Si Kaleb n’est pas un ange, loin de là, il n’en reste pas moins un gamin paumé, totalement susceptible de faire le bien tout autant que le mal. Comme chacun d’entre nous finalement.

Je me suis rapidement attachée à Kaleb, à sa façon de penser et à sa fragilité à fleur de peau. Empathe… Le mot ne fait pas vraiment rêver quand on y songe réellement. Ressentir les émotions des autres sans pouvoir s’en protéger. La tristesse, la haine, la colère. Certes, les émotions positives sont là aussi mais elles restent celles des gens autour et non pas les siennes propres. Ce qui en fait des émotions parasites malgré tout.

Outre Kaleb qui doit apprivoiser son don (ou sa malédiction, tout dépend du point de vue), ce premier tome nous présente aussi le réseau Sentinel, une organisation militaire visant à empêcher les EDV, comme Kaleb, de nuire à la population. Au sein de cette équipe, nous faisons surtout la connaissance de deux personnages : le colonel Bergson et son assistante. Je ne dévoilerait rien de plus sur ce réseau pour ne pas risquer de spoiler qui que se soit.

Kaleb est un roman qui se dévore, totalement. On est prit dans le tourment d’émotions qui se dégage aussi bien du personnage principal que de ceux qui gravitent dans son entourage. Autour de Kaleb se joue une histoire encore plus complexe qui prend sa source des centaines d’années avant sa naissance à lui et qui nous est peu à peu révélée. Malgré toutes ces informations, on ne se perd jamais dans l’histoire, preuve que l’auteur sait où il va et nous y emmène sans faux pas.

Une lecture coup de cœur autant que coup de poing, où les personnages oscillent sans cesse d’un côté ou de l’autre, qu’ils se considèrent comme des gens biens ou non. Le roman pose aussi la question de ce que les gens sont prêt à faire pour se protéger eux-mêmes ou pour protéger ceux qu’ils aiment. Il s’interroge aussi sur les moyens mis en place par les gens qui se jugent bien pensants. Croire en une cause ne signifie pas qu’elle est juste. Et, même si elle l’est, les moyens employés pour y arriver ne le sont eux pas toujours forcément. Mais à quel moment passe-t-on du bien au mal ? Et qui est-on pour juger les actions des autres ou les tester ?

Un roman sublime et prenant qui vous fera parfois grincer des dents mais que vous aurez bien du mal à refermer une fois ouvert.

Encore une fois, la Collection R fait un sans faute.
Revenir en haut Aller en bas
http://tempsdemots.wordpress.com/
loly

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 07/01/2014

MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   Lun 3 Nov - 7:26

hop dans ma pAL ! merci

_________________
" quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire , j'ai la certitude d'etre encore heureux" Jules Renard
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
ELJUNDIR Myra - KALEB - Saison 1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kaleb • T3 • Myra Eljundir [01/06/2013]
» KALEB (Tome 1) de Myra Eljundir
» Kaleb • T1 • Myra Eljundir
» Avis sur "Kaleb" de Myra ELJUNDIR ?
» a chaque espèce de poisson, sa meilleure saison

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Young Adult / Jeunesse :: Collection R-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: